Principal / Ulcère

Que faire avec des douleurs et des crampes dans l'estomac

Ulcère

La douleur abdominale est considérée comme l’un des types de douleur les plus courants et les plus désagréables. Si le syndrome douloureux persiste longtemps, il est nécessaire de l'arrêter à l'aide de médicaments symptomatiques. Dans la plupart des cas, ces symptômes ne s'appliquent pas aux processus pathologiques. Dans de telles situations, il est permis d'éliminer les manifestations. En cas de suspicion de pathologie, si la douleur est accompagnée de divers signes, il est recommandé de consulter un médecin. Dans ce cas, vous ne pouvez pas arrêter les symptômes seuls, afin de ne pas brouiller le tableau clinique. Il est recommandé d'attendre l'arrivée du médecin et de se faire examiner sous son contrôle.

Étiologie de la douleur

Des coliques sont observées si l’estomac fait mal avec des spasmes. Il existe probablement un irritant externe. La raison peut être un régime alimentaire malsain, mode de vie et d'autres facteurs. Les principaux facteurs de coliques, de douleurs et de crampes sont les suivants:

Le tabagisme

Fumer peut provoquer des crises de douleur, car la fumée peut provoquer des crampes musculaires. Cela s'explique par le fait que les muscles, à la place de l'oxygène, reçoivent la prochaine portion de nicotine et de fumée, ce qui nuit aux cellules. En réponse, il se produit une réaction sous la forme d'un spasme de l'estomac.

Trop manger

Trop manger a un effet négatif sur tout le système digestif. L'estomac n'est pas en mesure de supporter de grandes quantités d'aliments qui y pénètrent, qui se manifestent par des coliques et des spasmes.

Esprits

Une consommation excessive de boissons alcoolisées peut provoquer des crampes abdominales. Les boissons fortes ont non seulement un impact négatif, mais également les boissons à faible teneur en alcool, telles que les cocktails, le champagne ou la bière. En cas de dysfonctionnement de l'intestin ou de l'estomac, un verre de vin peut suffire à provoquer des spasmes.

Boissons gazeuses

La consommation quotidienne de boissons gazeuses a un effet néfaste sur le tractus gastro-intestinal. Les composants qui composent ces produits corrodent les parois du corps, ce qui provoque des coliques et des crampes dans l'estomac.

Le stress

La douleur abdominale peut être une conséquence de la tension nerveuse, de l’anxiété ou d’une situation stressante. En raison de l'influence de tels facteurs, l'immunité locale du tractus gastro-intestinal s'affaiblit et le système digestif est défaillant. Des symptômes tels que douleur, coliques, brûlures, diarrhée, vomissements et autres peuvent être enregistrés.

Intoxication alimentaire

La cause de la douleur est également un empoisonnement. Dans une telle situation, des crampes gastriques apparaissent au fond de l'intoxication, accompagnées de divers symptômes. Les vomissements excessifs provoquent également des sensations désagréables dans l'abdomen.

Pouvoir

Si le plat contient une grande quantité de poivre, d'épices, d'assaisonnements ou de sel, la production de suc gastrique augmente, ce qui provoque une gêne. Une combinaison de produits mal associés peut également entraîner des douleurs et des spasmes.

Médicaments

La multithérapie peut provoquer des réactions gastro-intestinales. Cela peut être Baralgin, Analgin, antibiotiques à large spectre et autres.

Quelle que soit la cause des crampes et des coliques, le traitement doit être prescrit par un médecin. Ceci prend en compte les symptômes associés, les caractéristiques du corps, les résultats des tests et des examens.

Tableau clinique

La pathologie peut être déterminée en tenant compte des symptômes qui accompagnent la présence de douleur dans l'abdomen. Des nausées, des vomissements, de la diarrhée et d'autres manifestations peuvent survenir. Sur fond de douleur intense, de vertiges et même d’évanouissements. Les spasmes peuvent être contondants ou aigus, en fonction de la cause de l'indisposition et de l'intensité des sensations. Dans certains cas, la douleur affecte d'autres parties du corps. En outre, les pathologies séreuses peuvent également indiquer des symptômes lorsque l’estomac coupe avec douleur.

Si vous ressentez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin pour qu'il soit examiné et, si nécessaire, pour commencer le traitement. Il existe un certain nombre de signes dangereux qui, si détectés, sont recommandés d'appeler une ambulance.

  • la durée de l'attaque - plus d'une heure;
  • évanouissements, spasmes graves et intolérables;
  • pâleur de la peau;
  • pas d'urination pendant dix heures;
  • vomissements abondants et essoufflement;
  • la présence de saignements vaginaux, en particulier pendant la grossesse;
  • douleur dans le scrotum chez les hommes;
  • fièvre, forte augmentation de la température corporelle;
  • sang dans les masses émétiques et fécales.

Il est également nécessaire de faire appel à une ambulance dans les cas d’obstruction intestinale et de ballonnements, accompagnés d’une gêne dans la région épigastrique.

Événements médicaux

N'arrêtez les symptômes que si la personne est totalement confiante en l'absence de pathologie. Dans une telle situation, il est permis de boire 200 ml d'eau tiède bouillie. Il favorise la relaxation musculaire, aide à soulager les tensions. Vous pouvez prendre un bain chaud, mais seulement en l'absence de vertige et de faiblesse. Vous pouvez également utiliser une bouteille d’eau chaude appliquée sur l’estomac.

Vous pouvez éliminer les crampes d'estomac et les crampes à l'aide de Drotaverin, No-Shpy, dont l'effet se fait sentir dans les trente minutes suivant l'application. Les antiacides sont utilisés pour se débarrasser des brûlures d'estomac accompagnant les crampes. De l'alimentation devrait être retiré les aliments nocifs, épicés, gras et très salés. Il est strictement interdit de prendre des médicaments anti-inflammatoires et de l'aspirine, car ils stimulent l'aggravation de l'attaque.

Le traitement dépend du facteur qui a provoqué l'apparition de spasmes. Pour éviter les complications, il est recommandé de ne pas prendre de médicament, mais de confier le diagnostic et la prescription du traitement à un médecin compétent.

Crampes abdominales

Les crampes abdominales sont l'une des plaintes les plus courantes d'un médecin. Un spasme est une contraction aiguë et convulsive des fibres musculaires pouvant entraîner un rétrécissement de la lumière des vaisseaux, de l'œsophage, des intestins ou d'autres organes creux. Les douleurs spastiques peuvent être légères ou graves. Leurs causes peuvent être dues à des maladies graves ou à certaines affections.

Cause de la douleur et des crampes abdominales

Dans la plupart des cas, les douleurs et les crampes abdominales sont dues aux troubles fonctionnels du système digestif. Ces résultats peuvent entraîner: une perturbation à long terme du système nerveux, une dépression et un stress prolongés, un mode de vie inapproprié, etc. Dans certains cas, des douleurs et des crampes apparaissent dans diverses maladies des systèmes digestif, urinaire ou génital.

Lors de troubles fonctionnels, en plus des crampes abdominales, il peut y avoir: insomnie, défaillance du cycle menstruel chez la femme, problèmes d'érection chez l'homme, maux de tête, sommeil médiocre, aggravation de la dépression, troubles digestifs et autres.

Crampes abdominales et diarrhée

La diarrhée peut être une violation du système digestif. Une telle réaction se produit lorsqu'il est nécessaire d'éliminer les substances nocives du corps, le mucus, les poisons, les produits pourris, les scories et autres substances accumulées. Les crampes abdominales et la diarrhée sont souvent observées avec des excès alimentaires, la menstruation, un empoisonnement, la consommation d'aliments gras ou lourds. Les mêmes symptômes peuvent survenir pendant la grossesse.

Si la douleur devient forte coupant, alors il est très probable qu'il parle d'un processus inflammatoire. Dans de tels cas, vous devriez absolument consulter un médecin.

Douleur dans les crampes abdominales basses

Les maladies inflammatoires des organes internes situés dans le péritoine sont l’une des causes des spasmes douloureux dans le bas-ventre. Dans le même temps, les exsudats excrétés s'accumulent dans le bas de l'abdomen et s'échappent à travers les tissus. Ainsi, l'appendicite et d'autres pathologies apparaissent.

Une douleur intense dans le bas de l'abdomen peut être un pincement de la hernie. Chez la femme, des douleurs spastiques surviennent souvent lors d'inflammations des organes génitaux internes: trompes de Fallope et ovaires. Tirer des douleurs spasmodiques peut survenir pendant l'ovulation chez les femmes.

En cas d'obstruction intestinale, des douleurs de gravité et de nature variables sont également observées. Provoque des douleurs spasmodiques et des inflammations des voies urinaires ou de la vessie. Chez l'homme, les spasmes et l'inconfort du bas-ventre peuvent indiquer des pathologies de la prostate.

Médicaments contre les crampes et les douleurs abdominales

Il existe un tel avis de professionnels de la santé selon lequel les crampes et les douleurs abdominales ne doivent pas être arrêtées avant le moment où le patient est examiné par un médecin. Cela est dû à des difficultés de diagnostic. Par conséquent, l'utilisation d'analgésiques et d'antispasmodiques est généralement reportée.

Les médicaments à effet antispasmodique sont les mieux adaptés pour soigner les crampes et les douleurs abdominales. De tels moyens soulagent la tension musculaire, ce qui élimine la douleur et soulage les spasmes. Les muscles se détendent et les organes commencent à fonctionner normalement. Ces fonds ont un effet directionnel et sélectif, qui permet de soulager rapidement l’état du patient.

Vous pouvez prévenir une deuxième attaque de douleurs spasmodiques en ajustant votre régime alimentaire, en modifiant le mode du jour au profit d’une marche plus correcte et sans hâte avant de vous coucher. Avec une tendance aux spasmes, par exemple, pendant la menstruation chez les femmes, vous pouvez prendre un agent antispasmodique à l'avance.

Douleur abdominale avec crampes chez un enfant

Des douleurs abdominales accompagnées de crampes peuvent survenir chez un petit enfant à la suite d'un système digestif incomplètement formé. Les intestins de ces enfants ne sont pas encore tout à fait prêts à digérer les aliments. Toute perturbation de l’alimentation de la mère, ainsi que son attachement au sein, peuvent provoquer des crampes et des douleurs abdominales. Une autre cause de douleur et de crampes chez un enfant est l'introduction incorrecte ou intempestive d'aliments complémentaires. Pour les écoliers, une douleur de cette nature peut survenir lors d'une surcharge physique.

Crampes abdominales

Crampes abdominales - Un symptôme assez commun qui se produit chez toutes les personnes, indépendamment du sexe et du groupe d'âge. Dans la plupart des cas, un tel signe indique un processus pathologique dans le corps, certains nécessitant une intervention médicale immédiate.

Un grand nombre de facteurs prédisposants, généralement divisés en facteurs physiologiques et pathologiques, peuvent devenir la cause de la douleur. En fonction de la source du symptôme, le tableau clinique sera formé. Le plus souvent, les patients se plaignent de douleurs abdominales et de diarrhée, de nausées et de vomissements et de fièvre.

Pour déterminer la cause, les patients doivent subir un examen physique ainsi que des examens de laboratoire et des examens instrumentaux. La tactique thérapeutique dépendra des raisons de l’apparition.

Étiologie

Il existe un large éventail de facteurs prédisposants au développement de crampes abdominales, ils peuvent être communs à tous et seront différents pour les hommes, les femmes et les enfants.

Le groupe principal de causes de crampes abdominales:

  • le développement du processus inflammatoire en annexe;
  • obstruction intestinale;
  • coliques rénales;
  • la formation ou l'aggravation de processus adhésifs;
  • incision de la hernie;
  • obstruction des voies biliaires;
  • dommages à la vésicule biliaire ou au foie;
  • intoxication aiguë du corps;
  • une mauvaise alimentation, en particulier une mauvaise mastication des aliments;
  • syndrome du côlon irritable;
  • pancréatite chronique;
  • dysbiose intestinale;
  • la colite;
  • GERD;
  • constipation chronique;
  • violation du métabolisme des graisses;
  • diabète sucré;
  • ulcère peptique ou ulcère duodénal;
  • cholécystite aiguë ou chronique;
  • une large gamme de maladies du système urinaire.

Les crampes abdominales chez les femmes peuvent être dues à:

  • flux de menstruation;
  • syndrome prémenstruel;
  • pathologies gynécologiques;
  • adhérences dans les appendices;
  • déséquilibre hormonal.

En outre, il convient de souligner plusieurs facteurs qui influent sur l'apparition d'un tel symptôme chez la femme uniquement pendant la période de gestation. Ainsi, des crampes dans le bas-ventre pendant la grossesse surviennent à l’arrière-plan:

  • étirement des muscles, des veines ou des ligaments dans la région abdominale, ainsi que dans l'utérus;
  • une augmentation de la taille de l'utérus et du fœtus, entraînant un déplacement des organes internes et l'apparition d'un symptôme similaire;

Il en découle qu'un tel symptôme pendant la grossesse peut être déclenché à la fois par des causes totalement naturelles et par des états dangereux. Si les spasmes sont accompagnés de pertes vaginales et d’autres symptômes, vous devez vous adresser à l’obstétricien-gynécologue pour obtenir de l’aide dès que possible.

En ce qui concerne les hommes, il n'y a pas beaucoup de raisons spécifiques pour l'apparition de la manifestation clinique principale. Les crampes abdominales chez les hommes, en plus des sources susmentionnées, peuvent provoquer une inflammation de la prostate.

L'expression d'un symptôme aussi déplaisant chez l'enfant n'est pas considérée comme rare. Chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, il est dû à la formation incomplète des organes du système digestif et est considéré comme un signe tout à fait normal. Cependant, il existe plusieurs autres situations pour lesquelles il existe des crampes abdominales chez un enfant de moins d'un an:

  • production insuffisante de l'enzyme lactase nécessaire à la dégradation du lait maternel;
  • dysbactériose, formée en raison du fait que la future mère a pris une grande quantité d'agents antibactériens pendant la grossesse;
  • sténose pylorique.

Chez les enfants plus âgés, l'estomac fait mal pour les raisons suivantes:

  • colique pancréatique;
  • une appendicite;
  • infestation de vers;
  • VSD;
  • gastrite;
  • exercice actif, sans rapport avec la catégorie d'âge de l'enfant;
  • réaction allergique à la nourriture;
  • selles contrariées ou diarrhée;
  • l'évolution de l'infection à rotavirus;
  • infection des voies urinaires;
  • influence prolongée de situations stressantes ou de surmenage nerveux.

Les raisons les plus rares pour lesquelles sont des crampes abdominales:

Classification

Les spasmes des muscles abdominaux peuvent être divisés en:

  • tonique - caractérisé par une tension musculaire prolongée;
  • le clonique est des spasmes saccadés. Ils diffèrent de la variété précédente en ce que les contractions musculaires alternent avec la relaxation des muscles lisses.

Symptomatologie

Chaque personne crampes abdominales sera accompagnée de la manifestation de signes cliniques individuels. Le premier symptôme contre lequel un autre symptôme va se développer est le syndrome de la douleur. Cela peut être à la fois périodique et permanent. Le degré d'intensité varie de terne et terne à forte et coupante. Dans certains cas, la douleur peut être si intense qu'une personne est obligée de prendre une position inconfortable, souvent un coude au genou. Parfois, c'est l'inverse qui se produit - il est très difficile de rester au même endroit et pour réduire la douleur, il faut bouger davantage.

En outre, les symptômes suivants peuvent compliquer les crampes abdominales sévères:

  • nausée, qui conduit souvent à des vomissements. Il y a souvent des impuretés sanguines dans les vomissures;
  • difficulté à respirer;
  • saignements vaginaux;
  • augmentation de la température;
  • irradiation de la douleur sur toute la surface de la paroi antérieure de la cavité abdominale, dans le périnée et le scrotum, sur la poitrine, le cou et les épaules;
  • un changement de la couleur des matières fécales - elles noirciront;
  • violation du processus de défécation - les crampes abdominales et la diarrhée sont beaucoup plus courantes que la constipation;
  • la libération d'une grande quantité de sueur gluante et collante;
  • urination retardée.

Diagnostics

Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devriez faire appel à une aide qualifiée dès que possible. Plusieurs médecins peuvent identifier les causes du principal symptôme clinique, parmi lesquels:

L'établissement du facteur étiologique nécessite une approche intégrée et repose sur des données provenant d'examens de laboratoire et d'instruments. Mais avant leur rendez-vous, le médecin doit effectuer indépendamment plusieurs manipulations:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient - cela aidera à identifier l'un ou l'autre facteur prédisposant;
  • effectuer un examen physique approfondi, qui doit inclure la palpation de l'abdomen. Au cours de cette procédure, le clinicien fait attention à la réponse du patient. Les femmes ont besoin d'un examen gynécologique et d'un test de grossesse;
  • Mener une enquête détaillée visant à obtenir une image complète de la survenue de crampes abdominales. Pour ce faire, vous devez signaler la présence et la première fois l'apparition des symptômes.

Parmi les études de laboratoire, les valeurs les plus diagnostiques sont:

  • analyse générale et biochimique du sang - révélera un changement dans sa composition, caractéristique du processus inflammatoire ou d’autres maux;
  • analyse générale de l'urine - pour contrôler le fonctionnement du système urinaire;
  • examen microscopique des matières fécales - indique la présence d'œufs de vers ou de particules d'autres agents pathogènes.

Le diagnostic repose sur des examens instrumentaux du patient, notamment:

  • FEGDS - procédure endoscopique pour évaluer la surface interne du tractus gastro-intestinal;
  • Échographie du péritoine;
  • radiographie avec ou sans agent de contraste;
  • ECG;
  • Échographie.

Ce ne sont que les principales mesures de diagnostic nécessaires pour établir les causes des crampes abdominales. Chaque patient subit individuellement des tests et des examens supplémentaires.

Traitement

La tactique pour éliminer ce symptôme dépend de la cause de l'apparition des spasmes.

Le régime général de traitement comprend:

  • prendre des analgésiques destinés à soulager la douleur;
  • en cours de massage thérapeutique;
  • perfusion intraveineuse de solutions médicamenteuses - pour restaurer le liquide perdu en raison de vomissements abondants et de diarrhées;
  • physiothérapie;
  • l'utilisation d'agents antiémétiques et antibactériens;
  • respect d'un régime alimentaire épargné;
  • L'utilisation d'ordonnances de médecine alternative est seulement après l'approbation du médecin traitant.

Si une personne s'inquiète de graves crampes à l'estomac, il est tout d'abord nécessaire d'arrêter complètement de manger de la nourriture pendant quelques jours - on parle alors de jeûne thérapeutique. Souvent, cela ne dure pas plus de trois jours, durant lesquels vous pouvez boire de l'eau sans gaz ou du thé vert sans sucre.

La diététique implique le rejet complet de:

  • plats gras et épicés;
  • produits en conserve et fumés;
  • cornichons et cornichons;
  • pain et muffins frais;
  • confiseries et sucreries;
  • les épices;
  • mayonnaise et sauces chaudes;
  • boissons gazeuses et alcool;
  • café fort, thé noir et cacao.

Cette restriction alimentaire doit être respectée pendant au moins trois mois. Il est alors permis de manger:

  • viandes et poissons maigres;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • les légumes et les fruits après leur traitement thermique;
  • premiers plats végétariens et laitiers;
  • omelettes cuites à la vapeur et œufs durs;
  • compotes et gelées.

Une liste complète des produits autorisés et interdits, un menu exemplaire et des recommandations concernant la cuisson ne sont fournis que par le médecin traitant.

De bons résultats peuvent être obtenus par des méthodes traditionnelles impliquant l'utilisation de:

  • graines de cumin;
  • jus de citron;
  • menthe et gingembre;
  • cardamome et coriandre;
  • graines de fenouil;
  • pissenlits racines et feuilles.

La mise en œuvre d'une intervention chirurgicale pour éliminer la source d'un tel symptôme est résolue individuellement, mais jamais réalisée en cas d'apparition de crampes abdominales pendant la grossesse.

Prévention

Pour éviter les problèmes de crampes abdominales, vous devez suivre les règles générales suivantes:

  • respect des directives nutritionnelles;
  • la mise en place d'un bon repos;
  • éviter les situations stressantes et le surmenage physique;
  • randonnée, surtout après les repas;
  • prendre des médicaments uniquement tels que prescrits par un clinicien;
  • l'utilisation de grandes quantités de liquide par jour;
  • contrôle des selles régulières;
  • porter un pansement spécial pendant la grossesse;
  • passer un examen médical complet plusieurs fois par an.

La détection opportune de crampes abdominales, ainsi que le diagnostic complet et le traitement complet augmentent les chances d'un pronostic favorable - l'élimination complète du facteur étiologique et des symptômes.

Crampes abdominales: causes chez les femmes

Les douleurs spasmodiques sont l’un des plus débilitants et des plus désagréables. Ils peuvent être d'intensité faible, mais de longue durée, ou de crampes aiguës. Dans tous les cas, la femme ressent un inconfort grave qui rend difficile de se concentrer sur son travail ou ses activités quotidiennes. Les crampes abdominales, en particulier dans sa partie inférieure, sont à l'origine de plus d'une douzaine, dont certaines nécessitent une intervention médicale urgente. L'incertitude et la crainte des conséquences sont une raison supplémentaire de panique et d'inquiétude. Ainsi, les crampes abdominales: les causes de la femme - le sujet de l'article d'aujourd'hui.

Crampes abdominales: causes chez les femmes

Que sont les spasmes et comment surviennent-ils?

Spasmes - contractions musculaires involontaires accompagnées de douleur. Lorsque le spasme est observé augmentation du tonus musculaire, afflux de sang à eux. L'excitation des terminaisons nerveuses dans la région du muscle spastique provoque une douleur.

  • toniques, qui se caractérisent par une contraction prolongée des fibres musculaires;
  • cloniques - contractions périodiques alternant avec une période de relaxation.

Que sont les crampes abdominales?

Beaucoup de muscles sont concentrés dans l'abdomen. Ce sont les muscles abdominaux, qui forment les parois de la cavité abdominale, retiennent les organes internes. Le tissu musculaire est tapissé d'intestins - en raison de contractions (péristaltisme), les aliments y sont déplacés. L'utérus chez la femme est également un organe musculaire. Des crampes abdominales peuvent apparaître dans n'importe lequel de ces endroits. Souvent, ils sont provoqués par le processus inflammatoire.

Types de spasmes

Il existe deux principaux types de spasmes chez les femmes.

Tableau 1. Types de spasmes

Crampes physiologiques

Ils surviennent pendant le syndrome prémenstruel ou dans les premiers jours de la menstruation. Ils sont associés à une contraction active de l'utérus, qui tente de se débarrasser de l'endomètre rétracté. Les crampes physiologiques sont généralement accompagnées d'un gonflement et d'une lourdeur dans le bas de l'abdomen.

Pendant la grossesse, les spasmes de faible intensité sont associés à un étirement des muscles et des ligaments avec une augmentation de l'utérus.

Les spasmes pendant la grossesse sont associés à un étirement des muscles et des ligaments avec une augmentation de l'utérus

Chez de nombreuses femmes, les sensations caractéristiques du premier jour de la menstruation se manifestent pendant l'ovulation: la libération d'un ovule mûr par l'ovaire et sa progression dans les trompes de Fallope. La douleur dure de quelques minutes à 12 heures, parfois accompagnée de petits saignements (littéralement quelques gouttes).

Douleur nerveuse causée par une tension excessive des muscles abdominaux et des intestins. Pour les neutraliser, il suffit de prendre un sédatif. Et dans de rares cas, des antispasmodiques sont également requis. Les spasmes nerveux de l'intestin s'accompagnent souvent de flatulences.

Il n’est pas nécessaire de traiter de tels spasmes, il suffit de prendre un médicament antispasmodique - No-Shpu ou un autre médicament recommandé par le gynécologue. Les crampes physiologiques provoquent un léger inconfort, mais ne limitent pas les performances. Si la douleur est trop forte, accompagnée de fièvre, de nausées, de vomissements, de selles bouleversées, une maladie grave ne peut être exclue. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin dès que possible.

Il est recommandé de ne prendre qu'un agent antispasmodique recommandé par votre médecin.

Spasmes pathologiques

Ils sont accompagnés de symptômes supplémentaires, dont la nature dépend de la cause fondamentale de cette affection. Si les spasmes sont provoqués par des maladies du tractus gastro-intestinal, le plus souvent - les intestins, des troubles de l’indigestion et des selles, des troubles de l’appétit, des nausées ou des vomissements, une intolérance de certains produits sont présents.

Spasmes causés par des maladies du tube digestif, accompagnées d'indigestion

Les maladies gynécologiques sont accompagnées de sécrétions abondantes, souvent des nausées et des vomissements. Les maladies liées aux hormones provoquent souvent des troubles de l'humeur et du comportement.

Les maladies des reins et du système urinaire provoquent des mictions douloureuses fréquentes ou, au contraire, rares, une décoloration de l'urine, la présence d'impuretés supplémentaires.

Pour se débarrasser des spasmes pathologiques, un But-Shpy ne suffit pas. Un traitement complet sera nécessaire, que le médecin vous prescrira après un examen approfondi.

Déterminer la cause la plus précise des spasmes n’est pas chose facile, surtout si une femme a plusieurs maladies chroniques. Par conséquent, les médecins prescrivent un grand nombre d'études de laboratoire et d'instruments pour diagnostiquer le plus précisément possible.

Maladies et affections accompagnées de crampes abdominales

Même avec la même maladie, selon l'état et le degré d'inflammation, les spasmes peuvent être à la fois légers et prononcés. Lors du diagnostic des causes, prendre en compte:

  1. La nature et l'intensité de la douleur.
  2. Leur localisation.
  3. La fréquence des attaques.
  4. La température du corps.
  5. La nature des symptômes associés.

Sur la base de ces données, on peut suspecter la cause la plus probable et attribuer un examen supplémentaire.

Crampes abdominales dans les maladies du tractus gastro-intestinal

La nature spastique de la douleur accompagne fréquemment les maladies gastro-intestinales. Étant donné que l’estomac et les intestins sont formés par le tissu musculaire, les canaux biliaires sont également régulés par les muscles et se manifestent dans presque toutes les maladies. La palpation de l'abdomen révèle une forte tension des muscles de la paroi abdominale antérieure, appelée "abdomen dur".

La gastrite, ou inflammation de l'estomac, s'accompagne souvent de crampes dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur peut être transmise au côté gauche de la poitrine (c’est pourquoi les patients croient à tort qu’ils ont une maladie cardiaque) et au dos. Les contractions spastiques des muscles de l'estomac se produisent sur un estomac vide ou à la suite de trop manger. Avec l'exacerbation de la maladie sur le fond des spasmes souvent des nausées et des vomissements.

Diagnostiquer la gastrite avec une endoscopie

Ulcère gastrique et / ou duodénal. Les douleurs spasmodiques se manifestent à différents moments: tôt - une demi-heure après avoir mangé, tard - après une heure et demie à deux heures. Nuit fréquente et spasmes affamés. En fonction de la localisation de l'ulcère, des douleurs apparaissent dans la partie supérieure ou centrale de l'abdomen, souvent en retour ou de côté.

Pour soulager un spasme ulcéreux, il ne suffit pas de prendre un antispasmodique. Les antiacides, qui réduisent l'acidité du suc gastrique, ainsi que les médicaments utilisés pour traiter cette maladie aideront à combattre cette maladie. Pour ce faire, utilisez de la ranitidine, de l’oméprazole, du Venter et d’autres médicaments à action anti-ulcéreuse.

Les spasmes qui réagissent à différentes parties du corps, aggravés par une respiration profonde ou une toux, peuvent indiquer une perforation de l'ulcère, en particulier s'ils sont accompagnés de sang dans les selles ou de vomissements. Dans ce cas, le patient nécessite des soins médicaux d'urgence et une intervention chirurgicale.

Maladie de l'intestin. Inflammation intestinale (colite) - aiguë ou chronique, dysbiose intestinale, obstruction - toutes s'accompagnent de spasmes. Étant donné la longueur de l'intestin, une douleur peut survenir à n'importe quelle partie de l'abdomen - vers le bas, de côté, près du nombril. Dans le cours aigu de la maladie, la douleur est grave. Avec chronique - moins prononcé, mais peut être permanent. Souvent, cette douleur s'accompagne d'une sensation de lourdeur, d'une vidange incomplète des intestins, même après un acte de défécation, d'une production accrue de gaz.

La maladie intestinale est souvent accompagnée de crampes.

L'appendicite est une inflammation aiguë du caecum, qui s'accompagne souvent d'une suppuration. Les spasmes sont concentrés dans la partie inférieure droite de l'abdomen, avec une pression sur cette zone, la douleur s'étend sur tout l'abdomen et même dans la cuisse. L'appendicite est accompagnée d'une augmentation de la température (en fonction de l'intensité de l'inflammation - de 37,5 à 39-39,5 degrés). Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Parfois, l'inflammation de l'appendice progresse lentement - cette affection s'appelle une appendicite chronique. Il n'y a pas de suppuration, seule une légère inflammation est présente. Les spasmes dans ce cas sont modérés, surviennent après avoir mangé des aliments gras et épicés, de l’alcool et soumis à un stress intense.

Helminthes, ou vers. Les toxines qu'elles libèrent au cours de l'activité vitale n'affectent pas les terminaisons nerveuses, provoquent des contractions spasmodiques de l'intestin. Les crampes ne sont pas fortes, mais elles peuvent gêner la personne tout le temps. La douleur survient lors du déplacement de gros vers. En cas d'accumulation d'un grand nombre d'helminthes (le plus souvent d'ascaris), une obstruction intestinale peut se développer, qui s'accompagne d'une augmentation de la douleur, d'une intoxication et de vomissements.

Inflammation de la rate. Les spasmes de cette maladie sont localisés dans le côté gauche de l'abdomen. Ces douleurs se produisent souvent sur le fond de la mononucléose infectieuse, qui est accompagnée d'une rate agrandie.

Le spasme du canal biliaire se produit pour plusieurs raisons:

  • maladie inflammatoire du foie et de la vésicule biliaire;
  • la présence de vers dans les canaux biliaires;
  • augmentation de la densité et de la stagnation de la bile;
  • la présence de sédiments ou de calculs biliaires.

La douleur se produit dans l'hypochondre droit, sont de nature paroxystique aiguë avec des périodes de calme. Accompagné de vomissements, souvent avec un mélange de bile, de selles bouleversées, de jaunissement de la sclérotique et de la peau.

Intoxication alimentaire / infection aiguë. Elle est causée par des bactéries et des virus qui vivent sur des aliments rassis, soumis à un traitement thermique ou des aliments mal lavés. Vous pouvez attraper une infection alimentaire par les mains sales ou la vaisselle, tout en utilisant de l'eau non bouillie polluée, parfois par une personne malade.

Règles pour la prévention de l'intoxication alimentaire

Les spasmes dans ce cas couvrent tout le tube digestif - l'estomac et l'intestin. En cas d'intoxication légère, ils sont localisés dans une certaine partie de l'intestin. Accompagné par émétique et le besoin de déféquer dans les stades avancés, dans les stades précoces - vomissements et diarrhée elle-même. La température corporelle augmente, le patient présente des signes d'intoxication et de déshydratation.

Apprenez à fournir les premiers secours en cas d’empoisonnement dans un article spécial de notre portail. Signes d'intoxication alimentaire. Comment se rincer l'estomac à l'aide de vomissements artificiels et de sorbants. Prévention de l'intoxication alimentaire.

Les spasmes ne disparaissent que lorsque le corps se débarrasse complètement de la source d'infection et que l'inflammation de la membrane muqueuse commence à s'estomper (après avoir lavé l'estomac et les intestins, après avoir pris des sorbants et suivi d'un traitement antibactérien). Des spasmes d'intoxication surviennent dans la période allant de quelques minutes à 3-4 heures après la consommation d'un produit infecté. Dure de plusieurs heures à 2-3 jours.

Causes gynécologiques des crampes abdominales

La douleur et les crampes situées dans le bas de l'abdomen accompagnent presque toutes les maladies de l'utérus et des appendices. En outre, de telles sensations peuvent survenir dans les premières heures suivant un examen gynécologique, une colposcopie, si le médecin s’est blessé par inadvertance au col.

Le tableau ci-dessous montre les principales causes de douleur spastique dans les maladies gynécologiques.

Tableau 2. Maladies gynécologiques provoquant des douleurs spastiques

Maux d'estomac crampes nausées - School of Health

Pourquoi des nausées, des diarrhées, des faiblesses et des douleurs abdominales apparaissent-elles?

La diarrhée, les nausées et les douleurs abdominales signalent une violation du processus de digestion.

Avec l'apparition de tels signes caractéristiques, la raison en est probablement la bactérie, qui est entrée dans le corps avec le produit gâté. Dans le même temps, la température corporelle augmente.

Considérez les principales raisons qui entraînent des nausées et des douleurs abdominales, accompagnées de diarrhée.

Chacune des conditions suivantes peut provoquer des crampes abdominales.

1. constipation

Les crampes et les crampes sont des symptômes courants de la constipation.

Raisons

Tout praticien diagnostique généralement une colique chez l'adulte lorsqu'une personne se plaint de douleurs abdominales à divers degrés.

La douleur peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, dans de rares cas, plusieurs jours.

Le niveau de douleur dans l'estomac varie également. Les douleurs abdominales, irradiant directement cette partie du corps, nécessitent un diagnostic minutieux.

Certaines personnes peuvent ressentir des crampes musculaires ordinaires, d'autres des douleurs à l'estomac, ce qui nuit gravement à la qualité de leur vie quotidienne.

Les médecins spécialistes essaient généralement d'identifier et de classer les douleurs abdominales chez les patients afin de poser un diagnostic précis.

Par exemple, si la douleur se situe dans la partie inférieure de l'estomac et se propage à l'aine, les médecins spécialistes peuvent tester les coliques biliaires, souvent causées par des calculs biliaires.

L'appendicite peut également causer une gêne dans le tractus gastro-intestinal, en particulier si une personne ressent une douleur à l'abdomen autour du nombril, qui est aggravée par la pression.

Les médecins peuvent également rechercher d'autres symptômes pour tenter de déterminer la cause de l'affection. Par exemple, si une personne a de la fièvre accompagnée d'une gêne abdominale, elle peut avoir une appendicite ou une diverticulite.

Les crampes abdominales et les douleurs peuvent être des symptômes non seulement du tractus gastro-intestinal, mais également du système urogénital. Mais le plus souvent, elles sont dues à une intoxication alimentaire, à des douleurs menstruelles, à une appendicite ou à une accumulation de gaz dans l'estomac. En outre, la cause des crampes abdominales peut être le stress ou les allergies.

La cause la plus commune est la nourriture que nous mangeons. L'irritation de l'œsophage (douleur pressante) provoque des aliments salés, trop chauds ou froids.

Certains aliments (gras, riches en cholestérol) stimulent la formation ou le déplacement des calculs biliaires, provoquant des accès de colique biliaire. Certaines personnes sont intolérantes à certains types d'aliments, tels que le lait, le sucre de lait ou le lactose.

Leur consommation entraîne des crampes abdominales, des ballonnements et de la diarrhée.

La diarrhée est la séparation des matières fécales plus de trois fois par jour. En même temps, les selles deviennent liquides. À la suite d'une diarrhée, une douleur désagréable à l'abdomen apparaît, pouvant même être accompagnée de spasmes.

Lorsque des symptômes d'intoxication apparaissent, une personne ressent souvent de la faiblesse et un malaise général. Les raisons de la détérioration de la santé peuvent être multiples.

Tout d’abord, vous devez savoir si les aliments que le patient a consommés la veille ont pu causer de la diarrhée et des maux d’estomac.

La nausée, comme la frustration, peut résulter de l'abus d'aliments gras, de l'alcool, mais aussi du fait de trop manger. Cela peut entraîner un arrêt de l'estomac, ce qui provoque des douleurs et de la diarrhée.

  • régimes fréquents ou trop manger;
  • infections bactériennes ou virales;
  • maladies gastro-intestinales chroniques;
  • dysbactériose.

    Pour la diarrhée, qui dure longtemps, vous pouvez juger de l'inflammation du tube digestif.

    Si une personne a souvent des épisodes de diarrhée, des nausées et des douleurs abdominales, cela peut être un signe de pathologies graves.

    La diarrhée est très dangereuse pour les jeunes enfants et les personnes âgées, car ils développent rapidement une déshydratation.

    Avant le traitement, consultez votre médecin et découvrez la cause de la maladie.

    La détérioration des processus métaboliques dans le corps peut provoquer certaines causes.

    Les principaux sont:

    • prendre certains médicaments;
    • les allergies alimentaires;
    • effets mécaniques et physiques;
    • fumer;
    • alimentation déséquilibrée;
    • changement climatique ou fuseau horaire;
    • l'hypothermie;
    • intoxication;
    • stress prolongé.

    Le plus souvent, la combinaison de plusieurs facteurs est à l'origine de l'état pathologique.

    Tableau clinique

    La pathologie peut être déterminée en tenant compte des symptômes qui accompagnent la présence de douleur dans l'abdomen. Des nausées, des vomissements, de la diarrhée et d'autres manifestations peuvent survenir.

    Sur fond de douleur intense, de vertiges et même d’évanouissements. Les spasmes peuvent être contondants ou aigus, en fonction de la cause de l'indisposition et de l'intensité des sensations.

    Dans certains cas, la douleur affecte d'autres parties du corps. En outre, les pathologies séreuses peuvent également indiquer des symptômes lorsque l’estomac coupe avec douleur.

    Si vous ressentez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin pour qu'il soit examiné et, si nécessaire, pour commencer le traitement. Il existe un certain nombre de signes dangereux qui, si détectés, sont recommandés d'appeler une ambulance.

    • la durée de l'attaque - plus d'une heure;
    • évanouissements, spasmes graves et intolérables;
    • pâleur de la peau;
    • pas d'urination pendant dix heures;
    • vomissements abondants et essoufflement;
    • la présence de saignements vaginaux, en particulier pendant la grossesse;
    • douleur dans le scrotum chez les hommes;
    • fièvre, forte augmentation de la température corporelle;
    • sang dans les masses émétiques et fécales.

    Spasmes chez les femmes enceintes

    Beaucoup de futures mamans connaissent la condition quand la nausée, la douleur spastique s'empare de tout l'estomac. Parfois, il vomit. Cela se produit pour les raisons suivantes:

    • la toxicose;
    • changements hormonaux avec des niveaux élevés de progestérone (dans la première moitié de la grossesse);
    • spasmes et brûlures d'estomac avec le moindre dérangement dans le régime alimentaire, en présence d'une pression fœtale sur l'estomac au cours des dernières semaines de port de l'enfant.

    Il n'est pas recommandé aux mères de prendre des mesures contre les crampes d'estomac, car cela pourrait nuire à l'enfant. Il est préférable de consulter votre médecin.

    Les changements qui surviennent dans le corps pendant la grossesse peuvent provoquer des crampes abdominales. Dans la plupart des cas, ils ne représentent pas un problème grave. Cependant, les femmes qui souffrent de crampes régulières ou douloureuses devraient en parler à leur médecin.

    Les affections suivantes peuvent provoquer des crampes pendant la grossesse.

    Braxton-Hicks Combats

    Les contractions de Braxton-Hicks sont également appelées contractions simulées. De telles réductions perturbent généralement les femmes au troisième trimestre de la grossesse, bien qu'elles commencent parfois au deuxième.

    Les contractions de Braxton-Hicks sont caractérisées par une compression et une tension des muscles de l'utérus pendant une période de 30 secondes à 2 minutes avant la relaxation. Ces abréviations peuvent être:

    • peu fréquent;
    • variable en intensité;
    • plus inconfortable que douloureux.

    La sévérité de l'estomac: diagnostic et traitement du symptôme en association avec d'autres signes de dyspepsie

    Chaque personne ressent périodiquement une gêne et une gêne dans l'abdomen, surtout après avoir mangé. Mais le plus souvent, ces symptômes restent sans attention appropriée. La sévérité de l'estomac est le signe d'une insuffisance fonctionnelle transitoire ou permanente du tube digestif. Les brûlures d'estomac, les éructations, les nausées et l'augmentation de la formation de gaz sont tous inclus dans le concept de syndrome de dyspepsie et se retrouvent dans diverses maladies.

    Dyspepsie fonctionnelle

    Dans le cadre de la dyspepsie fonctionnelle, comprenez l’apparition périodique de plaintes concernant:

    • brûlures d'estomac (douleur «brûlante» à la poitrine), éructations fréquentes;
    • nausée, beaucoup moins - vomissements simples;
    • douleur lancinante dans la projection de l'estomac;
    • distension abdominale due à une augmentation de la formation de gaz;
    • violation de la chaise sous la forme de constipation.

    Avec le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal, la masse alimentaire de la cavité de l'estomac se déplace progressivement - dans le duodénum. Après avoir passé tous les stades de digestion dans le petit et le gros intestin, le chyme (morceau de nourriture) est excrété en toute sécurité. Avec la dyspepsie, ce processus ralentit considérablement, provoquant des douleurs, une gêne abdominale et des ballonnements.

    Le point désagréable de la pratique médicale est que les patients demandent l'aide d'un médecin déjà aux prises avec de graves violations. Ils essaient de traiter eux-mêmes des affections relativement bénignes, guidés par ce qu'ils voient.

    Que peut-on recommander aux personnes souffrant de dyspepsie? Les symptômes tels que douleur, distension abdominale, formation de gaz sévère sont progressivement éliminés avec une approche intégrée:

    • depuis quelque temps, des antiacides sont utilisés pour protéger la muqueuse gastrique (Fosfalyugel, Almagel);
    • le syndrome douloureux peut être stoppé par des antispasmodiques comme No-shpy;
    • montre également le cours de la prokinetics (dompéridone, Duspatalin);
    • Il est important de normaliser le régime alimentaire (la fréquence des repas doit être au moins 5 fois par jour; exclure les aliments épicés et gras, les viandes fumées, les confiseries du régime).
    • limiter la consommation de boissons alcoolisées, cesser de fumer.

    Pour plus d'informations sur les causes, les types, le tableau clinique et le traitement de la dyspepsie fonctionnelle, consultez l'article.

    Mauvaise nutrition

    Causes et symptômes

    Les principaux symptômes chez les adultes sont les suivants:

    1. Il existe une douleur aiguë difficile à ressentir, à laquelle s’ajoutent des crampes abdominales. Le syndrome de la douleur augmente rapidement et se transmet ensuite aux testicules chez la moitié masculine et aux organes génitaux chez la moitié féminine. Tout en touchant l'abdomen, les muscles sont relâchés mais la douleur est vive. La douleur ne disparaît pas longtemps, de quelques heures à plusieurs jours.
    2. Le patient ne fait pas de fièvre, mais l’état général s’aggrave. L'estomac souffle, le gaz persiste, une diarrhée est possible.
    3. Pour la gastrite aiguë, des symptômes supplémentaires sont possibles: nausée, éructations et gonflement grave.
    4. Souvent, il y a une diarrhée, qui s'accompagne de spasmes de l'estomac, de mucus de fèces.
    5. L'appétit disparaît et il y a une faiblesse du corps et des muscles.

    Lorsque les coliques deviennent une obstruction, le patient commence à avoir de sévères contractions de l'abdomen, des douleurs dans toute la région abdominale et des vomissements commencent.

    Après cela, les gaz et les selles s'attardent, des ballonnements apparaissent et la pression chute. La prosternation du patient, la pâleur de la peau, les sueurs froides ne sont pas exclues.

    Dans ces conditions, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance et de mener l'opération à bien. Les symptômes peuvent entraîner la mort.

    Lorsque les sensations désagréables peuvent ressentir les signes suivants.

    Diagnostics

    Les crampes abdominales peuvent être la conséquence de maladies graves nécessitant l'intervention immédiate de spécialistes.

    • inflammation sévère de l'appendice;

    Plusieurs spécialistes peuvent détecter la cause des crampes abdominales. C'est un neurologue, gastro-entérologue et thérapeute. Le diagnostic est réalisé à l'aide d'une variété des études suivantes:

    • test sanguin général;
    • Échographie;
    • laparoscopie;
    • FEGDS;
    • les coprogrammes;
    • examen bactériologique des matières fécales.

    Le médecin peut diagnostiquer les causes des crampes abdominales en fonction de:

    • examen physique;
    • antécédents médicaux;
    • test sanguin;
    • techniques d'examen visuel telles que l'échographie ou la tomodensitométrie.

    Au début de la conversation, le médecin demandera au patient quels symptômes il observe et si ces symptômes ont des déclencheurs, c'est-à-dire des facteurs provoquants.

    Traitement

    Pour éliminer les crampes gastriques accompagnées de haut-le-cœur, un traitement complexe est effectué.

    Traitement conservateur

    Les symptômes visent à produire des effets anesthésiques et sédatifs. Peut-être la nomination de médicaments antiviraux et antibactériens, si la présence de microflore pathogène dans le système digestif, provoquait des spasmes et des vomissements.

    • No-shpa - prenez 1-2 comprimés 3 fois par jour, le traitement est fixé par le médecin;
    • Baralgin - prenez 1-2 comprimés 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours.
    • Érythromycine - boire 1 comprimé à l'heure avant les repas 3 à 4 fois par jour, pendant 5 à 14 jours;
    • Clarithromycine - prendre 1 comprimé 2 fois par jour pendant 7 jours;
    • Lévofloxacine - boire 1-2 comprimés 1-2 fois par jour, la durée est déterminée par le médecin;
    • Azithromycine - Prendre 1 à 4 comprimés par jour, l’évolution dépend du type d’infection.
    • Bifidumbacterin - buvez 2 capsules 3-4 fois par jour, la durée du traitement est de 3-4 semaines;
    • Linex - prenez 2 capsules 3 fois par jour, le cours est déterminé par le médecin;
    • Atsipol - boire 1 capsule 3 fois par jour une demi-heure avant les repas, en cure de 5 à 8 jours.

    Faire des exercices, courir. Augmentez la charge progressivement pour ne pas nuire au corps affaibli. Passez plus de temps à l'extérieur.

    Médecine populaire

    Pour tout problème d’estomac, le médecin étudie d’abord le régime et la qualité de la nourriture du patient et la corrige ou la prescrit. Les crampes d'estomac ne font pas exception.

    Parfois, cela suffit, mais souvent, le problème ne peut être résolu que par un traitement médicamenteux. Avant de commencer le traitement, le patient doit:

    • refuser les aliments plus lourds;
    • arrêtez de manger du pain frais et des pâtisseries;
    • refuser les aliments frits et les viandes fumées;
    • ne mangez pas d'épices chaudes et de sel;
    • ne buvez pas de boissons alcoolisées et gazeuses;
    • refuser le thé et le café.

    Même les aliments froids ou chauds peuvent causer des crampes, il devrait donc être extrêmement chaud.

    Lors de la prescription d'un médicament, le médecin s'appuie non seulement sur le diagnostic, mais également sur l'état général du corps humain. Les médicaments les plus couramment prescrits:

    • No-shpa - avec des spasmes pris trois fois par jour, 1-2 comprimés;
    • Datiscan nommé dans 15-20 minutes. avant les repas de 0,05 à 0,1 g par jour trois fois;
    • Baralgin - jusqu'à 2 comprimés jusqu'à 3 r / jour.

    Si les bactéries sont la cause de spasmes, le médecin vous prescrit des médicaments antimicrobiens: érythromycine, azithromycine, etc.

    Pour améliorer le traitement médical, un spécialiste peut prescrire une thérapie réflexe et physique. Les remèdes homéopathiques peuvent également affecter les causes de crampes d'estomac, mais leur utilisation doit être coordonnée avec le gastro-entérologue.

    À la maison, s'il n'y a pas de médicament sous la main, le spasme peut être éliminé en extrayant la menthe ou en ramassant la camomille avec le chasseur, mais cela n'annule pas le rendez-vous chez le médecin. L'élimination de la douleur ne signifie pas l'élimination de leurs causes. Seul un spécialiste et des diagnostics de haute qualité pourront le déterminer correctement.

    Habituellement, les médicaments d’urgence éliminent les crises de douleur aiguë.

    Médicament à fort effet antispasmodique. Enlève les crampes. Détend les muscles du tractus gastro-intestinal, du système biliaire et urinaire.

    • comprimés (NO-SHPA 40 mg, NO-SHPA Forte 80 mg.)
    • solution d'injection.

    Instructions d'utilisation

    Les adultes appliquent 1 à 2 fois par jour pour 80 mg. Autorisé à recevoir 240 en 24 heures. Un antispasmodique est utilisé pour éliminer les crampes aiguës pendant la journée. Les injections intramusculaires et intraveineuses ne sont effectuées que sur les conseils d'un médecin. Les médicaments longs ne sont pas prescrits. Si la douleur persiste, il est recommandé d'appeler une ambulance.

    • insuffisance rénale et hépatique;
    • insuffisance cardiaque;
    • période de lactation;
    • intolérance aux composants;

    Il y a des cas de vertiges. Ils nécessitent une approche individuelle du patient. Pendant la grossesse, les avantages et les risques d'utilisation sont évalués.

    Analogues du médicament BUT-SHPA: selon la substance active, les analogues de BUT-ПЫ incluent:

    Dans le diagnostic de la gastrite ou de l'ulcère peptique, un traitement complet comprenant l'administration d'antiacides ou de médicaments antisécrétoires, ainsi qu'un traitement antibiotique est effectué.

    Antiacides (Maalox, Almagel, Fostopugel, Renny, Gaviscon, Gastal) - réduisent rapidement l'acidité. Les médicaments antisécrétoires (ranitidine, famotidine) - réduisent la production de suc digestif. Des agents antibactériens (oméprazole, métronidazole, clarithromycine, tétracycline) sont utilisés lors de la détection de Helicobacter pylori.

    En cas de pancréatite, des anticholinergiques (Metapin, Chlorosyl, Gastotsepin) et des antihistaminiques (Lomilan, Claritin, Zyrtec) et des antiacides (Phosphalugel, Almagel, Gastal) sont prescrits.

    Lorsque la gastro-entérite est attribuée aux eubiotiques (Linex, Acipol), aux astringents et aux agents d'enrobage (De-Nol, Vikalin, Tanalbin).

    Le traitement de la maladie des calculs biliaires peut être conservateur et opérationnel. Dans le premier cas, lorsque de petites pierres sont prescrites, des M-anticholinergiques (Aropine, Platyfiline), des antispasmodiques (Papaverine, No-Shpu) sont prescrits.

    Les méthodes thérapeutiques non chirurgicales sont: la méthode de destruction directe des calculs et la lithotripsie extracorporelle par onde de choc. Traitement chirurgical de la cholélithiase - cholécystectomie standard ou laparoscopique.

    Les perspectives de traitement des crampes abdominales dépendent en grande partie de la cause sous-jacente. Les spasmes disparaissent souvent avec ou sans traitement minimal. Cependant, ils peuvent parfois nécessiter plus de soins médicaux.

    Pour augmenter les chances de succès du traitement, une personne doit consulter rapidement un médecin si les spasmes se reproduisent, s’aggravent ou s’accompagnent de symptômes tels que des selles sanglantes, de la fièvre ou des vomissements.

    Remèdes populaires contre la colique

    Si les provocateurs de coliques sont des parasites, le traitement peut être effectué avec des remèdes traditionnels. Pour ce faire, utilisez:

    1. Graines de citrouille. Ils doivent prendre 2 c. sous forme broyée. Les graines sont versées dans un verre d'eau bouillante et 2 c. À thé sont ajoutées. sucre Il faut boire signifie 5 jours.
    2. Fleurs de Tanaisie. À un verre d'eau bouillante ajoute 1 c. fleurs et après avoir insisté appliquer tout au long de la journée. Boire la perfusion devrait être jusqu'à 3 jours.
    3. Huile de lavande. Avec les coliques, l'huile de lavande aidera. Il détend parfaitement et soulage la douleur. Un verre d'eau suffit pour 5 gouttes d'huile.
    4. Bouillon d'absinthe. Il faudra 100 grammes d'absinthe pour ajouter un litre d'eau pure et laisser reposer quelques jours. Après 2 jours, faites bouillir la perfusion à feu doux pendant environ une heure. Le mélange fini est passé à travers de la gaze, 400 grammes de miel sont mis et cuits à nouveau, jusqu'à ce que le médicament commence à épaissir. Prenez une décoction de 1 cuillère à soupe. 4 fois par jour.
    5. Thé au gingembre. Préparer une boisson à partir de la racine, qui doit être écrasée et verser de l'eau bouillante. Pour éliminer les ballonnements et les coliques dans l'estomac, vous devrez boire 3 tasses par jour. Besoin de boire du thé chaud.
    6. Jus de chou. Buvez du jus de fruits frais que vous avez besoin de manger et diluez-le avec une petite quantité d’eau. Pour prévenir d'autres maladies et renforcer le système immunitaire, du jus de betterave ou de carotte est ajouté au jus de chou.

    Les médecins déconseillent fortement de prendre des analgésiques ordinaires à ceux qui sont confrontés à un phénomène aussi désagréable, comme les coliques à l'estomac. Que faire s'il n'y a pas possibilité de contacter un spécialiste? Les antispasmodiques sont les mieux adaptés.

    Les analgésiques, à leur tour, peuvent poser des problèmes pour formuler le diagnostic correct. Et, en outre, provoquer un sentiment de récupération finale.

    Cependant, en vous débarrassant des symptômes du problème, vous ne pourrez pas vous en débarrasser. Et une autre maladie, provoquée par une colique intestinale, peut entraîner des complications plus graves.

    Premiers secours

    Avec le développement de crampes d'estomac, accompagnée de vomissements, nécessite:

    • boire 1-2 verres d'eau propre et chaude pour nettoyer le système digestif des aliments;
    • continuer à prendre des analgésiques destinés à éliminer la douleur et à réduire l'intensité des spasmes;
    • examinez le contenu du vomi pour la présence d'inclusions de sang, appelez une ambulance;
    • prendre la position dans laquelle la douleur sera moins ressentie et y rester jusqu'à l'arrivée de l'ambulance.

    Dans le même temps, il est impossible d'effectuer une palpation indépendante de l'estomac - augmentera la douleur.

    Remèdes populaires contre la colique

    Outre les méthodes de traitement médicamenteux, il existe des recettes populaires pour traiter les crampes abdominales chez les adultes et les pourboires. Les décoctions et les teintures de plantes médicinales ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

    Prévention

    Pour que les coliques de l'estomac et les ballonnements n'apparaissent pas chez l'adulte, il sera nécessaire de traiter rapidement les maladies du tractus gastro-intestinal se présentant sous une forme chronique. De temps en temps, utilisez des médicaments contre les vers.

    Pour éviter l'apparition de coliques sans raison particulière, les médecins conseillent:

    1. Bouge plus et mène une vie active. Marchez et faites du sport plus souvent.
    2. Le sommeil doit être complet, la durée minimale du sommeil est de 6 heures, la durée optimale est de 8 heures.
    3. Dans le régime alimentaire devrait être tous les aliments équilibrés. Il est nécessaire d’utiliser moins d’aliments frits, de plats épicés et fumés. Il est préférable de ne pas utiliser de fruits et légumes frais, ni de produits laitiers.
    4. Pas besoin de trop manger et de manger fractionné, en petites portions, 5-6 fois par jour.

    Et bien sûr, vous devez abandonner les mauvaises habitudes pour ne pas provoquer de coliques ou d’autres maladies du tractus gastro-intestinal.

    Pour prévenir l'apparition de crampes d'estomac, accompagnées de vomissements, nécessite:

    • refus total de l'alcool et du tabagisme;
    • réduire le stress psychologique et émotionnel pour réduire l'effet déstabilisateur de la tension nerveuse sur le corps;
    • médicaments uniquement sur ordonnance;
    • début opportun du traitement dans le développement des pathologies infectieuses et bactériologiques des organes de l’appareil digestif.

    L'apparition de crampes d'estomac, entraînant des vomissements, indique la présence d'affections pathologiques ou de maladies du système digestif. Pour commencer le traitement, un examen hospitalier et la délivrance du diagnostic sont nécessaires. Avec un certain nombre de maladies mineures, l'utilisation de la médecine traditionnelle est possible.

    Si vous savez déjà à quel point ce phénomène est désagréable, vous devez savoir comment prévenir d'autres crampes abdominales. Que faire pour cela? Si vous rencontrez de tels problèmes assez souvent, vous devriez suivre un régime assez strict. À savoir: exclure du menu les sucreries, les aliments fumés, les aliments gras, marinés et épicés, les boissons gazeuses. De plus, il est important de ne pas trop manger.

    En cas de crampes d'estomac, il est nécessaire d'exclure les aliments frits, les viandes fumées, les cornichons, l'alcool, le thé et le café, les produits de boulangerie. Vous devez manger 4-5 fois par jour en petites portions. Le soir, il est recommandé de boire un verre de lait chaud.

    Pour prévenir un état pathologique, il est important d’abandonner les mauvaises habitudes, de mener une vie saine, de manger sainement et d’éviter le stress.

    Crampes d'estomac - un signe qui indique une violation du corps. En cas de malaise, il est important de diagnostiquer correctement le problème. La gravité des changements et la rapidité du traitement deviennent souvent des facteurs pronostiques.

    Les facteurs suivants peuvent prévenir les crampes abdominales.

    Régime alimentaire

    L'essence de la diète est d'abandonner la malbouffe telle que épicée, grasse, fumée, frite. Il est nécessaire de réduire l'utilisation d'épices, de sodas, de muffins et de sucreries.

    Il est préférable de remplacer la viande par un type diététique et de manger plus de poisson, de la bouillie.

    Les légumes peuvent être utilisés, mais préférez ceux cuits à la vapeur. Le matin avant le petit-déjeuner, vous pouvez avoir besoin de boire du jus de carottes, du jus d'épinards.

    Il est nécessaire de manger selon l'horaire prévu, mais assurez-vous que la faim n'apparaisse pas. Une nutrition exacte peut désigner un diététiste, en fonction de l'état du corps et des causes des ballonnements et des coliques.