Principal / Pancréatite

Pourquoi il y a une sensation de brûlure dans l'estomac et comment s'en débarrasser

Pancréatite

Quand il y a une sensation de brûlure dans l'estomac, la personne pense que cela passera bientôt et reviendra après un déjeuner ou un dîner manqué. Mais les choses ne sont pas si simples, les symptômes désagréables «signalent» souvent de graves problèmes de santé, surtout s’ils se reproduisent régulièrement. Comment influencer la situation et éviter de graves problèmes de santé?

Causes d'une sensation de brûlure dans l'estomac

Plusieurs facteurs contribuent à l'apparition de symptômes désagréables. Ils peuvent être physiologiques ou pathologiques.

Parlons des principales causes de sensation de brûlure:

  1. Mauvaise alimentation, jeûne, restriction en calories.
  2. La présence de maladies du système digestif.
  3. Grossesse chez les femmes.
  4. Dépendance aux aliments nocifs, boissons, alcool.
  5. Certaines maladies du pancréas, du foie.

Sans l'aide d'un médecin, il est difficile de déterminer la cause exacte du problème. Une évaluation adéquate des signes aidera à différencier la pathologie.

Brûlure d'estomac à droite

Le côté droit est le foie et la vésicule biliaire, une gêne dans cette zone indique la présence d'irrégularités dans le travail de ces organes.

Si la combustion est combinée:

  • avec un goût désagréable de métal dans la bouche;
  • amertume après avoir mangé;
  • éructations amères ou acides.

Il est utile de vérifier le foie et la vésicule biliaire pour la présence de changements pathologiques. On peut parler de cholécystite, au moins de pancréatite, de tumeurs du foie et de la vésicule biliaire.

Brûlant sous le nombril

C'est dans le bas-ventre, dans l'intestin et dans le pancréas. Si les sensations sont accompagnées de:

Cela, probablement, nous parlons de la pancréatite. Dans ce cas, il est interdit de manger de la nourriture, seulement de l'eau, mais il faut quand même consulter un médecin.

Si ce symptôme n'est pas observé, alors la cause de tout peut être un blocage du duodénum. Dans ce cas, la personne est fortement intoxiquée par le corps, il n'y a pas de selle, il y a une odeur désagréable et putride de la bouche.

Partie supérieure de l'abdomen

C'est le principal symptôme de la gastrite à haute acidité. Des symptômes similaires peuvent être considérés comme un symptôme d'un ulcère à l'estomac.

À condition que la sensation de brûlure disparaisse rapidement - augmentation de la sécrétion du suc gastrique.

Ces sensations peuvent être perturbées même en cas de malnutrition ou d'intoxication alimentaire grave.

Sensation de brûlure dans l'estomac la nuit

La nuit, des symptômes désagréables dérangent en cas de malnutrition. Souvent, ces symptômes surviennent en présence de maladies du tractus gastro-intestinal de nature chronique et ne sont généralement pas gênants pendant la journée, mais avec l’obscurité, la situation change.

"Il est nécessaire de vérifier le pancréas, ainsi que l'état des organes du système digestif."

Brûlures au ventre et au dos en même temps

Si la sensation est forte, avec des accès occasionnels de nausée, une crise cardiaque peut en être la cause.

La douleur est localisée dans la partie supérieure de l'abdomen, au centre ou plus près du côté gauche. Cela ressemble à une pression associée à une sensation de brûlure, tandis que la douleur est tolérable, mais s'intensifie lorsque vous essayez de faire des mouvements.

Troubles brûlants au cours de l'inspiration et de l'expiration, tout en augmentant progressivement, souvent associés à un essoufflement et à une douleur à l'omoplate, du côté gauche.

Pourquoi il y a une sensation de brûlure chez les femmes enceintes

Les femmes qui portent un enfant ont une sensation de brûlure pour plusieurs raisons:

  • non-respect des règles régissant la consommation d'aliments qui irritent la muqueuse gastrique et les intestins;
  • les changements hormonaux pendant la grossesse augmentent les symptômes désagréables, mais dès que la concentration de progestérone dans le corps diminue, les sensations s'affaiblissent;
  • compression du système digestif par l'utérus, augmentant avec la croissance et le développement du fœtus.

Si une femme enceinte du 3ème trimestre souffre d'une sensation de brûlure à l'estomac, les changements physiologiques sont la cause de tout. Au fur et à mesure que le fœtus grandit et se développe, l'utérus serre les intestins et l'estomac, ce qui entraîne des sensations désagréables. Une femme peut être dérangée par des nausées, des brûlures d'estomac et une sensation de brûlure à l'estomac.

Après l'accouchement, la gêne disparaît d'elle-même, afin de les réduire, il est recommandé de suivre un régime, d'effectuer certains exercices, de prendre les médicaments autorisés par la femme enceinte.

Quels diagnostics doivent passer

Si de telles plaintes se produisent, il est recommandé de faire un diagnostic complet et différencié. Cela implique un certain nombre de procédures:

  1. Il faudra faire une échographie du système digestif: estomac, intestins, pancréas.
  2. Effectuer un diagnostic par ultrasons du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires.
  3. Passez le secret pour déterminer le niveau d’acidité et la présence de bactéries dans celui-ci (agents responsables des maladies infectieuses ou inflammatoires du système digestif).
  4. Moins fréquemment, une radiographie avec introduction de contraste est requise (un examen est rarement effectué, en raison des risques élevés associés à la toxicité de la procédure).
  5. L'introduction de la sonde dans la cavité de l'estomac est pratiquée afin de détecter les modifications érosives de la membrane muqueuse.
  6. Les tomodensitogrammes et l'IRM du système digestif sont les moins susceptibles d'être utilisés: ces examens sont précis, mais coûteux. Pour cette raison, leur aide n’est sollicitée que si l’échographie ne fournit pas les informations nécessaires.

Nous vous recommandons de regarder la vidéo:

L'examen laparoscopique dans le but de prélever un échantillon de matériau est acceptable. Le patient devra passer un test sanguin général et biochimique, ainsi qu'une analyse des selles. Il faut également exclure la présence de maladies parasitaires.

Traitement de brûlure dans l'estomac

La thérapie a plusieurs directions et implique la prise de certains médicaments. Il est conseillé que le médicament soit prescrit par un médecin, sinon leur efficacité est mise en doute.

Préparations

Nous parlons de divers moyens permettant d’éliminer le problème existant:

Almagel A ou Neo:

Le médicament, normalisant le travail du système digestif. "Couvre" la muqueuse avec une membrane spéciale, la protège des facteurs irritants. Contribue à la normalisation de l'acidité, réduit l'intensité de la douleur.

Bien connu de nombreux absorbants. En substance, le médicament agit comme une éponge, il absorbe les toxines nocives et les élimine naturellement du corps.

Médicament utilisé pour traiter les modifications muqueuses ulcéreuses et érosives. Aide à protéger le tube digestif, est souvent prescrit lors de l'utilisation d'AINS. Normalise l'estomac, fait partie de la thérapie combinée de la gastrite. Affecte Helicobacter pylori.

Affecte le pancréas, le médicament est considéré comme une enzyme, car il stimule la production de certaines substances. Contient des composants enzymatiques qui contribuent à la dissolution et à la digestion rapide des glucides, des protéines et des graisses.

Méthodes folkloriques

Ces méthodes ne diffèrent pas par leur efficacité élevée, il est recommandé d’utiliser ces méthodes en association avec Prapora afin d’accroître l’efficacité du traitement.

Que peut-on faire:

  • dissoudre une cuillerée de bicarbonate de soude dans un verre d'eau tiède, bien mélanger le tout et boire un verre à petites gorgées;
  • vous pouvez vous asseoir 1 pomme, cela a un effet positif sur le processus de digestion, car il est riche en fibres et autres fibres alimentaires;
  • réchauffez l'eau minérale à la température ambiante et buvez-la avec des cuillères jusqu'à ce que le sentiment disparaisse complètement;
  • si vous vous sentez régulièrement inquiet, alors les médecins vous conseillent de boire de l'huile d'olive à jeun, elle est chauffée puis prise oralement quotidiennement pendant 10-15 jours;
  • supprime bien la sensation de brûlure du sarrasin, il doit être écrasé dans un moulin à café à l’état de poudre, puis prendre cette poudre l'estomac vide ou lorsqu'une sensation désagréable apparaît, buvez une petite quantité de liquide;
  • Vous pouvez «nettoyer» l'estomac et le foie à l'aide de chardon-Marie et de fibres, ces compléments alimentaires sont vendus dans la chaîne de pharmacies et sont relativement bon marché.

Recommander à regarder la vidéo:

Régime thérapeutique

Cela implique le rejet de certains produits, il faudra donc en exclure le régime:

  1. Alcool, boissons gazeuses, énergie.
  2. Restauration rapide, aliments riches en agents de conservation et en acides gras trans.
  3. Bonbons, pâtisseries raffinées à base de farine blanche.
  4. Sous l'interdiction sont frits, plats gras, épicés et épicés.

Les repas doivent être complets, pour diversifier le régime alimentaire aidera:

  • produits laitiers: kéfir, ryazhenku, yaourt naturel, fromage cottage;
  • fruits et légumes frais: pommes, concombres, chou, épinards, pommes de terre, laitue;
  • céréales: sarrasin, riz, flocons d'avoine ou flocons d'avoine, blé, orge;
  • produits à base de viande: veau, poulet, dinde, viande de lapin;
  • fruits de mer, poissons variétés allégées.

La nourriture doit être maigre, vous pouvez la faire cuire au bain-marie, il n’est pas interdit de faire bouillir les produits ou de les cuire au four. Buvez de meilleures boissons aux fruits ou de la gelée à base de fruits frais et d’extraits de plantes.

Les noix seront utiles pour le corps, elles sont difficiles à digérer, mais sont riches en vitamines et oligo-éléments.

Une bonne nutrition, éviter l'alcool et la caféine, ainsi que la prise de médicaments spécifiques - tout cela contribuera à résoudre le problème existant et à normaliser le travail des organes digestifs.

En cas de sensation de brûlure dans une partie de l'abdomen, des mesures urgentes doivent être prises. Cela aidera à éviter une répétition de la situation.

Il est préférable de consulter un médecin pour obtenir de l'aide. Si cela est impossible pour une raison quelconque, vous devez commencer à suivre un régime, abandonner les produits potentiellement dangereux, réduire ou limiter la consommation d'alcool. Dans les cas extrêmes, prenez l'un des médicaments ci-dessus.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Causes de brûlures à l'estomac

Pendant de nombreuses années, luttant sans succès contre la gastrite et les ulcères?

«Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est facile de soigner la gastrite et les ulcères en prenant chaque jour.

Symptôme assez courant de la pathologie des organes internes, des systèmes urinaire, cardiovasculaire, dermatologique, digestif et nerveux - une sensation de brûlure dans l'abdomen, dont le traitement dépend des causes de la maladie. Pour établir la source d'un symptôme aussi déplaisant, il faut tout d'abord faire appel à un gastro-entérologue, qui prescrira un certain nombre d'examens et, le cas échéant, les renverra à d'autres spécialistes au sens étroit.

Causes de brûlures dans le haut de l'abdomen

  • Gastrite aiguë. Accompagné par non seulement une sensation de brûlure, mais aussi des nausées, des éructations, une lourdeur après avoir mangé. La gastrite survient lorsque des produits de mauvaise qualité ou des substances irritantes pénètrent dans l'estomac.
  • Gastrite chronique. La maladie apparaît en raison de l'abus d'aliments nocifs, y compris les assaisonnements épicés, le thé et le café forts, les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses, avec l'utilisation à long terme de médicaments qui affectent négativement la membrane muqueuse. Les raisons peuvent également être un stress fréquent, le tabagisme, une faible immunité, une infection à Helikobakter pylori.
  • Oesophagite. Inflammation de la partie inférieure de l'œsophage, qui se développe sur le fond de la faiblesse du sphincter, ce qui explique pourquoi le contenu acide est rejeté de l'estomac dans l'œsophage. Les symptômes s'aggravent après avoir mangé, à la fois dans la position couchée et en se penchant en avant.
  • Hernie diaphragmatique. Avec cette maladie, l’estomac fait saillie dans la cavité thoracique par un trou dans le diaphragme, ce qui entraîne une violation des processus de digestion et, par conséquent, une douleur et une sensation de brûlure à l’estomac, des éructations, des brûlures d’estomac, etc.
  • Ulcère peptique. L'estomac «brûle» immédiatement après un repas, qui s'accompagne de nausées et de vomissements sévères, au stade avancé, la perforation d'un organe est possible et la décharge de son contenu dans l'intestin et la cavité abdominale.

En outre, la sensation de brûlure provoque une cholécystite, une pancréatite, des processus inflammatoires de l'intestin, un cancer de l'œsophage, une pneumonie, un infarctus aigu du myocarde, une pleurésie, des pathologies de la rate, une névralgie intercostale.

Pourquoi cuire dans le bas-ventre

  • Appendicite. En plus de brûler dans la partie inférieure droite de l'abdomen, une personne ressent des nausées, une bouche sèche, des douleurs, une tension de la paroi abdominale, la température corporelle augmente. L'examen révèle des modifications dans le test sanguin. Il est nécessaire de retirer immédiatement l'appendice vermiforme du caecum, car la péritonite qui en résulte constituera une menace sérieuse pour la vie.
  • La cystite En plus de la sensation de brûlure, la miction est fréquente et douloureuse.
  • Syndrome du côlon irritable.
  • Zona (ganglionite herpétique). L'activation du virus de l'herpès contribue à l'inflammation des fibres nerveuses, qui s'accompagne de démangeaisons cutanées, de brûlures et de douleurs à l'abdomen. Les symptômes apparaissent exactement le long du nerf endommagé et sont unilatéraux, c'est-à-dire qu'ils ne traversent pas la ligne médiane du corps. Après un court laps de temps, la peau dans la région de la lésion acquiert une couleur rouge et enflammée et se couvre de cloques.
  • Grossesse extra-utérine. Ici, brûlure et douleur sont paroxystiques. La douleur donne aux jambes, au bas du dos, au rectum, accompagnée de fréquentes fausses envies de déféquer, de la diarrhée, de la difficulté à uriner.
  • Pierres dans la vessie et les uretères. Se manifeste en brûlant et en coupant à l'heure habituelle et pendant la miction.
  • Infection dans le système génito-urinaire. Accompagné du problème de brûlure et de douleur pendant la miction, de fréquentes visites aux toilettes, de fièvre, de sang dans les urines.

La maladie de Crohn, la colite, la rupture du follicule ovarien et l’endométriose chez la femme, la prostatite chez l’homme, l’urétrite, la pyélonéphrite, des tumeurs bénignes ou malignes et une congestion de la région pelvienne sont évoquées à l’écart chaud du bas-ventre.

Pourquoi des brûlures d'estomac pendant la grossesse

Le symptôme survient lorsque la future mère modifie les niveaux hormonaux, ce qui permet au corps de s'adapter au port du fœtus. En outre, des modifications de la fonctionnalité de certains organes, en particulier, diminuent la motilité intestinale, ce qui provoque des douleurs et des brûlures. En fin de grossesse, le fœtus exerce une pression importante sur les organes internes, ce qui provoque également un inconfort, une dysbiose et une constipation. Pour éliminer les symptômes désagréables, une femme devrait éliminer les aliments lourds et les aliments frits et établir un régime de consommation d'alcool. Étirer la peau de l'abdomen à mesure que l'utérus se développe pendant la croissance du fœtus provoque des démangeaisons de la peau et une sensation de brûlure dans l'abdomen.

Si la sensation de brûlure est associée à des douleurs coupantes et à des pertes sanglantes rosées, cela peut indiquer le début d'un avortement spontané.

Autres raisons pour lesquelles "brûle" dans l'estomac

  • Tension nerveuse. Dans certains cas, le stress provoque une diminution de l'activité ou une cessation de la fonctionnalité de l'estomac - le corps perd la capacité de traiter les aliments arrivés, à partir desquels une personne perd son appétit, ne peut pas manger pendant longtemps en raison du manque de faim. À ce stade, son poids corporel diminue fortement, il y a des changements négatifs dans le travail des systèmes et des organes. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.
  • Gastroparésie. Les complications du diabète sucré surviennent lorsque le taux de sucre dans le sang est constamment élevé, ce qui entraîne des lésions nerveuses, ce qui entraîne la contraction des parois de l'estomac.
  • Anévrisme de la cavité abdominale avec une fente. Le plus souvent, une rupture de la couche interne de la paroi de l'aorte se produit chez les hommes de plus de 50 ans atteints d'athérosclérose et ayant des antécédents d'hypertension. Dans ce cas, le patient ressent de fortes douleurs de brûlure dans la région ombilicale, apparaissant soudainement et irradiant vers le bas du dos. Cela nécessite l'assistance immédiate d'un médecin.
  • Augmentation de la sensibilité de l'œsophage. Se produit lors de la consommation d'aliments nocifs, excessivement froids ou chauds, en cas de régime et de régime incorrects. En outre, il "brûle" dans l'abdomen, la bouche et la gorge sont acides, et une odeur spécifique se dégage de la bouche.
  • Infestation par le ver.

Pour identifier les causes des brûlures, le médecin effectue une enquête sur le patient afin d'identifier d'autres symptômes, examine les antécédents, palpe la paroi antérieure de la cavité abdominale, examine la peau, prescrit un ensemble de tests de laboratoire, d'échographies, de radiographies, etc. Si nécessaire, examen par un cardiologue, un gynécologue, un urologue et pr spécialistes étroits.

Traitement des brûlures dans la cavité abdominale

Éliminer complètement le symptôme désagréable seulement après l'élimination de la maladie sous-jacente qui le provoque. La thérapie comprend des méthodes conservatrices visant à arrêter la sensation de brûlure:

  • L'administration de médicaments - antiacides (Amalgelya, Fosfalyugel, Rennie), des enzymes (Festalum, mezim, Creon, pancréatine), des spasmolytiques (papavérine ou shpy), les inhibiteurs de la formation d'acide dans l'estomac (oméprazole Rebeprozola, ésoméprazole), les bloqueurs de l'histamine afin de réduire le niveau d'acidité (Ranitidine, famotidine), des principes cinétiques pour stimuler le tube digestif et faciliter l'assimilation des aliments (dompéridone, motilium, motilaka);
  • l'utilisation de tisanes - chaux, camomille, rose sauvage, avec plantain ou chasseur;
  • régimes alimentaires - refus de manger des aliments gras, épicés, fumés et frits, des aliments sucrés et farinés, de l'alcool, des aliments en conserve;
  • physiothérapie;
  • massage thérapeutique et thérapie d'exercice.

De plus, s'il est "chaud" dans l'estomac, le patient peut utiliser des remèdes populaires simples et abordables:

  • boire une solution de soda (dans un verre d'eau tiède, diluer ½ cuillère à café de soda), du lait ou de l'eau minérale, du jus de pomme de terre (d'une cuillère à soupe à un demi-verre);
  • mâchez l'oseille du cheval - si vous craignez de vous brûler la nuit;
  • mastication complète avec ingestion ultérieure de la bouillie de racine de calamus obtenue;
  • prenez une pincée de sarrasin sec perdu.

Des brûlures à l’estomac ne peuvent en soi nuire à la santé et ne menacent pas la vie d’une personne. Toutefois, si vous ne corrigez pas le problème et ne traitez pas une maladie, cela peut entraîner de graves complications.

Si le problème se manifeste plus d'une fois, il est nécessaire de prendre des mesures préventives pour prévenir la survenue du symptôme suivant: abandonner les mauvaises habitudes, ajuster la nutrition, prendre les médicaments tels que prescrits par le médecin en respectant la posologie et, si possible, éviter les surmenages nerveux.

Brûlure dans l'estomac

Brûlure de l'abdomen - est un symptôme clinique assez commun, qui a dans la plupart des cas une base pathologique. Souvent, un tel signe s'exprime en raison du développement de pathologies de la part du système digestif, moins souvent avec des affections d'autres organes et systèmes internes. Le facteur de prédisposition peut différer selon la source de combustion.

La sensation de brûlure dans l'estomac ou dans l'estomac ne constituera jamais la base du tableau clinique. Le plus souvent, le symptôme principal est accompagné de nausées et de vomissements, une violation du processus de défécation et de fièvre.

Pour établir la source d'un symptôme aussi désagréable, il est nécessaire de faire appel à un gastro-entérologue, qui vous prescrira un large éventail de mesures de diagnostic en laboratoire et au moyen d'instruments, et, si nécessaire, dirigez le patient vers un autre médecin pour consultation.

Pour éliminer un tel sentiment désagréable, il est nécessaire de guérir la maladie sous-jacente et de n'éliminer que le symptôme d'un traitement plutôt conservateur.

Étiologie

Les brûlures dans l'abdomen peuvent être dues à diverses causes, qui sont le plus souvent associées à un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal. De plus, les sources peuvent être des maladies de:

  • système génito-urinaire;
  • couverture de peau;
  • système cardiovasculaire;
  • système nerveux.

De plus, cette manifestation est souvent exprimée pendant la grossesse. Une telle manifestation, dépendant du facteur étiologique, peut être localisée à la fois dans les parties supérieure et inférieure de la paroi antérieure de la cavité abdominale.

Les brûlures au bas-ventre chez les femmes et les hommes peuvent être déclenchées par:

  • La maladie de Crohn;
  • la cystite et l'urétrite, la pyélonéphrite et la prostatite, ainsi que d'autres pathologies du système urogénital;
  • processus congestifs, tumeurs malignes ou bénignes dans la région pelvienne;
  • des bardeaux;
  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • urolithiase ou formation de calculs dans les uretères;
  • oesophagite.

Chez les femmes uniquement, la sensation de brûlure du côté gauche ou droit du bas-ventre est provoquée par:

  • grossesse extra-utérine;
  • l'évolution de l'endométriose;
  • la formation de kystes dans l'ovaire gauche ou droit;
  • ruptures des follicules ovariens.

En cas de sensations de brûlure dans l'abdomen pendant la grossesse, les sources peuvent varier en fonction des conditions du développement intra-utérin du fœtus. Par exemple, au cours du premier trimestre, cela peut indiquer une grossesse anormale, c'est-à-dire le développement de l'ovule en dehors de l'utérus. Au deuxième trimestre, les symptômes de la conception sont expliqués par l’étirement des muscles de la cavité abdominale, mais la possibilité d’une fausse couche n’est pas exclue non plus. Au dernier trimestre, une telle manifestation indique un début de travail.

Les brûlures au côté droit de l'abdomen sont causées par:

Les causes de brûlures dans le haut de l'abdomen chez les deux sexes et chez les enfants sont présentées:

  • cholécystite et pancréatite - ces maladies provoquent des sensations de brûlure et d'inconfort dans la région située au-dessus du nombril;
  • lésions ulcéreuses du duodénum ou de l'estomac - dont la principale caractéristique apparaîtra après le repas;
  • la formation d'une hernie diaphragmatique - dans de telles situations, la brûlure est localisée dans la région située au-dessus du nombril;
  • le flux d'inflammation dans les intestins;
  • inflammation des muscles abdominaux, également appelée myosite;
  • le développement de troubles métaboliques;
  • pathologies de la rate;
  • la pleurésie et l'infarctus aigu du myocarde;
  • inflammation de la partie inférieure des poumons;
  • anévrisme aortique et maladie coronarienne;
  • névralgie intercostale;
  • la période de procréation - pendant la grossesse dans les dernières périodes très souvent, une sensation similaire se produit dans le haut de l'abdomen, moins souvent - dans le bas;
  • influence pathologique de la bactérie Helicobacter pylori.

De plus, une sensation de brûlure dans l'abdomen, à la fois d'en bas et d'en haut, provoque:

  • médicaments non contrôlés, en particulier substances antibactériennes, analgésiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens et hormonaux;
  • impact prolongé de situations stressantes;
  • mauvaise alimentation, à savoir la consommation d'aliments excessivement froids ou très chauds;
  • infestation de vers;
  • dépendance perpétuelle aux mauvaises habitudes.

Tous les facteurs étiologiques ci-dessus doivent être attribués aux adultes et aux enfants, à l'exception des brûlures au bas-ventre pendant la grossesse.

Symptomatologie

Peu importe qu'il y ait une sensation de brûlure du côté gauche de l'abdomen ou du côté droit, le symptôme principal sera souvent le premier, mais pas le seul dans le tableau clinique.

Les affections gastro-entérologiques devenant le facteur le plus fréquent, les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • accès de nausée, provoquant des vomissements - dans certaines situations, des vomissements peuvent être des impuretés pathologiques, notamment du sang;
  • éructations et brûlures d'estomac - de telles manifestations peuvent être exprimées indépendamment du fait de manger;
  • altération des selles, qui peut être exprimée dans la diarrhée ou la constipation;
  • perte d'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • douleurs d'estomac;
  • des ballonnements;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • brûlant dans la région de la poitrine.

Très souvent, une sensation de brûlure dans le bas de l'abdomen droit se développe à cause d'une appendicite, qui présente également les symptômes suivants:

  • douleur au-dessous du nombril;
  • nausée et vomissements persistants;
  • augmentation de la température;
  • sécheresse dans la bouche;
  • tension musculaire de la paroi antérieure du péritoine.

En cas de sensation de brûlure au bas de l'abdomen due à l'apparition d'autres affections, les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • prurit grave;
  • besoin fréquent et douloureux d'émettre de l'urine;
  • douleur à l'abdomen et au périnée, aggravée par la marche;
  • des frissons et de la fièvre;
  • l'apparition d'éruptions cutanées;
  • fluctuation de la pression artérielle et du rythme cardiaque;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • troubles du sommeil.

Les patients doivent être conscients que ce qui précède ne représente que les principaux signes cliniques apparaissant chez l’homme, la femme et l’enfant, dans le contexte du symptôme principal. Dans chaque cas, l'image symptomatique sera individuelle.

Diagnostics

Pour établir la cause d'une sensation de brûlure dans le bas-ventre à gauche ou pour toute autre localisation, en particulier chez la femme enceinte, une approche intégrée est nécessaire.

Si un symptôme majeur se manifeste, vous devez faire appel à un gastro-entérologue, car il résulte le plus souvent de la survenue de troubles gastro-intestinaux. Tout d'abord, le médecin devrait:

  • examiner les antécédents médicaux du patient;
  • recueillir les antécédents de vie du patient - cela comprend des informations sur les médicaments utilisés et la nature de la nutrition humaine;
  • procéder à un examen physique approfondi visant à la palpation de la paroi antérieure de la cavité abdominale, à la mesure de la température, de la tension artérielle et du pouls, ainsi qu'à l'identification d'autres symptômes externes;
  • interroger le patient en détail pour déterminer la gravité de la manifestation de brûlures au-dessous du nombril ou dans une autre zone de l'abdomen, ainsi que la présence de symptômes supplémentaires.

Les diagnostics de laboratoire et instrumentaux comprennent:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • analyse générale de l'urine;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • test respiratoire - pour détecter la présence de Helicobacter pylori dans le corps;
  • Échographie de la cavité abdominale et des fébrides;
  • CT et IRM;
  • Radiographie et gastroscopie.

Si la cause d'une sensation de brûlure dans l'estomac, y compris pendant la grossesse, est associée à des pathologies d'autres organes et systèmes internes, le patient peut, après l'examen initial, être dirigé vers un autre examen pour:

Traitement

Éliminer complètement la sensation de brûlure dans l'estomac n'est possible qu'après l'élimination du facteur étiologique pathologique.

Un traitement symptomatique visant uniquement à enrayer de telles manifestations peut inclure de telles méthodes conservatrices:

  • médicaments, en particulier substances enzymatiques, antiacides, revêtements et agents antimicrobiens;
  • physiothérapie;
  • thérapie par le régime alimentaire - l'observance d'un régime d'épargne est indiquée pour tous les patients L'alimentation implique le rejet des plats gras et épicés, des cornichons et des marinades, des viandes fumées et des conserves, de la farine et des sucreries, du chocolat et du café, de l'alcool et des sodas. Il est également très important de surveiller la température de la nourriture.
  • utilisation de recettes de médecine traditionnelle, mais uniquement après approbation du médecin traitant;
  • cours de massage thérapeutique et thérapie d'exercice.

En ce qui concerne le traitement chirurgical, la question de la chirurgie est résolue individuellement avec chaque patiente, en particulier lorsqu'une sensation de brûlure se produit dans le bas-ventre pendant la grossesse.

Prévention et pronostic

Afin d'éviter des problèmes avec l'apparition du symptôme principal, vous devez suivre les règles générales de prévention, y compris:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • bonne nutrition;
  • les médicaments sont strictement prescrits par un médecin, en conformité avec le taux quotidien et la durée d'utilisation;
  • éviter le stress et les surtensions nerveuses;
  • Achèvement régulier d'un examen complet dans un établissement médical.

En soi, une sensation de brûlure dans l'estomac au-dessus du nombril ou toute autre localisation ne peut nuire à la santé et à la vie d'une personne. Cependant, certains des facteurs étiologiques pathologiques, s'ils ne sont pas traités, entraînent le développement de complications plutôt dangereuses.

Comment traiter une sensation de brûlure dans l'estomac, ses causes et son diagnostic

La brûlure à l'abdomen est l'un des symptômes les plus courants signalant la présence d'un processus pathologique. Ce symptôme accompagne souvent un certain nombre de maladies du système digestif. Mais il arrive aussi qu'une sensation de brûlure dans l'estomac soit le signe d'une anomalie d'autres organes internes.

Causes de brûlures à l'estomac

Beaucoup sont confrontés au phénomène lorsqu'il y a une sensation de brûlure incompréhensible dans le bas de l'abdomen. Les médecins disent que ce symptôme peut indiquer de graves problèmes.

Les raisons les plus courantes sont les suivantes:

  • violation de la fonctionnalité du système digestif;
  • maladie du système génito-urinaire;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • problèmes de système nerveux.

De plus, un signe survient souvent chez les femmes au stade de la gestation. Sa manifestation dépend directement du site de localisation.

On observe une sensation de brûlure dans le bas-ventre chez les hommes et les femmes:

  • pour la maladie de Crohn;
  • avec cystite, urétrite, pyélonéphrite, prostatite;
  • avec des processus stagnants;
  • la présence de formations tumorales de nature maligne et bénigne;
  • des bardeaux;
  • colite ulcéreuse;
  • urolithiase ou formation de calculs dans les uretères;
  • oesophagite.

S'il y a une sensation de brûlure dans le bas-ventre chez les femmes, les raisons peuvent être:

  • dans la grossesse extra-utérine;
  • l'endométriose;
  • la formation de kystes dans l'ovaire gauche ou droit;
  • larmoiement des follicules dans l'ovaire.

Lors de la cuisson au bas-ventre de la femme au stade de la gestation, il est nécessaire de se reposer sur la durée de la grossesse. Une sensation désagréable au premier trimestre signale une grossesse pathologique. Peut-être que le fœtus ne se développe pas dans l'utérus, mais dans les trompes ou l'abdomen.

Au deuxième trimestre, il se produit une sensation de brûlure dans l'abdomen due à l'étirement des structures musculaires de la cavité abdominale. Mais n'excluez pas la menace de fausse couche. Dans les dernières semaines de gestation, ce symptôme évoque une activité de travail imminente.

Si elle brûle dans le bas-ventre à droite, la raison en est alors:

  • dans l'inflammation des appendices du caecum;
  • dans le syndrome du côlon irritable;
  • violation de nature psychogène.

Avec une sensation de brûlure dans le haut de l'abdomen chez les enfants et les adultes, on peut dire:

  • sur la cholécystite ou la pancréatite;
  • lésions ulcéreuses du côlon et de l'estomac;
  • la formation de hernie diaphragmatique;
  • processus inflammatoire dans le tube digestif;
  • dommages aux structures musculaires;
  • le développement de troubles métaboliques;
  • pathologie de la rate;
  • la pleurésie et l'infarctus aigu du myocarde;
  • inflammation de la zone inférieure des poumons;
  • les maladies ischémiques;
  • névralgie intercostale;
  • l'effet indésirable d'une bactérie appelée Helicobacter pylori.

La chaleur dans le bas-ventre gauche peut être causée par d'autres facteurs, tels que:

  • usage incontrôlé de drogues pendant une longue période. Ceux-ci incluent des antibiotiques, des analgésiques, des anti-inflammatoires;
  • influence prolongée de situations stressantes;
  • mauvaise nutrition. Des plats trop chauds ou froids ont des effets néfastes sur les organes internes;
  • infection parasitaire;
  • la présence d'habitudes néfastes.

Des sensations désagréables peuvent survenir chez les adultes et les enfants. Les femmes souffrent souvent de brûlures durant la grossesse.

Symptômes de brûlure dans l'estomac

S'il cuit dans le bas de l'abdomen, il est important de savoir que ce symptôme n'est pas le seul. La cause la plus fréquente de l’apparition sont divers troubles gastro-entérologiques. Par conséquent, le brûlage est souvent accompagné de:

  • nausée, bâillonnement;
  • l'apparition de sang et de mucus dans les selles;
  • éructations et brûlures d'estomac, quelle que soit la nourriture;
  • altération des processus de vidange intestinale sous forme de constipation ou de diarrhée;
  • réduction de l'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • douleur à l'estomac;
  • distension abdominale;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • brûlant dans la zone rétrosternale.

Souvent, la douleur et la sensation de brûlure dans le bas de l'abdomen signalent le développement d'une appendicite. Ensuite, le patient doit faire attention aux autres symptômes sous la forme de:

  • douleur dans la zone ombilicale;
  • nausée et vomissements répétés;
  • la température augmente, la chaleur et les frissons;
  • sécheresse de la membrane muqueuse dans la bouche;
  • tension des structures musculaires de la paroi abdominale.

Les brûlures au bas-ventre chez les femmes peuvent être accompagnées de:

  • prurit grave;
  • envie fréquente et douloureuse d'uriner;
  • douleur dans l'abdomen et le périnée;
  • des frissons et de la fièvre;
  • l'apparition d'éruption cutanée;
  • augmentation ou diminution de la pression;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • troubles du sommeil.

Si un patient s'inquiète de plusieurs symptômes à la fois, il est nécessaire de comprendre pourquoi cela se produit. Pour ce faire, demandez l'aide d'un médecin.

Diagnostic de l'abdomen

Pour identifier la cause d'un symptôme désagréable, vous devriez consulter un spécialiste. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Le médecin écoutera les plaintes du patient et établira une anamnèse. Ensuite, il inspectera et palper l'abdomen. Si vous suspectez une pathologie, nommez une enquête.

Il consiste en ce qui suit:

  • sang, selles et urine pour analyse;
  • analyse biochimique du sang;
  • effectuer un test d'haleine;
  • mise en œuvre de diagnostics par ultrasons, tomographie magnétique et informatisée;
  • radiographie avec utilisation d'un agent de contraste;
  • gastroscopie.

Si la cause de l’incinération est liée aux maladies d’autres organes, des méthodes supplémentaires d’examen sont prescrites. Pour cela, le patient est envoyé à des spécialistes plus restreints sous la forme d'un cardiologue, pneumologue, neurologue, dermatologue, pédiatre, gynécologue.

Traitement de brûlure dans l'estomac

  • prendre des analgésiques;
  • prendre des antispasmodiques;
  • l'utilisation d'antipyrétiques;
  • utilisation de préparations enzymatiques;
  • la nomination de médicaments antibactériens.

Si le patient a le sentiment que l’estomac est chaud, des méthodes de traitement supplémentaires sont appliquées:

  • physiothérapie;
  • suivre un régime strict;
  • utilisation de recettes de la médecine traditionnelle;
  • Massages et exercices de physiothérapie.

Un régime avec brûlures dans l'abdomen élimine l'utilisation de plats trop chauds ou trop froids. La température des aliments devrait être comprise entre 38 et 40 degrés. De l'alimentation sont complètement exclus:

  • plats frits, gras, épicés et épicés;
  • la farine;
  • doux
  • boissons alcoolisées et gazeuses;
  • du chocolat;
  • les cornichons;
  • viande fumée

Dans les premiers jours, il vaut la peine d'abandonner complètement la prise de nourriture. Pendant ce temps, il ne faut prendre que de l'eau propre. Il est strictement interdit de nettoyer l'intestin sans consulter un médecin.

Si une sensation de brûlure dans l'abdomen est provoquée par un empoisonnement, le traitement médical implique la prise d'absorbants sous forme de Smecta ou de charbon actif, des agents anti-émétiques tels que Tsurakul. La solution de Regidron aidera à prévenir la déshydratation et la perte de sels importants.

Avec la constipation, Duphalac ou ses analogues à base de lactulose deviendront un remède efficace. Ils sont absolument sans danger et donc approuvés pour une utilisation chez les enfants et les femmes enceintes.

Le traitement chirurgical n’est pratiqué que dans les cas graves, lorsque la pathologie menace la vie du patient. Cela inclut les ulcères, les polypes et l’obstruction intestinale.

Mesures préventives

Se brûler n'est pas un symptôme dangereux. Mais supporter ce sentiment désagréable pendant une longue période ne peut pas. Avec un traitement en temps opportun chez le médecin peut éviter de graves problèmes.

Les mesures préventives visent à prévenir la survenue de causes et de facteurs. Ils sont:

  • dans le refus des addictions sous forme de tabagisme et d'abus d'alcool;
  • suivre le bon régime. Le menu devrait inclure uniquement des aliments sains sous forme de céréales, de légumes, de fruits, de viande et de poisson. Pas de produits semi-finis, fast food et soda ne devraient pas l'être;
  • médicaments uniquement sur recommandation du médecin. L'auto-prescription peut entraîner des effets indésirables;
  • éviter les situations stressantes. Besoin d'apprendre à se détendre. Il existe différentes techniques sous forme de yoga et de méditation;
  • examens réguliers. Vous devez consulter le médecin au moins une fois par an.

S'il y a des signes désagréables, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Douleur, coliques, brûlures dans l'abdomen. Causes, symptômes, traitement.

Douleur, coliques, brûlures dans l'abdomen. Causes, symptômes, traitement.

Quelle pourrait être la douleur?

Tout le monde a mal au ventre de différentes manières. Cela dépend de la cause spécifique d'un tel symptôme. Et pour identifier le problème, vous devez décrire votre douleur et d’autres détails aussi détaillés que possible. Alors, à quoi faut-il prêter attention?

  • Quand avez-vous le plus souvent mal au ventre? La douleur peut survenir immédiatement après un repas ou après un certain temps. Il arrive aussi que l'estomac ne fasse mal que lorsqu'une personne a faim, lorsqu'elle est très nerveuse ou que son corps est soumis à un stress grave.
  • Comment fonctionne exactement l'estomac dans la région de l'estomac? La nature des sensations peut être différente: douleur douloureuse, coupure, forte et forte, encerclement et autres. C'est un point important.
  • À quelle heure l'estomac a-t-il habituellement mal au ventre: la nuit, le matin, le soir ou l'après-midi? Cette information peut aussi aider un médecin.
  • Quels sont les symptômes accompagnés de douleurs à l'abdomen et à l'estomac? Probablement, il y a des nausées, des éructations, des vomissements. Dans certains cas, la température du corps peut augmenter et, chez certaines personnes, l’état général de la situation s’aggrave beaucoup.
  • Si vous avez mal au ventre, rappelez-vous ce que vous avez mangé.

Causes de la douleur

Qu'est-ce qui cause les maux d'estomac? Des douleurs à l'estomac peuvent survenir pour diverses raisons. Ils peuvent être divisés en quatre groupes:

  1. Le premier groupe comprend les problèmes ou pathologies de la structure de l'estomac lui-même. Par exemple, les problèmes suivants peuvent survenir: gastrite, polypes, maladies oncologiques, ulcère peptique, intoxication alimentaire et autres conditions.
  2. Les infections du système digestif peuvent être attribuées au deuxième groupe, dont l'un des symptômes est une crampe sévère dans l'intestin et l'estomac.
  3. Le troisième groupe comprend des problèmes avec d'autres systèmes et organes. Ainsi, les causes suivantes sont probables: pancréatite, pathologies du gros ou du petit intestin, appendicite et autres.
  4. Et le quatrième groupe comprend d'autres facteurs, tels que le stress, les exercices lourds, les blessures et les blessures.

Il vaut la peine de s'attarder en détail sur chaque cause d'inconfort de l'estomac.

Gastrite

Dans la pratique médicale, la gastrite est appelée un certain nombre de modifications pathologiques de la structure de la muqueuse gastrique, qui peuvent perturber la digestion.

Cette maladie peut être divisée en plusieurs types:

  • La gastrite aiguë se produit avec un seul impact agressif sur la coquille. Dans ce cas, les sensations sont assez fortes, coupantes, soudaines (au moment de l'exposition).
  • La gastrite chronique est causée par des changements de courant prolongés et souvent lents dans la structure et la structure de la membrane muqueuse. Une telle maladie jusqu’à un certain point (jusqu’à ce que l’intégrité de la membrane soit rompue) peut être complètement asymptomatique.
  • Produit chimique en raison de l'exposition à des produits chimiques muqueux.
  • La gastrite auto-immune est assez rare. Dans cette situation, le système immunitaire reconnaît la paroi de l'estomac comme une extraterrestre et commence à les attaquer et à les détruire.
  • La gastrite érosive est le résultat d'une consommation constante ou prolongée d'alcool, d'aliments épicés ou très salés.
  • L'atrophie est due à l'amincissement de la membrane muqueuse sous l'action de certains facteurs indésirables.
  • La gastrite bactérienne se développe en raison de l'activité de bactéries, dont le principal est Helicobacter pylori.
  • La gastrite à éosinophiles se produit le plus souvent en raison de l'effet sur les muqueuses des parasites ou des allergènes.

Outre les sensations désagréables dans l'estomac, d'autres symptômes peuvent également être observés: éructations, brûlures d'estomac, nausées, lourdeur et distension (l'estomac semble gonflé et gros), faiblesse et irritabilité, perte d'appétit, goût désagréable dans la bouche et autres.

En ce qui concerne le traitement d'une telle maladie, il est tout d'abord nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause de son apparition. Le médecin peut vous prescrire un médicament pour réduire l’acidité du jus et restaurer les muqueuses. Un traitement antibiotique est parfois indiqué. Et un autre point important - est l'observance du régime et du régime.

Ulcère peptique

Un ulcère est une violation de l'intégrité des membranes muqueuses de l'estomac. En d'autres termes, c'est une sorte de blessure. Et quand il y a du suc gastrique ou de la nourriture, il y a douleur

Ils ne sont pas toujours forts, cela dépend du stade de la maladie. Donc, avec une telle maladie, le plus souvent, l'estomac commence à se faire sentir quand une personne a faim (le suc gastrique excrété en grande quantité irrite les muqueuses) ou après avoir consommé des aliments épicés ou de l'alcool.

Les sensations désagréables peuvent être accompagnées de nausées ou de vomissements, d'une faiblesse et d'une perte d'appétit.

Un ulcère est extrêmement dangereux en raison du risque de perforation. Dans ce cas, un trou se forme dans une zone de l'estomac à travers laquelle le jus et la nourriture pénètrent dans la cavité abdominale. Des saignements peuvent survenir et la mort est probable. Dans cette situation, une attention médicale immédiate est requise.

L'ulcère est traité avec succès. Cela prend du temps, il est important de suivre toutes les recommandations du médecin. Ainsi, un régime strict, à l'exception des aliments gras, solides, fumés et salés, ainsi que de l'alcool est prescrit. Les médicaments prescrits qui réduisent la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Après un certain temps, le shell est entièrement restauré.

Polypes

Un polype est une croissance dans l'estomac constituée d'un amas de cellules tissulaires. Cela peut être dû à une irritation des muqueuses ou à une infection.

Les symptômes de cette affection peuvent être absents, mais si le polype est assez grand, la personne peut alors remarquer qu'elle a une partie de l'estomac dans la région de l'estomac. On peut ressentir de graves et de l'inconfort, moins de nausées ou de vomissements.

En règle générale, les polypes eux-mêmes ne sont pas dangereux, mais dans certains cas, ils peuvent augmenter le risque de développer des tumeurs malignes. Il est donc préférable d'éliminer ce problème. Ceci est fait chirurgicalement.

La médecine moderne implique un minimum de dommages et de cicatrices. Ainsi, avec l'endoscopie, le dispositif est inséré par la bouche et passe par l'œsophage dans la cavité gastrique. Opérations abdominales rarement attribuées. Si la maladie n'interfère pas avec la personne, il vous suffit de suivre un régime et un régime.

Tumeur cancéreuse

L'estomac peut avoir mal à cause d'un cancer qui se développe dans l'estomac. Les causes de son apparition peuvent être différentes. Les facteurs de risque incluent les personnes souffrant de gastrite, d'ulcères ou de polypes.

En ce qui concerne les symptômes, ils peuvent se manifester parfois par des douleurs. Ils commencent à tout moment et ne dépendent pas de la consommation de nourriture. En outre, l'appétit peut diminuer et il existe une faiblesse générale.

Mais il existe également des manifestations non spécifiques: inconfort, sentiment de surpopulation, aversion pour la viande, anémie et perte de poids soudaine. Dans les stades avancés, l'estomac fait très mal, les saignements peuvent commencer.

La tumeur peut être enlevée par voie chirurgicale, chimique ou par radiothérapie. Le traitement réussira s’il est instauré tôt dans la maladie.

Empoisonnement

Si une personne a mangé un produit de qualité inférieure, les organes digestifs vont certainement réagir à cela.

Tout d'abord, il y aura une gêne, qui est souvent assez forte. En outre, des nausées et des vomissements surviennent souvent, ainsi que des diarrhées. La condition va empirer, il y aura faiblesse et perte d'appétit.

Le traitement implique l'élimination des toxines à l'aide de préparations de sorbant (par exemple, Enterofuril), ainsi que l'élimination des symptômes.

Infections intestinales

Les infections intestinales (salmonellose, rotavirus, etc.) pénètrent dans les organes digestifs et provoquent un certain nombre de symptômes.

Tout d’abord, il y aura des crampes sévères dans l’abdomen (dans l’estomac). Ils peuvent être accompagnés de vomissements, de diarrhée, d’une augmentation de la température corporelle jusqu’à des points critiques, ainsi que d’une détérioration générale de la maladie.

Le traitement implique l'élimination de l'agent pathogène. Si ce sont des bactéries, les antibiotiques sont indiqués, et dans le cas d’une maladie virale, des agents antiviraux sont nécessaires. La nourriture devrait être douce. Dans la mesure du possible, il est préférable d’observer le repos au lit.

Problèmes intestinaux

Dans la partie inférieure de la zone décrite se trouvent l'intestin supérieur. Et des problèmes de fonctionnement peuvent être accompagnés de douleurs abdominales. Ainsi, des maladies telles que la pancréatite, la colite et d'autres peuvent être à l'origine de problèmes.

Quant aux symptômes, ils peuvent être les suivants:

  • inconfort et inconfort dans la cavité abdominale;
  • des ballonnements;
  • des nausées et des vomissements;
  • la diarrhée;
  • constipation

Si on parle de traitement, seul un médecin peut le prescrire. Dans certains cas, l'utilisation d'analgésiques et de médicaments améliorant les processus de digestion et accélérant le traitement des aliments dans l'intestin. Vous devriez également suivre un régime et un régime.

Maladies cardiovasculaires

Si l’estomac fait mal, cela peut être dû à des problèmes de travail des vaisseaux ou du cœur. Ainsi, dans cette partie est l'artère la plus importante et la plus grande. Et, par exemple, son fossé sera certainement accompagné de douleur.

En outre, des douleurs cardiaques peuvent également être localisées dans cette partie et se transmettre aux autres (dans les côtés ou les omoplates). Il est donc intéressant d'examiner le système cardiovasculaire afin d'éviter de tristes conséquences.

Appendicite

Si l’appendice est enflammé, l’estomac peut avoir mal Oui, il est situé dans la partie inférieure, mais le long des terminaisons nerveuses, la douleur peut atteindre la région supérieure (elle cède souvent de l'autre côté).

Lorsque l'appendicite augmente, la température corporelle augmente, les vomissements peuvent commencer. Cette affection nécessite une intervention chirurgicale immédiate, car l'appendice peut éclater et le contenu se répandra sur la cavité abdominale, ce qui est extrêmement dangereux.

Ouverture

Le diaphragme est un organe musculaire situé dans la région de la séparation des cavités abdominale et thoracique. Pour une raison quelconque (séjour prolongé dans une position inconfortable, blessure), ce muscle peut diminuer considérablement. Et une telle réduction peut être très douloureuse.

Dans cette situation, l'estomac fera mal dans la partie très supérieure. Les sentiments peuvent être assez vifs, tirant. Mais après un changement de position, ils passent généralement. Bien que les symptômes de hernie diaphragmatique persistent longtemps.

Localisation de la douleur abdominale

Le diagnostic de la douleur épigastrique est l’une des tâches les plus difficiles et les plus exigeantes de la médecine. En raison de l'urgence de la situation, il est souvent impossible d'examiner systématiquement le patient. L’expérience clinique du médecin revêt une importance primordiale dans la mesure où, parfois, dans les affections les plus graves et les plus graves, le tableau de la maladie est effacé. Avec l’image la plus brillante de l’abdomen aigu, le traitement chirurgical n’est peut-être pas nécessaire et, au contraire, une douleur légère peut être le premier signe de la maladie, ce qui montre une opération d’urgence. Quoi qu’il en soit, pour toute douleur abdominale aiguë, inhabituelle, un examen approfondi est nécessaire.

Dans les cas classiques, l'observance de la localisation de la douleur et de l'organe affecté est observée.

La douleur est localisée au-dessous de la taille (bas de l'abdomen):
• L’homme peut avoir des maladies du système urinaire; observer la miction et l'urine;
• Une femme peut avoir des maladies du système urinaire, une grossesse, une menstruation douloureuse, une inflammation des organes génitaux internes.

Des douleurs au-dessus du pubis (bas-ventre, "douleurs au bas-ventre") chez les femmes - des processus pathologiques au niveau de la vessie, de l'utérus et des appendices peuvent indiquer des problèmes du système reproducteur. Les douleurs pelviennes qui apparaissent tous les mois avant que la menstruation puisse parler d’endométriose - une maladie dans laquelle des particules de tissu de l’utérus se déplacent dans les trompes de Fallope et tombent sur les ovaires, le bassin, la vessie et d’autres organes. La morbidité dans le bas de l'abdomen peut être une maladie inflammatoire pelvienne (infection des tissus de l'utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires). Chez la femme en âge de procréer, une grossesse extra-utérine peut également provoquer une douleur aiguë, aiguë ou à la couture du péritoine, accompagnée de saignements vaginaux, d'un cycle menstruel irrégulier et de douleurs aux épaules. Les kystes ovariens et les fibromes utérins peuvent également causer des douleurs abdominales chez les femmes. En savoir plus sur les douleurs abdominales basses chez les femmes.

La douleur est localisée dans la projection de l'estomac dans les maladies de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum. Cependant, avec l'infarctus du myocarde, la pneumonie et la pyélonéphrite, la localisation peut être similaire: si l'estomac fait mal, les médecins ne pensent pas seulement aux problèmes de digestion.

Douleur dans la région ombilicale - avec des maladies de l'intestin grêle.

Une douleur dans la région iléale droite (environ une aile d'un os iléal à droite) - un caecum et une annexe. Dans la région iléale gauche - le côlon sigmoïde.

La douleur abdominale a commencé dans le bas du dos et s'est déplacée à l'aine: pathologie du système urinaire, la lithiase urinaire est possible.

La douleur dans l'abdomen s'étend dans la zone de l'hypochondre droit (dans l'abdomen à droite, elle peut être administrée sous l'omoplate droite): une pathologie du foie, des voies biliaires ou de la vésicule biliaire est possible; observez la couleur de la peau, l'urine et les selles.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit, aggravée après le repas, indique la présence d'une lésion de la vésicule biliaire. Les maladies de la vésicule biliaire comprennent des calculs et une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite). En cas de complications, les lésions de la vésicule biliaire peuvent également présenter d'autres symptômes, notamment un jaunisse (jaunissement de la peau et des yeux), une fièvre grave et des frissons. Parfois, les personnes atteintes de calculs biliaires ne présentent aucun symptôme. Pour des douleurs régulières dans l'hypochondre droit, il faut consulter un médecin. Les crises de douleur dans la vésicule biliaire peuvent être gérées de différentes manières, allant de la simple attente (voir les symptômes pendant un certain temps, à l’absence de tout traitement) à la prise de médicaments et même à la chirurgie. Vous pouvez également soulager les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire en réduisant la quantité de graisse dans votre alimentation.

La douleur est plus souvent localisée dans l'hypochondre gauche (dans l'abdomen gauche) lors d'une pancréatite. En règle générale, la douleur ulcéreuse et la pancréatite se propagent dans tout le dos.

Au centre de la partie supérieure de l'abdomen:
• il peut s'agir d'une douleur cardiaque (se propageant vers le haut de la poitrine et même dans les bras);
• Il est possible que les troubles digestifs soient causés par une alimentation excessive, une surcharge physique ou émotionnelle.

Au dessus de la taille:
• Des troubles digestifs de l'estomac (gastrite) ou du duodénum sont possibles.

Sous le nombril:
• En cas de gonflement et d'inconfort à l'aine, qui augmente avec l'effort physique ou la toux, une hernie n'est pas exclue (ne peut être traitée que par un médecin);
• la constipation ou la diarrhée est possible;
• Chez les femmes présentant un dysfonctionnement des organes génitaux (surveillez les pertes vaginales) ou pendant la grossesse.

Les douleurs pelviennes sont généralement ressenties comme une compression et une gêne dans la région rectale.

Des douleurs abdominales, affaiblies après une selle et accompagnées de diarrhée ou de constipation, peuvent indiquer un syndrome du côlon irritable - un trouble commun du tractus gastro-intestinal, dont la cause n'a pas encore été établie. En cas de syndrome du côlon irritable, les parois intestinales se contractent soit trop, soit trop faiblement, parfois trop lentement et, au contraire, trop rapidement. Les symptômes de cette maladie comprennent: ballonnements, augmentation de la formation de gaz, selles visqueuses, désir constant de vider les intestins. Avec ce syndrome, il est impossible de faire face à l'aide de méthodes chirurgicales ou de médicaments. Toutefois, il est possible de prévenir la détérioration en consommant une grande quantité d’eau, en augmentant la quantité de fibres dans l’alimentation, en réduisant la quantité de caféine consommée et en augmentant l’activité physique.

La douleur dans la partie inférieure gauche du péritoine peut devenir un symptôme de diverticulite, notamment lorsque de petites capsules sphériques se forment dans les parois du gros intestin, appelées diverticules, qui deviennent ensuite infectées et enflammées. Fièvre, nausées, vomissements, frissons, crampes et constipation sont d'autres symptômes de la diverticulite. Le traitement de la diverticulite consiste généralement à nettoyer le côlon des infections et de l'inflammation. Le médecin peut prescrire des antibiotiques et / ou des analgésiques, un régime liquide et un repos au lit pendant plusieurs jours. Dans certains cas, le traitement de la diverticulite nécessite une hospitalisation. Si des complications surviennent, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Un régime alimentaire riche en fibres constitue le meilleur moyen de prévenir la diverticulite. Les fibres alimentaires favorisent une digestion adéquate et un soulagement de la pression dans le gros intestin. Augmentez progressivement la quantité de fibres dans votre alimentation quotidienne, buvez beaucoup de liquides. Des selles opportunes peuvent également aider à prévenir la diverticulite. L'accumulation de déchets digestifs entraîne une augmentation de la pression dans le côlon.

Une douleur brûlante aiguë dans les parties supérieure et moyenne de l'abdomen (entre le sternum et le nombril) peut indiquer la présence d'un ulcère. Un ulcère est une plaie qui se forme dans les tissus de l'estomac ou du haut de l'intestin. Les causes des ulcères sont nombreuses. Le tabagisme, la prise d'acide acétylsalicylique, d'ibuprofène ou d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent jouer un rôle. Un ulcère peut également se former si l’estomac ne peut pas se protéger contre le puissant suc gastrique. Helicobacter pylori - une bactérie qui vit dans l'estomac - peut également causer un ulcère. Le stress et les aliments épicés ne peuvent pas causer d'ulcères. Les brûlures d'estomac ne peuvent à elles seules indiquer cette maladie. Des douleurs sévères telles que des brûlures d’estomac peuvent aussi être causées par une maladie moins grave, le reflux gastro-oesophagien.

Les coliques sont des douleurs crampes dans l'abdomen, au cours desquelles des périodes d'augmentation de la douleur alternent avec des "intervalles de lumière". Le développement de la colique est souvent provoqué par une violation du régime alimentaire, jolly ride. Au plus fort de la douleur, les patients se précipitent souvent ou adoptent une posture forcée, ce qui permet de réduire l'inconfort. La colique biliaire se produit lorsque la maladie de calculs biliaires, dyskinésie biliaire. Corps étrangers dans les conduits: l'apparition de kystes parasitaires, d'abcès du foie et d'infestations de vers se manifeste par des coliques biliaires. La colique intestinale est une manifestation de processus inflammatoires aigus dans les intestins, d'obstruction intestinale, de syndrome du côlon irritable et d'autres maladies. Les principales mesures thérapeutiques sont les antispasmodiques. Cependant, cette mission ne peut être limitée, car il faut parfois des interventions urgentes et différées de nature différente pour éliminer la cause fondamentale. En cas de douleur abdominale aiguë et inhabituelle, un examen médical est nécessaire.

L'estomac fait constamment mal, la douleur est aiguë ou grandit - il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue, qui décidera de la tactique de l'examen.

Attention!
Des signes tels que douleur abdominale persistante qui ne s'atténue pas pendant 2 heures, douleur abdominale au toucher, adhérence au vomissement, diarrhée, température corporelle élevée devraient alerter gravement le patient. Si la douleur abdominale est accompagnée de vertiges, faiblesse, hypotension artérielle, augmentation du rythme cardiaque, saignements visibles, fièvre, vomissements récurrents, augmentation de l'intensité, évanouissements, tension musculaire abdominale, des mesures de diagnostic urgentes sont nécessaires, une surveillance intensive et la question de la faisabilité d'une intervention chirurgicale.

Que faire, où se tourner pour les douleurs abdominales

La douleur abdominale ne peut pas être enlevée avec des analgésiques. N'utilisez pas de coussin chauffant si la cause est inconnue. Vous pouvez appliquer de la glace. Tout d’abord, si vous ressentez des douleurs à l’abdomen, contactez au moins un médecin généraliste. Si nécessaire, le médecin vous prescrira un examen endoscopique, qui vous permettra de surveiller visuellement l’organe examiné et de le consigner.

Premiers soins pour douleurs abdominales

En éliminant la douleur, en abaissant la température (et de nombreux analgésiques réduisant efficacement la température), vous empêchez les médecins de poser un diagnostic, ce qui peut entraîner de graves complications. N'oubliez pas que la douleur abdominale est dans presque tous les cas un phénomène assez grave qui ne peut être traité indifféremment, car c'est dans l'estomac que se trouvent les organes les plus importants de la personne. Des problèmes de cœur, des systèmes digestif et endocrinien, des systèmes de reproduction peuvent manifester des douleurs abdominales. Par conséquent, ils ne doivent pas être pris à la légère.