Principal / L'intestin

Traitement de Helicobacter pylori - symptômes, schéma thérapeutique et médicaments

L'intestin

Transition rapide sur la page

Plus récemment (en 1982), les scientifiques ont pu identifier pour la première fois une bactérie appelée Helicobacter Pilori dans la membrane muqueuse de l'estomac de patients présentant des formations ulcéreuses. L'ouverture a permis de faire la lumière sur une circonstance complètement différente qui a servi de facteur causal à la formation de processus ulcératifs dans diverses parties du tractus gastro-intestinal.

Les résultats de la recherche scientifique au cours des dernières décennies ont montré qu’outre les "mauvaises" bactéries Helicobacter, il en existait aussi de "bonnes".

Cette circonstance suggère que, outre la présence des bactéries et des facteurs de provocation les plus nocifs, les bactéries doivent posséder la propriété de cytotoxicité cellulaire (génétique), ce qui détermine le fait que l’infection par l’hépatite HB provoque dans certains cas des manifestations de signes cliniques variés.

Symptômes de Helicobacter Pylori (Helicobacter Pilori)

L'infection à Helicobacter passe généralement inaperçue chez l'homme. Les premiers signes ne peuvent apparaître qu'une semaine plus tard, après la période de latence de la maladie. Le patient ressent une sensation de malaise vague, une localisation floue de la douleur dans la région abdominale et un léger trouble des selles, qui passe rapidement sans traitement.

Le danger des bactéries est qu’en pénétrant et en se développant dans le corps, il provoque le développement de nombreuses pathologies - gastrite, gastroduodénite et pathologies ulcéreuses dans la cavité gastrique et sur les parois du duodénum.

Les signes de gastrite sont causés par le développement de processus inflammatoires sur le revêtement muqueux de la cavité gastrique, apparaissant dans le contexte de l'acidose (acidité élevée).

Au début de la maladie et au stade du tableau clinique élargi, les symptômes de la gastrite apparaissent:

  • Eclaboussures au goût acide et brûlures d'estomac;
  • Excellent appétit et douleur dans la zone épigastrique, quelques heures après avoir mangé;
  • Tendance à la difficulté à la défécation.

Les symptômes de la dernière phase aiguë de la gastrite sont causés par des processus atrophiques du revêtement muqueux de l'estomac. Avec ceci:

  • L'appétit du patient diminue;
  • Dans la partie gauche de l’hypochondre, des douleurs sourdes apparaissent;
  • La protection anti-acide réduite est sujette à la diarrhée;
  • Il y a une éructation pourrissante, un goût désagréable, une bouche sèche et mordante;
  • Des symptômes d'intoxication et une perte de poids du patient apparaissent.

Lorsque l'infection se propage dans l'intestin initial (duodénum), les symptômes d'Helicobacter pylori montrent des signes de duodénite, se manifestant par une amertume dans la bouche et des éructations biliaires, des nausées et des vomissements, un syndrome douloureux sous les côtes à droite.

Si Helicobacter Pilori affecte simultanément les parties gastrique et intestinale antrale initiale, le processus inflammatoire commun provoque le développement de la gastroduodénite.

Les symptômes de formations érosives dans l'estomac et le duodénum sont causés par l'influence de facteurs provocants - stress émotionnel, erreurs de régime alimentaire, consommation excessive de tabac et maladies du café, du foie et du pancréas, diabète.

Contrairement aux pathologies ulcéreuses, l'érosion ne laisse pas de cicatrices et ne déforme pas la muqueuse après le traitement. La plupart des symptômes d'Helicobacter pylori mentionnés ci-dessus sont caractéristiques, auxquels s'ajoutent les symptômes d'hémorragies gastriques, provoquant une hématémèse et des fèces noires pâteuses.

  • Parfois, le processus s'accompagne d'un fort syndrome douloureux et de saignements cachés, contribuant ainsi à l'anémie, entraînant une grave déplétion du patient.

Les ulcères de l'estomac et du duodénum sont dus à un facteur héréditaire influencé par de nombreux facteurs de provocation néfastes. Les principaux symptômes sont similaires à tous les signes de pathologies gastriques, mais les principaux signes confirmant l'ulcère sont les suivants:

  • Effacer la localisation de la douleur. Au centre de l'iléon - ulcère gastrique, à droite de l'ulcération du duodénum;
  • Une sensation de faim aiguë après six heures du dernier repas, disparaissant après une autre portion de nourriture, ou une tasse de lait bue, qui n'est typique que d'une telle pathologie.
  • La manifestation du syndrome de douleur nocturne.
  • Cycles d'exacerbations caractéristiques - petits cycles - 1/4 ans, un grand cycle - 1/10 ans. La manifestation des rechutes, en règle générale, en automne et en hiver.

En outre, il a été cliniquement prouvé que les signes d'exposition du bacille de Helicobacter génétiquement cytotoxique au corps peuvent se manifester par une dysbactériose du tractus gastro-intestinal, provoquer une odeur particulière désagréable provenant de la bouche, se manifestant par une alopécie (alopecia) et des signes de dermatite atopique.

Parfois, les symptômes d'Helicobacter pylori sur le visage se manifestent par de multiples éruptions cutanées sous la forme d'acné et de points noirs, qui ont généralement une clinique chronique prolongée. Les muqueuses et l'iris de l'œil peuvent être affectés, se manifestant par un spasme douloureux des paupières, des larmoiements et une photophobie.

Ces signes étendus orientent la recherche diagnostique et le traitement de certains symptômes de Helicobacter pylori.

Les diagnostics modernes vous permettent de déterminer précisément et rapidement la cause de la maladie, d'identifier le coupable - la bactérie Helicobacter ou un autre micro-organisme.

La raison d'aller chez le médecin est la manifestation des symptômes même les plus apparemment insignifiants - douleurs à l'estomac immédiatement après avoir mangé, nausées et brûlures d'estomac, sensation de lourdeur de l'estomac, aversion pour les produits carnés.

En particulier, l'éradication (destruction complète de l'agent pathogène) est nécessaire chez les patients ayant des antécédents de pathologies ulcéreuses du tractus gastro-intestinal, une sous-espèce cancéreuse de la gastrite (atrophique) ou un traitement postopératoire du cancer gastrique.

Schéma thérapeutique de Helicobacter pylori, médicaments

Depuis l'identification du rôle décisif de cette bactérie dans le développement de pathologies du système gastro-intestinal, un standard international de traitement par étapes pour Helicobacter pylori, le traitement dit d'éradication, a été mis au point à l'aide d'antibiotiques, de médicaments antibactériens chimiothérapeutiques et de médicaments réduisant la production de sucs digestifs pour créer un environnement défavorable pour les bactéries.

Des études ont révélé que de nombreux antibiotiques existants sont complètement inactivés par un milieu acide et que certains sont tout simplement inutiles dans le traitement de Helicobacter pylori car ils ne peuvent pas pénétrer dans la couche profonde de mucus où la bactérie est localisée. Donc, le choix ne diffère pas d'une grande variété.

Le traitement aux antibiotiques comprend les médicaments les plus populaires et les plus efficaces et les analogues de l'amoxicilline, de l'azithromycine, de la clarithromycine et de la tétracycline ou du Levofloxycil.

Parmi les médicaments antisécrétoires inclus dans le schéma, on peut citer "Histodil", "Belomet", "Cimétidine", "Ulkometin" (première génération d’antagonistes du H2), "Gistak", "Zantak" ou "Ranigast", "Ranitidine" et "Zoran" (deuxième génération). antagonistes), Ulzer, Blockacid ou Gastrosidin, Roxatidine et Ulfamid et autres (troisième génération). "Omeprazol", "Omez" "Losek", "Zerocid" et autres (médicaments bloqueurs Prot. Pompe).

Les gastrocytoprotecteurs comprennent le de-Nola, le Tribimola, le Ventrisol, le Bismol, le Peptobismol et le Bismofalka.

Traitement combiné au Pilorid à base de ranitidine et de bismuth.

  1. Le schéma de la première étape du traitement est dû à la prescription de trois médicaments - deux anti-bactériens et un anti-sécréteur, qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides.
  2. Au deuxième stade, appelé thérapie carrée, quatre types de médicaments sont utilisés: deux antibactériens, antisécréteurs et le médicament de leur groupe Bismuth.
  3. La troisième étape prévoit une sélection individuelle du schéma de traitement, l’inefficacité du traitement des deux premières étapes,

Aux trois étapes, un schéma thérapeutique à trois et à quatre composants peut être prescrit, consistant en deux antibiotiques, un médicament gastroprotecteur et un antisécrétoire. La sélection des médicaments et la cartographie et le traitement, il est préférable de faire confiance à un spécialiste.

En ce qui concerne les recettes populaires dans le traitement de Helicobacter Pilori? La médecine moderne ne réfute nullement les propriétés bénéfiques, par exemple - le jus de chou, de pomme de terre ou de betterave, mais toutes ne doivent pas être prises sans réfléchir, au seul motif qu'elles sont largement annoncées sur les ressources Internet.

  • Ils doivent être pris à certains stades de la maladie, selon un dosage et une consistance spécifiques, que seul un médecin peut déterminer.

Sur quel site ne regarde pas, partout offert un traitement avec des graines de lin, du jus de groseille ou de l'ail, ce qui est complètement inacceptable. La graine de lin n'a pas de propriété bactéricide et n'est pas capable de guérir l'infection à Helicobacter pylori. Au mieux, ils peuvent servir de traitement symptomatique, ce qui ne signifie pas se débarrasser de la bactérie.

Et les propriétés irritantes du jus de groseille ou de l'ail sont un moyen direct d'exacerbation des processus inflammatoires et du développement de la gastrite, et du fait que les propriétés bactéricides de l'ail sont totalement insuffisantes pour tuer les bactéries, le patient reçoit en retour une exacerbation de la maladie et perd du temps pour un traitement d'éradication complet. Tout ce qui concerne le traitement folklorique doit être convenu avec votre médecin.

À propos de l'alimentation avec Helicobacter pylori

Le régime alimentaire de Helicobacter pylori fait partie intégrante du traitement. L'essentiel - le comportement alimentaire dû à:

  • petits intervalles entre les repas;
  • nutrition fractionnée (en petites portions);
  • observance d'un régime six fois.

Les aliments doivent être bien mastiqués, en les lavant abondamment avec du liquide. Il est déconseillé aux patients de consommer des aliments irritants (frits, épicés, marinés et salés, boissons contenant de l'essence et de l'alcool). Les repas ne doivent pas être trop chauds ou trop froids.

A utiliser à l'état de purée purée. Trop manger n'est pas autorisé. En cas de lourdeur gastrique, la taille de la portion doit être réduite et le patient, après avoir mangé, doit ressentir une légère sensation de faim.

Parmi les produits autorisés, le patient peut constituer un excellent menu, qui ne permettra pas de ressentir des restrictions dans le régime alimentaire et ne causera pas de préjudice, avec une utilisation correcte des produits.

Le pain frais devrait être exclu, il devrait être séché, ou les sécheuses sucrées et sucrées et les craquelins devraient être autorisés à la place.

De viande et de poisson, variétés acceptables non grasses, compotées, cuites au four ou bouillies. Les bouillons des premiers plats ne doivent pas être raides et gras, et les soupes au lait sont permises.

Vous pouvez manger librement des plats à base de légumes, de pâtes et de céréales, de noix, de fruits et de baies, de bananes et de miel. Tout cela n’est qu’une recommandation générale. Dans chaque cas individuel, le médecin recommande un régime basé sur les indications des niveaux d'acide.

Pronostic pour l'infection à Helicobacter pylori

En bref, ils ne meurent pas d'Helicobacter pylori lui-même. La progression non traitée des pathologies gastriques provoquées par celle-ci, qui peut être transformée en néoplasmes malins du tractus gastro-intestinal, est un problème beaucoup plus préoccupant.

Traitement de Helicobacter pylori: schéma thérapeutique détaillé

Selon les statistiques médicales, 50 à 70% de la population mondiale est infectée par le microorganisme pathogène Helicobacter pylori. La bactérie ne provoque pas toujours de graves changements dans l'organisme, une partie de ses porteurs ne saura jamais qu'ils sont porteurs de l'héliobactériose.

Contenu de l'article:

Devrais-je traiter Helicobacter pylori?

Il n'est pas rationnel de prescrire un traitement antibactérien à une personne sur deux, bien que les conséquences d'une infection par Helicobacter pylori puissent entraîner des complications graves. Tout d’abord, c’est la gastrite et l’ulcère peptique qui affectent l’estomac et le duodénum. Les pathologies non traitées du système digestif à immunité réduite se transforment en tumeurs malignes, peuvent provoquer des saignements, une perforation de la paroi de l'estomac, une septicémie et la mort.

Quand commencer le traitement de l'héliobactériose, quoi prendre, combien de temps le traitement dure - un spécialiste qualifié d'un établissement médical répondra à toutes ces questions.

Minimum diagnostique pour suspicion d'héliobactériose

Le médecin prescrit un examen diagnostique pour déterminer la quantité d’Helicobacter pylori dans le corps du patient, comment sa présence a affecté la membrane muqueuse du tube digestif, ainsi que pour déterminer le traitement à choisir dans un cas particulier. Les méthodes de diagnostic de l'héliobactériose sont déterminées individuellement. Les tests de diagnostic peuvent être effectués dans des laboratoires publics et privés.

Pour évaluer l’état de la muqueuse gastrique, le gastro-entérologue prescrira définitivement un examen endoscopique:

L'endoscopie gastrique révèle des ulcères, un gonflement, une hyperémie, un aplatissement de la muqueuse gastrique, une saillie, de la production de grandes quantités de mucus trouble. Cependant, il ne confirme ni ne nie la présence d'Helicobacter pylori. Pour ce faire, lors d’une endoscopie de l’estomac, une biopsie est réalisée - le tissu muqueux est prélevé pour examen ultérieur.

Méthodes de diagnostic par biopsie:

Ensemencement bactériologique. Une méthode exceptionnellement précise pour détecter les bactéries et déterminer leur sensibilité aux agents antibactériens consiste à planter des bactéries à partir de l'endoscopie de tissus prélevés sur un milieu nutritif spécial.

Microscopie à contraste de phase. L'examen microscopique de la biopsie non traitée de la membrane muqueuse permet la détection de colonies volumétriques de bactéries Helicobacter pylori.

Examen histologique. La biopsie de la muqueuse est étudiée au microscope. En présence d’Helicobacter, elle est facile à détecter. L’étude est considérée comme le «gold standard», permettant de préciser l’étendue de la prévalence des bactéries, elle est donc prescrite le plus souvent.

Méthode d'immunohistochimie. Le test ELISA (enzyme-linked immunosorbent assay), qui permet de préciser la présence d'Helicobacter dans les tissus muqueux prélevés lors d'une biopsie, est très précis, mais nécessite un équipement de haute technologie, qui n'est donc pas disponible dans tous les établissements médicaux.

Test à l'uréase. Biopsie de l'estomac, prise au cours de l'endoscopie, immergée dans une solution d'urée. Ensuite, pendant la journée, enregistrez la dynamique des changements d’acidité de la solution. Un changement dans sa couleur en magenta indique une infection par Helicobacter pylori. Plus la coloration est intense, plus la concentration de bactéries est élevée.

Réaction de polymérisation de la couleur (PCR). Une méthode très précise évalue la réponse du système immunitaire à l’apparition de micro-organismes étrangers, leur nombre directement sur le matériel biologique retiré de l’estomac.

Analyse cytologique. La méthode peu sensible consiste à colorer les empreintes digitales issues d'une biopsie et à les étudier avec un grossissement multiple.

S'il est impossible de réaliser une endoscopie et une biopsie de la muqueuse gastrique, les tests suivants sont prescrits:

Test respiratoire à l'uréase. Conduit lors de l'examen initial et dans l'évaluation de l'efficacité du traitement. Des échantillons d'air sont prélevés sur le patient et les niveaux d'ammoniac et de dioxyde de carbone sont évalués. Après le petit-déjeuner et l'introduction du carbone marqué C13, C14 dans le corps, testez à nouveau 4 fois les échantillons d'air. Avec des concentrations croissantes de carbone marqué, le résultat du test est considéré comme positif.

Test immuno-absorbant enzymatique (ELISA) pour détecter la présence de Helicobacter pylori dans les liquides biologiques humains (sang, salive, suc gastrique). La méthode est utilisée une fois pour les personnes qui ont été infectées pour la première fois. Comme les anticorps anti-bactéries persistent pendant plusieurs années, elle n'est pas utilisée pour évaluer l'efficacité du traitement.

Analyse des matières fécales par réaction en chaîne de la polymérase (PCR). La méthode exacte pour déterminer la présence de bactéries nécessite un équipement de laboratoire élevé, est rarement utilisé.

Le plus souvent, il suffit de procéder à une analyse centrée sur les capacités de l'établissement médical.

Indications et principes de base de la thérapie

Avec la découverte de la principale cause de la maladie, à savoir la gastrite et les ulcères gastriques et intestinaux, en raison de l'introduction de Helicobacter pylori dans le corps, une nouvelle étape dans le traitement de l'héliobactériose a commencé. Il est basé sur le traitement d'éradication - le traitement des bactéries par l'administration complexe de combinaisons de médicaments:

Médicaments réduisant l’acidité du suc gastrique.

Les préparations visant à réduire la sécrétion de suc gastrique privent la bactérie de son habitat habituel.

Indications d'utilisation des schémas thérapeutiques antibiotiques

Tous les porteurs d'Helicobacter pylori ne sont pas atteints d'héliobactériose. Il est donc important de consulter un gastro-entérologue et des spécialistes du même domaine à la première étape pour savoir comment traiter la bactérie.

La communauté mondiale des gastro-entérologues a mis au point des normes concernant les indications importantes pour l’utilisation du traitement de l’éradication:

Gastrite atrophique (précancer);

Ulcère gastrique et duodénal;

Condition après le retrait d'une tumeur maligne de l'estomac;

La présence de cancer gastrique chez les proches de l'environnement le plus proche.

Recommandations du Consilium mondial de gastroentérologie sur le moment opportun pour prescrire un traitement contre Helicobacter pylori:

Reflux - œsophagite (retour au contenu de l'estomac de l'œsophage);

Traitement des pathologies à l'aide d'AINS.

Comment traiter l'héliobactériose de manière fiable et confortable?

Paramètres standard du traitement d'éradication au stade actuel de développement de la gastroentérologie:

L’efficacité du traitement n’est pas inférieure à 80% des cas d’infection à Helicobacter.

Niveau élevé de sécurité, comme pour une utilisation pratique ne pas utiliser le régime, qui a plus de 15% du nombre total de patients présentant des effets secondaires des médicaments.

La durée maximale de traitement. Combien traitent l'héliobactériose: il existe des cours de 7, 10 ou 14 jours.

Réduire la fréquence des médicaments en raison de l’utilisation de médicaments à action prolongée.

La possibilité d'une remplaçabilité facile n'est pas appropriée pour certains paramètres du médicament dans le schéma.

Méthodes efficaces de traitement de Helicobacter pylori

Pendant trois décennies, plusieurs schémas efficaces ont été créés pour déterminer comment traiter l'héliobactériose. En 2005, le Congrès mondial de gastroentérologie s'est tenu aux Pays-Bas et a mis au point des protocoles de traitement des infections. La thérapie consiste en trois lignes ou étapes. Si la première ligne est inefficace, la deuxième ligne est attribuée. Si cela ne donne pas d'effet positif, utilisez des médicaments de troisième intention.

Radiothérapie de première ligne

Le diagramme de première ligne contient trois médicaments: les agents antibactériens, la clarithromycine, l’amoxicilline et l’inhibiteur de la pompe à protons, l’oméprazole ou ses dérivés. L'oméprazole est conçu pour ajuster l'acidité du suc gastrique. Le médicament soulage avec succès les symptômes de la gastrite et des ulcères, il aide à ne pas adhérer aux restrictions alimentaires strictes, bien que le traitement nécessite toujours une correction de l'alimentation. L’amoxicilline, si nécessaire, remplace le métronidazole ou le nifuratel.

Dans certains cas, un gastro-entérologue ajoute au régime des préparations à base de bismuth, qui ont les effets suivants:

Bien que les préparations à base de bismuth soient le plus souvent incluses dans la deuxième ligne du traitement d’éradication, elles montrent également leurs qualités positives dans la première ligne: elles forment un film à la surface de la muqueuse gastrique qui résiste à la douleur et à l’inflammation.

Quel est le traitement de l'héliobactériose chez les patients âgés en première ligne - un schéma plus doux:

Un antibiotique (amoxicilline);

Inhibiteurs de la pompe à protons.

Le parcours de la première ligne dure une semaine au moins - pas plus de 2 semaines. Dans la très grande majorité des cas (95%), cela suffit et il n'est pas nécessaire de passer à la deuxième ligne. Avec l'inefficacité de ce schéma, passez à l'étape suivante.

Traitement d'éradication de deuxième intention

À la deuxième étape, un schéma thérapeutique à quatre composants est appliqué, comprenant:

Deux antibiotiques contenant l’ingrédient actif tétracycline et métronidazole;

Inhibiteur de la pompe à protons.

Les médicaments antibactériens ne doivent pas être utilisés dans le premier schéma thérapeutique, car Helicobacter pylori a déjà développé une résistance à ceux-ci.

Que prendre comme alternative - la deuxième option:

2 antibiotiques - ingrédient actif, Amoxiccycline et Nitrofurane;

Bismuth (dicitrate de tripotassium);

Inhibiteur de la pompe à protons.

Les préparations de bismuth agissent en tant que cytoprotecteur, protègent la membrane muqueuse, augmentent sa stabilité, servent à prévenir les récidives. Les propriétés protectrices des préparations à base de bismuth peuvent être réduites en buvant du lait, des jus de fruits et des fruits.

Le parcours de la deuxième ligne dure 10-14 jours.

Traitement d'éradication de troisième intention

L'inefficacité du second schéma thérapeutique de l'héliobactériose fait appel à des médicaments de troisième intention. Avant de prescrire des médicaments, le médecin prescrit une endoscopie avec une biopsie et un ensemencement bactériologique d’une biopsie pour sa sensibilité aux antibiotiques. Sur la base de ses résultats, un troisième schéma thérapeutique est prescrit.

Que prendre dans la troisième ligne de thérapie:

Les deux médicaments antibactériens les plus efficaces jamais utilisés auparavant;

Inhibiteurs de la pompe à protons.

Le trikaliya dicitrate de bismuth supprime les manifestations de dyspepsie (ballonnements, brûlures d'estomac, douleurs d'estomac), stimule la régénération de la membrane muqueuse et présente des propriétés bactéricides contre Helicobacter pylori.

Pour maintenir une microflore intestinale normale, le médecin peut recommander l'utilisation de probiotiques pour prévenir les récidives - l'utilisation de gastroprotecteurs.

Antibiotiques - le traitement numéro 1 pour Helicobacter pylori

Antibiotiques de première intention: clarithromycine, amoxicilline (Flemoxin)

Selon des recherches menées au cours des années 80 du siècle dernier pour étudier la sensibilité de Helicobacter pylori aux médicaments antibactériens, dans des conditions de laboratoire stériles, ils sont sensibles aux effets de 21 produits de ce groupe pharmacologique.

Mais en pratique, il s'est avéré que certains médicaments sont impuissants contre les bactéries en raison des effets agressifs de l'environnement acide du suc gastrique. En outre, tous les antibiotiques ne peuvent pas pénétrer dans les profondeurs des tissus de la membrane muqueuse de l’estomac et des intestins, où se trouvent les colonies d’Helicobacter.

Une sélection minutieuse a été approuvée par quelques médicaments antibactériens:

Amoxicilline (Flemoxin)

Cet agent antibactérien à large spectre est inclus dans les première et deuxième lignes du traitement d'éradication de l'héliobactériose. L'amoxicilline (Flemoxin) est un antibiotique du groupe des pénicillines semi-synthétiques. Sa particularité est que le médicament ne détruit que les agents pathogènes fissiles, il n'est donc pas prescrit simultanément avec des agents bactériostatiques qui inhibent la division des micro-organismes.

Les contre-indications à l'utilisation d'antibiotiques à base de pénicilline, y compris Amoxiccycline, ont une gamme limitée.

Contre-indications absolues et relatives:

hypersensibilité aux pénicillines;

susceptibilité aux réactions leucémoïdes;

avec prudence: grossesse, insuffisance rénale, antécédents de colite.

Amoxiclav - agent antibactérien contre les souches résistantes d’Helicobacter pylori

Il s’agit d’un antibiotique combiné, synthèse de deux médicaments: l’amoxicilline et l’acide clavulanique, qui augmente son efficacité pour lutter contre les bactéries résistantes aux pénicillines. De nombreuses souches de bactéries pathogènes ont développé une résistance à la pénicilline utilisée de longue date et ont «appris» à détruire ses molécules avec leurs enzymes β-lactamases.

L'acide clavulanique est un ß-lactame qui se lie à la ß-lactamase, tandis que l'amoxicilline détruit Helicobacter pylori. Les contre-indications sont similaires aux contre-indications à prendre pour l’amoxicilline, en plus d’une dysbiose prononcée.

Clarithromycine (Klacid) - agent antibactérien

Ce médicament du groupe des érythromycines (macrolides) est souvent utilisé lors de la prescription du traitement de première intention du traitement d'éradication. Il présente un minimum d'effets toxiques. Des effets indésirables ont été enregistrés chez seulement 2% des patients.

nausées et vomissements

rarement: gingivite et stomatite,

très rarement: stase biliaire.

La clarithromycine est un médicament très efficace, Helicobacter pylori y fait rarement preuve de résistance. Il interagit facilement avec les inhibiteurs de la pompe à protons, se renforçant mutuellement.

hypersensibilité aux médicaments macrolides.

Utilisez avec prudence dans les conditions suivantes:

Grossesse (1 trimestre);

L'âge des enfants (jusqu'à 6 mois);

Hépatique, insuffisance rénale.

Azithromycine - un médicament antibactérien en remplacement de l'hélicobactériose

C'est un antibiotique de troisième génération du groupe des macrolides, désigné comme alternative aux effets secondaires marqués de la clarithromycine (diarrhée et autres). Le nombre d'effets secondaires de seulement 0,7%, le médicament est pris qu'une fois par jour. Sa concentration aide à réaliser l'action dirigée contre Helicobacter pylori dans l'estomac du patient.

Tétracycline - un médicament de choix de la deuxième ligne du traitement d'éradication

Cet antibiotique a un large spectre d’action, mais une toxicité élevée qui se manifeste par l’absence de sélectivité, non seulement contre Helicobacter pylori et d’autres bactéries pathogènes, mais également contre son propre microorganisme.

Effet négatif de la tétracycline:

Provoque une anémie, une thrombocytopénie, une leucopénie, inhibant la formation de sang;

Violer la division des cellules épithéliales;

Il provoque la formation d'ulcères et d'érosions dans l'estomac, une dermatite de la peau;

Violer la synthèse des protéines;

Il a un effet toxique sur le foie.

Causes chez les enfants troubles neurologiques, inhibe la croissance des os et des dents.

L'antibiotique n'est pas prescrit aux enfants de moins de 8 ans et aux femmes enceintes atteintes de leucopénie. La tétracycline est prescrite avec prudence en cas d’ulcère gastroduodénal, d’insuffisance hépatique et rénale.

La lévofloxacine est un médicament du groupe des fluoroquinolones.

L’antibiotique à spectre large appartenant au groupe des fluoroquinolones est utilisé dans les schémas de la deuxième ou de la troisième ligne. Cela est dû à sa toxicité accrue.

Effet négatif de la lévofloxacine:

Il inhibe la croissance du tissu osseux et cartilagineux chez les adolescents de moins de 18 ans.

Intolérance individuelle aux fluoroquinolones;

L'épilepsie dans l'histoire.

Il y a des critiques de praticiens sur la résistance de Helicobacter pylori à la lévofloxacine, de sorte que le médicament n'est pas toujours efficace.

Chimiothérapie avec des médicaments antibactériens Helicobacter pylori

Métronidazole pour l'héliobactériose

Cette préparation à action bactéricide appartient au groupe des nitroimidazoles, utilisés en chimiothérapie des infections. Son action est basée sur la destruction du matériel génétique des cellules pathogènes en y pénétrant des métabolites toxiques du métronidazole.

C'est le premier outil qui a réussi à se débarrasser de l'héliobactériose. Le métronidazole, en association avec des préparations à base de bismuth, a été utilisé par Barry Marshal, le découvreur de Helicobacter pylori, qui a bu la culture de la bactérie et a ainsi provoqué une gastrite.

Avec un court traitement, le médicament ne présente pas de propriétés toxiques. Il n'est pas nommé pour les femmes dans le premier trimestre de la grossesse, les personnes présentant une intolérance individuelle.

Effets secondaires possibles:

Goût métallique dans la bouche;

Des nausées et des vomissements;

Coloration des urines de couleur brun-rouge;

Réactions sévères lorsqu'il est combiné avec de l'alcool.

La résistance de helicobacter pylori au métronidazole a récemment augmenté, atteignant 60% du nombre total de patients.

Macmiror (Nifuratel) avec héliobactériose

Un médicament antibactérien du groupe des nitrofuranes a une action bactériostatique et bactéricide. Macmiror empêche les bactéries de se multiplier en se liant aux acides nucléiques et inhibe les processus biochimiques dans ses cellules.

Avec une courte réception n'a pas d'effet toxique, il n'est pas prescrit pour l'intolérance individuelle. Avec prudence utilisé chez les femmes enceintes, comme le médicament pénètre à travers le placenta. Lors de l'allaitement et de l'utilisation simultanée de McMiror, le médicament risque fort de tomber dans le lait. Par conséquent, l'allaitement doit être temporairement abandonné.

Effets secondaires possibles:

Des nausées et des vomissements;

Le médicament est utilisé dans les schémas des deuxième et troisième lignes, il est plus efficace que le métronidazole, Helicobacter pylori n’ayant pas encore développé de résistance à celui-ci. Étant donné que McMiror a montré une toxicité minimale dans les schémas à 4 composants pour le traitement des enfants, il est recommandé de la prescrire dans les schémas thérapeutiques de première intention chez l'enfant et l'adulte en remplacement du métronidazole.

Préparations au bismuth (De-Nol)

Le citrate de Trikaliya (sous-citrate colloïdal de bismuth) est l'ingrédient actif du médicament anti-ulcère De-Nol. Ce médicament a déjà été utilisé auparavant, avant même d’être inclus dans le schéma thérapeutique de l’éradication. L'action de De-Nol repose sur la création d'un film protecteur sur les parois de l'estomac et du duodénum, ​​qui empêche le suc gastrique acide de pénétrer dans les zones endommagées.

En outre, De-Nol stimule l’accumulation dans les tissus de la membrane muqueuse des enzymes de la régénération de l’épiderme, augmente la production de mucus protecteur, ce qui réduit les effets agressifs du suc gastrique. Il provoque l'épithélisation des érosions et la cicatrisation des ulcères.

Des études menées dans le traitement de Helicobacter pylori ont montré que le De-Nol et d’autres préparations à base de bismuth inhibent sa croissance, en transformant l’habitat de la bactérie et en lui conférant une action bactériostatique. En raison de cet effet, la bactérie quitte rapidement le patient.

De-Nol présente un avantage par rapport aux autres préparations à base de bismuth: il pénètre profondément dans la muqueuse, là où se concentrent les plus fortes bactéries. Le bismuth détruit les membranes des corps microbiens, s'accumule à l'intérieur des cellules.

De courts traitements médicamenteux ne nuisent pas au corps humain, étant donné que De-Nol ne pénètre pas dans le système circulatoire, il est excrété par les systèmes digestif et urinaire.

Grossesse et allaitement;

Insuffisance rénale sévère.

Les préparations de bismuth pénètrent dans la barrière placentaire et dans le lait maternel. Lorsque la fonction excrétrice des reins est perturbée, le bismuth peut s'accumuler dans le corps.

Inhibiteurs de la pompe à protons: Omez, Pariet

Les préparations de ce groupe (IPP, inhibiteurs de la pompe à protons) sont nécessairement incluses dans les schémas thérapeutiques d'éradication de première et deuxième intention. Le mécanisme d’action de la pompe à protons repose sur le blocage des cellules de revêtement de l’estomac. Ils produisent activement de l'acide chlorhydrique agressif et des enzymes protéolites qui dissolvent les protéines.

Omez, Pariet réduit la sécrétion du suc gastrique, ce qui a un effet négatif sur les bactéries en stimulant son éradication. En outre, la réduction de l'acidité du jus stimule la régénération rapide des érosions et des ulcères, augmente l'efficacité des médicaments antibactériens.

Pour augmenter la résistance à l’acide des inhibiteurs de la pompe à protons, ils sont libérés dans des capsules protectrices qui ne peuvent pas être mastiquées, ils se dissolvent dans l’intestin. Au même endroit, il se produit une absorption dans le système circulatoire de l'UDI et, dès le sang, les inhibiteurs pénètrent dans les cellules qui les recouvrent, où ils conservent longtemps leurs propriétés.

Les effets secondaires dus à l’effet sélectif du PIT sont très rares. Ils apparaissent comme suit:

IIT n'est pas prescrit aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans, bien que Pariet soit utilisé avec succès pour traiter les enfants.

Complications possibles d'un traitement antibiotique

Facteurs qui augmentent le risque d'effets secondaires pendant le traitement d'éradication:

Intolérance individuelle à la drogue;

La présence de pathologies somatiques;

L'état négatif de la microflore intestinale au cours de la période initiale de traitement.

Complications du traitement d'éradication - effets secondaires:

Réaction allergique aux composants des médicaments, disparaissant après le sevrage;

Symptômes dyspeptiques du tractus gastro-intestinal (inconfort dans l'estomac et les intestins, goût amer et métal, nausées et vomissements, diarrhée, flatulences). Habituellement, tous ces phénomènes disparaissent spontanément après une courte période. Dans de rares cas (5 à 8%), le médecin vous prescrit des anti-vomissements ou une diarrhée, ou annule le traitement.

Dysbactériose. Il se manifeste plus souvent chez les patients qui présentaient auparavant un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal et se développe au cours d'un traitement par des médicaments à base de tétracycline ou d'un traitement par macrolide. Cours à court terme ne est pas en mesure de perturber l'équilibre de la microflore intestinale, pour la prévention de la dysbactériose, il est nécessaire d'utiliser plus souvent des produits à base de lait aigre: yaourt, kéfir.

Comment se débarrasser de Helicobacter pylori sans inclure d'antibiotiques dans le schéma d'éradication?

Il existe une telle opportunité - vous ne pouvez pas appliquer un traitement d'éradication dans les cas suivants:

La concentration minimale de Helicobacter pylori;

Il n’ya pas de signes cliniques de pathologie associés à l’héliobactériose: ulcères gastriques et intestinaux, dermatite atopique, gastrite de type b, anémie.

Helicobacter pylori développe pour les porteurs asymptomatiques une option de traitement allégée qui ne pose pas de problème grave. Il comprend des médicaments destinés à renforcer le système immunitaire et à normaliser la microflore du tractus gastro-intestinal.

Baktistatin Bioadditive

La Baktistatine aide à normaliser l'équilibre de la microflore du tube digestif, active la réponse immunitaire, améliore le fonctionnement du système digestif, la motilité intestinale. Le traitement par le médicament Baktistin est conçu pour 2-3 semaines.

Utilisation de médicaments homéopathiques

L'homéopathie considère l'héliobactériose comme une maladie de l'organisme entier et non comme une infection. Les médecins homéopathes pensent que la restauration du tractus gastro-intestinal, perturbée par une bactérie, résultera de l’amélioration générale du corps. Si les médicaments homéopathiques sont prescrits selon les indications, la médecine officielle n’y résiste pas, laissant le choix au patient.

Il existe deux points de vue sur la nécessité de traiter Helicobacter pylori. Certains médecins sont convaincus qu'il est nécessaire d'éliminer la bactérie afin qu'elle ne provoque pas le développement de maladies gastro-intestinales, d'allergies, d'athérosclérose et de pathologies auto-immunes. Selon un autre point de vue, une personne en bonne santé, Helicobacter pylori, ne lui causera aucun préjudice, coexistant avec lui pendant des décennies.

Quel médecin traite l'héliobactériose?

Si vous avez des douleurs et d’autres symptômes négatifs dans l’estomac, ainsi que lors du diagnostic d’une bactérie, vous devez consulter un gastro-entérologue. Si les enfants ont des problèmes similaires, consultez un gastroentérologue pédiatrique. En l'absence de ces spécialistes, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste et, dans le traitement des enfants, un pédiatre.

Éducation: En 2008, il a reçu un diplôme en médecine «Médecine générale (traitement médical et préventif)» de l'Université de recherche médicale russe NI Pirogov. Immédiatement passé le stage et reçu un diplôme de thérapeute.

Bactérie Helicobacter: symptômes, causes et traitement

Douleurs abdominales, nausées, éructations d'air - tout cela peut indiquer qu'une bactérie Helicobacter dangereuse et nocive s'est installée dans le corps, dont le traitement doit être sérieux et solide. Helicobacter pylori est un agent pathogène très dangereux pouvant entraîner un ulcère gastrique et un ulcère duodénal, une gastrite et d'autres maladies dangereuses pour le système digestif.

La pilule Helicobacter a été découverte pour la première fois il y a seulement 30 ans. Des études médicales menées depuis lors ont montré que la gastrite peut avoir une étiologie infectieuse. De plus, selon des études menées sur cette bactérie, les scientifiques ont prouvé que, selon les statistiques, 75% des cas de cancer de l'estomac dans les pays développés étaient causés précisément par des hélicobactéries. Ce chiffre est encore plus effrayant dans les pays en développement: 90% des patients atteints d'un cancer de l'estomac ont contracté la maladie grâce à Helicobacter pylori.

Ainsi, il convient de souligner le rôle particulier du diagnostic précoce de la gastrite et des ulcères gastriques. C'est une visite opportune chez le médecin qui peut sauver la santé et la vie.

Qu'est-ce que la bactérie Helicobacter?

Helicobacter pylori est un type particulier de microorganisme pathogène. C'est une bactérie dangereuse qui infecte le duodénum et l'estomac humain. Le micro-organisme lui-même est un parasite qui produit des substances toxiques qui endommagent les membranes muqueuses des organes. Elle endommage la muqueuse et entraîne un ulcère peptique, une gastrite et d'autres affections dangereuses.

Pendant longtemps, on a pensé qu'aucun des organismes ne pouvait survivre dans un environnement gastrique acide. Mais cela ne s'applique pas à Helicobacter. La bactérie, au contraire, existe parfaitement dans un environnement acide, ce qui est préférable à tout autre habitat. Helicobacter pylori a une forme en forme de spirale et de flagelles. Cette structure du micro-organisme lui permet de se déplacer sur les membranes muqueuses des organes internes et d’endommager irrémédiablement leur intégrité.

Photo: Bactéries dans l'estomac d'Helicobacter

Helicobacter pylorus peut s'adapter à presque tous les habitats. Cela s'explique par le fait que cet organisme n'a pratiquement pas besoin d'oxygène. Helicobacter pylori se distingue également par sa capacité à changer de forme et à devenir ovale ou rond.

Les scientifiques russes ont décidé d'introduire un terme spécial - hélikobactériose. Cela signifie tous les processus qui commencent à se produire dans le corps immédiatement après l’introduction de cet agent pathogène. Mais les scientifiques occidentaux ont mené une étude des cartes de patients et ont conclu qu'environ 60 à 65% de la population de la Terre entière était touchée par l'infection. Ainsi, Helicobacter pylori est la maladie infectieuse la plus répandue chez l’humanité après l’herpès, une affection virale.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps

Dès que Helicobacter pyloria pénètre dans le corps humain, il descend immédiatement dans l'estomac, où vit le reste du temps. Afin de ne pas mourir de suc gastrique, dont la composition est assez agressive, Helicobacter sélectionne les enzymes spéciales qui l’entourent d’une coque et neutralisent l’acide. Les antennes spirales, qui contiennent Helicobacter pylori, lui permettent de percer une couche de mucus et d’atteindre les cellules du tissu pariétal, qui sont généralement cachées de l’acide.

Ce sont les cellules de la paroi des tissus qui deviennent le principal aliment d'Helicobacter. L'agent pathogène les mange et empoisonne l'environnement avec les produits de son activité vitale. En même temps, les cellules sanguines qui se réveillent dans le corps réagissent à Helicobacter pylori et ont tendance à les détruire (neutrophiles). Cependant, en détruisant l'agent pathogène, les neutrophiles détruisent également les cellules de la muqueuse déjà touchées par Helicobacter.

Une fois la couche muqueuse brisée, l’acide chlorhydrique commence à agir activement sur les tissus. C'est comment le processus inflammatoire se développe et un ulcère se produit. La localisation des ulcères est le plus souvent similaire. Cela s'explique par le fait que l'hélicobacter lui-même aime deux parties de l'estomac - le bulbe et le pylorique.

Causes de l'infection à Helicobacter Pylori

Helicobacter ne peut pas exister dans l'air, avec son entrée active, ces organismes pathogènes meurent. Ils sont transmis principalement par le mucus humain et la salive. Ainsi, l'infection se produit le plus souvent des manières suivantes:

  • Utilisation d'ustensiles courants;
  • Utilisez uniquement des produits d'hygiène personnelle;
  • Bisous
  • De mère en enfant.
Photo: Comment Helicobacter est-il transmis?

Ainsi, les amis, la famille et les habitants du patient peuvent être à risque.

En général, l'infection est favorisée par un niveau de vie bas et par le non-respect des règles d'hygiène. L’hélicobactériose est très fréquente chez les personnes vivant dans des appartements et des dortoirs, des orphelinats et des travailleurs médicaux. Il convient de noter que dans les pays du tiers monde, la maladie est beaucoup plus répandue que dans les pays développés. En Russie, ces dernières années, l'incidence de la gastrite et d'un ulcère a été notée en raison de l'influence de Helicobacter pylori et chez les personnes appartenant à des segments aisés de la population.

Vous pouvez vous protéger, et il vaut mieux prendre soin de la prévention à l'avance que de souffrir de maladie et chercher des moyens de faire face à Helicobacter de manière urgente.

Symptomatologie

La présence d'Helicobacter pylori dans le corps humain ne signifie pas qu'il va certainement avoir un ulcère. Mais la survenue de cette maladie est tout à fait possible si le patient présente des facteurs prédisposants tels que:

  • régime alimentaire malsain;
  • alcoolisme;
  • fumer;
  • souligne.

Mais gastrite chronique - se produit lorsque l'infection à Helicobacter dans presque 100% des cas. C'est l'inflammation chronique de l'estomac qui est la principale manifestation d'Helicobacter pylori. Dans ce cas, le patient présente les symptômes suivants:

  1. Douleurs d'estomac La localisation du symptôme peut changer et se déplacer vers la zone du duodénum. Les douleurs sont aiguës, douloureuses, sourdes. Une personne peut ressentir un malaise. Un malaise peut survenir lors d'un jeûne prolongé, à jeun ou après les repas.
  2. Brûlures d'estomac. Ce sentiment est presque impossible à confondre avec tout autre inconfort. Une personne ressent une sensation de brûlure dans la région épigastrique, des sensations de brûlure dans l'œsophage et même dans le larynx. Cela peut provoquer une douleur thoracique, qui est souvent confondue avec une douleur cardiaque. De plus, il n’est pas rare que les patients aient un goût désagréable, acide ou putride.
  3. Burp. Ce symptôme survient presque toujours avec les brûlures d'estomac. Les éructations peuvent avoir un goût amer ou acide. Dans certains cas, il y a des rots fréquents avec l'air, aggravés après avoir mangé.
  4. La nausée Ce symptôme survient souvent avec des douleurs de faim. Une personne peut se sentir malade l'estomac vide ou 3 heures après le dernier repas. Si la muqueuse gastrique est gravement blessée, la nausée peut être remplacée par des vomissements accompagnés de caillots sanguins.
  5. Troubles intestinaux La diarrhée est assez rare, mais ce symptôme peut également indiquer la présence de Helicobacter dans l'estomac et le dpc humains. Dans les masses fécales, il peut y avoir du sang clair sous la forme de caillots ou de taches.

En cas de forte contamination du corps par Helicobacter pylori, certains symptômes atypiques peuvent indiquer une infection significative et la progression de la maladie:

  1. Appétit réduit à son absence complète.
  2. Perte de poids nette, pas la norme.
  3. Bouche sèche et goût métallique.
  4. Mauvaise haleine en l'absence de carie.
  5. Apparence dans les coins de la bouche.

Ce sont les symptômes de Helicobacter, qui nécessitent un traitement immédiat. Si au moins l'un d'entre eux apparaît, il est nécessaire de demander rapidement une assistance médicale optimale et de procéder au diagnostic.

Diagnostics

Helicobacter pylori peut parfois se manifester de différentes manières. Ainsi, différents patients peuvent avoir différents symptômes. Afin de déterminer la présence d'un agent pathogène dans l'estomac humain, des tests spéciaux sont fournis. Les patients sont présentés des tests spéciaux pour Helicobacter - urease et cytologie. Ils aident à identifier les bactéries.

Examen cytologique

Le type de recherche cytologique repose sur l’endoscopie et l’écouvillonnage. Aussi, lorsque la procédure prend des biopsies. L'ingestion s'effectue à partir des parties de la muqueuse où les anomalies sont les plus prononcées. Au cours de la procédure, le spécialiste accorde une attention particulière à la présence d’un œdème et d’une hyperhémie. Helicobacter se trouve généralement dans les parties centrales du mucus.

La recherche cytologique vise essentiellement à identifier trois degrés différents de colonisation de l'estomac par la bactérie Helicobacter. Si l'étude a révélé moins de 20 corps de microbes, le patient est diagnostiqué comme présentant une contamination faible. Ce niveau d'infection n'indique pas de danger pour la santé et la vie du patient. Si le nombre de corps dépasse cet indicateur, le corps du patient est en danger et une solution au problème est requise immédiatement.

Cette étude révèle également une dysplasie, une métaplasie et la présence de cellules malignes et de cancers dans l'organe. Le seul inconvénient de cette procédure est l'impossibilité d'obtenir des données sur la structure des muqueuses des organes internes du système digestif.

Test de l'uréase

Le type de pâte à base d'uréase est un outil spécial permettant de déterminer efficacement la présence d'Helicobacter pylori dans le corps humain. Le test est une méthode rapide basée sur l'identification de l'activité d'Helicobacter dans le corps humain. Le test est effectué avec un gel spécial. La substance contient de l'urée et un agent bactériostatique. Le rôle de l'indicateur est phénol-roll. Cet élément permet de tirer des conclusions sur l'état de la muqueuse gastrique. Il convient de noter que la biopsie obtenue au cours de l'endoscopie est également placée dans cet essai.

Dans un petit pourcentage de cas, le test peut ignorer Helicobacter pylori et dire que la personne est en bonne santé. Le plus souvent, cela se produit dans les cas où l'infection est extrêmement faible et insignifiante. Pour que les résultats du diagnostic soient d'une vérité optimale, les médecins combinent souvent les deux méthodes.

Autres tests

Il existe également un alcootest, cette méthode est absolument sans danger et non invasive. Les tests respiratoires vous permettent de déterminer comment les hélicobactéries colonisent les membranes muqueuses. Recherche menée à jeun. Dans un premier temps, le médecin prélève des échantillons de l'air ambiant exhalé par le patient, puis lui permet de prendre un petit déjeuner léger et applique le substrat à tester.

Les mesures diagnostiques histologiques permettent de détecter rapidement Helicobacter pylori dans des échantillons de biopsie. Cela vous permet également d'étudier et de modifier les changements morphologiques. Utilisez souvent la méthode de peinture de Giemsa. Cette étude est la plus facile. Un certain nombre d'autres méthodes sont utilisées comme diagnostics.

Thérapie

Le traitement par Helicobacter implique 3 lignes d'antibiothérapie spécialisée. L'efficacité du traitement n'est possible que si des antibiotiques sont prescrits au patient.

Le traitement ne commence pas sans les résultats de la recherche. Le médecin étudie d’abord le test pour Helicobacter et les tests. Le traitement est prescrit complexe. Son objectif implique non seulement la lutte contre la bactérie, mais également l'élimination des symptômes.

Le traitement doit inclure non seulement des antibiotiques. En général, il doit répondre à un certain nombre d'exigences:

  1. Attaque de la bactérie avec sa destruction complète.
  2. Effet local des médicaments.
  3. Résistance aux antibiotiques dans l'environnement acide de l'estomac.
  4. La capacité des médicaments prescrits à pénétrer dans la membrane muqueuse.
  5. Retrait rapide des médicaments du corps sans affecter les autres organes.

Les groupes de médicaments suivants peuvent également être prescrits:

Il est impossible de récupérer des piliers d'Helicobacter seuls et il est nécessaire de le savoir fermement. Pour toute suspicion, vous devez contacter la clinique et être examiné.

Les conséquences d'ignorer le traitement

Ignorer la thérapie peut entraîner une grande variété de conséquences qui affecteront particulièrement le corps humain. Il est nécessaire d'identifier trois conséquences principales pouvant être responsables de Helicobacter pylori.

Ulcère peptique

Helicobacter est la principale cause des ulcères d'estomac. L'effet de ce microorganisme pathogène sur l'apparition de l'ulcère peptique a été prouvé par la médecine. Mais le risque d'apparition de la maladie augmente considérablement si la personne présente des facteurs de risque déterminés génétiquement. Parmi eux se trouvent:

  1. Genre. ainsi, chez les hommes, un ulcère survient 4 fois plus souvent que chez les femmes.
  2. Groupe sanguin Selon des études, les personnes du premier groupe sanguin sont à risque et souffrent d'un ulcère 35% plus souvent que les autres.
  3. La capacité à saisir le goût de phénylthiocarbamide. Pour certains, la substance n'a aucun goût, mais pour d'autres, elle a un goût amer.

Les signes évidents que l’ulcère est causé par Helicobacter sont les suivants:

  1. Douleurs de la faim survenant 5 à 6 heures après le dernier repas.
  2. Douleurs d'estomac nocturnes.
  3. Douleur clairement localisée dans la projection de l'ulcère. Habituellement sous la cuillère à droite ou au milieu.

La survenue d'ulcères dus à Helicobacterium est assez rapide et l'apparition d'ulcères perforés est possible.

Cancer de l'estomac

Cette conséquence de Helicobacter pylori est la plus dangereuse. L'agent pathogène conduit à une gastrite de type B. En cas de négligence prolongée et d'absence de traitement compétent, il se produit une atrophie de la muqueuse gastrique et une métaplasie. Cette condition est considérée comme précancéreuse, car la métaplasie ozlokachestvlyaetsya rapidement.

Selon les statistiques, dans 50% des cas, le cancer est dû à la présence de la gastrite B chez une personne et à 46% à la dégénérescence des ulcères. La tumeur maligne de l'estomac se développe souvent sur le fond des ulcères progressifs.

La constance de la douleur est un signe caractéristique du cancer. Les symptômes de la douleur ne surviennent pas au cours d'une période donnée, les douleurs de la faim et l'inconfort disparaissent après avoir mangé. Au lieu de cela, une personne souffre constamment, ce qui est presque impossible à éliminer.

Allergie

Helicobacter pylori est aussi très souvent à l'origine d'éruptions allergiques. En raison de cette bactérie, les gens développent une dermatite atopique. Cette maladie est une maladie chronique de la peau. Il se caractérise par l'apparition d'éruptions cutanées sur des parties du corps telles que:

  • le visage;
  • le cou;
  • la clavicule;
  • les coudes et les genoux;
  • paume (dos);
  • pieds (côté arrière);
  • dans tout le corps (cas complexes).

La dermatite atopique a des caractéristiques saillantes. L'un d'eux est des démangeaisons. Une sensation de démangeaison peut être légère et subtile ou très intense. La gêne augmente la nuit. En même temps, le peignage de la peau procure un soulagement à court terme. Mais peigner les zones d'éruption cutanée ne sera en aucun cas impossible. Un épaississement de la peau peut survenir et, si une infection pénètre dans la plaie, la suppuration peut commencer.

Mais pourquoi Helicobacter provoque des allergies? Il y a trois raisons à cela:

  1. La présence de bactéries dans le corps entraîne des réactions immuno-inflammatoires.
  2. Les médecins suggèrent que le corps produit des immunoglobulines pour combattre Helicobacter pylori, ce qui entraîne souvent des allergies.
  3. Helicobacter pectoris altère la réaction de défense de l'organisme, en raison de laquelle les toxines sont absorbées dans le sang et conduisent à une inflammation de la peau.

Causes Helicobacter et l'apparition de rosacée sur la peau du visage.

Prévention

L’élément le plus important de la prévention consiste à être respectueux de votre corps et à l’écoute des symptômes suspects. Dans le cas où un membre de la famille ou un cohabitants est atteint d'Helicobacter et est soigné, chacun des membres du ménage doit immédiatement se rendre à l'hôpital pour un dépistage de la présence de cet agent pathogène dans l'estomac. Vous devez également veiller au respect des règles suivantes:

  • manger et boire le même plat avec une autre personne devrait être aussi rare que possible;
  • les légumes et les fruits doivent être bien lavés avant d'être mangés;
  • ne mangez pas de nourriture avec des mains non lavées;
  • un baiser peut causer la transmission de Helicobacter à une autre personne;
  • tabagisme actif et passif, la consommation fréquente de boissons fortes peut également conduire à Helicobacter pylori.

Les médecins indiquent que les études cliniques menées ces dernières années ont donné des résultats très effrayants. Ainsi, si au moins un des membres de la famille est infecté par Helicobacteria, la probabilité de propagation de ces microorganismes au reste du ménage atteint jusqu'à 95%. Helicobacter pylori étant une maladie sociale, toute personne doit faire très attention à son hygiène personnelle, revoir son régime alimentaire et stimuler son système immunitaire.