Principal / Ulcère

Est-il nécessaire de porter un pansement après le retrait de l'appendicite?

Ulcère

La récupération de l'appendicectomie dure de dix jours à un mois. Quelles actions devez-vous effectuer après votre sortie, quels aliments choisir, quels exercices vous devez faire et dans quelle mesure? Ces connaissances contribueront à faciliter le rétablissement, à éviter les effets désagréables du retrait de l'appendicite, tels que la hernie, les sutures desserrées, la réadaptation à long terme et d'autres symptômes.

Les premiers jours après l'appendicectomie

La période postopératoire commence à la fin de la chirurgie de l'appendicite et se termine à la sortie de l'hôpital. Il est important de suivre certaines recommandations après l'anesthésie pour une récupération réussie.

  1. Le premier jour, vous ne pouvez pas manger.
  2. Au début, les patients sont couchés sur le côté gauche (ce qui ne fait pas mal).
  3. Vous ne pouvez pas boire de l'eau immédiatement.
  4. Vous pouvez vous lever du lit en une journée.
  5. Il est nécessaire de maculer quotidiennement les coutures après l'appendicite avec des antiseptiques.
  6. Pour la période postopératoire, des antibiotiques, un traitement, sont prescrits au patient.
  7. Le deuxième jour, vous pouvez allumer du bouillon, des craquelins, aucun aliment lourd.
  8. Le troisième jour de la période postopératoire, vous pouvez modifier le régime alimentaire.

Pourquoi la température augmente-t-elle légèrement au cours des premiers jours? Au cours de cette période, les conséquences de la chirurgie, le retrait de l'appendicite. En période postopératoire, la température dure plus d'une semaine, vous devez absolument en informer le médecin. Si le retrait de l'appendicite provoque des douleurs à l'estomac près des points de suture, informez-en également votre médecin.

Quand les points de suture sont-ils enlevés? La suture externe après une appendicite est retirée le 10-12ème jour. Le fil interne résorbable est retiré séparément dans les deux mois. L'aspect esthétique des coutures dépend entièrement du respect des recommandations. Dans l'hôpital sont 7-10 jours après le retrait.

Quelle méthode peut réduire le traumatisme, la taille des coutures, réduire considérablement la période de récupération après une appendicite? Pour cela, une opération peut être réalisée à l'aide d'une technique telle que la laparoscopie. Un laparoscope est inséré dans la cavité abdominale du patient à travers une petite ouverture - un appareil spécial. Grâce à cela, le chirurgien pourra examiner les organes internes. Les manipulateurs destinés à supprimer l'appendicite sont insérés dans un autre trou, ce qui évite d'avoir à recourir à une chirurgie abdominale.

Combien coûte la récupération après une chirurgie par laparoscopie? Il y a plusieurs jours à l'hôpital - c'est toute la période postopératoire! Chez l'adulte, la laparoscopie permet de rétablir la capacité de travail au bout de quatorze jours. Les points de suture sont à peine visibles, une petite cicatrice fait légèrement mal. Sur la photo postopératoire, vous pouvez voir pourquoi les coutures sont presque invisibles. Le prix de la chirurgie laparoscopique dans une clinique payée est tout à fait acceptable.

Complications possibles

Après une intervention chirurgicale, l'appendicite peut développer plusieurs complications. Vous devez connaître les symptômes pour pouvoir consulter un médecin à temps. Nous listons les principaux:

  • Perte de sang sévère.
  • Troubles respiratoires.
  • Rétention urinaire
  • Très mauvais estomac, flatulences tourmentantes.
  • Symptômes de thrombophlébite.
  • Le processus inflammatoire dans les organes internes.
  • Adhérences postopératoires.
  • Les coutures extérieures peuvent être séparées.
  • Hernie

La hernie est une complication assez fréquente après le retrait de l'appendicite. Pourquoi ça se pose? C’est la sortie de la boucle intestinale dans l’espace abdominal - conséquence de l’opération, violation de l’intégrité de la paroi abdominale. L'intestin peut "tomber" dans l'espace entre les fibres. Quels symptômes dans la période postopératoire indiquent l'apparition de complications telles qu'une hernie, quel est le traitement? Les principaux signes d'une hernie:

  1. Protrusion sur le site de l'incision, douloureuse au toucher.
  2. Constipation permanente
  3. Nausées et vomissements.
  4. Lorsque l'activité physique fait mal au bas-ventre.

La hernie peut survenir lorsque les muscles abdominaux sont très faibles. Il est important de porter un pansement postopératoire spécial après la chirurgie. Cela aidera à prévenir l'apparition d'une hernie, facilitera la période de récupération, de sorte que l'estomac ne fasse presque pas mal. La nuit, le bandage est enlevé.

Le modèle le plus courant du pansement est une large bande de matériau dense. Il existe un pantalon bandage à taille haute, mais ici, vous devez choisir la bonne taille. Par temps froid, vous avez besoin d'un pansement en short taille haute. Un pansement postopératoire vous soulagera de douleurs sévères. Le prix d'un pansement dépend du fabricant, du design.

Que faire quand vous rentrez chez vous

Le traitement est-il terminé et vous êtes libéré? Il est maintenant nécessaire de respecter certaines recommandations pendant que le corps guérit, jusqu'à ce que le rétablissement de l'appendicite soit terminé. À la maison, malgré les symptômes, il faut continuer à suivre le régime, porter un bandage postopératoire. Combien de jours pour le porter, il est préférable de consulter votre médecin.

Demandez à vos proches de vous aider avec les tâches ménagères, les activités quotidiennes, deux semaines après votre sortie de l'hôpital, même si vous ne ressentez aucune douleur et que le traitement est terminé. Si vous êtes satisfait du prix, vous pouvez embaucher un soignant.

Combien coûte un congé de maladie? Les congés de maladie sont accordés en moyenne pendant deux semaines. La durée maximale de validité de la fiche est de trente jours. Si des complications surviennent après une intervention chirurgicale pour retirer une annexe, un traitement prolongé, une rééducation est nécessaire, ou que les patients restent à l'hôpital plus longtemps, vous pouvez prolonger le congé de maladie autant que le détermine le médecin. L'employeur n'a pas le droit de refuser de payer la liste de maladie.

La base pour le paiement de l'argent est une liste d'invalidité, qui vous sera donnée dans un établissement médical. L'employeur doit payer tous les jours manqués pour cause de maladie, si la liste de maladie est correcte. Pendant la période de réadaptation, le salarié a pleinement droit à un traitement, il ne doit remplir aucune obligation officielle.

De l'activité physique au régime

Dès le premier jour après le congé et la récupération, il est recommandé de se promener à l'air frais. Vous pouvez marcher autant que vous ne serez pas fatigué.

Après le retrait de l'appendicite, des exercices de respiration légère doivent être effectués. Chaque jour, nous avons besoin de physiothérapie, cela accélérera la récupération.

  • Allonge-toi. Soulevez alternativement les jambes, en les pliant et en les pliant, comme si vous glissiez sur le lit.
  • Inspirez profondément, expirez avec une protrusion, un estomac étant aspiré.
  • Rouler les épaules, couché sur le dos, debout.

De plus, des visites régulières à la piscine seraient utiles. Assurez-vous que là où il y a des coutures, il n'y a pas de phoques ni de tumeurs. Une suture dure avec des cônes après l'appendicite indique une accumulation de liquide. N'hésitez pas à contacter le médecin le jour même, un traitement est nécessaire! Il devrait également apparaître au médecin lorsque, pendant la récupération, l’estomac et les points de suture sont douloureux.

Il existe certaines directives nutritionnelles pour la période postopératoire après le retrait de l'appendicite. Combien de temps devraient-ils suivre? Pour une récupération réussie, votre nourriture doit être cuite à la vapeur, bouillie pendant deux mois. Il n'y a rien frit, épicé, gras, fumé, vous ne pouvez pas manger de champignons.

Pendant la période de récupération, des bouillons, des bouillies sont recommandés. La nourriture doit être progressivement diversifiée: légumes, fruits, baies, produits laitiers et pain sont introduits dans l'alimentation.

La période postopératoire après une appendicectomie est une étape cruciale et cruciale. Si vous suivez toutes les recommandations, vous pourrez bientôt reprendre une vie normale et éviter les complications après une appendicite. La récupération prend plusieurs jours à un mois, selon le type d’opération et l’état de santé.

Bandages après la chirurgie de l'appendicite

Le bandage est un bandage élastique serré qui soutiendra les organes internes. Un large bandage, utilisé après le retrait de l'appendicite, ne serre pas les organes internes. Ce bandage accélère la récupération du tissu musculaire et aide à éviter diverses complications.

À quoi servent les bandages postopératoires?

Un pansement après une opération sur la cavité abdominale, appliqué après le retrait de l'appendicite, peut garantir l'intégrité des sutures, en les protégeant des ruptures, et est également capable de maintenir les parois internes. Mais cela ne limite pas l'utilité de l'utilisation de cet accessoire médical, car cela élimine la possibilité de formation de hernie, de tissu cicatriciel et d'adhérences. Un bandage élastique protège la peau des vergetures, est une sorte de protection contre diverses infections, irritations de la peau. Il est capable d’éliminer les éventuels symptômes douloureux et de contribuer au maintien de l’activité physique.

Certains experts sont d’avis qu’après une intervention chirurgicale pour enlever l’appendicite, un pansement ordinaire suffit, à condition qu’il passe sans complications. Combien de personnes, tant d'opinions. Par conséquent, il est préférable de s’appuyer sur le cas individuel.

Quels sont les types de bandages après l'appendicite?

Pour chaque cas individuel nécessite un type spécifique de bandage. Le modèle de cet accessoire médical doit être approuvé par le médecin traitant.

Le modèle le plus courant d'un tel produit est représenté par une large ceinture serrée qui s'enroule autour de la taille. Cependant, il est souvent possible de voir des modèles sur les vitrines de la pharmacie ressemblant à des slips allongés à taille haute, équipés d'une bande de fixation. Il existe également un bandage des Bermudes, qui est un type de pantalon à bandage. On pense qu'ils sont plus pratiques en hiver et faciles à utiliser. Extérieurement, de tels bandages élastiques ressemblent davantage à des shorts.

Les types de bandages ci-dessus permettent de fixer avec succès la cavité abdominale après le retrait de l'annexe. Peu importe le nombre de différends sur ce sujet, le meilleur après une telle opération peut être considéré comme un bandage de ceinture. Du fait qu'il couvre la plus grande surface de l'abdomen, il garantit l'intégrité de la suture postopératoire et réduit la charge sur le dos, la cavité abdominale.

Dans des cas médicaux spéciaux, il existe un petit assortiment de pansements élastiques appliqués sur la suture de l'appendicite, avec des fentes spéciales conçues pour les accessoires médicaux.

Certains poseront peut-être la question «Combien coûte cet appareil?» Et ne recevront pas de réponse exacte, car cela dépend directement du fabricant et des matériaux choisis pour la fabrication d'un pansement.

Comprend des bandages postopératoires

Certains patients, les médecins recommandent de coudre un pansement sur commande. Quel que soit le nombre de conseils qui vous ont été donnés, la décision d'achat doit être prise de manière indépendante, en s'appuyant sur les conseils d'un médecin, car la commodité et la qualité du produit acheté en dépendent directement. Il est préférable d’acheter le produit auprès de fabricants de confiance et d’avoir confiance en sa qualité. Il est déconseillé d'acheter des accessoires médicaux usagés, car il est possible qu'au cours du processus de port ils s'étirent et qu'il soit improbable qu'ils puissent exécuter les fonctions nécessaires à l'avenir. La deuxième raison d'acheter un nouvel appareil est purement hygiénique. Si vous portez un appareil déjà utilisé, une infection et d'autres complications sont possibles.

Le pansement postopératoire est fabriqué dans un matériau élastique, agréable à porter. En règle générale, ces matériaux sont des tissus caoutchoutés, du coton additionné d'élasthanne ou de lycra. La plupart des experts estiment qu’après une intervention chirurgicale sur appendicite, les tissus permettant d’éliminer l’humidité de la surface de la peau doivent être privilégiés. De tels modèles sont plus hygiéniques et favoriseront une guérison plus rapide.

Le port d'un produit est plus confortable et plus sûr s'il est équipé d'attaches durables. Après le retrait de l'annexe, il est préférable d'acheter une option dans laquelle il y aura un large ruban adhésif. Cela vous permettra plus d'ajuster le degré de maquillage.

Règles de chaussettes et achats de produits

Si la question est de savoir combien de temps il est nécessaire de porter un pansement après la chirurgie, alors la personne a besoin des conseils du médecin traitant. Certains experts soutiennent que si, après le retrait de l'appendicite, il n'y a pas eu de complications, les pansements à fixations serrées ne doivent pas être portés plus de quelques jours à partir du moment de l'opération. Combien précisément - pour décider du médecin traitant.

Cependant, d’un point de vue scientifique, le moment de porter un bandage après une appendicite et une opération a été pratiqué dépend de l’efficacité du traitement principal et des caractéristiques individuelles de l’organisme. Il est arbitrairement interdit au patient de choisir combien de corsets doivent être portés, car si la période dépasse deux mois, une atrophie des organes internes est possible. Après avoir retiré l'appendicite et porté un pansement, il ne faut pas trop le serrer car cela entraverait l'accès de l'oxygène à la plaie en voie de guérison après l'opération.

Avant d'acheter un produit, vous devez étudier attentivement le tableau des tailles, en vous concentrant sur ses paramètres: hauteur, tour de taille, taille de la couture.

Informations à jour sur le processus de récupération après une appendicite, son importance, ce qui est possible et impossible pendant cette période.

  • Critique
  • Sergey Andrianov
  • Candidat des sciences médicales

Une inflammation de l'appendice nécessite une intervention chirurgicale, après laquelle une personne a besoin d'un certain temps pour se rétablir.

Je parlerai de ce qui est réparateur - la période de rééducation, des mesures de rééducation médicale qu’elle accompagne et de sa durée après la chirurgie de l’appendicite.

Qu'est-ce que la rééducation?

Après chaque opération, une période commence quand une personne est restreinte dans ses mouvements et que son corps nécessite une récupération.

Les méthodes de récupération comprennent:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • phytothérapie;
  • thérapie de régime;
  • thérapie physique;
  • adaptation psychologique avec l'aide de spécialistes;
  • ergothérapie - l'occasion de revenir au mode de vie habituel.
  • L'ensemble des mesures prises pendant la période de récupération est uniquement déterminé par votre médecin traitant, qui tiendra compte des éléments suivants:

    1. Votre physiologie
    2. La nature de l'opération.
    3. La justesse de la chirurgie.
    4. L'âge du patient.
    5. La présence du patient d'autres maladies.
    6. La génétique du patient et des autres

    Temps de récupération après la chirurgie

    La durée de la période de récupération après l'appendicite dépendra entièrement de:

    1. Le stade de la maladie dans lequel l'opération a été prescrite.
    2. De la gravité de l'état du patient lors de son admission dans un établissement médical (une annexe éclatée ou non).
    3. Quelle méthode a été utilisée pour l'opération?
    4. Comme elle était qualifiée
    5. Comment le corps du patient a répondu à la chirurgie.
    6. Physiologie et génétique du patient.

    Si la méthode opératoire est la laparoscopie, ce qui est possible sans rupture d'appendice et considérée comme la méthode chirurgicale la plus bénigne, la période de récupération s'accélère alors - dans les 2 semaines.

    Dans des cas exceptionnels - jusqu'à un mois.

    La chirurgie abdominale blesse les tissus abdominaux et nécessite une récupération d'un mois ou plus - en fonction de la physiologie du patient.
    Surtout une longue période de rééducation chez les personnes en surpoids et les maladies associées.

    Combien de soins?

    La période de guérison complète de l'appendicite dépend également d'un certain nombre de facteurs:

    • L'âge du patient.
    • Les masses de son corps.
    • La présence d'autres maladies chroniques.
    • La sévérité de l'admission à l'hôpital.
    • Condition physique générale.
    • Intolérance personnelle à la drogue, etc.

    Les facteurs, en fait, beaucoup.

    Comme le disent les médecins, il est très important, pendant la convalescence, que le patient, son esprit intérieur, se débarrasse de la maladie et, bien sûr, qu’il se conforme à tous les rendez-vous avec le médecin.

    Parlons de ce que installer drainage et bandage.

    Le drainage

    Le drainage après chirurgie est introduit, principalement dans le cas d'appendicite destructive et de péritonite - pour la sortie de liquide et de sang, ainsi que pour l'introduction d'antibiotiques et de médicaments antiseptiques.

    Si le médecin est certain d'avoir complètement séché la cavité abdominale de l'exsudat en sueur et arrêté le saignement, cousez la partie abdominale sans drainage - bien.

    Bandage

    Il remplit plusieurs fonctions à la fois nécessaires lors de la rééducation après l'opération:

    1. Soutient la partie externe du péritoine pour une guérison rapide des sutures.
    2. Vous permet de maintenir l'emplacement correct des organes internes.
    3. Assume temporairement les fonctions des muscles, leur permettant de devenir plus forts.
    4. Favorise le flux sanguin vers la suture, fournissant ainsi aux cellules des oligo-éléments bénéfiques, qui ont un effet positif sur la cicatrisation de la plaie.

    Période de rééducation

    Dans les conditions d'hospitalisation du patient après l'opération, il reste environ 10 jours. Pendant ce temps, le médecin observe le processus de récupération.

    Les affectations suivantes sont faites pour cela:

    1. Les coutures sont vérifiées, les pansements sont faits.
    2. Température corporelle mesurée, pression.
    3. Les périodes de miction et de défécation, etc.
    4. Prenez les tests nécessaires.

    Ses termes

    Et si tous les indicateurs sont normaux - une personne est libérée pour une rééducation ultérieure à domicile.

    Différent, selon l’opération, qu’il y ait eu des complications ou non, puisqu’une personne adhère à toutes les ordonnances du médecin.

    La nourriture, que peut-on / ne peut pas manger?

    • Pendant douze heures après la chirurgie, vous ne pouvez boire que de l'eau.
    • Ensuite, le numéro de table 0 est attribué - ce sont des thés chauds, du thé à la rose, de l’eau de riz.

    De manière approximative, le patient mange les 2 premiers jours. Ensuite, il est transféré à la table de régime numéro 1, qui comprend:

    1. Baies et gelée de fruits.
    2. Compotes.
    3. Soupes légères aux céréales.
    4. Purée à la vapeur.

    Le sixième jour, le régime n ° 2 est prescrit. Il est plus diversifié et comprend:

  • Des oeufs
  • Crème faible en gras.
  • Beurre.
  • Pain séché
  • Viande et poisson faibles en gras.
  • Kashi.
  • Pâtes durum.
  • Potages à la viande, bouillon de légumes.
  • Ragoût et légumes bouillis.
  • À la sortie, le médecin prescrit un certain régime alimentaire, qui aidera à récupérer plus rapidement et à ne pas nuire à la santé du patient.

    Ce devrait être à peu près le même que celui que vous avez reçu à l'hôpital. Mangez mieux en petites portions 5 à 6 fois par jour.

    2 heures avant de dormir, ne mange rien.

    Buvez beaucoup d’eau - jusqu’à 2 litres et demi. Adhérer au "régime hospitalier" doit durer au moins 65 à 70 jours.

    À quelle vitesse pouvez-vous récupérer?

    La période de récupération moyenne est d'environ 2 mois. Pour les enfants et les personnes âgées, cette période est étendue à 2,5-3 mois.

    En suivant correctement toutes les recommandations du médecin, les jeunes en bonne santé récupèrent beaucoup plus rapidement - en 2 semaines.

    Dans ce cas, pas besoin de se presser. L'essentiel est que la guérison de la suture et la restauration de la santé soient durables à l'avenir. Il vaut mieux récupérer lentement.

    Activité physique

    D'une part. Il faut faire de l'exercice pour que les muscles se tonifient rapidement et que la cicatrice disparaisse.

    D'autre part, il n'est pas nécessaire de balancer les muscles de façon spectaculaire, car les coutures peuvent se disperser.

    Par conséquent, la meilleure option est la thérapie physique, pour laquelle vous recevrez une recommandation de votre médecin.

    Des exercices spécialement développés vous permettront d’atteindre rapidement un état de santé satisfaisant.

    Bain / sauna / piscine?

    Vous pouvez visiter votre bain préféré uniquement lorsque le médecin vous dit que la période postopératoire est terminée et que vous pouvez visiter le sauna, le bain, la piscine. Chacun a sa propre durée d'interdiction de ces types de plaisir.

    Quoi ne pas faire?

    Les restrictions imposées pendant la période de récupération concernent non seulement la surcharge physique, la levée de poids ou le saut d'obstacles, mais également la nutrition. Vous ne pouvez pas:

    Vous ne pouvez pas mener une vie sédentaire ou couchée pendant une longue période. Le manque de mouvement peut causer:

    1. Troubles métaboliques.
    2. Immunité réduite.
    3. Violations des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

    Vidéo utile

    Voir la vidéo ci-dessous:

    Recommandations de l'auteur de l'article

    Si, après l'opération, vous souhaitez respecter le rythme habituel de votre vie le plus tôt possible, souvenez-vous du proverbe: "Dépêche-toi lentement".

    Vous pouvez aussi vous souvenir d'un autre - "dépêchez-vous - faites rire les gens", mais vous n'aurez sûrement pas le temps de rire.

    Par conséquent, faites lentement, étape par étape, tout ce que le médecin vous a prescrit. Ensuite, vous pouvez oublier la maladie dans un proche avenir.

    A propos des brûlures d'estomac

    23/09/2018 admin Commentaires Pas de commentaires

    Après une opération sur la cavité abdominale, il est important que le patient récupère le plus tôt possible. Pour que les points de suture guérissent plus rapidement et que la personne ne ressent aucune gêne lors de ses mouvements, un bandage spécial est prescrit au patient. Ce bandage élastique large et dense soutient les organes internes sans les comprimer. Ce type de produit orthopédique, tel qu'un bandage postopératoire sur la cavité abdominale, accélère la guérison et aide à éviter les complications.

    Pansement après une chirurgie abdominale: pourquoi est-il nécessaire?

    La tâche du pansement postopératoire est de maintenir les organes dans une position normale, de faciliter la cicatrisation des coutures, d’éliminer les risques de formation de hernies, de cicatrices et d’adhérences. Cet accessoire médical ne permet pas à la peau de s'étirer, protège les infections et les irritations après les sites chirurgicaux, soulage les symptômes de la douleur, contribue au maintien de l'activité physique et à une récupération plus rapide. Il remplit également des fonctions esthétiques, permettant au patient de se sentir en confiance et de paraître décent. Dans ce cas, vous ne devez pas confondre le bandage avec la grâce, il ne doit pas serrer ni comprimer le corps.

    Toutes les opérations sur la cavité abdominale ne nécessitent pas le port obligatoire d'un pansement. Par exemple, certains médecins pensent qu'après une appendicite, qui s'est déroulée sans complications, il suffit d'appliquer un pansement. Dans ce cas, un pansement porté pendant plusieurs heures peut empêcher la guérison des sutures.

    L'indication du port d'un pansement de fixation peut être l'ablation de l'utérus (hystérectomie), l'ablation de l'annexe, la hernie, la gastrectomie ou une chirurgie cardiaque. Des accessoires de fixation peuvent être nécessaires lors de la suppression d'organes internes, ainsi qu'après des opérations esthétiques (par exemple, élimination de la graisse sous-cutanée).

    Types de bandages postopératoires

    Ce corset ajuste la force de tension grâce à un système de sangle abdominale en trois étapes

    Dans tous les cas, différents types de produits sont nécessaires. Tout dépend de quelle opération a été réalisée et de quelle partie du corps a besoin de soutien et de la fixation des organes internes. Pour choisir le bon modèle, tenez compte des recommandations du médecin traitant.

    L'apparence du bandage peut être différente. Le plus souvent, cela ressemble à une large ceinture serrée enroulée autour de la taille. Il existe également des modèles sous la forme de pantalons allongés avec une ceinture de fixation. De telles options conviennent après le retrait de l'appendicite, de l'utérus ou après une césarienne.

    Le pansement postopératoire sur la poitrine peut ressembler à une chemise. Il est recommandé après une chirurgie cardiaque. Ces modèles sont équipés de larges sangles réglables pouvant être fixées à différents niveaux.

    Dans certains cas, le pansement postopératoire sur la paroi abdominale comporte des fentes spéciales nécessaires, par exemple pour les catheriges. Les modèles conçus pour les femmes et fermant la poitrine peuvent comporter des ouvertures à la place des glandes mammaires.

    De nombreux modèles de bandages sont conçus pour une utilisation prolongée. Ils fixent non seulement les sutures postopératoires, mais réduisent également la charge sur le dos et maintiennent une posture normale.

    Portez un corset en décubitus dorsal pour assurer un soutien adéquat des organes internes.

    Vous pouvez acheter un produit de qualité et sûr dans une pharmacie ou une boutique en ligne. Mais il existe un choix beaucoup plus vaste dans des entreprises spécialisées telles que Medtekhnika ou Trives. Ici, vous pouvez choisir un pansement postopératoire sur la cavité abdominale, la région de la poitrine, le pansement après une chirurgie cardiaque, ainsi que les produits spéciaux recommandés après une appendicite, une chirurgie plastique ou une ablation de l'utérus. Par exemple, dans l'assortiment «Trives», on trouve à la fois des ceintures simples à fermeture velcro et des modifications complexes du type corset avec des inserts à glissière, des ceintures et des bretelles ajustables.

    La gamme comprend des produits en tissu avec imprégnation anti-allergique, conçus pour les peaux sensibles, facilement irritables. Trives, Medtekhnika et d'autres sociétés vendant des accessoires médicaux vendent leurs produits en gros et au détail. Les prix dépendent de la complexité du modèle et de la composition du tissu.

    Matériaux pour la fabrication de corsets

    Corset spécial avec trou pour calaprium

    Dans certains cas, le bandage de fixation est préférable de coudre à la commande. Il est difficile de le fabriquer soi-même, il est donc préférable d’acheter le produit. Il est intéressant de noter que la production individuelle d'accessoires médicaux coûte plus cher. Vous devez donc calculer à l'avance la faisabilité d'une telle acquisition. Les médecins ne recommandent pas l'achat de bandages usagés. De tels produits en cours de fabrication de chaussettes peuvent s’étirer et ont peu de chances de remplir les fonctions qui leur sont assignées. En outre, il n’est pas hygiénique: lors du fonctionnement, des sécrétions sanguines et purulentes susceptibles de provoquer une infection peuvent pénétrer dans les tissus.

    La plupart des bandages postopératoires sont fabriqués à partir de matériaux élastiques et agréables à porter. Cela peut être un tissu caoutchouté, du coton additionné d'élasthanne ou de lycra. Les meilleurs bandages sont constitués de tissus qui assurent une élimination rapide de l'humidité de la surface de la peau. De tels produits, par exemple, offrent des "Trives". Dans ce modèle, le patient ne ressentira aucune gêne et les points de suture guériront plus rapidement.

    Les produits orthopédiques de haute qualité sont denses, mais non rigides. Ils ne sont pas déformés après l’usure et offrent un support uniforme aux organes internes, sans les pincer ni les pincer.

    Il est souhaitable que les modèles possèdent des attaches solides et bien fixées. Options très pratiques avec un large ruban adhésif, assurant un bon ajustement du produit. Dans certains cas, placez les agrafes sur les boutons ou crochets, laçage ou les ficelles. Il est important que ces éléments n'irritent pas la peau et n'exercent pas de pression sur la zone des coutures.

    Comment choisir un pansement approprié

    Avant d'acheter, vous devez mesurer la taille. Choisir un pansement après une chirurgie cardiaque - mesurer la circonférence de la poitrine. Plus les mesures sont précises, meilleur sera le produit sur le corps. Par exemple, les bandages de "Trives" ont jusqu'à 6 tailles, parmi lesquelles vous pouvez choisir celle qui est idéale pour un patient particulier.

    Important et la longueur du produit. Un bandage postopératoire correctement choisi ferme complètement la suture et il doit y avoir au moins 1 cm de tissu au-dessus et au-dessous. Vous ne devriez pas acheter le modèle trop long, les bords libres s'enrouleront, ce qui causerait des inconvénients.

    Corset étroit pour le péritoine supérieur

    Il est préférable de porter un bandage postopératoire en position couchée. On le met généralement sur des sous-vêtements, mais dans certains cas, il est acceptable de le porter directement sur le corps. Par exemple, cette catégorie comprend les bandages Trives, fabriqués à partir de tricots respirants et n'empêchant pas l'évacuation de l'humidité de la peau. Le produit est superposé à la région de la cavité abdominale, enroulé autour du corps, puis fixé avec des attaches.

    Le tissu doit être ajusté au corps, ne pas pendre et ne pas glisser. Cependant, les pincements et les pincements excessifs doivent être évités. Une attention particulière devrait être accordée à la zone de couture. Le tissu ne doit pas les frotter, cela peut provoquer une irritation. Il est important que les agrafes ne tombent pas sur les coutures.

    Si le modèle comporte des inserts de support, vous devez vous assurer qu'ils sont au bon endroit, sans pincer l'estomac, mais bien le soutenir.

    Il est souhaitable que le premier ajustement ait été effectué par un médecin. Il doit établir le degré de fixation et apprendre au patient à fixer correctement le produit. Les bandages peuvent être divisés en femmes et hommes.

    Règles pour porter et entretenir le produit

    Le pansement postopératoire n'est pas conçu pour un port permanent. La durée du port dépend de la complexité de l'opération et de l'état du patient. Par exemple, après l'appendicite, les bandages de fixation serrés ne doivent être portés que dans les premiers jours suivant l'opération, et après le retrait de l'utérus et sous la menace d'un prolapsus des organes internes, cette période peut être prolongée. Habituellement, le bandage ne se porte pas plus de 9 heures par jour. La durée minimale de port est de 1 heure. Immédiatement après l'opération, le produit est appliqué pendant la période de repos, mais après la récupération, il est recommandé de ne le porter que pendant l'activité physique: promenades, travaux ménagers, etc. Le pansement doit être retiré la nuit.

    Après la récupération finale, le pansement postopératoire peut être remplacé par un sous-vêtement thérapeutique correctif, remplissant partiellement les mêmes fonctions, mais beaucoup plus confortable à porter. De tels sous-vêtements sont recommandés après la chirurgie pour enlever l'utérus et après certains autres types d'interventions chirurgicales.

    Les bandages postopératoires nécessitent des soins constants.

    Les produits caoutchoutés peuvent être lavés à l'eau tiède et à la mousse de savon, tandis que le coton élastique doit être lavé à la main avec des détergents pour bébés ou hypoallergéniques. Avant de laver le produit, il vous aidera à conserver sa forme. Ne pas utiliser d'agent de blanchiment agressif, ils peuvent irriter la peau.

    Après avoir lavé le produit, il est déconseillé de dévisser ou de sécher en machine le lave-linge. Le pansement doit être soigneusement rincé, en éliminant le détergent résiduel, en le essorant délicatement avec les mains, puis étalé sur une grille de séchage ou une serviette douce en le redressant avec précaution. Laver le produit est recommandé au moins une fois par semaine. Dans le cas de la pollution devrait être fait plus souvent.

    Comment choisir un pansement de taille postopératoire - aperçu des dispositifs médicaux avec description et coût

    Après la chirurgie, il est difficile de se passer de ce produit. Le pansement postopératoire est un produit médical spécial sous forme de ceinture, de corset ou de culotte, destiné à être utilisé en rééducation pour la guérison rapide des sutures et la prévention de la hernie. L'orthèse est nécessaire pour accélérer la récupération après des interventions chirurgicales abdominales chez l'adulte et l'enfant et la césarienne chez la femme. Il aide à soulager la tension musculaire, la douleur dans la région de la couture.

    Qu'est-ce qu'un bandage postopératoire?

    Après toute intervention chirurgicale, une longue période de rééducation commence. Sutures douloureuses, gonflement, hématomes et hernie - presque chaque patient atteint de ce signe est familier avec cette opération. Les bandages postopératoires sont capables d’accélérer le processus de récupération. Il s’agit d’un bandage dense et très élastique sur des attaches pratiques, conçu pour soutenir les organes internes.

    Elle se présente sous la forme d’une ceinture, d’un corset, d’une jupe, d’un pantalon, d’une grâce pour une utilisation dans la poitrine, l’abdomen et l’aine. Demande de modèles puerpéraux. Les bandages postopératoires sont constitués de matériaux hypoallergéniques qui permettent à l'air de passer. La composition comprend: coton biologique, élasthanne, lycra, viscose, microfibre. La combinaison de ces matériaux fournit le degré de compression nécessaire, ce qui confère à l'orthèse une fonctionnalité élevée.

    Avant d'acheter un corset, il est important de consulter un médecin. Ce dispositif médical comporte un certain nombre de contre-indications, de sorte qu'une auto-médication n'est pas souhaitable. Non recommandé dans de tels cas:

    • dans les maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal), en particulier dans l'ulcère duodénal ou l'ulcère de l'estomac;
    • avec des affections dans certaines zones de la peau (eczéma, tumeurs, plaies profondes);
    • si le patient a une maladie rénale qui provoque un gonflement;
    • en présence d'une réaction allergique aux matériaux à partir desquels le corset est fabriqué;
    • quand il y a différents types de points de suture frais sur le corps.

    A quoi sert un bandage?

    Le but principal est de réduire le temps nécessaire à la guérison de la suture chirurgicale. Une orthèse avec une usure régulière répartit uniformément la pression des organes internes sur la zone lésée. Chaque produit a un certain degré de compression. L'effet de soutien aide à protéger le patient de la manifestation de hernies postopératoires et garantit que l'immobilité de la cicatrice en formation provoque sa guérison rapide. Les principales indications d'utilisation: la période postopératoire, après la liposuccion, avant et après l'accouchement.

    Dans les pharmacies, il existe de nombreux pansements, mais lequel vous conviendra le mieux en termes de caractéristiques, de coût? Sur cette question, vous pouvez consulter votre médecin ou étudier indépendamment les examens en ligne. Toutes les orthèses sont divisées en types suivants:

    1. Bandage post-partum ou postopératoire sur la cavité abdominale. Pertinent après la chirurgie dans la région abdominale, conçu pour accélérer la période de rééducation.
    2. Postopératoire pour le thoracique. Il fixe et stabilise la position de la poitrine après une blessure ou une intervention chirurgicale. Utilisé dans le traitement des myalgies, des névralgies intercostales, des myosites.
    3. Anti-herniaire - un prophylactique efficace. Fixe la paroi abdominale, la région de l'aine. Interfère avec la saillie des organes internes à l'apparition des hernies dans les zones désignées.

    Dimensions

    Il est important de choisir une taille de manière responsable, faute de quoi l’orthèse ne sera pas non plus en mesure de faire face à la tâche, mais pourra également être nocive. Les grands modèles ne fournissent pas une fixation fiable, un petit tissu pressé, perturbant la microcirculation, ralentissant le processus de guérison. Les fabricants mettent sur le marché des orthèses de différentes tailles. Trouvez l'option qui vous convient - pas difficile.

    Comment porter un pansement après la chirurgie

    Quand puis-je commencer à porter un pansement après une chirurgie abdominale? Il est important que le patient écoute les recommandations du médecin et non l'automédication. Il est recommandé d’appliquer ce dispositif médical immédiatement après la fin de l’opération, jusqu’à ce que la suture soit complètement guérie. Il est important de porter une orthèse postopératoire en permanence, en prenant une pause seulement la nuit quand il n'y a pas d'activité physique.

    Comment utiliser les bandages postopératoires? Ceci est mieux fait en position couchée, lorsque les muscles sont aussi détendus que possible. L'orthèse doit être placée sur la zone opérée, rendant l'expiration incomplète. Gardez à l'esprit que la fixation n'est pas trop serrée, sinon vous pourriez endommager le tissu cicatriciel en formation. Posez l'orthèse et vérifiez vos sensations. Si vous ressentez de la gêne ou de la douleur, la fixation doit être relâchée.

    Acheter un pansement postopératoire

    Auparavant, l’importance de l’utilisation de ces dispositifs médicaux était sous-estimée. Ils ont même été invités à faire leur propre. Aujourd'hui, la vente d'orthèses est en demande. S'il vous plaît noter que, avant d'acheter doit choisir avec soin la taille et la qualité du matériau. Un petit produit va comprimer le corps, créer un inconfort, un tissu de mauvaise qualité ne permettra pas à la peau de respirer.

    Bandage sur la cavité abdominale

    Les médecins prescrivent le port d'une orthèse à tous les patients qui ont subi une chirurgie abdominale. Cela est nécessaire pour réduire la charge sur la couture afin d'éviter les complications, l'apparition de hernies:

    • nom: PO-25R Ecoten;
    • prix: 1 860 p.
    • caractéristiques: deux panneaux amincissants, respirants et respirants, dotés d'inserts en plastique empêchant la torsion;
    • Avantages: idéalement placé sur la figure, le panneau en coton n'irrite pas la zone lésée.

    L'orthèse abdominale, due à l'élasticité et à l'élasticité du matériau, fournit un effet de soutien. Souvent, parallèlement au port d'une orthèse, des patients sont prescrits pour effectuer des séances de gymnastique et des massages. De tels produits sont fixés à la taille avec un fort ruban de contact, ils sont étirés avec un corset:

    • nom: RA-30 Ecoten;
    • prix: 2 620 r.
    • Caractéristiques: 100% coton, il y a un insert «anti-torsion», un panneau de glissement à fourche;
    • Avantages: convient à la période de rééducation après toute intervention chirurgicale sur la cavité abdominale, disponible à un prix.

    Gynécologique postopératoire

    Ce dispositif de soutien pendant la période de réadaptation est recommandé de porter à toutes les femmes présentant différents types de pathologies utérines. Le commander à Saint-Pétersbourg ou à Moscou à un prix avantageux aidera le magasin en ligne à se faire livrer par la poste. Après l'hystérectomie (retrait de l'utérus), les produits de compression aident à réduire la douleur, à prévenir la divergence des coutures, à protéger les os du bassin et à réduire le risque de développement de pathologies. Faites attention à ce modèle:

    • Nom: B-637 Krate:
    • prix: 1 290 p.
    • caractéristiques: convient pour le type de «pomme», composé de coton, élasthanne et polyamide, la partie supérieure est en caoutchouc élastique;
    • Avantages: maintient fermement les organes pelviens dans la bonne position.

    Les modèles gynécologiques sont conçus pour les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale sur les organes pelviens. Ils ont leurs propres caractéristiques distinctives:

    • lors de l'abaissement de l'utérus, utilisez une culotte spéciale qui ferme à la fois les hanches et le périnée, fermement fixée par des attaches;
    • la conception des modèles gynécologiques permet de les porter confortablement sous les vêtements, sans causer d'inconfort dans la vie.

    Examinez de plus près cette option, qui n’est pas trop chère et qui fait un excellent travail avec ses fonctions:

    • Nom: OBO-445 Ecoten;
    • prix: 2 610 r.
    • caractéristiques: soufflet détachable, pilote dans la région de l'aine et dans une poche dans la partie inférieure;
    • avantages: la structure du matériau offre un niveau de compression optimal, le produit ne présente pas de gêne lors de l'usure, en raison de son hypoallergénicité, de sa perméabilité à l'air et de l'humidité.

    Ombilical de hernie postopératoire

    Appliquer non seulement après la chirurgie, mais aussi à des fins de prévention. Protège efficacement contre l'apparition de hernie, empêche l'omission des organes internes:

    • Nom: Trives T-1442;
    • prix: 1290 p.
    • caractéristiques: a des nervures de renforcement dans la colonne vertébrale, pilote amovible, 6 positions dans la grille dimensionnelle.
    • Avantages: réduit la charge sur la cavité abdominale, restaure le tonus des muscles abdominaux.

    En période postopératoire, l'orthèse aide le patient à minimiser le risque de complications et de récidives. Portez un corset élastique en décubitus dorsal en plaçant le bassin à un niveau supérieur aux épaules. Pendant combien de temps vous devez porter un pansement après une chirurgie abdominale doit être convenu avec le médecin:

    • nom: GP-20 Ecoten;
    • prix: 1960 p.
    • Caractéristiques: en 100% coton, dispose d'un lien supplémentaire pour ajuster la compression, il y a un pilote flottant pour assurer une pression uniforme;
    • Avantages: aide à réduire la période de rééducation, à éviter les rechutes.

    Bandage après une appendicite

    Imposer le produit sur la cavité abdominale est recommandé immédiatement après l'opération. La particularité réside dans le fait que la haute densité requise pour une rétention de haute qualité des parois internes de l'abdomen n'exerce aucune pression sur les organes:

    • nom: B-320 Krayt;
    • prix: 960 roubles;
    • caractéristiques: en mousse hypoallergénique;
    • Avantages: améliore le tonus musculaire de la paroi abdominale, réduit la douleur dans la région cicatricielle, prévient la formation de hernies.

    Une telle orthèse aide le tissu musculaire à récupérer plus rapidement, prévient la formation d'adhérences, de hernies, de tissu cicatriciel. Il protège contre les vergetures, les irritations de la peau et la pénétration de l’infection. Certains patients notent que le produit les a aidés à soulager la douleur pendant l'activité physique:

    • nom: B-352 Krayt;
    • prix: 1440 roubles;
    • caractéristiques: en bande élastique respirante;
    • Avantages: améliore le tonus musculaire, réduit la douleur après la chirurgie.

    Pansement après chirurgie intestinale

    Tous les gens ont tendance à tomber malade. Certaines maladies passent rapidement et presque imperceptiblement. D'autres nécessitent certains types de chirurgie. Cet article explique ce qu'est un pansement postopératoire dans la cavité abdominale. Vous apprendrez dans quels cas il est nécessaire d'utiliser cet accessoire. Il convient également de préciser quels types d'appareils portent un bandage, comment choisir la taille et l'utiliser correctement.

    Qu'est-ce qu'un bandage?

    Il s’agit d’un dispositif spécial (accessoire) qui soutient étroitement la partie du corps sur laquelle le traitement ou la chirurgie a été effectué. Il est à noter que le système correctement choisi ne produit jamais de gêne. Le bandage soulage la douleur, aide la circulation sanguine et lymphatique, soutient la peau. Le dispositif soulage également le stress du système musculaire et contribue à la guérison rapide des cicatrices.

    Types de bandages

    La médecine connaît de nombreuses variétés de ces dispositifs de soutien. Le pansement peut être placé sur le bras ou la jambe pour que le sang et la lymphe s'écoulent correctement. Il existe également des accessoires médicaux qui facilitent le travail de la colonne vertébrale. Le plus souvent, cela signifie pour une hernie vertébrale et intervertébrale. Cependant, le plus populaire en médecine est le bandage postopératoire sur la cavité abdominale. Cela peut être unique ou universel.

    Pansement postopératoire sur la cavité abdominale

    Un tel dispositif destiné à maintenir la paroi abdominale est attribué à presque tous les patients après la chirurgie. Lorsqu'il fait des recommandations, le médecin évalue la zone de la cicatrice et l'état de la santé humaine. Un pansement postopératoire sur la cavité abdominale est simplement nécessaire pour les personnes en surpoids. De plus, lors d'opérations graves touchant les organes vitaux, il est impossible de se passer d'un appareil auxiliaire.

    Beaucoup de femmes qui sont récemment devenues mères à la suite d'une césarienne doivent porter un bandage postopératoire. Dans certains cas, il est recommandé d'utiliser l'appareil après un accouchement naturel.

    Comment choisir un bandage postopératoire?

    Beaucoup de patients ne savent pas comment choisir un tel appareil correctement. Pour commencer, il est utile de dire que l'achat d'accessoires de ce type ne concerne que des articles spécialisés. Ainsi, les bandages sont souvent vendus dans les pharmacies, avec des accessoires médicaux et des stands près des hôpitaux. Comment choisir le bon bandage pour la hernie ombilicale ou des dispositifs de soutien pour la cavité abdominale?

    Pour commencer, mesurez votre taille et votre poids. C'est sur la base de ces points que la taille de la bande est choisie. Ensuite, décidez du type de périphérique d’assistance dont vous avez besoin. Si vous envisagez d'acheter un pansement pour la hernie ombilicale, le ruban doit être mince et avoir une attache solide. Sinon, un soutien adéquat pour la paroi abdominale ne sera pas fourni.

    Si un pansement est choisi pour supporter le mur après une intervention chirurgicale sur les organes reproducteurs de la femme, le dispositif devrait avoir une grande zone d’impact. Il est recommandé de porter les mêmes bandages après l'accouchement, naturellement ou par césarienne.

    Lorsque vous souhaitez acheter un pansement pour l'abdomen après une opération du foie, de la rate ou de l'estomac, vous devez choisir un moyen lancinant qui soutient la paroi abdominale dans son ensemble.

    En outre, lors du choix d'un accessoire médical, il convient de prendre en compte la taille de la cicatrice postopératoire. Le bandage doit le recouvrir complètement avec une certaine réserve. La plupart des périphériques de support disposent de fermetures à boucles et à crochets. Pour les femmes après une chirurgie ou un accouchement, vous pouvez acheter un pansement, qui se porte comme un sous-vêtement, mais qui a une ceinture haute et serrée.

    Catégorie de prix des restrictions

    Selon le type de bandage que vous achetez, l'appareil peut avoir une catégorie de prix différente. Le coût peut également varier en fonction du fabricant et du fournisseur. N'oubliez pas que, dans différents points de vente, le même appareil peut avoir un prix différent.

    Très souvent, les femmes après un accouchement ou une opération acquièrent un pansement universel «Fest». Ce dispositif aidera à soutenir l'estomac et au moment de porter un enfant. Après la naissance du bébé, cet accessoire peut être retourné et porté pour soutenir la paroi abdominale et restaurer le corps dès que possible. Bandage universel "Fest" vous coûtera de 600 à 1000 roubles.

    Si vous avez besoin d'aide pour une hernie ombilicale ou intervertébrale après une intervention chirurgicale ou un traitement, le prix d'un tel appareil sera compris entre 800 et 3 000 roubles.

    Les bandages pour femmes sous forme de sous-vêtements à larges ceintures vous coûteront en moyenne 200 à 800 roubles.

    Retour de contrainte

    Les bandages sur la cavité abdominale, qui sont portés après l'opération, n'ont qu'un retour positif:

    • Soulagement de la douleur Les patients remarquent qu'avec l'utilisation d'un dispositif d'assistance, la douleur est beaucoup plus facile. Se déplacer est beaucoup plus facile.
    • Facilité d'utilisation. Le bandage postopératoire est très facile à utiliser. Vous n'avez plus besoin d'utiliser des méthodes à l'ancienne et faites glisser votre ventre avec des draps et des bandages élastiques. Il suffit de mettre un pansement et de bien le serrer.
    • Le taux de guérison. Les patients affirment que le corps récupère plus rapidement avec une contention. Les cicatrices postopératoires sont retardées dans les plus brefs délais et ne causent pas de gêne grave.
    • Application multiforme. Les bandages universels sont particulièrement populaires auprès des femmes. Ainsi, les femmes enceintes affirment qu’un seul dispositif de maintien peut remplir plusieurs fonctions. Tout d'abord, le pansement soutient doucement le fœtus, puis diminue la paroi abdominale.

    Résumant

    Maintenant, vous savez ce que sont les bandages postopératoires. Choisissez l'option qui vous convient le mieux. Assurez-vous de consulter d'abord votre médecin. Ne portez jamais de pansement sur la cavité abdominale sans indications. Sinon, des conséquences inattendues peuvent survenir. Santé à toi!

    Après la chirurgie, il est difficile de se passer de ce produit. Le pansement postopératoire est un produit médical spécial sous forme de ceinture, de corset ou de culotte, destiné à être utilisé en rééducation pour la guérison rapide des sutures et la prévention de la hernie. L'orthèse est nécessaire pour accélérer la récupération après des interventions chirurgicales abdominales chez l'adulte et l'enfant et la césarienne chez la femme. Il aide à soulager la tension musculaire, la douleur dans la région de la couture.

    Qu'est-ce qu'un bandage postopératoire?

    Après toute intervention chirurgicale, une longue période de rééducation commence. Sutures douloureuses, gonflement, hématomes et hernie - presque chaque patient atteint de ce signe est familier avec cette opération. Les bandages postopératoires sont capables d’accélérer le processus de récupération. Il s’agit d’un bandage dense et très élastique sur des attaches pratiques, conçu pour soutenir les organes internes.

    Elle se présente sous la forme d’une ceinture, d’un corset, d’une jupe, d’un pantalon, d’une grâce pour une utilisation dans la poitrine, l’abdomen et l’aine. Demande de modèles puerpéraux. Les bandages postopératoires sont constitués de matériaux hypoallergéniques qui permettent à l'air de passer. La composition comprend: coton biologique, élasthanne, lycra, viscose, microfibre. La combinaison de ces matériaux fournit le degré de compression nécessaire, ce qui confère à l'orthèse une fonctionnalité élevée.

    Avant d'acheter un corset, il est important de consulter un médecin. Ce dispositif médical comporte un certain nombre de contre-indications, de sorte qu'une auto-médication n'est pas souhaitable. Non recommandé dans de tels cas:

    • dans les maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal), en particulier dans l'ulcère duodénal ou l'ulcère de l'estomac;
    • avec des affections dans certaines zones de la peau (eczéma, tumeurs, plaies profondes);
    • si le patient a une maladie rénale qui provoque un gonflement;
    • en présence d'une réaction allergique aux matériaux à partir desquels le corset est fabriqué;
    • quand il y a différents types de points de suture frais sur le corps.

    A quoi sert un bandage?

    Le but principal est de réduire le temps nécessaire à la guérison de la suture chirurgicale. Une orthèse avec une usure régulière répartit uniformément la pression des organes internes sur la zone lésée. Chaque produit a un certain degré de compression. L'effet de soutien aide à protéger le patient de la manifestation de hernies postopératoires et garantit que l'immobilité de la cicatrice en formation provoque sa guérison rapide. Les principales indications d'utilisation: la période postopératoire, après la liposuccion, avant et après l'accouchement.

    Dans les pharmacies, il existe de nombreux pansements, mais lequel vous conviendra le mieux en termes de caractéristiques, de coût? Sur cette question, vous pouvez consulter votre médecin ou étudier indépendamment les examens en ligne. Toutes les orthèses sont divisées en types suivants:

    1. Bandage post-partum ou postopératoire sur la cavité abdominale. Pertinent après la chirurgie dans la région abdominale, conçu pour accélérer la période de rééducation.
    2. Postopératoire pour le thoracique. Il fixe et stabilise la position de la poitrine après une blessure ou une intervention chirurgicale. Utilisé dans le traitement des myalgies, des névralgies intercostales, des myosites.
    3. Anti-herniaire - un prophylactique efficace. Fixe la paroi abdominale, la région de l'aine. Interfère avec la saillie des organes internes à l'apparition des hernies dans les zones désignées.

    Il est important de choisir une taille de manière responsable, faute de quoi l’orthèse ne sera pas non plus en mesure de faire face à la tâche, mais pourra également être nocive. Les grands modèles ne fournissent pas une fixation fiable, un petit tissu pressé, perturbant la microcirculation, ralentissant le processus de guérison. Les fabricants mettent sur le marché des orthèses de différentes tailles. Trouvez l'option qui vous convient - pas difficile.

    Comment porter un pansement après la chirurgie

    Quand puis-je commencer à porter un pansement après une chirurgie abdominale? Il est important que le patient écoute les recommandations du médecin et non l'automédication. Il est recommandé d’appliquer ce dispositif médical immédiatement après la fin de l’opération, jusqu’à ce que la suture soit complètement guérie. Il est important de porter une orthèse postopératoire en permanence, en prenant une pause seulement la nuit quand il n'y a pas d'activité physique.

    Comment utiliser les bandages postopératoires? Ceci est mieux fait en position couchée, lorsque les muscles sont aussi détendus que possible. L'orthèse doit être placée sur la zone opérée, rendant l'expiration incomplète. Gardez à l'esprit que la fixation n'est pas trop serrée, sinon vous pourriez endommager le tissu cicatriciel en formation. Posez l'orthèse et vérifiez vos sensations. Si vous ressentez de la gêne ou de la douleur, la fixation doit être relâchée.

    Acheter un pansement postopératoire

    Auparavant, l’importance de l’utilisation de ces dispositifs médicaux était sous-estimée. Ils ont même été invités à faire leur propre. Aujourd'hui, la vente d'orthèses est en demande. S'il vous plaît noter que, avant d'acheter doit choisir avec soin la taille et la qualité du matériau. Un petit produit va comprimer le corps, créer un inconfort, un tissu de mauvaise qualité ne permettra pas à la peau de respirer.

    Bandage sur la cavité abdominale

    Les médecins prescrivent le port d'une orthèse à tous les patients qui ont subi une chirurgie abdominale. Cela est nécessaire pour réduire la charge sur la couture afin d'éviter les complications, l'apparition de hernies:

    • nom: PO-25R Ecoten;
    • prix: 1 860 p.
    • caractéristiques: deux panneaux amincissants, respirants et respirants, dotés d'inserts en plastique empêchant la torsion;
    • Avantages: idéalement placé sur la figure, le panneau en coton n'irrite pas la zone lésée.

    L'orthèse abdominale, due à l'élasticité et à l'élasticité du matériau, fournit un effet de soutien. Souvent, parallèlement au port d'une orthèse, des patients sont prescrits pour effectuer des séances de gymnastique et des massages. De tels produits sont fixés à la taille avec un fort ruban de contact, ils sont étirés avec un corset:

    • nom: RA-30 Ecoten;
    • prix: 2 620 r.
    • Caractéristiques: 100% coton, il y a un insert «anti-torsion», un panneau de glissement à fourche;
    • Avantages: convient à la période de rééducation après toute intervention chirurgicale sur la cavité abdominale, disponible à un prix.

    Gynécologique postopératoire

    Ce dispositif de soutien pendant la période de réadaptation est recommandé de porter à toutes les femmes présentant différents types de pathologies utérines. Le commander à Saint-Pétersbourg ou à Moscou à un prix avantageux aidera le magasin en ligne à se faire livrer par la poste. Après l'hystérectomie (retrait de l'utérus), les produits de compression aident à réduire la douleur, à prévenir la divergence des coutures, à protéger les os du bassin et à réduire le risque de développement de pathologies. Faites attention à ce modèle:

    • Nom: B-637 Krate:
    • prix: 1 290 p.
    • caractéristiques: convient pour le type de «pomme», composé de coton, élasthanne et polyamide, la partie supérieure est en caoutchouc élastique;
    • Avantages: maintient fermement les organes pelviens dans la bonne position.

    Les modèles gynécologiques sont conçus pour les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale sur les organes pelviens. Ils ont leurs propres caractéristiques distinctives:

    • lors de l'abaissement de l'utérus, utilisez une culotte spéciale qui ferme à la fois les hanches et le périnée, fermement fixée par des attaches;
    • la conception des modèles gynécologiques permet de les porter confortablement sous les vêtements, sans causer d'inconfort dans la vie.

    Examinez de plus près cette option, qui n’est pas trop chère et qui fait un excellent travail avec ses fonctions:

    • Nom: OBO-445 Ecoten;
    • prix: 2 610 r.
    • caractéristiques: soufflet détachable, pilote dans la région de l'aine et dans une poche dans la partie inférieure;
    • avantages: la structure du matériau offre un niveau de compression optimal, le produit ne présente pas de gêne lors de l'usure, en raison de son hypoallergénicité, de sa perméabilité à l'air et de l'humidité.

    Ombilical de hernie postopératoire

    Appliquer non seulement après la chirurgie, mais aussi à des fins de prévention. Protège efficacement contre l'apparition de hernie, empêche l'omission des organes internes:

    • Nom: Trives T-1442;
    • prix: 1290 p.
    • caractéristiques: a des nervures de renforcement dans la colonne vertébrale, pilote amovible, 6 positions dans la grille dimensionnelle.
    • Avantages: réduit la charge sur la cavité abdominale, restaure le tonus des muscles abdominaux.

    En période postopératoire, l'orthèse aide le patient à minimiser le risque de complications et de récidives. Portez un corset élastique en décubitus dorsal en plaçant le bassin à un niveau supérieur aux épaules. Pendant combien de temps vous devez porter un pansement après une chirurgie abdominale doit être convenu avec le médecin:

    • nom: GP-20 Ecoten;
    • prix: 1960 p.
    • Caractéristiques: en 100% coton, dispose d'un lien supplémentaire pour ajuster la compression, il y a un pilote flottant pour assurer une pression uniforme;
    • Avantages: aide à réduire la période de rééducation, à éviter les rechutes.

    Bandage après une appendicite

    Imposer le produit sur la cavité abdominale est recommandé immédiatement après l'opération. La particularité réside dans le fait que la haute densité requise pour une rétention de haute qualité des parois internes de l'abdomen n'exerce aucune pression sur les organes:

    Après toute intervention chirurgicale, le patient ne peut plus le prendre et revient immédiatement au mode de vie normal. La raison est simple: le corps a besoin de s'habituer aux nouvelles relations anatomiques et physiologiques (après tout, à la suite de l'opération, de l'anatomie et de l'interposition des organes, ainsi que de leur activité physiologique) ont été modifiés.

    Un cas distinct est la chirurgie des organes abdominaux, dans les premiers jours, après quoi le patient doit suivre de manière particulièrement stricte les prescriptions du médecin traitant (dans certains cas, des consultants spécialistes adjacents). Pourquoi, après une intervention chirurgicale sur les organes abdominaux, le patient a-t-il besoin d'un régime et d'un régime particuliers? Pourquoi ne pas prendre et revenir instantanément à l'ancien mode de vie?

    Facteurs mécaniques nuisant au fonctionnement

    La période postopératoire est considérée comme la durée qui dure à partir de la fin de l'intervention chirurgicale (le patient a été sorti du bloc opératoire) et jusqu'à la disparition des troubles temporaires (inconvénients) provoqués par la blessure opératoire.

    Considérez ce qui se passe pendant la chirurgie et comment la condition postopératoire du patient dépend de ces processus - et donc de son mode.

    Normalement, une affection typique de tout organe de la cavité abdominale est:

    • reposer tranquillement à sa juste place;
    • être en contact exclusivement avec les autorités voisines, qui occupent également la place qui leur revient;
    • effectuer des tâches prescrites par la nature.

    Pendant l'opération, la stabilité de ce système est brisée. Qu'il élimine un appendice enflammé, pique un ulcère perforé ou fasse une «réparation» de l'intestin blessé, le chirurgien ne peut pas travailler uniquement avec l'organe malade qui doit être réparé. Pendant l'opération, le médecin opérant contacte en permanence d'autres organes de la cavité abdominale: il les touche avec les mains et les instruments chirurgicaux, les éloigne, les déplace. Autant que possible, minimiser autant que possible ces traumatismes, mais le moindre contact du chirurgien et de ses assistants avec les organes internes n’est pas physiologique pour les organes et les tissus.

    Le mésentère - un mince film de tissu conjonctif par lequel les organes de l'abdomen sont reliés à la surface interne de la paroi abdominale et à travers lequel les branches nerveuses et les vaisseaux sanguins se rapprochent est particulièrement sensible. Une lésion du mésentère pendant la chirurgie peut entraîner un choc douloureux (malgré le fait que le patient est en état de sommeil, ne dorme pas et ne réagit pas à l'irritation de ses tissus). L’expression «Tirer pour le mésentère» en argot chirurgical a même acquis un sens figuré - c’est-à-dire causer un inconfort marqué, causer des souffrances et des douleurs (non seulement physiques, mais aussi morales).

    Facteurs chimiques nuisant au fonctionnement

    Les médicaments utilisés par les anesthésistes au cours de la chirurgie pour soulager la douleur sont un autre facteur qui influence l’état du patient après la chirurgie. Dans la plupart des cas, la chirurgie abdominale abdominale est réalisée sous anesthésie, un peu moins souvent sous anesthésie rachidienne.

    Avec anesthésie des substances sont introduites dans la circulation sanguine dans le but d'induire un état de sommeil caractérisé par un traitement médicamenteux et d'assouplir la paroi abdominale antérieure de manière à faciliter son intervention. Mais en plus de cette propriété, qui est précieuse pour l’équipe d’exploitation, de telles préparations ont aussi des «inconvénients» (propriétés latérales). Tout d'abord, il s'agit d'un effet dépressif (déprimant) sur:

    • système nerveux central;
    • fibres musculaires intestinales;
    • fibres musculaires de la vessie.

    Anesthésiques administrés pendant anesthésie rachidienne, agissent localement et non pas en déprimant le système nerveux central, les intestins et la vessie - mais leur influence s'étend à une certaine partie de la moelle épinière et des terminaisons nerveuses qui la laissent, ce qui prend un certain temps pour se «débarrasser» de l'action des anesthésiques, pour revenir à leur état physiologique antérieur et assurer l'innervation des organes et tissus.

    Changements postopératoires dans l'intestin

    En raison de l'action des médicaments que les anesthésiologistes ont injectés pendant l'opération pour assurer l'anesthésie, les intestins du patient cessent de fonctionner:

    • les fibres musculaires ne fournissent pas de péristaltisme (contraction normale de la paroi intestinale entraînant le déplacement des masses alimentaires dans la direction de l'anus);
    • de la part de la membrane muqueuse, la sécrétion de mucus est inhibée, ce qui facilite le passage des masses alimentaires dans les intestins;
    • spasme de l'anus.

    En conséquence, le tractus gastro-intestinal après une chirurgie abdominale semble geler. Si à ce moment le patient prend au moins une petite quantité de nourriture ou de liquide, il sera immédiatement poussé hors du tractus gastro-intestinal à la suite d'un vomissement réflexe.

    En raison du fait que les médicaments qui ont provoqué une parésie de l'intestin à court terme, après quelques jours, éliminent (quittent) la circulation sanguine, le passage normal de l'influx nerveux le long des fibres nerveuses de la paroi intestinale reprendra et fonctionnera à nouveau. Normalement, la fonction intestinale reprend indépendamment, sans stimulation externe. Dans la plupart des cas, cela se produit 2 à 3 jours après la chirurgie. Le timing peut dépendre de:

    • le volume de l'opération (dans quelle mesure les organes et les tissus y ont été aspirés);
    • sa durée;
    • le degré de lésion de l'intestin pendant la chirurgie.

    Le signal concernant la reprise de l'intestin est la décharge de gaz du patient. Ceci est un point très important, indiquant que l'intestin a fait face à un stress opérationnel. Pas étonnant que les chirurgiens qualifient en plaisantant le dégagement de gaz la meilleure musique postopératoire.

    Changements postopératoires du SNC

    Médicaments administrés pour l'anesthésie, après quelque temps complètement éliminés de la circulation sanguine. Cependant, pendant leur séjour dans le corps, ils ont le temps d'influencer les structures du système nerveux central, affectant ses tissus et inhibant le passage de l'influx nerveux à travers les neurones. En conséquence, chez plusieurs patients après la chirurgie, des troubles du système nerveux central sont observés. Le plus commun:

    • troubles du sommeil (le patient s'endort lourdement, dort légèrement, se réveille des effets du moindre irritant);
    • larmoiement;
    • état dépressif;
    • irritabilité;
    • altération de la mémoire (oubli des visages, événements passés, petits détails de certains faits).

    Changements postopératoires dans la peau

    Après l'opération, le patient est obligé pendant quelque temps d'être exclusivement en position couchée. Dans les endroits où les structures osseuses sont recouvertes de peau sans pratiquement aucune couche de tissus mous entre elles, l'os appuie sur la peau, ce qui perturbe l'irrigation sanguine et l'innervation. En conséquence, la nécrose de la peau se produit à la pression, c'est-à-dire les escarres. En particulier, ils sont formés dans des zones du corps telles que:

    • l'épine dorsale et le coccyx sacrés;
    • omoplates (avec une scoliose et différents renflements des omoplates, les escarres peuvent être asymétriques);
    • les talons;
    • les genoux;
    • des côtes;
    • les orteils;
    • grosses brochettes de fémurs;
    • les pieds;
    • os sciatiques;
    • crêtes iliaques;
    • articulations du coude.

    Changements postopératoires du système respiratoire

    Souvent, les opérations abdominales importantes sont réalisées sous anesthésie endotrachéale. Pour ce patient, une sonde endotrachéale est insérée dans les voies respiratoires supérieures, qui est connectée à un appareil respiratoire. Même avec une administration prudente, le tube irrite la membrane muqueuse des voies respiratoires, le rendant sensible à un agent infectieux. Un autre aspect négatif de la ventilation mécanique (ventilation artificielle des poumons) au cours de la chirurgie est une certaine imperfection dans le dosage du mélange gazeux fourni par le ventilateur aux voies respiratoires, ainsi que le fait qu’une personne ne respire normalement pas avec un tel mélange.

    Outre les facteurs qui agissent négativement sur les organes respiratoires: après l'opération, l'excursion (mouvement) du thorax n'est pas encore terminée, ce qui entraîne une congestion des poumons. Tous ces facteurs peuvent provoquer l'apparition d'une pneumonie postopératoire.

    Changements postopératoires des vaisseaux

    Les patients souffrant de maladies vasculaires et sanguines sont sujets à la formation et à la séparation de caillots sanguins dans la période postopératoire. Ceci est facilité par une modification de la rhéologie du sang (ses propriétés physiques), observée au cours de la période postopératoire. Le moment favorable est également le fait que le patient est en position couchée pendant un certain temps, puis qu'il commence une activité motrice - parfois de manière abrupte, ce qui permet de déchirer un caillot sanguin déjà existant. Fondamentalement, les changements thrombotiques dans la période postopératoire sont des vaisseaux affectés des membres inférieurs.

    Changements postopératoires dans le système urogénital

    Souvent, après une opération des organes abdominaux, le patient ne peut pas uriner. Il y a plusieurs raisons:

    • parésie des fibres musculaires de la paroi de la vessie due à l'exposition à des médicaments qui ont été injectés pendant l'opération pour assurer le sommeil des médicaments;
    • spasme du sphincter de la vessie pour les mêmes raisons;
    • difficulté à uriner en raison du fait que cela se fait de manière inhabituelle et inadaptée à ce poste - couché.

    Régime après chirurgie abdominale

    Tant que l'intestin n'est pas gagné, ni manger ni boire le patient ne peut pas. La soif est affaiblie en appliquant un morceau de coton ou une gaze humidifiée avec de l'eau sur les lèvres. Dans la majorité absolue des cas, le travail de l'intestin reprend de façon indépendante. Si le processus est difficile - injectez des drogues qui stimulent le péristaltisme (Prozerin). Dès la reprise du péristaltisme, le patient peut prendre de l'eau et de la nourriture, mais vous devez commencer par de petites portions. Si les gaz se sont accumulés dans les intestins, mais ne peuvent pas sortir, ils mettent un tuyau de vapeur.

    Le plat qui est donné au patient pour la première fois après la reprise du péristaltisme est une soupe mince et maigre avec une très petite quantité de céréales bouillies, qui ne provoque pas de formation de gaz (sarrasin, riz) ni de purée de pommes de terre. Le premier repas devrait être de deux ou trois cuillerées à soupe. Au bout d'une demi-heure, si le corps n'a pas rejeté la nourriture, vous pouvez donner deux ou trois autres cuillères - et ainsi de suite, en augmentant jusqu'à 5-6 repas d'une petite quantité de nourriture par jour. Les premiers repas ne visent pas tant à satisfaire la faim qu’à «habituer» le tractus gastro-intestinal à ses travaux traditionnels.

    Ne forcez pas le travail du tractus gastro-intestinal - mieux encore, le patient aura faim. Même lorsque l'intestin fonctionne, une expansion rapide du régime alimentaire et la charge du tractus gastro-intestinal peuvent conduire au fait que l'estomac et les intestins ne peuvent pas s'en sortir, cela provoquera des vomissements qui, en raison d'une commotion de la paroi abdominale antérieure, affecteront négativement la blessure postopératoire. Le régime est progressivement étendu dans l'ordre suivant:

    • soupes maigres;
    • purée de pommes de terre;
    • bouillie crémeuse;
    • œuf à la coque;
    • croûtons de pain blanc trempés;
    • légumes cuits et en purée;
    • côtelettes de vapeur;
    • thé non sucré

    De plus, pendant 10 à 14 jours, le patient doit adhérer au régime alimentaire utilisé dans le traitement des maladies gastro-intestinales - il s'agit de l'exception des types d'aliments suivants:

    En outre, l’ensemble de plats est progressivement étendu au régime habituel, qui s’est déroulé pendant la période préopératoire du patient.

    Activités postopératoires liées au travail du système nerveux central

    Les modifications du système nerveux central dues à l'utilisation de l'anesthésie peuvent disparaître de 3 à 6 mois après la chirurgie. Les violations plus longues nécessitent une consultation avec un neurologue et un traitement neurologique (souvent en consultation externe, sous la surveillance d'un médecin). Les activités non spécialisées sont:

    • maintenir une atmosphère amicale, calme et optimiste entourée par le patient;
    • thérapie de vitamine;
    • méthodes non standard - thérapie par les dauphins, la thérapie par l'art, l'hippothérapie (l'effet bénéfique de la communication avec les chevaux).

    Prévention des escarres après la chirurgie

    En période postopératoire, les escarres sont plus faciles à prévenir qu'à guérir. Les mesures préventives doivent être prises dès la première minute lorsque le patient est en décubitus dorsal. C'est:

    • frotter les zones à risque avec de l'alcool (il faut le diluer avec de l'eau pour ne pas provoquer de brûlures);
    • des cercles sous les zones sujettes aux plaies de pression (sacrum, articulations du coude, talons), de sorte que les zones à risque soient suspendues - les fragments d’os ne peuvent donc pas écraser les zones de la peau;
    • masser les tissus dans les zones à risque afin d'améliorer leur apport en sang et leur innervation, et donc le trophisme (nutrition locale);
    • thérapie de vitamine.

    Si les escarres persistent, elles sont combattues avec:

    • moyen de séchage (vert brillant);
    • des médicaments qui améliorent le trophisme tissulaire;
    • onguents, gels et crèmes cicatrisants (comme le panthénol);
    • médicaments antibactériens (pour la prévention de l’infection).

    Prévention de la pneumonie postopératoire

    La prévention la plus importante de la congestion dans les poumons - activité précoce:

    • se lever tôt du lit si possible;
    • promenades régulières (courtes mais fréquentes);
    • gymnastique.

    Si, en raison des circonstances (volume d’opération important, cicatrisation lente de la plaie postopératoire, peur de survenue d’une hernie postopératoire), le patient est forcé de s’allonger sur le dos, avec des mesures préventives contre la stagnation des voies respiratoires:

    • patient gonflant les ballons habituels des enfants;
    • poitrine qui vibre;
    • charge au niveau de la ceinture scapulaire (tours du torse en position assise, flexion-flexion des bras au niveau des articulations de l'épaule, etc.).

    Prévention des caillots sanguins et la séparation des caillots sanguins

    Avant la chirurgie, les patients âgés ou ceux qui souffrent de maladies vasculaires ou de modifications du système de coagulation du sang sont soigneusement examinés. Ils reçoivent:

    Pendant l'opération, ainsi que pendant la période postopératoire, les jambes de ces patients sont soigneusement bandées. Pendant le repos au lit, les membres inférieurs doivent être surélevés (à un angle de 20 à 30 degrés par rapport au lit). Un traitement antithrombotique est également utilisé. Son parcours est prescrit avant l'opération et se poursuit dans la période postopératoire.

    Activités visant à la reprise de la miction normale

    Si, au cours de la période postopératoire, le patient ne peut pas uriner, recourez au bon vieux procédé fiable de stimulation de la miction - le son de l’eau. Pour ce faire, ouvrez simplement le robinet de la salle d’alimentation. Certains patients, ayant entendu parler de la méthode, commencent à parler du chamanisme dense des médecins - en fait, ce ne sont pas des miracles, mais seulement une réaction réflexe de la vessie.

    Dans les cas où la méthode ne vous aide pas, effectuez un cathétérisme de la vessie.

    Recommandations générales

    Après une opération des organes abdominaux, la patiente est en position couchée dans les premiers jours. Les périodes pendant lesquelles il peut se lever et commencer à marcher sont strictement individuelles et dépendent:

    • volume d'opération;
    • sa durée;
    • l'âge du patient;
    • son état général;
    • la présence de maladies concomitantes.

    Après des opérations non compliquées et non volumétriques (hernie, appendicectomie, etc.), les patients peuvent être traités aussi tôt que 2-3 jours après la chirurgie. Les interventions chirurgicales volumétriques (pour les ulcères de percée, l'ablation de la rate blessée, la piqûre des lésions intestinales, etc.) nécessitent une période de décubitus prolongé pendant au moins 5 à 6 jours - tout d'abord, le patient peut alors seulement commencer à faire les premiers pas.

    Afin d'éviter l'apparition d'une hernie postopératoire, il est recommandé de porter un pansement aux patients:

    • avec une paroi abdominale antérieure faible (en particulier, avec des muscles non exercés, laxité du système musculaire);
    • obèses;
    • à l'âge de
    • ceux qui ont déjà été opérés pour une hernie;
    • femmes nouvellement nées.

    Une attention particulière doit être portée à l'hygiène personnelle, aux procédures relatives à l'eau, à la ventilation de la chambre. Les patients affaiblis qui ont été autorisés à se lever du lit, mais qui ont du mal à le faire, sont transportés à l’air frais en fauteuil roulant.

    Il est fortement recommandé aux fumeurs d'arrêter de fumer au moins après la chirurgie.

    Au début de la période postopératoire, une douleur intense peut apparaître dans la région postopératoire de la plaie. Ils sont arrêtés par les anesthésiques. Il n'est pas recommandé de tolérer la douleur ressentie par le patient - les impulsions douloureuses irritent le système nerveux central et l'épuisent, ce qui risque de provoquer de nombreuses maladies neurologiques (surtout chez les personnes âgées).

    Kovtonyuk Oksana Vladimirovna, commentateur médical, chirurgien, médecin consultant

    8,634 vues totales, 3 vues aujourd'hui