Principal / Ulcère

Distension abdominale et douleur: causes et traitement

Ulcère

La distension abdominale et la douleur sont des conditions très désagréables, le plus souvent causées par une accumulation excessive de gaz dans l'intestin. Leur éducation accrue peut être causée par une alimentation malsaine, un mode de vie et de mauvaises habitudes, mais dans certains cas, cela peut être le résultat de pathologies graves dans le corps.

Physiologie

Selon les statistiques médicales disponibles, 100% des personnes souffrent périodiquement de distension abdominale. Dans le même temps, 70% des maladies des organes de l'appareil digestif sont accompagnées d'un gonflement grave, d'une sensation de distension dans l'abdomen et de douleurs. 80% des nouveau-nés souffrent de coliques intestinales (spasmes intenses et très douloureux des muscles intestinaux), ce qui est considéré comme normal car, au cours des six premiers mois de la vie d'un enfant, son système digestif se forme.

Normalement, l'intestin d'une personne en bonne santé contient environ 500 ml de gaz. Ce sont de petites vésicules recouvertes de mucus qui recouvrent les parois intestinales de l'intérieur comme de la mousse. Par jour, le débit de gaz émis par l'homme est compris entre 300 et 500 ml. Avec une flatulence, caractérisée par un gonflement important, distendu à l'intérieur de l'abdomen, sa quantité peut atteindre jusqu'à 3-4 litres.

Principaux symptômes et causes

Une augmentation des gaz intestinaux ou de la flatulence se manifeste par les symptômes suivants:

  • distension abdominale et débordement - apparaît souvent pendant les repas, peut rapidement passer après le dégagement de gaz;
  • grondant dans l'estomac;
  • éructations, brûlures d'estomac;
  • perte d'appétit: nausée qui survient pendant le processus de manger ou immédiatement après le repas;
  • violation de la chaise (diarrhée, constipation);
  • brûlant dans la poitrine;
  • l'insomnie;
  • faiblesse et fatigue.

L'accumulation accrue de gaz est presque toujours accompagnée de douleur. Des sensations douloureuses apparaissent en raison de l’étirement des parois intestinales avec de nombreuses bulles de gaz ou d’une irritation constante des muqueuses intestinales. Dans certains cas, le gonflement s'accompagne d'une douleur très forte et persistante à l'abdomen, qui peut augmenter avec chaque heure qui passe. Ce sont les premiers symptômes de la colique intestinale (fort spasme des muscles intestinaux lisses) - une affection très douloureuse. En même temps, lorsque les gaz pénètrent dans la partie inférieure de l'intestin, la localisation de la douleur change. Le plus souvent, la douleur est observée dans le côté droit ou couvre complètement le bas de l'abdomen. Après le dégagement de gaz ou la défécation, l'intensité de la douleur diminue et, au bout d'un moment, elle disparaît complètement.

Les causes les plus courantes de cette maladie sont:

  • entrer dans l'estomac avec un excès d'air: collations rapides, parler en mangeant, fumer;
  • les produits alimentaires qui provoquent des processus de fermentation dans les intestins et, par conséquent, une formation accrue de gaz - porc, légumineuses, laitue, choucroute, pain noir, boissons gazeuses;
  • dysbactériose - une augmentation du nombre de bactéries pathogènes, conduit à la prédominance de processus pathologiques de décomposition et de fermentation dans les canaux intestinaux et, par conséquent, à un gonflement. Très souvent, cette condition est compliquée par des accès de douleur intense;
  • syndrome du côlon irritable - les signes les plus courants de pathologie sont exprimés par des crampes et des douleurs dans le bas de l'abdomen, qui disparaissent après un acte de défécation;
  • Constipation - L’accumulation de matières fécales dans les canaux intestinaux entraîne une augmentation de la formation de gaz et un gonflement. En cas de troubles chroniques des selles, l'état de la personne est compliqué par des réactions allergiques sous forme d'éruptions cutanées, de douleurs paroxystiques graves, de modifications du tonus de la peau;
  • période de gestation - chez près de 80% des femmes enceintes, des troubles du fonctionnement des organes de l'appareil digestif (constipation, flatulence, accompagnés de douleurs) sont observés. Cette affection est causée par des troubles hormonaux et une pression excessive de l’augmentation de la taille de l’utérus sur les intestins.

Dans certains cas, des ballonnements et des douleurs peuvent être causés par des conditions pathologiquement dangereuses:

  • troubles du pancréas (manque d'enzymes);
  • blocage du canal intestinal par des tumeurs, des corps étrangers, des processus adhésifs;
  • maladies génétiques.

En savoir plus sur la façon de se débarrasser des ballonnements abdominaux, voir cet article.

Localisation de la douleur et des maladies possibles

Dans certains cas, des ballonnements et des douleurs peuvent être causés par des conditions pathologiquement dangereuses:

  • douleur dans l'hypochondre supérieur droit - se produit en cas de dysfonctionnement du rein droit, de l'uretère et de la glande surrénale. Un fonctionnement insuffisant ou inapproprié de ces organes a un effet négatif sur le processus digestif, le métabolisme est perturbé;
  • douleur dans le quadrant supérieur gauche - se développe avec une pancréatite, un dysfonctionnement du pancréas, y compris la formation de tumeurs, une hypertrophie ou une rupture de la rate pathologiques, avec une accumulation accrue de gaz dans le côlon, ainsi que des défaillances du rein gauche, les surrénales et l'uretère;
  • douleurs dans la partie supérieure moyenne de l'abdomen - signalent le dysfonctionnement d'organes tels que l'estomac, l'intestin grêle, le pancréas. La cause de l’inconfort peut être une gastrite, un ulcère, une pancréatite, un anévrisme aortique, une surcharge, un étirement ou une lésion du tissu musculaire de la paroi abdominale;
  • douleur qui survient dans le bas-ventre gauche en cas de gonflement - indique l'accumulation de gaz dans le côlon. Dans ce cas, une localisation claire n'est pas observée, les frontières de la douleur sont floues;
  • douleurs dans le bas-ventre droit - peuvent être provoquées par une appendicite (si leur intensité augmente avec le temps, si la localisation ne change pas et si les limites sont claires), un gonflement dans la partie principale du côlon, une grossesse extra-utérine et une hernie dans l'aine;
  • douleur au milieu du bas-ventre - indiquent des problèmes du système génito-urinaire chez les hommes et les femmes.

Si la flatulence et la violation des selles sont la conséquence de troubles digestifs temporaires, l'état douloureux et l'inconfort disparaissent presque toujours d'eux-mêmes après le dégagement de gaz et l'acte de défécation.

Diagnostics

Si la douleur accompagnée de ballonnements survient très souvent - c'est la raison pour laquelle vous consultez un médecin pour le diagnostic et la consultation. La tâche principale d'un spécialiste est de déterminer la principale cause de l'accumulation de gaz dans les intestins et l'apparition de douleurs (troubles de l'alimentation ou maladies des organes de l'appareil digestif).

Les procédures de diagnostic peuvent se dérouler en plusieurs étapes:

  1. Examen visuel, conversation avec le patient et palpation de l'abdomen - lors du diagnostic, le médecin identifiera les signes caractéristiques d'augmentation de la formation de gaz, ainsi que la localisation de la douleur.
  2. Tests de laboratoire sur le sang et les matières fécales - les écarts existants par rapport à la norme aideront à détecter la présence de processus inflammatoires, d'anomalies dans le travail de certains organes et à révéler la prévalence de micro-organismes pathogènes.
  3. Échographie - prescrite en cas de suspicion de pathologies existantes dans les organes du tube digestif.
  4. Étude radiologique avec rehaussement du contraste - ce type de diagnostic permet d'identifier les zones anormales de l'intestin lors du gonflement et d'établir la cause de modifications pathologiques (augmentation de l'accumulation de gaz, spasme musculaire, néoplasme, blocage du conduit intestinal, etc.).

Voir aussi: Gaz dans les intestins - les raisons pour se débarrasser rapidement et efficacement.

Caractéristiques du traitement

Le traitement des ballonnements consiste à éliminer les causes de cette affection:

  • suivre un régime;
  • correction des carences dans la production d'enzymes digestives, sous le contrôle du médecin traitant;
  • traitement des pathologies ayant provoqué une production accrue de gaz dans l'intestin.

Pour soulager la maladie, vous pouvez prendre des médicaments spéciaux pour soulager les spasmes et réduire l'enflure:

  • Espumizan - pour l'effondrement des bulles de gaz dans les intestins.
  • No-Spa - pour soulager les spasmes des muscles intestinaux.
  • Mezim Forte - pour augmenter la production d'enzymes pour la digestion et la dégradation des aliments.
  • Recettes folkloriques - une infusion de camomille, eau d'aneth.

Ballonnements, accompagnés de douleurs dans l'abdomen - une condition qui aggrave la qualité de la vie. Afin de vous débarrasser de ces symptômes désagréables, vous devez tout d'abord consulter un médecin, vous soumettre à un diagnostic complet, identifier les pathologies possibles (susceptibles de provoquer cette affection) et les éliminer.

Causes et traitement des flatulences et des douleurs abdominales

Le problème appelé flatulences ne peut pas être attribué à ces maladies. C'est plutôt un état du corps, qui est causé par l'accumulation d'une quantité excessive de gaz gastriques. Ses principales caractéristiques comprennent une sensation de satiété dans l'estomac, des ballonnements et des douleurs plus ou moins graves.

Causes du problème

Les principales raisons du développement de la flatulence et de l'apparition de douleurs abdominales sont les suivantes:

  • choix du patient du mauvais régime, y compris essayer de manger pendant ses déplacements et parler tout en mangeant. Cela conduit à pénétrer dans l'estomac non seulement de la nourriture, mais également d'une quantité importante d'air;
  • l'utilisation de produits inappropriés - boissons gazeuses, chewing-gum, la plupart des bonbons (des petits pains aux bonbons en passant par les biscuits), des légumineuses, des pommes de terre et du chou. Tous ces produits contribuent à la fermentation et à la formation de gaz dans l'estomac et augmentent le risque de flatulence;
  • essayer de traiter les brûlures d'estomac avec la soude. Bien que ce remède traditionnel soit souvent utilisé pour traiter les problèmes d’estomac, sa réaction avec le suc gastrique peut provoquer l’apparition de flatulences;
  • déséquilibre de la microflore intestinale - en raison de la prédominance de certains types de micro-organismes, la production de gaz augmente, provoquant des ballonnements;
  • l'influence de facteurs psychologiques - stress et surmenage. Le stress émotionnel perturbe le fonctionnement de plusieurs organes, dont l’estomac. L’une des manifestations d’une telle violation est une augmentation de la formation de gaz;
  • état de grossesse chez les femmes. Les changements qui se produisent dans le corps des futures mères entraînent souvent une augmentation de la formation de gaz. Le fœtus en croissance et l'utérus en expansion serrent les parois intestinales et violent le dégagement de gaz.

Souvent, les causes de la formation accrue de gaz dans l'estomac sont diverses pathologies. Identifiez-les sur les résultats des examens prescrits par un médecin. Aide dans le diagnostic et "carte de la douleur" - la localisation de la douleur dans certaines parties du corps, ce qui peut déterminer la cause de la maladie.

Carte de la douleur

En divisant conditionnellement l’estomac en plusieurs zones principales, les médecins sont en mesure de déterminer l’ampleur et la gravité du problème:

  1. des douleurs dans le quadrant supérieur droit indiquent des problèmes de foie, de vésicule biliaire, d'uretère et de glande surrénale. Une autre cause de sensations désagréables dans cette zone sont les maladies du rein droit;
  2. une douleur dans la zone supérieure droite montre que les flatulences sont probablement la cause de problèmes liés à la rate, à l’intestin grêle et situées du même côté du rein et de la glande surrénale;
  3. les douleurs dans la zone médiane supérieure sont causées par une gastrite, des ulcères et des ganglions lymphatiques enflés, parfois des lésions de la paroi abdominale;
  4. des sensations désagréables dans le quadrant inférieur droit ou gauche montrent que la cause de la flatulence et de la distension abdominale doit être recherchée dans le rectum, l'aine et les ovaires (chez les patientes). La grossesse extra-utérine peut également être un problème.

Si la douleur survient dans la partie médiane de l'abdomen, des douleurs menstruelles et une maladie inflammatoire pelvienne peuvent également en être la cause. Chez l'homme, les symptômes sont causés par des infections de l'urètre et des testicules. En l'absence d'un emplacement spécifique de la douleur, elles peuvent être causées par le syndrome du côlon irritable, la constipation ou la péritonite.

Principes de diagnostic

Lors du diagnostic d'un problème, le spécialiste doit déterminer si la cause du problème est une violation de l'alimentation ou des problèmes digestifs graves. La définition comprend les étapes suivantes:

  • examen et palpation;
  • tests sanguins permettant de détecter des problèmes hépatiques entraînant une réduction de la production de bile et des troubles digestifs;
  • les fèces de bakposeva, déterminant le rapport micro-organismes pathogènes et normaux;
  • Échographie de la cavité abdominale confirmant non seulement la flatulence, mais aussi d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal.

L'examen radiographique est effectué après que le patient a pris des médicaments contenant du sulfate de baryum. À l'aide de cette substance radio-opaque, les caractéristiques intestinales sont étudiées. Pour obtenir des résultats de recherche plus précis, les images sont prises selon diverses projections - lorsque le patient est allongé sur le dos, le côté ou le ventre et en position debout.

Se débarrasser des ballonnements et des douleurs abdominales

Vous pouvez essayer de faire face aux flatulences, à la douleur et aux ballonnements des manières suivantes:

  • prendre des médicaments prescrits par un médecin;
  • suivre un régime alimentaire approprié;
  • en profitant des remèdes populaires.

Il est à noter que la médecine traditionnelle ne contribuera pas à résoudre le problème. Cependant, avec son aide, les symptômes dérangent moins le patient et moins souvent. Par conséquent, les remèdes populaires sont autorisés à utiliser en tant qu'accessoires au traitement principal - bien qu'ils devraient également être consultés avec un médecin au sujet de leur utilisation.

Prise de médicaments

La douleur sévère avec les ballonnements est traitée avec divers médicaments prescrits par un médecin. Smecta, No-spa et le charbon actif sont l’un des médicaments les plus populaires pour faire face à ce problème. Si les infections intestinales sont la cause de la flatulence, la prise de Linex et d'Acilitac aidera à éliminer la plupart des symptômes. Pour accélérer l'élimination des gaz à l'aide de médicaments tels que Motilium et Tsirukala et afin de réduire la formation de gaz - Disflatil et Espumizan.

Dans le même temps, le traitement des symptômes n’est pas la tâche principale du traitement. L’objectif devrait être de débarrasser le patient de ces maladies qui ont provoqué des flatulences et des ballonnements. Pour ce faire, un spécialiste peut prescrire des produits biologiques pour éliminer les troubles intestinaux et les laxatifs, permettant ainsi de se débarrasser de la constipation, ainsi que de la prokinétique, rétablissant la motilité gastrique.

Caractéristiques de l'alimentation des patients

En plus du traitement, le patient doit suivre un certain régime. Pour ce faire, il devra abandonner de tels produits:

  • viande difficile à digérer (y compris porc, agneau et oie);
  • les légumineuses;
  • des glucides facilement digestibles tels que des pâtisseries fraîches, des biscuits, des gâteaux et des tartes;
  • lait et laits frappés, et même la crème glacée;
  • Pain Borodino;
  • légumes crus et fermentés à haute teneur en fibres - radis, tomates et chou;
  • baies et champignons;
  • fruits crus;
  • "Soda" et alcool.

Il est recommandé d’inclure dans l’alimentation une bouillie friable telle que la pshenka ou le sarrasin. Les produits laitiers fermentés et le pain complet d'hier sont autorisés. Vous pouvez utiliser certains types de fruits et de légumes, mais uniquement sous forme bouillie ou cuite.

Utilisation de remèdes populaires

Les principales recettes de la médecine traditionnelle pour améliorer l’état du patient atteint de météorisme sont les suivantes:

  1. Les racines sèches du pissenlit sont versées dans 200 ml d’eau tiède et infusées pendant 24 heures.Il est recommandé de prendre la teinture trois fois par jour;
  2. Des teintures similaires sont fabriquées à partir d'aneth et de persil. Prendre 5 fois par jour;
  3. Thé à la camomille. La fréquence d'admission - après 6 h.

Pour les petits patients, un massage abdominal est recommandé. Les mouvements circulaires des mains dans le sens des aiguilles d'une montre améliorent la condition de l'enfant. L’eau d’aneth fournit une aide supplémentaire pour l’élimination des symptômes de flatulence chez les enfants - elle peut être achetée en pharmacie ou préparée à partir d’aneth broyée (1 c. À soupe. 200 ml d’eau bouillante est versé).

Complications de flatulences

Si le météorisme n'est pas traité et si on espère un passage indépendant des symptômes sans consulter un médecin, les conséquences d'une telle négligence de leur propre santé peuvent être très graves. Tout d'abord, en raison de la douleur qui survient. Deuxièmement, en raison du fait que des problèmes au niveau du tractus gastro-intestinal peuvent entraîner une faiblesse générale du corps, une insomnie, des migraines et des douleurs cardiaques.

Une flatulence particulièrement dangereuse peut être pour une femme enceinte. En plus de l'inconfort de la future mère, cet état nuit également à la santé du fœtus. En raison de son état de santé médiocre, une femme commence à ne pas bien s'alimenter et le bébé reçoit moins de micro-éléments et de vitamines nécessaires à son développement.

Mesures préventives

Pour la prévention de la maladie, le patient doit observer les recommandations suivantes:

  • dors suffisamment Le sommeil défectueux est l'un des facteurs contribuant à l'émergence et au développement de la flatulence. Afin d'améliorer la motilité intestinale, il est recommandé de dormir au moins 7 à 8 heures pendant la journée (pas nécessairement de manière consécutive);
  • mener une vie suffisamment active pour éviter l'inactivité physique et la constipation qui en découlent. En tant que contrôles physiques qui améliorent les intestins, vous pouvez choisir, par exemple, de marcher ou de faire du vélo;
  • essayez d'éviter les situations stressantes et les chocs nerveux qui perturbent les intestins.

Une autre recommandation importante consiste à abandonner les mauvaises habitudes telles que boire et fumer. Tout d’abord, l’alcool et les cigarettes sont l’un des facteurs irritants les plus graves pour l’ensemble du corps, y compris pour l’estomac. Deuxièmement, en augmentant le volume des gaz intestinaux à la suite de l'ingestion d'une grande quantité de fumée et d'air dans le corps du fumeur.

La production accrue de gaz dans le tube digestif conduit à la flatulence. La maladie est caractérisée par une augmentation de la formation de gaz, des douleurs abdominales et des éructations. Et l'une des principales méthodes pour se débarrasser de la flatulence est le bon régime alimentaire.

Quelles sont les douleurs à la flatulence: où sont localisées et comment s'en débarrasser

La flatulence est une pathologie dans laquelle beaucoup de gaz s'accumulent dans les intestins. Le plus souvent, cela se produit lorsqu'une personne mange mal, c'est-à-dire mange des aliments qui provoquent l'apparition de flatulences. Ceux-ci comprennent le pain noir, les radis, le chou, les pommes de terre, les légumineuses et toutes les boissons gazeuses. Mais il arrive que la flatulence se produise en raison d'une mauvaise absorption de certains nutriments par une quantité insuffisante d'enzymes dans l'intestin. Ou encore, la cause la plus grave est la présence dans le corps de tumeurs qui exercent une pression sur les intestins. Deviner pourquoi une telle condition se produit et la douleur pendant la flatulence n'en vaut pas la peine. Il est préférable d’aller chez le médecin, lui expliquer en détail les symptômes, et il sera en mesure de déterminer avec précision la cause de cette pathologie, ainsi que de prescrire un traitement approprié pour l’éliminer.

Les symptômes

La flatulence chez l'adulte s'accompagne généralement de symptômes tels que:

  • Douleur abdominale d'intensité variable;
  • Sensation de distension abdominale;
  • Grondant;
  • Brûlures d'estomac, nausée;
  • Maux de tête;
  • Constipation ou, au contraire, diarrhée;
  • Faible appétit;
  • Gain de poids;
  • Malaise général;
  • Essoufflement;
  • Arythmie.

Chez les femmes enceintes, l'utérus élargi se presse contre les intestins, qui, à leur tour, fonctionnent moins bien à cause de l'influence des hormones. Il y a des flatulences accompagnées de constipation.

Les nouveau-nés ont également des douleurs et des coliques dans le côlon, et pour comprendre ce qui se passe chez le bébé, il est nécessaire d'observer son comportement.

Ainsi, le météorisme peut être jugé si le bébé:

  • Nerveux pendant ou immédiatement après l’alimentation;
  • Les rouges commencent à crier;
  • Appuie les jambes sur le ventre.

Les enfants nés récemment ont des flatulences dues au fait que l'intestin n'est pas encore mature ou que l'enfant est né prématurément.

Douleur avec flatulences, de quoi s'agit-il?

La flatulence est souvent aggravée par les manifestations des maladies qui l’ont provoquée. Si une telle condition est un phénomène fréquent dans la vie d'une personne, qui survient de manière soudaine et qui dure si longtemps que même les médicaments pris ne soulagent pas, il est recommandé de faire appel à un médecin.

À des degrés divers, presque chaque personne fait face à une douleur dans les flatulences. Ils provoquent des crampes ou des coupures intenses et disparaissent une fois les gaz éliminés. Et ils peuvent être si faibles qu'une personne ne ressent qu'un inconfort incompréhensible. L'intensité de la douleur dépend directement de la quantité de gaz qui s'est accumulée dans l'intestin. La douleur peut être localisée à différents endroits.

Douleur pendant la localisation du météorisme

L'apparition d'une douleur dans l'abdomen, le corps humain envoie un signal qu'un dysfonctionnement s'est produit dans le travail des organes internes. Dans la cavité abdominale se trouvent de nombreux organes importants: l'estomac, le foie, la rate, l'intestin, la prostate (chez l'homme) et les ovaires (chez la femme). Et selon l'endroit où se situe la douleur, il est possible de déterminer avec quel organe particulier les problèmes se sont posés. Mais cela ne peut être fait que par un spécialiste.

En outre, il sera parlé des différents endroits de la localisation de la douleur pendant le météorisme.

Dans le côté gauche

L’émergence d’une douleur aiguë au côté gauche peut être une conséquence d’une simple formation excessive de gaz (flatulences), car ses principaux symptômes sont les ballonnements, la douleur et la douleur abdominale.

Mais la douleur du côté gauche peut aussi être un symptôme de diverses maladies, souvent très graves. Et même un peu de douleur, avec une visite prématurée chez le médecin, peut avoir des conséquences désastreuses. Les douleurs d'un caractère persistant parlent de processus inflammatoires. Si la douleur tire, alors cela signifie que des foyers purulents sont apparus, et que si les organes sont perforés, les organes sont endommagés.

Très souvent, une distension abdominale accompagnée de douleur survient chez les personnes présentant:

  • Gastrite, ulcères gastriques et duodénaux. Il existe d’autres symptômes - nausées, brûlures d’estomac, sensation de lourdeur, éructations causées par une mauvaise odeur, perte de poids.
  • Pathologies de la rate. Étant donné que cet organe, qui participe à la formation du sang, est situé très près de la peau, il est sujet aux blessures.
  • Maladies des poumons et du muscle cardiaque.

Bas de l'abdomen

La distension abdominale et la douleur dans le bas-ventre ne sont pas associées à un empoisonnement, à la constipation ou à la digestion. La paroi abdominale à l'état normal est élastique chez les personnes sportives et douce chez celles qui ne pratiquent pas de sport. Lors de la palpation, le médecin sent bien les organes internes et le patient ne ressent aucune douleur. Par exemple, si la vessie est pleine au moment de l'examen, le patient sera un peu inconfortable.

L'estomac peut gonfler à cause de la déglutition de l'air, de la consommation de graisse, de la vidange gastrique compliquée et, étonnamment, du stress. Des symptômes similaires peuvent causer la vessie et les organes du système reproducteur.

La flatulence, accompagnée d'une douleur dans le bas de l'abdomen, survient pour les raisons suivantes:

  • Constipation associée à la déshydratation, au manque de fibres alimentaires, au syndrome prémenstruel, à la grossesse, à la prise d'analgésiques et d'antacides, à un mode de vie sédentaire et à la dépression.
  • Intolérance au gluten ou au lactose, provoquée par l'absence dans le corps des enzymes nécessaires à l'absorption de ces substances; c'est la cause des troubles digestifs.
  • Invasions parasitaires, allergies, troubles hormonaux, ainsi que les adhérences résultant d'interventions chirurgicales.
  • Hyperactivité de l’immunité, hypersensibilité des muqueuses après une infection bactérienne ou excès de sérotonine dans le corps.
  • La maladie de Crohn, qui est considérée comme héréditaire; il se caractérise par un processus inflammatoire constant, qui provoque une déformation des parois intestinales et une faiblesse, une fièvre, une diarrhée et des douleurs au bas de l'abdomen.
  • Obstruction intestinale nécessitant une intervention chirurgicale. Cette condition est accompagnée de nausée, perte d'appétit, ballonnements, douleurs abdominales sévères.

Mais non seulement à cause de problèmes avec le tube digestif, des douleurs abdominales basses apparaissent. Dans certains cas, ils peuvent se produire avec la formation excessive de gaz chez les femmes qui ont des problèmes avec le système reproducteur.

Ceux-ci incluent:

  • Grossesse extra-utérine avec douleur à partir de la deuxième semaine de développement fœtal. Et après un avortement des trompes, un des principaux symptômes, ainsi que des douleurs dans le bassin, qui sont des contractions et une pression réduite, sont des ballonnements.
  • Menstruation douloureuse ou syndrome prémenstruel, provoquant des flatulences dues à des fluctuations hormonales.
  • Endométriose, exprimant une menstruation douloureuse, ainsi que des sensations désagréables dues à des rapports sexuels ou à un remplissage intestinal.
  • Un kyste ovarien, à cause duquel des douleurs apparaissent dans le bas de l'abdomen, une femme se sent malade, elle souffre de spasmes intestinaux et de ballonnements et cela fait mal.
  • Les processus inflammatoires dans les organes pelviens provoquent également des douleurs abdominales basses et des écoulements au milieu du cycle.

Dans le côté droit

La flatulence en combinaison avec la douleur qui se produit dans le côté droit, des signaux sur les troubles du système du tractus gastro-intestinal. Si les coliques ne durent pas longtemps, puis disparaissent, une intervention médicale n'est pas nécessaire, mais si elles ne s'arrêtent pas au bout de quelques jours, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure l'appendicite qui se caractérise par un début aigu. Une personne qui se sent généralement bien peut souffrir de douleurs abdominales intenses et même se réveiller la nuit après une flambée soudaine de douleurs. À partir de la région épigastrique, la douleur est d'abord floue et, après un certain temps, elle descend sur le côté droit et se localise clairement.

Une autre pathologie dans laquelle la douleur est localisée dans le côté droit est l'obstruction intestinale. Le retard dans le passage des matières fécales ou leur absence est au cœur de son développement. Les intestins peuvent obstruer les calculs fécaux, les néoplasmes ou les corps étrangers présents. Les pointes, les spasmes des muscles lisses, la torsion de la boucle intestinale entraînent également une obstruction. Une pathologie aiguë peut entraîner une inflammation abdominale, une intoxication par le sang et la mort.

Dans le rectum

Chez les personnes souffrant de flatulences, les gaz excessifs ne peuvent souvent pas sortir facilement de l'intestin et ces personnes, ressentant des crampes d'estomac, des ballonnements et des douleurs ne peuvent pas se libérer des gaz; ils doivent vivre avec un sentiment d'inconfort constant.

Dans le rectum, les gaz peuvent s'accumuler et provoquer des douleurs dues à:

  • Consommer de grandes quantités d'aliments causant la formation de gaz en quantités excessives - haricots, pois et autres.
  • Constipation, empêchant l'air de s'échapper des intestins, car il y a beaucoup d'excréments dans l'intestin.
  • La dysbactériose, dans laquelle les bactéries nocives dans l'intestin deviennent beaucoup plus volumineuses que les bactéries bénéfiques impliquées dans la division des aliments.
  • Motilité intestinale perturbée due au stress éprouvé.

Aine droite ou gauche

Des douleurs à l'aine droite ou gauche peuvent faire face aux femmes comme aux hommes.

Si la douleur abdominale dans le bas-ventre gauche est douloureuse, mais que l'emplacement de la douleur n'est pas clairement défini et que ses frontières sont floues, cela peut indiquer que du gaz s'est accumulé dans le côlon.

Une douleur à l'aine droite peut provoquer une appendicite (à condition que, au fil du temps, elle ne devienne que plus intense et que la localisation soit nette), des ballonnements dans la partie principale du côlon, une hernie inguinale ou une grossesse extra-utérine.

Douleur avec traitement de flatulence

Avant de commencer à traiter les flatulences, vous devez déterminer la cause. Lorsque les gaz se forment en excès, il peut y avoir d'autres signes indiquant qu'une maladie grave se développe.

Puisque le météorisme accompagne généralement la dysbactériose, la péritonite, les helminthiases et les névroses, le traitement doit commencer par un diagnostic précis. Au cours du traitement, le météorisme devrait être éliminé, ses causes devraient être révélées et éliminées, et l’état général du patient devrait être normalisé.

Le cours de thérapie comprend plusieurs étapes:

  • Traitement de la maladie sous-jacente. La carence en enzymes peut être éliminée en buvant des enzymes telles que Mezim forte, Créon ou Panzinorm. Et débarrassez-vous des signes de cholécystite avec les médicaments cholérétiques, les antibiotiques et les antispasmodiques.
  • Normalisation du péristaltisme. Pour restaurer la fonction motrice de l'intestin, vous devez recourir à la procinétique, dont la plus connue est Motilium.
  • Normalisation de la microflore intestinale. Vous pouvez rétablir la biocénose intestinale normale à l'aide de probiotiques et de prébiotiques, tels que Bifiform, Linex, Maksilak et Acepol.
  • Excrétion des gaz accumulés dans l'intestin. Les Enterosorbents - Smekta, charbon actif, Polysorb, Filtrum, qui aident à éliminer les gaz et les toxines du corps, conviennent à cet usage.

Remèdes populaires dans le traitement de la flatulence

Dans le processus de traitement des troubles du système digestif, se manifestant par une distension abdominale et une douleur, la phytothérapie donne de bons résultats. Il existe un grand nombre de recettes pour éliminer ces symptômes désagréables.

L'un des meilleurs sont:

  • Une décoction de fleurs de camomille. Préparez les fleurs (1 cuillère à soupe) dans de l'eau bouillante (250 ml), filtrez après 4 heures. Prendre 50 ml par jour trois fois par jour avant les repas.
  • Infusion de racines de pissenlit. Mettez les racines dans de l'eau bouillie à la température ambiante (1 cuillère à soupe), laissez reposer pendant 10 heures. Strain, prendre pendant dix jours, quatre fois par jour, 50 ml.
  • Infusion de tanaisie de fleurs. Préparez des fleurs séchées (1 cuillère à soupe) dans de l'eau bouillante (300 ml), laissez infuser 20 minutes, filtrez et prenez 50 ml trois fois par jour pendant dix jours.
  • Infusion de graines de citrouille. Hachez les graines, versez 15 g dans de l'eau bouillante (500 ml), ajoutez une cuillère à café de miel. Après une demi-heure, filtrer, prendre pendant deux semaines avant un repas, 100 ml.

Juste avant de recourir aux plantes médicinales, il est recommandé de consulter le médecin au sujet des plantes sélectionnées pour le traitement. Ainsi, après avoir déterminé l'immunité et la prédisposition allergique du patient, il a approuvé ces plantes ou en a conseillé d'autres, plus utiles pour le patient.

Soulagement des symptômes de la flatulence

Pour les personnes qui n'ont pas de problèmes de santé graves, le ballonnement, qui se produit parfois, ne nécessite aucun traitement, car vous pouvez vous en débarrasser vous-même. La plupart des gens n'ont qu'à ajuster leur régime alimentaire et à se conformer au mode d'alimentation. Cela signifie que vous devez manger en même temps, sans hâte, en mastiquant soigneusement les aliments. Et pour éviter les processus de fermentation et prévenir la formation excessive de gaz en limitant ou en éliminant complètement du régime alimentaire des aliments tels que les pommes, les haricots, les pois, les pommes de terre, les raisins, le pain noir, le kvas, le lait et les sodas.

Les avis

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous. Nous vous donnerons donc volontiers des commentaires sur l'efficacité du traitement de la douleur pendant les flatulences dans les commentaires. Ces commentaires seront également utiles aux autres utilisateurs du site.

Nina

Pendant de nombreuses années, je souffre de flatulences et de douleurs abdominales. Pour cette raison, je vis dans un inconfort constant. Particulièrement mauvais quand je suis au travail. Le ventre souffle, les coliques, mais vous ne courrez pas toutes les 10 minutes aux toilettes. Ayant souffert pendant une journée, j'ai littéralement me tord de douleur le soir. Au fil du temps, elle s'est adaptée, a commencé à exclure du régime les produits qui provoquent une forte formation de gaz et comprenait de l'huile de lin. Bien sûr, le problème n’a pas complètement disparu, mais c’est devenu certainement meilleur.

Antonina

J'ai également souffert de ballonnements et de douleurs abdominales. Quand cela devint insupportable, se tourna vers le médecin. Diagnostiqué avec la maladie de Crohn, mais bon, c'est opportun, donc le traitement n'a pas été très difficile. Maintenant, j'essaie de manger plus de fruits, de légumes et de légumes verts et de marcher davantage. C'est ce que je garde pour. Je conseille à toutes les personnes qui ont un tel problème de ne pas être gênées, mais de consulter un médecin, car il est très important de commencer le traitement rapidement afin d'éviter les complications.

Douleurs abdominales et ballonnements

La perturbation du processus digestif est souvent accompagnée d'un ensemble de symptômes spécifiques, parmi lesquels les plus courants sont la distension abdominale et la douleur. La distension abdominale est également appelée flatulence - il s’agit de l’accumulation de gaz dans l’intestin. L'état s'accompagne d'une augmentation du volume de l'abdomen, la personne sent que l'estomac est un peu éclaté de l'intérieur.

D'accord, cet état apporte un inconfort notable. Beaucoup pourraient en faire l'expérience par eux-mêmes, par exemple, après les fêtes de vacances, qui sont accompagnées d'une nourriture abondante. Mais le plus souvent, des symptômes tels que ballonnements et douleurs abdominales signalent la présence d'autres maladies.

Que chercher

L'accumulation de gaz dans les intestins peut être une conséquence de telles maladies:

  • pancréatite: avec cette maladie, presque tous les repas sont suivis de douleurs et de ballonnements dans l'estomac. En effet, le pancréas ne parvient pas à produire certaines enzymes nécessaires à la digestion des quantités d'aliments.
  • l'intolérance au lactose, qui touche tant d'adultes, peut entraîner de tels symptômes. Le lactose - le sucre du lait - est absorbé à l'aide de certaines enzymes, qui font souvent défaut dans le corps d'un adulte.
  • syndrome du côlon irritable: en raison d'une réduction de l'activité intestinale, des symptômes tels que douleurs abdominales et ballonnements apparaissent.
  • dysbactériose: à la suite d'une violation de la microflore du tube digestif, des microorganismes qui se multiplient de manière pathologique produisent certains types de gaz: méthane, ammoniac, sulfure d'hydrogène.

La distension abdominale résultant de l'accumulation de gaz peut être causée par divers processus tumoraux, tels que la polypose intestinale. Par conséquent, il est important de ne pas remettre à plus tard et de subir un test de dépistage afin de prévenir d'éventuels problèmes de santé à temps pour commencer le traitement.

Habituellement, la douleur est de courte durée et disparaît immédiatement après le passage des gaz dans les intestins. Les sensations de douleur changent d’emplacement et apparaissent maintenant dans une partie de l’abdomen, puis dans une autre. Si la douleur est prolongée, son intensité augmente et se concentre dans une certaine zone - il s'agit d'un signal alarmant, qui peut indiquer la présence d'une maladie plus grave. Cela nécessite des conseils d'experts urgents.

Rôle nutritionnel

L'accumulation de gaz dans l'estomac conduit à la nourriture qu'une personne utilise, en particulier à sa qualité. Par exemple, cela se produit lorsqu'une personne aime les sodas. Une consommation excessive entraîne une accumulation de gaz dans l'œsophage. Chez une personne en bonne santé, cela passe rapidement, immédiatement après avoir abandonné de telles boissons.

Prenez votre temps en mangeant, essayez de bien mastiquer les aliments sans avaler d’air. Ne parlez pas en train de manger. La formation de gaz peut survenir à la suite de processus de fermentation auxquels certains produits sont soumis. Si vous avez tendance à avoir des flatulences, limitez la quantité de bonbons, de pain, de muffins, de pommes de terre, de haricots, dans lesquels se trouvent beaucoup de fibres, de glucides, d’amidon. Les fruits consommés immédiatement après le repas principal peuvent entraîner la formation de gaz. Par conséquent, ce dessert doit être mangé deux heures après un repas ou une heure avant.

La maladie cœliaque est une maladie plutôt rare, dont le symptôme peut aussi être une distension abdominale. Cette pathologie entraîne une division incomplète du gluten, entraînant la formation de substances qui violent l'intégrité de la surface interne de l'intestin. En tant que traitement, un régime sans gluten ou des préparations spéciales contenant des enzymes qui coupent le gluten sont utilisés.

Les symptômes

L'accumulation de gaz dans l'intestin entraîne un dysfonctionnement de l'ensemble du système digestif. Les accumulations de gaz ne permettent pas aux aliments de circuler librement dans le tractus intestinal. Cela conduit à des brûlures d'estomac, un goût étrange dans la bouche, des éructations. Une douleur aiguë liée aux crampes est une conséquence d'une augmentation de la lumière intestinale.

Après l’émission de gaz, l’état de la personne s’améliore légèrement. Cependant, ce n'est pas pour longtemps: après un certain temps, le cycle se répète et les gaz s'accumulent à nouveau. Ce processus s'accompagne de diarrhée, de constipation, d'une perte d'appétit, de nausées et de sensations désagréables dans l'abdomen.

La distension abdominale se manifeste le plus clairement chez les jeunes enfants, les nouveau-nés. Ils sont vilains, dorment mal, ils ont un mauvais appétit. Après avoir mangé, l'anxiété augmente. Au cours de l'alimentation, l'enfant saisit activement le sein, mais le prend après avoir bu quelques gorgées. Ceci est accompagné de régurgitations fréquentes de lait ou d'air.

Que faire?

Les sensations de ballonnement apportent un inconfort important, de sorte qu'une personne a immédiatement une question: comment se débarrasser de cette affection? Cela dépend de ce qui le cause. Organisez vos intestins un jour de jeûne, en utilisant uniquement du porridge de riz et des tisanes. Découvrez ce qui a conduit aux ballonnements, quel type de nourriture vous avez utilisé la veille. Révisez votre alimentation pour l'avenir, excluez-en le lait, il peut être remplacé par des produits à base de lait aigre - kéfir, yaourt, fromage cottage.

Bonne aide à réchauffer boire des tisanes. Les experts recommandent la camomille, la menthe poivrée et le millepertuis comme matière première. Il existe des épices spéciales qui ont tendance à réduire la formation de gaz dans les intestins. C'est le gingembre, la cardamome, le cumin, l'aneth, le persil, le fenouil. Ce sera bien si vous les ajoutez à vos plats quotidiens. Pour découvrir les causes exactes des ballonnements, vous devrez vous fier uniquement à vos sensations subjectives. Regardez-les après chaque repas pour tirer les conclusions appropriées.

Traitement

Dans la plupart des cas, le traitement médicamenteux consiste à administrer des médicaments contenant des enzymes qui aident à digérer les aliments. En cas de suspicion d'infections, procéder à un traitement aux antibiotiques.

Parmi les méthodes de traitement des ballonnements, la plus couramment utilisée, est considérée l'utilisation de charbon actif. Il est nécessaire de boire un gramme trois fois par jour. Dans le même temps, les aliments qui contribuent au processus de fermentation sont supprimés de l'alimentation. Ils provoquent ces processus - bonbons, lait, pâtisserie, légumineuses, ainsi que des légumes frais.

Fait intéressant, il existe des exercices physiques spéciaux visant à améliorer les intestins. Si vous vous approchez consciencieusement de leur mise en œuvre, vous pourrez améliorer votre santé de manière significative et vous débarrasser des sensations désagréables dans le système digestif. Cela pourrait inclure une gymnastique quotidienne du matin avec levée des jambes et des squats. Des activités comme la natation, le jogging et même la marche ordinaire à un rythme rapide sont très utiles pour l’organisme tout entier.

Il en va tout autrement lorsque les ballonnements provoquent d'autres maladies des organes internes. Dans ce cas, tous les efforts visent à éliminer la cause sous-jacente de la maladie. Par conséquent, un diagnostic opportun et adéquat est très important. Surveillez votre condition. Ne vous inquiétez pas si une distension et une gêne abdominales apparaissent peu de temps après un riche festin et disparaissent sans laisser de traces au bout de quelques jours. S'il s'agit d'un cas isolé et que cela ne se reproduise plus, contrôlez-vous et essayez de ne pas trop manger. Mais dans le cas où cette condition apparaît sans raison apparente et ne disparaît pas après un ajustement du régime, vous devriez consulter un médecin.

Distension abdominale et douleur

Souvent, une distension abdominale et une douleur non intense apparaissent lorsque vous mangez trop. Ces symptômes disparaissent en une heure. Ce temps sera nécessaire pour que l’estomac puisse se libérer partiellement et qu’une partie de la nourriture pénètre dans le duodénum, ​​où le processus de division se poursuit et où l’absorption commence.

La sévérité de l'estomac peut être ressentie après certains aliments ou si vous utilisez des plats incompatibles, par exemple, buvez du hareng avec du lait. Mais si l'estomac est gonflé et qu'il fait mal longtemps après avoir mangé ou que les symptômes ne sont pas associés à la consommation, cela indique le développement de la pathologie du système digestif. Plus tôt la cause de l'augmentation de la formation de gaz est détectée, moins le risque de complications est élevé.

D'où dans le tube digestif gaz

Le météorisme en traduction grec signifie "lever", "ballonnements", comme synonymes peuvent aussi être utilisés les concepts "timbany" ou "gonflement". Ces termes sont compris comme une accumulation excessive de gaz dans la cavité abdominale, ce qui se produit si une grande quantité de gaz se forme ou ne peut pas être efficacement éliminée du corps.

Normalement, la quantité de gaz dans les sections intestinales varie en fonction du régime alimentaire, de l'activité, de l'âge et d'autres facteurs. Les gaz sont généralement présents dans l'estomac et à la rotation du côlon, beaucoup moins concentrés dans le sigmoïde et le caecum et très peu dans le jéjunum.

Les gaz dans l'estomac apparaissent:

  • quand avalé;
  • sont excrétés dans le processus de digestion (la plupart);
  • en neutralisant les sécrétions digestives avec des bicarbonates;
  • un petit volume peut pénétrer dans l'intestin par le sang.

Causes de ballonnements

L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles l'estomac est bouffi et douloureux est le mauvais régime. Certains produits aident à augmenter la formation de gaz. Si une personne utilise beaucoup de produits à base de farine et de produits contenant de la levure, ainsi que du chou sous quelque forme que ce soit ou des légumineuses, leur division produit beaucoup de gaz, ce qui conduit à un étirement des parois de l'organe et à des douleurs abdominales.

Normalement, les composants alimentaires non digérés ne doivent pas pénétrer dans le gros intestin:

  • les glucides commencent à se décomposer même dans la bouche sous l'action d'enzymes de la salive (amylase et maltase). Le processus se poursuit dans l'estomac et l'intestin grêle, où les glucides se décomposent en glucose, lequel pénètre dans la cellule et s'oxyde en eau et en dioxyde de carbone, ou se transforme en graisse ou en glycogène.
  • Les protéines dans l'estomac sont exposées à l'acide chlorhydrique, provoquant un gonflement et une dénaturation. Ensuite, la pepsine les clive en acides aminés, qui pénètrent dans le sang et sont convertis par les cellules en molécules de protéines nécessaires;
  • Une petite partie de la graisse se décompose dans l'estomac sous l'action de la lipase. Le processus principal de digestion a lieu dans l'intestin grêle en raison des effets des acides et des enzymes.

Ainsi, tous les aliments doivent être fractionnés avant même d’entrer dans le gros intestin. Sous forme inchangée, seules l’eau, les vitamines et les oligo-éléments, ainsi que les substances non digestibles (par exemple, la cellulose) y pénètrent.

Si, dans le régime alimentaire de l'homme, trop de glucides sont présents et qu'ils ne peuvent pas être séparés pendant le passage de l'estomac et du duodénum, ​​ils commencent alors à fermenter une fois dans le gros intestin. Au cours du processus de fermentation, de l'alcool, des acides organiques, de l'acétone, du dioxyde de carbone, de l'hydrogène et d'autres composés organiques se forment.

Si les protéines pénètrent dans le gros intestin, elles commencent à pourrir sous l'action des enzymes bactériennes, ce qui produit du méthane, du dioxyde de carbone, de l'hydrogène, de l'acide acétique et lactique et des toxines. Ces composés affectent négativement la muqueuse intestinale et entraînent le fait que l'estomac souffre des gaz qui en résultent.

Plus les bactéries putréfactives ont de la nourriture, plus vite elles vont chasser la flore intestinale utile (une dysbactériose va se développer). En violation de la dégradation des graisses, qui peut être due au fond hormonal, les protéines et les glucides sont mal digérés, car la graisse entoure les molécules alimentaires et empêche les enzymes de les affecter.

La fermentation et la décomposition peuvent se produire non seulement dans le gros intestin, mais également dans l'estomac si les quantités d'acide chlorhydrique et de trypsine libérées sont insuffisantes. Dans ce cas, la douleur survient dans la partie supérieure de l'abdomen et la maladie s'accompagne de troubles dyspeptiques.

C'est la pourriture et la fermentation qui conduisent à la formation de gaz dans la cavité abdominale, mais les raisons pour lesquelles ces processus ont lieu sont différentes.

La pénétration de protéines et de glucides dans le côlon peut être causée par le développement d'une pathologie organique ou fonctionnelle, en plus d'être une variante de la norme.

Si la motilité est réduite, la pourriture et la fermentation commencent dans l'estomac ou l'intestin grêle, alors que les aliments stagnent. Si le péristaltisme est augmenté, les enzymes n'ont pas le temps de scinder les composants avant leur entrée dans le côlon.

Même en l'absence de maladies du tractus gastro-intestinal (GIT) avec trop manger, boire des boissons gazeuses ou un régime déséquilibré, il y aura des ballonnements et des douleurs abdominales.

Une partie de l'air qui se trouve dans l'estomac est avalée en buvant ou en mangeant. Normalement, il sort par la bouche lorsque vous rôtissez avec de l’air. Mais s'il y a un goût désagréable dans la bouche ou un gaz avec une odeur aigre, cela indique de graves maladies du tractus gastro-intestinal.

Dans certains cas, la cause de la douleur dans le bas de l'abdomen dans une pathologie organique grave, dans laquelle l'activité du tractus gastro-intestinal est perturbée. Cela conduit à un manque d'enzymes nécessaires à la dégradation des protéines, des graisses ou des glucides.

Lorsque la pathologie de la vésicule biliaire, du pancréas, de l'estomac ou des intestins ne sont pas des enzymes synthétisées ni des hormones, ce qui devrait permettre de digérer les aliments ou de contribuer à ce processus. De nombreux facteurs provoquent des ballonnements et des douleurs abdominales.

Pour des raisons pratiques, il y a:

  • Météorisme alimentaire. Développé en raison de la scission de produits qui favorisent la formation accrue de gaz. La consommation d'aliments riches en fibres et en amidon dégage beaucoup de gaz. Ce sont des légumineuses (pois, haricots, lentilles, pois chiches, cacahuètes), pommes de terre, pain noir, n'importe quel chou.
  • Flatulence résultant d'un trouble de la fonction digestive. La carence en enzymes, la détérioration de la fonction d'absorption, la dysbiose conduisent à la pourriture et à la fermentation dans le tube digestif. Avec ces processus, beaucoup de gaz est libéré, l'estomac peut gonfler après avoir mangé.
  • Ballonnements mécaniques. Développé en raison de la détérioration de la fonction d'évacuation. C'est-à-dire que les gaz s'accumulent dans une certaine partie de l'intestin, car ils ne peuvent plus passer à cause d'un obstacle quelconque. Il peut s'agir de pointes, de tumeurs, de sténoses, de calculs fécaux.
  • Flatulences dynamiques. Se produit en raison d'une violation de la motilité gastro-intestinale. Les gaz sont faiblement excrétés dans les cas de péritonite, d'aérophagie, d'infections aiguës et d'intoxication, après l'accouchement ou la vagotomie. Cette forme inclut les flatulences séniles et infantiles, ainsi que les réflexes apparaissant lors de la compression du mésentère.
  • Flatulence circulatoire. Il semble qu’il existe des troubles circulatoires généraux ou locaux (dus, par exemple, à la stagnation du sang dans les veines de l’intestin), ce qui entraîne une diminution de l’absorption des gaz de l’intestin dans le sang et une augmentation du débit de gaz du système circulatoire dans l’intestin.
  • Flatulence psychogène. Développé en raison de troubles mentaux affectant l'activité du système digestif, par exemple, avec l'hystérie.

Souvent, les femmes enceintes souffrent de flatulences. Elle est causée par la pression de l'utérus hypertrophié sur les parois intestinales et par l'action de l'hormone progestérone, qui conduit à la relaxation des muscles lisses de l'organe et inhibe le péristaltisme. Cela conduit à une perturbation du mouvement des masses fécales et à une détérioration de la fonction d'absorption.

Les enfants en bas âge souffrent souvent de distension abdominale car le tube digestif n'est pas encore complètement formé, les enzymes ne sont pas suffisamment actifs et le suc gastrique est moins acide. Plus l'alimentation de l'enfant est variée, plus son système enzymatique assure rapidement le processus normal de digestion.

Des symptômes tels que ballonnements et crampes abdominales peuvent indiquer une obstruction intestinale nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence. En pathologie, il y a violation du passage du contenu intestinal en raison d'un rétrécissement de la lumière intestinale à la suite d'un trouble hémodynamique, d'une innervation, de sa compression ou d'un spasme.

Mouiller et ballonnements

Les coliques intestinales chez l'adulte ont une étiologie différente et peuvent être le symptôme d'une pathologie dangereuse. Les douleurs aiguës et aiguës qui caractérisent ce phénomène posent des problèmes assez complexes, assommant le rythme de vie habituel et réduisant la capacité de travail. Le traitement de la pathologie doit être effectué afin d'éviter des complications graves, mais un traitement autonome sans recherche des causes véritables peut être dangereux. Lorsque les coliques sont manifestes chez l’adulte, les symptômes et le traitement doivent être analysés et installés par un spécialiste.

Essence de pathologie

La colique intestinale est essentiellement une attaque de douleur dans les intestins, qui se termine généralement par une forte envie douloureuse de la vider. La douleur est le plus souvent similaire aux crampes musculaires avec une activation excessive de l'intestin.

Les coliques intestinales, dont les symptômes sont généralement prononcés, ne doivent pas être considérées comme une maladie indépendante. Cette pathologie est considérée comme un symptôme de certaines maladies du système gastro-intestinal. Les coliques dans l'abdomen sont le résultat d'un spasme du côlon ou de l'intestin grêle, qui provoque des crampes douloureuses. Ce phénomène a un mécanisme polietiologichesky, de sorte que les symptômes et le traitement de telles anomalies de l'abdomen chez l'adulte doivent être examinés par un spécialiste expérimenté effectuant des recherches approfondies.

Étiologie de la maladie

Les coliques intestinales d'intensité et de durée variables peuvent être causées par plusieurs raisons, tant internes qu'externes. Parmi eux se trouvent:

  1. Maladies du système digestif: gastrite, ulcères, troubles du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas. Ils conduisent à un dysfonctionnement digestif, à la suite duquel des aliments mal digérés provoquent des spasmes dans l'intestin grêle.
  2. Consommation d'aliments causant des fermentations, des ballonnements, des flatulences et des douleurs intestinales: kvas, choucroute, produits contenant de la levure et produits à base de pâte à levure, pommes rôties
  3. Violation du régime et du régime alimentaire: nourriture irrégulière, consommation de grandes portions de nourriture, nourriture sans boisson, restauration rapide, utilisation fréquente d'aliments fumés, gras, épicés et frits. Dans ce cas, le régime habituel aidera.
  4. Empoisonnement des aliments, champignons et baies toxiques, médicaments.
  5. Infections intestinales (salmonelles, bacille dysentérique, etc.), provoquant une toxicose alimentaire.
  6. Stress psychologique et surcharge nerveuse prolongée chez les personnes présentant une excitabilité accrue et une sensibilité psychologique (un examen important, une date, un entretien, etc.). Ce syndrome douloureux est souvent accompagné de diarrhée.
  7. Empoisonnement avec des composés à base de métaux lourds (souvent pour les personnes travaillant dans des industries dangereuses ou vivant dans le secteur de telles industries). Le plomb et ses sels (coliques intestinales spécifiques au plomb) sont particulièrement dangereux.
  8. Helminthes (vers) sur les parois intestinales.
  9. Infection virale respiratoire provoquant une inflammation des ganglions abdominaux. Les douleurs spastiques dans les intestins résultent de processus dans le mésentère de l'intestin grêle. Dans ce cas, les symptômes de nature intestinale sont combinés à des signes respiratoires et à des symptômes d'intoxication générale du corps.
  10. Obstruction de l'intestin (se traduisant par une violation de la fonction motrice, un étirement de la boucle intestinale, une accumulation de matières fécales, l'apparition d'adhérences, des tumeurs).
  11. Effort physique excessif.

Manifestations symptomatiques

Lorsque des coliques intestinales se produisent chez l’adulte, les symptômes apparaissent de manière inattendue et se développent rapidement avec la manifestation d’un syndrome douloureux aigu, cédant souvent la place à la région lombaire. Les attaques sont provoquées par un effort physique ou une course rapide, mais sont le plus souvent observées après un repas copieux. La douleur abdominale a un caractère coupant et progresse progressivement.

Au plus fort des spasmes intestinaux, le syndrome douloureux atteint une force telle que le patient peut gémir ou crier. Il y a une augmentation de l'excitation. Avec une attaque de longue durée, il y a irradiation de la douleur à l'aine et même aux organes génitaux. Les coliques intestinales peuvent s'atténuer puis augmenter de nouveau.

Les processus sont irritants pour les fibres nerveuses du péritoine, entraînant une violation de l'élimination des gaz et des matières fécales. À la suite d’une telle exposition, des symptômes tels que flatulences, nausées, maux de tête. Une personne souffrant de troubles hypertensifs peut augmenter la pression artérielle. L'attaque épuise et affaiblit le patient. Lorsque la colique intestinale se termine par une diarrhée, un soulagement survient: le syndrome de la douleur chute brutalement. Dans le même temps, une légère douleur peut persister longtemps.

Dans le cas où la colique dans l'estomac est accompagnée d'une gastrite aiguë, les symptômes sont caractérisés par des symptômes tels que nausée, vomissements, ballonnements, éructations. Les crampes gastriques entraînent des diarrhées accompagnées de sécrétions muqueuses. L’obstruction intestinale provoque de graves vomissements. Il y a une diminution significative de la pression artérielle, ce qui conduit à une faiblesse, une pâleur, des sueurs froides, voire une prostration. Avec de tels signes, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Le plus souvent, les coliques intestinales ne sont pas accompagnées de fièvre. Cependant, si le mécanisme de leur apparition est basé sur une lésion infectieuse, l’intoxication générale de l’organisme se manifeste clairement, y compris sous la forme d’une élévation de température supérieure à 38 ºС. En général, les symptômes dans ce cas ressemblent largement aux signes du rhume.

Diagnostics

Comment traiter la pathologie, le médecin détermine après la gamme complète des procédures de diagnostic. Le diagnostic initial est établi en analysant les plaintes, l'anamnèse, les examens externes et la palpation. Une attention particulière est accordée à l'analyse des matières fécales. Les études suivantes sont menées: détermination de l'activité enzymatique (coprogramme); détection d'invasions helminthiques; ensemencer les matières fécales pour les infections intestinales; analyse de la présence de dysbiose. Le diagnostic final permet les examens suivants: gastroduodénoscopie, cholécystographie, coloscopie, échographie abdominale.

Les principales méthodes de traitement

Compte tenu des nombreuses possibilités de survenue et de développement de coliques intestinales, seul un médecin peut prescrire un schéma thérapeutique pour une maladie après un diagnostic précis. Il est important d'identifier correctement les véritables causes de la pathologie. Dans le même temps, lors de la manifestation d'une attaque, il est nécessaire d'agir. Tout d'abord, le jeûne médical est prévu pendant une période d'au moins 12-15 heures après une attaque. Le premier médicament est généralement le rendez-vous des antispasmodiques. Cependant, il est conseillé de les prendre par voie orale, mais en cas de vomissements, il est recommandé de les administrer par injection ou sous la forme de suppositoires rectaux. Les schémas thérapeutiques primaires suivants sont les plus courants: Drotaverine ou No-Spa et thé à la menthe; utilisation unique d'extrait de Bezabron, Besalol, Bellalgin ou Belladonna; Papaverine avec Platyfillin; charbon actif (0,5 g pour 10 kg de poids humain); lavement avec une solution d'infusion de menthe à la camomille en pharmacie.

Le régime alimentaire pour les maladies intestinales est un élément essentiel du traitement. En cas de coliques alimentaires, il faut exclure les aliments gras et frits, les épices, les cornichons, les cornichons, les viandes fumées. Les produits tels que les assaisonnements, les conservateurs, les produits à base de beurre, les sucreries, les produits à base de levure et les boissons gazeuses ne doivent pas être ajoutés au menu. Le régime alimentaire pour les coliques intestinales, avec douleurs intestinales, implique des céréales, des plats de légumes, des fromages allégés, du poisson. Utile le matin à jeun avec du jus de carotte ou d'épinard, des fruits et des légumes.

Il faut veiller à ce que la nourriture soit suffisante et équilibrée. Il est nécessaire de privilégier les produits riches en fibres et en vitamines (légumes crus et bouillis, en particulier les carottes râpées; pommes, citrouille). Un effet positif sur l'utilisation corporelle des produits laitiers et du thé médicinal. Le régime alimentaire exclut les aliments à l'origine de la formation de gaz: chou, maïs, navets, légumineuses.

Le traitement médicamenteux est prescrit par un médecin après avoir établi les causes de la colique. En cas d’obstruction intestinale de divers types, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  1. Antibiotiques d’une large gamme d’influences sur le mécanisme infectieux de l’obstruction.
  2. Blocage périrénal et médicaments antispasmodiques en cas d'obstruction spasmodique.
  3. Bloc périrénal et gangliobloquants en cas d'obstruction paralytique.

Si une obstruction mécanique importante est détectée, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Pour le traitement des coliques d'étiologie et de pathogenèse différentes, divers médicaments sont utilisés à la discrétion du médecin. Les médicaments suivants sont les plus largement utilisés:

  • Le charbon actif (substance sorbante pour éliminer les toxines et les produits de fermentation, est utilisé pour les intoxications, la violation des fonctions digestives, un dégagement gazeux élevé).
  • Sorbex (analogue du charbon, utile pour l'intoxication alcoolique et la malnutrition);
  • Atoxyl (sorbant de quatrième génération, élimine les toxines, les allergènes, les micro-organismes pathogènes, est prescrit pour les troubles intestinaux aigus, les infections, l'intoxication);
  • Spazmalgon (remède universel avec effet antispasmodique et antidouleur);
  • Spasmomène (bloqueur M-cholinergique, réduit la tension musculaire, normalise les fonctions motrices, soulage les spasmes);
  • No-shpa (l'antispasmodique le plus commun);
  • Buscopan (conçu pour éliminer les spasmes, normaliser la fonction de sécrétion des glandes, est utile dans les coliques intestinales et rénales).

Les coliques intestinales peuvent être causées par de nombreuses raisons dont la nature ne peut être déterminée que par un spécialiste. Il faut absolument traiter les coliques intestinales sévères, mais le médecin devrait vous prescrire un traitement. L'automédication est dangereuse car elle peut entraîner de graves complications.

Un ventre enflé de façon permanente est une condition pathologique résultant d'une mauvaise digestion. Il peut survenir à la fois chez des personnes en bonne santé et chez des patients présentant divers processus pathologiques.

Causes de la pathologie

Boire des boissons gazeuses entraîne des ballonnements.

Des ballonnements peuvent apparaître pour diverses raisons. Le plus souvent, il apparaît lorsque l'air est avalé.

Si une personne consomme des boissons gazeuses en quantité excessive, cela peut entraîner des ballonnements. Dans la période de réception de la soude, qui neutralise la sécrétion gastrique, une condition pathologique est également observée.

Si de l'amidon et des fibres pénètrent en grande quantité dans le corps humain, des gaz se forment. Une quantité démesurée d'aliments riches et sucrés qu'une personne consomme entraîne également la formation de gaz.

Une distension abdominale peut apparaître à la suite de diverses conditions pathologiques. La fermenopathie est la principale cause de la pathologie. Cette maladie est caractérisée par l'absence dans le corps humain d'une enzyme responsable de la production de sucres complexes dans le lait.

Très souvent, la maladie apparaît sur le fond de la dysbiose. Dans cette maladie, la microflore intestinale change. S'il existe un type de renflement local, il est possible de juger de la présence de barrières mécaniques le long du trajet du gaz. La distension abdominale peut être observée sur le fond des pathologies mentales, à savoir les désordres hystériques.

Un abdomen enflé de façon permanente peut résulter d'une malnutrition ou de conditions pathologiques. Dans le second cas, il est impératif de faire appel à un médecin.

Symptômes de la maladie

Avec des maladies du tractus gastro-intestinal, des éructations peuvent survenir.

Avec une flatulence constante, une personne essaie de trouver non seulement ses causes, mais également d’identifier des symptômes supplémentaires.

Si un régime alimentaire malsain provoque une pathologie, il ne s'accompagne généralement pas de symptômes supplémentaires et disparaît le lendemain.

Si la distension abdominale est causée par une maladie du tractus gastro-intestinal, elle peut être accompagnée de:

Dans un état pathologique, une forte distension abdominale visuelle se produit. Il éclate constamment. Le patient a mal. Ils peuvent partir seuls ou ne pas finir une longue période. Pour éliminer ce symptôme, il est nécessaire de boire des analgésiques spéciaux avec des médicaments.

L'estomac gonflé, une personne pense constamment qu'elle a mangé, en dépit du fait qu'il consomme le minimum de nourriture. Certains patients présentant cet état pathologique se plaignent d'une faiblesse constante.

Chez certains patients, des grondements apparaissent dans l'abdomen, ce qui s'explique par le mouvement des gaz. Dans certains cas, l'état pathologique peut être accompagné d'un mal de tête. En raison de changements externes, la personne se sent constamment en manque de sécurité.

La distension abdominale est accompagnée de symptômes prononcés. Si le premier d'entre eux est apparu, il est nécessaire de commencer le traitement.

Caractéristiques du traitement

Duphalac - un remède contre la constipation.

En cas de distension abdominale, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement de cet état pathologique.

Dans ce cas, le traitement peut être facilement effectué à la maison. Le traitement de la maladie doit viser à éliminer les causes de sa survenue.

Afin d'éliminer ou d'atténuer les symptômes de la maladie, vous devez prendre régulièrement des adsorbants. Les médecins recommandent aux ballonnements de prendre du charbon activé.

Il réduit la quantité de gaz dans la région intestinale, mais élimine également les toxines. Il est nécessaire de prendre les médicaments traditionnels aussi prudemment que possible, sinon la constipation peut survenir.

Afin de prévenir la formation de gaz dans l'intestin, il est nécessaire d'orienter le traitement pour éliminer les problèmes de péristaltisme. En effet, la situation peut être aggravée non seulement par la constipation, mais également par la diarrhée.

Dans une pharmacie moderne, vous pouvez trouver des laxatifs en grande quantité. Le médicament le plus efficace pour éliminer la constipation est le médicament Duphalac. L'action du médicament vise à diluer les masses fécales. Aussi avec l'aide de cette drogue traditionnelle, la dysbactériose est éliminée. Cela est dû au fait que le médicament active l'activité de l'intestin et élimine les microorganismes nuisibles.

Il est également largement utilisé pour stabiliser le foie. Fournissez les premiers soins pour les flatulences à la maison en utilisant la médecine traditionnelle. Malgré leur grande efficacité, il est nécessaire de consulter un médecin avant d’utiliser un certain médicament.

Médecine populaire

La décoction aux herbes aidera à se débarrasser des flatulences.

Le traitement de la distension abdominale peut être effectué avec l’utilisation de la médecine traditionnelle, qui se caractérise par une grande efficacité.

Si un patient développe une flatulence due à une maladie intestinale infectieuse, elle peut être éliminée à l'aide de saule et de chêne.

La préparation des médicaments est réalisée à partir de l'écorce de ces plantes. À cette fin, deux cuillères à soupe de matières premières broyées doivent verser un verre d'eau bouillante et faire bouillir pendant 10 minutes.

Ensuite, le médicament traditionnel doit être perfusé pendant deux heures. Il est recommandé de prendre le médicament deux fois par jour avant les repas dans une cuillère à soupe.

La décoction à base de plantes est également efficace dans le traitement des flatulences. Pour sa préparation, vous devez prendre du millepertuis, menthe poivrée menthe poivrée, camomille pharmacie. Toutes les herbes sont mélangées en quantités égales et versé de l'eau bouillante.

Avec l'aide de la camomille et hypericum élimine les processus inflammatoires. La menthe appartient à la catégorie des antispasmodiques. Prenez la décoction doit être à l'intérieur avant de manger. Une seule dose de médicament est un demi-verre.

Très souvent, la banane plantain est utilisée pour éliminer la maladie. Pour cette plante est caractérisée par la présence de propriétés enveloppantes. Il stimule également le travail de l'intestin. Une cuillère à soupe de feuilles de plantain broyées doivent verser de l'eau bouillante.

Le médicament non conventionnel est perfusé pendant quatre heures. Passé ce délai, il doit être égoutté et mélangé à une cuillère à soupe de miel. La réception de la médecine nationale est effectuée avant les repas pour deux cuillères à café.

Les moyens de la médecine traditionnelle dans le traitement des flatulences ne sont pas seulement sûrs, mais sont aussi les plus efficaces, ce qui leur permet de mener à bien le traitement des adultes et des enfants.

Prévention de la pathologie

La prévention des flatulences permettra à une personne d’éliminer la possibilité de développement de cette maladie désagréable.

Avec l'apparition de diverses maladies du tractus gastro-intestinal, il est nécessaire d'effectuer leur traitement en temps opportun. Il est strictement interdit de prendre régulièrement des boissons alcoolisées. En outre, une personne ne devrait pas consommer de boissons gazeuses en quantités excessives.

Afin d'éliminer la possibilité de développer un état pathologique, le patient doit assurer une nutrition adéquate. Ne pas manger de soda pour les brûlures d'estomac. Une distension abdominale constante est un symptôme plutôt déplaisant et dérangeant. C'est pourquoi, lorsque cela se produit, il est impératif que le patient demande l'aide d'un médecin qui lui prescrira un traitement rationnel.

Causes et traitement de la distension abdominale - le sujet de la vidéo:

Les douleurs abdominales à la coupure apparaissent pour diverses raisons. Ils peuvent avoir une intensité et une localisation différentes, mais dans tous les cas, il s'agit d'un symptôme alarmant. Si la douleur s'intensifie ou apparaît périodiquement, il convient d'examiner pour éliminer les maladies graves.

Douleurs coupantes en tant que symptôme de maladie

La pancréatite est une maladie caractérisée par une inflammation du pancréas.

Toute douleur est un signe avant-coureur, en particulier si elle survient soudainement et provoque un inconfort grave. Les douleurs coupantes peuvent indiquer les maladies graves suivantes:

  1. Attaque d'appendicite. Une inflammation de l'appendice est une affection grave nécessitant une intervention chirurgicale immédiate. Les coupures dans l'abdomen, dont les causes résident dans l'inflammation de l'appendice, commencent toujours par une douleur au centre, puis descendent en dessous et se déversent dans le côté droit. Vous devriez faire attention à ces symptômes. Une personne dans cet état doit être hospitalisée. Vous ne devriez pas vous réjouir de soulagement, car cela peut signifier que l’appendice est cassé, ce qui entraîne des complications très graves, voire la mort.
  2. Pancréatite en période d'exacerbation. Lors d'une exacerbation, la pancréatite est facilement confondue avec l'appendicite, mais la douleur à l'estomac ne déborde presque jamais du côté droit, elles sont plus susceptibles d'être un zona. La douleur peut être encore plus douloureuse qu'avec l'appendicite. Le patient est également tourmenté par des nausées, des douleurs aggravées par une pression sur l'estomac. Dans ces conditions, il est également recommandé d'appeler une ambulance. Vous pouvez non seulement confondre l'appendicite et la pancréatite, mais aussi rater les complications de l'inflammation du pancréas. Dans les cas graves, cela nécessite également une intervention chirurgicale.
  3. Gastrite. La gastrite, quelle que soit sa forme, est accompagnée de douleur et d’inconfort. En règle générale, l'estomac fait mal, mais le duodénum et le pancréas peuvent enflammer les deux. Dans les cas de gastrite aiguë, les douleurs coupantes commencent après un déjeuner copieux. Il y a une sensation de lourdeur. La gastrite aiguë doit commencer à être traitée le plus tôt possible pour ne pas se transformer en une forme chronique.
  4. Un ulcère. Si la douleur dans l'abdomen est insupportablement forte, on a le sentiment que l'estomac semble être littéralement coupé au couteau, ce qui est un signe alarmant de perforation de l'ulcère. Ça casse très vite, chaque seconde est importante. Un retard peut entraîner la mort du patient. Le seul traitement possible est la chirurgie. Si l'ulcère ne survient pas, la douleur sera moins intense et s'atténuera après un repas. Habituellement, l'ulcère est accompagné de diarrhée, d'éructations, de flatulences et d'une sensation d'estomac plein.

Autres causes de crampes abdominales

Avec des douleurs coupantes et coupantes, la détection des ulcères est possible.

Les douleurs coupantes n’entraînent pas toujours des conséquences graves, mais il s’agit en tout cas d’un symptôme grave évoquant des processus pathologiques dans le corps. Chez une personne en bonne santé, de telles sensations sont extrêmement rares. La douleur peut survenir pour plusieurs raisons:

  • Une douleur intense dans le bas de l'abdomen, accompagnée de diarrhée et de nausées graves, ainsi que de fièvre, est généralement le signe d'une infection intestinale. Certains d'entre eux peuvent être assez dangereux. Cette condition nécessite un examen et un traitement immédiat. Il est nécessaire de poser un diagnostic, d'identifier l'agent responsable de la maladie afin de trouver le traitement le plus efficace.
  • La cholécystite peut également provoquer une douleur intense. La vésicule biliaire enflammée conduit souvent à la douleur. La cause de l'inflammation est généralement l'infection. La douleur et les crampes apparaissent généralement du côté droit, mais sont plus importants que ceux de l'appendicite. Une crise de douleur aiguë peut commencer quelques heures après avoir mangé, en cas de violation du régime alimentaire (aliments gras, aliments frits, alcool) ou après une secousse lors du transport, un stress ou un effort physique intense.
  • Les coupures dans l'estomac peuvent causer des vers. Les parasites, pénétrant dans le corps humain, provoquent diverses perturbations dans le travail du tube digestif. Les vers empoisonnent le corps avec des substances toxiques. Plus l'infection est importante, plus la douleur et la diarrhée sont importantes. Les vers se multiplient et grandissent. Si les parasites sont suffisamment volumineux, ils peuvent bloquer la lumière intestinale, qui s'accompagne également de douleur. En plus des organes du tube digestif, le système nerveux en souffre et des maux de tête et des faiblesses apparaissent.
  • Chez les femmes, de telles douleurs peuvent signifier des problèmes avec la sphère sexuelle. Cela peut être une fausse couche, une grossesse extra-utérine ou d'autres conditions dangereuses. Lors d'une grossesse extra-utérine, l'œuf n'atteint pas l'utérus et reste dans la trompe de Fallope. Avec la croissance de l'embryon, le tube se dilate et peut se fendre, l'ovule pénètre dans la cavité abdominale, ce qui provoque une inflammation sévère. Dans la plupart des cas, la canalisation n’arrive pas à la percée, étant donné que des douleurs et des saignements sévères obligent une femme enceinte à consulter un médecin.
  • Le kyste de l'ovaire folliculaire est également accompagné d'une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Le cycle menstruel de chaque femme est accompagné de la maturation des follicules, dont l'un sert ensuite de base à la maturation de l'ovule. L'ovule émerge alors du follicule déchiré. Si cela ne se produit pas, le follicule contenant l'ovule devient un kyste et grossit. Lorsque cela se produit, saignements prolongés, douleur intense.

Quand est-il temps de voir un médecin?

Avec des manifestations fréquentes de douleur dans l'abdomen, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Les douleurs abdominales à la coupure causées par une maladie sont presque toujours accompagnées d'autres symptômes. Si la douleur elle-même apparaît régulièrement ou ne dure pas longtemps, vous devriez consulter un médecin. Les crampes abdominales peuvent être accompagnées de nausée, de frissons, de faiblesse.

Tout cela indique un processus inflammatoire dans le corps (gastrite, pancréatite, appendicite). Des vomissements peuvent également se produire. Les symptômes de nombreuses maladies inflammatoires du tube digestif étant similaires, seul un médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement.

Il est impératif de faire appel à une ambulance si, avant l’apparition de boutures dans l’abdomen, le patient a subi une opération du tractus gastro-intestinal ou une maladie grave. En particulier, vous devez être prudent dans le diagnostic "d'ulcère".

Avant d'aller chez le médecin, il est important de vous rappeler et de décider exactement de la partie de l'abdomen concernée par la douleur, de son intensité, sur une échelle de 1 à 10, exactement au moment où elles surviennent - pendant le sommeil, avant ou après le repas, la marche, etc.

Il convient de rappeler que, lorsque l’appendicite est douloureuse, la douleur coupante n’est pas localisée immédiatement dans le côté droit. Au début, il se répand sur tout l’estomac, sans être nécessairement trop fort. Il peut s'atténuer ou augmenter, mais ne disparaît pas complètement.

Si soudainement et brusquement cela ne devenait pas douloureux, c'est un mauvais signe qui nécessite une hospitalisation urgente. En plus de douleurs dans l'appendicite, des nausées, des vomissements et un manque d'appétit. Cela peut causer de la confusion et l'appendicite est confondue avec une intoxication alimentaire banale.

Si, entre autres choses, il existe une diarrhée persistante à long terme, des nausées, une forte fièvre, une infection intestinale peut être suspectée. Si le syndrome douloureux est associé au système de reproduction de la femme, d’autres signes vont certainement se manifester, tels que saignements, pertes abondantes avec traces de sang ou, au contraire, menstruations prolongées.

Au cours de la perforation de l'ulcère, une douleur coupante apparaît soudainement et ne lâche pas. Il peut s'atténuer et croître, mais pas complètement. Premièrement, la douleur dans l'abdomen fait transpirer, l'immobilise, il commence à vomir, son pouls diminue.

Il est nécessaire de faire appel à une ambulance à ce stade, car la suivante peut entraîner la mort. Dans la deuxième étape, il y a un soulagement dangereux qui indique une percée de l'ulcère. Ensuite, le processus inflammatoire commence.

Traitement de la douleur coupante. Premiers secours

Pour toute douleur aiguë, vous devez immédiatement contacter un gastro-entérologue.

Pour traiter la maladie ne devrait être qu'un médecin. Tous les médicaments et toutes les procédures sont prescrits après un examen approfondi et un diagnostic. La meilleure chose à faire dans cette situation pour un patient est d'appeler une ambulance.

Avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez le coucher, appliquer froid sur le ventre. En aucun cas, ne peut pas être chauffé et prendre des bains chauds. Si le problème est dans l'annexe, il peut se résoudre. Vous ne pouvez rien donner au patient, même s'il n'a pas mangé depuis longtemps.

Arroser est également déconseillé, surtout depuis que les boissons alcoolisées ne doivent pas être donnés Soulager les analgésiques est également indésirable. Cela peut brouiller le tableau clinique et prendre un temps précieux.

Avant d'établir un diagnostic ou avant l'arrivée d'une ambulance, il n'est pas nécessaire de prendre des mesures d'urgence telles qu'un lavage gastrique ou un lavement nettoyant. Cela ne peut qu'aggraver la situation du patient. Les coupures dans l'abdomen sont rarement causées par la constipation, de sorte qu'un lavement ne donnera pas l'effet souhaité. En cas d'intoxication chimique, un lavement peut être mortel. Vous devez essayer d'évaluer correctement la situation et n'hésitez pas à contacter un médecin.

Si l'ambulance est en route, vous ne devez prendre que trois points principaux: la faim, la paix et le froid. Le traitement des cas graves a lieu à l'hôpital. Certaines maladies qui causent des douleurs coupantes dans l'abdomen ne peuvent être guéries sans chirurgie. Ceux-ci incluent l'appendicite, la perforation de l'ulcère, la grossesse extra-utérine, parfois un kyste et une pancréatite aiguë. En aucun cas, vous n'avez pas besoin de prendre de décoctions d'herbes pour améliorer votre bien-être. Les recettes traditionnelles ne vont pas aider à résoudre le problème. Traiter le besoin de causer de la douleur.

En cas de douleur abdominale, consultez habituellement un gastro-entérologue. Si la douleur est causée par une gastrite et un ulcère non perforé, le médecin doit prescrire un régime ainsi que des médicaments enveloppants qui protègent les parois de l'estomac contre les dommages et soulagent divers symptômes de la maladie.

Dans un ulcère, une douleur intense peut provoquer un repas chaud ou de l'alcool. Très souvent, la bactérie Helicobacter pylori est à l'origine de la gastrite et des ulcères. Son effet agressif sur l'estomac provoque des douleurs. Il est très difficile de le guérir, la bactérie est assez résistante à divers médicaments.

Détails sur la douleur dans l'abdomen, dites à la vidéo:

Les ballonnements et les douleurs abdominales basses sont l’un des problèmes les plus courants. Ces symptômes peuvent être causés par un certain nombre de raisons que seul un médecin peut établir.

Les principales causes de ballonnements

pour faciliter la tâche du médecin, vous devez indiquer clairement le lieu de la douleur.

Le ballonnement abdominal procure un grand inconfort à la personne et c'est pourquoi presque tout le monde essaie de l'éliminer le plus tôt possible. Les principales causes de ballonnements incluent:

  1. Augmentation de la formation de gaz. La formation de gaz est principalement provoquée par un régime alimentaire inadéquat, en particulier par l'utilisation de grandes quantités de bonbon, de farine et de légumineuses.
  2. Dysbactériose. Lorsqu'il y a dysbactériose dans l'intestin, il n'y a pratiquement pas de bactéries bénéfiques, et c'est pourquoi elle ne fonctionne pas comme l'exige l'organisme.
  3. Infections intestinales
  4. Les parasites
  5. Maladies des organes abdominaux. Affecter particulièrement négativement ce processus de problèmes avec le pancréas, lorsque produit une quantité insuffisante d'enzymes pour la transformation normale des aliments
  6. Le problème de l’élimination des gaz, qui se produit lorsque l’obstruction intestinale
  7. Aspiration de grandes quantités d'air avec de la nourriture

Parfois, le ballonnement résulte de la consommation de grandes quantités de boissons gazeuses. Les personnes souffrant de gastrite ou de syndrome du côlon irritable constatent souvent qu’après la disparition de la douleur (un phénomène fréquent), un autre symptôme apparaît: la distension abdominale, qui est beaucoup plus difficile à éliminer.

La distension abdominale est présente dans presque tous les problèmes du tractus gastro-intestinal, raison pour laquelle il est nécessaire de faire attention à ce phénomène.

Causes de douleur dans le bas-ventre

douleur et ballonnements souvent chez les femmes avant la menstruation

Les douleurs abdominales peuvent être la cause de nombreuses douleurs et problèmes, tant au niveau des intestins que d'autres organes de la cavité abdominale. Les causes les plus courantes de telles douleurs chez les femmes sont les menstruations. Pendant cette période, la femme peut ressentir à la fois des douleurs tenaces et des crampes dues à une forte contraction de l'utérus. Certaines femmes se plaignent également de douleurs dans le bas de l'abdomen au milieu du cycle, ce qui indique l'apparition de l'ovulation. Les autres causes de cette douleur incluent:

  • Constipation Pendant la constipation, les masses fécales s'accumulent dans les intestins et deviennent très abondantes. De ce fait, la taille et la pression des intestins sur d'autres organes et terminaisons nerveuses augmentent, provoquant ainsi une douleur.
  • Infection intestinale. Lorsqu'une infection intestinale est un des nombreux symptômes, la douleur apparaît brusquement et ne disparaît pas avant le début du traitement.
  • Maladies du système génito-urinaire. Le plus souvent, vous pouvez trouver quelque chose comme "comment la vessie a refroidi." Dans ce cas, la nature sera douloureuse et vous pouvez vous en débarrasser uniquement en prenant des antibiotiques et un léger réchauffement.
  • Pierres dans l'uretère. Et, malgré le fait que la douleur survient principalement sur le côté, ils donnent l'abdomen. Et parfois, même une personne ne peut pas localiser le véritable emplacement de la douleur primaire.
  • Rétention urinaire Cela se produit lorsqu'une personne a une infection dans le système génito-urinaire et qu'une tumeur se développe également. Dans ce cas, la douleur est principalement localisée juste en dessous du nombril.
  • Syndrome du côlon irritable. Avec ce syndrome, une personne doit suivre en permanence un régime, mais si elle s'en écarte soudainement au moins un peu, l'intestin réagira immédiatement et une douleur apparaîtra dans le bas de l'abdomen, ainsi que des ballonnements.
  • Prostatite chez les hommes
  • Saignements intra-abdominaux, au cours desquels il y aura aussi une pâleur de la peau, des évanouissements
  • Tumeurs malignes ou bénignes
  • Appendicite. Bien que l'appendicite soit située à droite, la plupart des patients signalent une douleur dans le bas de l'abdomen.

Les causes de la douleur dans le bas-ventre sont nombreuses. Et la plupart d'entre eux sont accompagnés d'un autre symptôme - ballonnements.

Traitement des ballonnements et des douleurs abdominales

Par des douleurs abdominales chez les femmes enceintes doivent être traités avec la plus grande prudence

Le plus important lors du traitement des ballonnements et des douleurs abdominales est le respect de toutes les prescriptions. Tout d'abord, vous devez consulter un spécialiste et vous faire examiner, surtout si ces deux symptômes apparaissent assez souvent. Si une personne ne souffre que d'une distension abdominale, le médecin vous prescrira:

  1. Mocilium, qui élimine non seulement le gonflement, mais améliore également la digestion
  2. Un régime alimentaire spécial, pendant lequel vous devrez éliminer les légumes crus, les fruits, les légumineuses, les aliments épicés et gras, car ils irritent les intestins et peuvent provoquer une formation excessive de gaz. Il sera possible de ne manger que cuit à la vapeur ou bouilli.
  3. Des préparations enzymatiques qui aideront à mieux digérer les aliments entrant dans l'estomac
  4. Bouillons de camomille, d'aneth, qui aident avec les coliques et les ballonnements
  5. Parfois, un spécialiste peut recommander à une personne de boire un laxatif. Nettoyer les intestins.

Si nous parlons des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen, le médecin vous prescrira:

  • No-shpu qui soulage les spasmes musculaires
  • Espumizan, qui éliminera les gaz accumulés
  • Enzymes, à savoir la pancréatine ou Mezim, qui aidera le pancréas et l'estomac

Si, lors de l'examen d'un patient, le médecin a constaté que les sensations douloureuses avaient une origine plus grave (saignement intra-abdominal, rupture de la rate, etc.), il l'enverrait immédiatement en chirurgie pour un examen plus complet et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. Parfois, le jeûne prolongé peut faire mal à l'estomac. Dans ce cas, la douleur ressemblera à un piston et à une constriction, et aucun enzyme, les analgésiques ne seront utiles. Séparément, vous devez dire à propos de la douleur abdominale pendant la menstruation. Chaque femme prend individuellement la drogue qui soulage son état. Ceci est principalement No-shpa, Spazmalgon.

Avec l'apparition de douleurs chez les femmes enceintes, il n'est pas nécessaire de penser qu'il s'agit de problèmes d'intestins, d'indigestion, etc. Il est préférable d’être en sécurité et d’aller chez le gynécologue pour qu’il élimine la menace de l’avortement.

Une distension abdominale et des douleurs abdominales apparaissent souvent en même temps et nécessitent un traitement urgent, car même la cause la plus innocente peut évoluer en grave.

Sur les causes de la douleur et du grondement dans l'estomac (estomac, intestins), racontez la vidéo: