Principal / Pancréatite

Causes, symptômes, traitement de la gastrite atrophique

Pancréatite

La gastrite atrophique - le type de gastrite chronique le plus insidieux, est probablement la cause de la condition précancéreuse de l'estomac. Il se développe plus souvent chez les hommes d'âge moyen et âgés. Au début, l'inflammation est asymptomatique. À l'épuisement des mécanismes compensatoires n'a pas toujours un tableau clinique brillant.

Qu'est-ce qu'une gastrite atrophique?

L'absence de symptômes lumineux au premier stade de la pathogenèse n'est pas un signe favorable. Au contraire, une personne qui ne ressent pas de gêne évident n’attache pas d’importance au problème. En vain. Essayons d’expliquer simplement et simplement la ruse de cette maladie.

Le mot clé dans le nom de la maladie est l'atrophie. Cela signifie que les cellules des parois de l'estomac qui constituent les glandes sécrétoires au cours de la maladie subissent une dégénérescence atrophique, c'est-à-dire qu'elles perdent la capacité de fonctionner normalement et ne produisent pas de composants du suc gastrique. Il est prouvé que les glandes sont transformées en formations plus simples qui produisent du mucus au lieu du suc gastrique. La gastrite généralement atrophique se produit dans le contexte d'une faible acidité de l'estomac.

Cependant, le principal danger d'une gastrite atrophique n'est pas associé à une modification de l'acidité du suc gastrique, car le niveau de pH peut être corrigé. Le danger est différent La communauté médicale reconnaît généralement que la gastrite atrophique est un agent du cancer provocateur du cancer de l'estomac chez l'homme.

Donc, dans l'ordre. Toutes les cellules du corps, y compris les cellules des parois de l'estomac, coopèrent toutes les secondes avec le corps. Cela signifie que la régénération - nucléation, différenciation morphologique et fonctionnelle, charge fonctionnelle, mort cellulaire naturelle et leur renouvellement ultérieur sont influencés par des facteurs régulateurs hormonaux, immunitaires, enzymatiques et autres encore inconnus de la science. Jusqu'à présent, personne n'a réussi à modifier de manière fiable et radicale les propriétés des cellules matures du corps. Normalement, toutes les cellules des organes du corps ont une spécialisation stricte - il s'agit d'un axiome de la science biologique moderne.

Pathogenèse de la gastrite atrophique

Simplifiez la tâche, décrivez la pathogenèse comme un processus en deux étapes. Nous convenons qu'au premier stade de la pathogenèse, les bactéries résistantes aux acides jouent un rôle de premier plan et au second stade, les processus auto-immuns du corps.

Dans de nombreuses formes de gastrite, les bactéries Helicobacter pylori attaquent les cellules des glandes des parois internes de l'estomac, qui les endommagent et modifient localement le pH des parois de l'estomac. Les bactéries sont des habitants de l'environnement acide de l'estomac. Ils créent seulement la terre, ouvrent les portes au développement de la gastrite dans l'inflammation atrophique et tout autre type.

Au deuxième stade de la gastrite atrophique, des processus complexes auto-immuns sont impliqués dans la pathogenèse, qui affecte les formes immatures des cellules des glandes et supprime leur spécialisation ultérieure. Le mécanisme de nucléation et d’apparition de réactions auto-immunes intéresse les scientifiques, mais dans ce texte, leur divulgation n’importe pas.

Suppression de la spécialisation cellulaire - Mots clés de la pathogenèse de ce type d'inflammation. Cela signifie que les cellules des glandes des parois de l’estomac s’atrophient sous l’effet de réactions auto-immunes, elles cessent d’effectuer le travail complexe des composants en développement du suc gastrique.

Le processus physiologique de régénération des cellules glandulaires de l'estomac est altéré. La régénération signifie que, dans l'état normal, les cellules des cellules glandulaires qui ont épuisé leurs ressources vitales sont occupées par de nouvelles cellules aux propriétés similaires. Dans un corps sain, un renouvellement complet des cellules des membranes muqueuses de l'estomac a lieu tous les six jours.

Suite à une régénération altérée, les cellules glandulaires, à la place de l'acide chlorhydrique, commencent à produire un produit plus simple: le mucus. Ce mucus a des propriétés protectrices, mais peu impliquées dans la digestion. Par conséquent, les parois de l'estomac, richement recouvertes de mucus, à l'examen endoscopique habituel ont l'apparence d'un tissu sain. Le milieu de l'estomac est transformé d'acide en acide légèrement, jusqu'à ahilia.

Par la suite, sous l'action d'une cascade de réactions auto-immunes, les cellules endommagées commencent à produire un grand nombre de cellules immatures similaires, qui ne peuvent pas se développer et ont finalement perdu la capacité d'acquérir une spécialisation sécrétoire. Dans ce cas, il s’agit d’une régénération pathologique. Conventionnellement, de telles cellules immatures peuvent être appelées un terme à la mode: cellules souches.

Les cellules souches sont présentes chez toute personne en bonne santé, mais acquièrent invariablement des propriétés strictement spécifiées par la mémoire évolutive et se transforment en cellules matures: estomac, intestins, cœur, poumons, autres organes et tissus et remplissent des fonctions spécifiques pour chaque type de cellule.

Si les scientifiques apprennent à gérer les cellules souches avec garantie, cela signifiera une révolution et permettra à l’humanité de prendre le chemin d’une espérance de vie réglée individuellement. Il sera possible de développer n'importe quel organe ou tissu, et ainsi de modifier les processus métaboliques, les hormones, etc. Alors que les travaux sur la gestion des cellules souches en sont au stade initial des études scientifiques, l’application pratique de cette technique est un risque garanti. Mais revenons au sujet de la gastrite atrophique.

Le corps dispose d'une protection à plusieurs niveaux contre les effets néfastes. Ainsi, même dans les cas de gastrite atrophique, le cancer ne se développe pas toujours. Il est plus juste de parler ici de la condition précancéreuse.

On pense que l’atrophie des cellules de la paroi gastrique ne peut être complètement guérie. Cependant, les effets médicamenteux corrects, l’adhésion au régime, l’exclusion de certains types d’aliments du régime réduisent considérablement le risque de processus oncologiques. Consultez votre médecin à propos du diagnostic, de la prévention de la gastrite atrophique et du risque possible de développement de processus oncologiques.

En cas de circonstances fatales, c’est-à-dire qu’un impact fort, externe et / ou interne est provoqué par une croissance explosive, croissant de façon exponentielle, de jeunes cellules (souches) des parois de l’estomac.

Ces cellules ne portent pas une charge fonctionnelle, bénéfique pour le corps, au contraire, elles le détruisent. La seule fonction des cellules imparfaites n'ayant pas de lien de coopération avec le corps est la reproduction constante de leurs propres cellules pathologiques (cancéreuses) similaires, qui ne sont pas régulées par le corps et qui ont un effet négatif sur le corps par le biais de produits métaboliques.

Il convient de rappeler que la pathogenèse décrite ci-dessus est une vue simplifiée de la vraie pathogenèse de la gastrite atrophique. Le texte ne mentionne pas de dommages morphologiques graves aux glandes gastriques, de modifications du métabolisme hormonal, vitaminique ou autre, de l'effet des processus auto-immuns sur le développement de la pathogenèse et de l'influence des processus dystrophiques sur la pathogenèse. Il n’ya pas non plus mention de l’influence plus ou moins grande de certaines souches de bactéries résistantes aux acides et du reflux duodénogastrique sur la gastrite chronique. Dans une forme schématique et généralisée, une idée de la transformation de la gastrite atrophique en une condition précancéreuse est donnée.

Symptômes de la gastrite atrophique

La majorité absolue des chercheurs sérieux indiquent l'absence de tout symptôme significatif de gastrite atrophique au premier stade de la pathogenèse. Beaucoup ont remarqué l'absence de syndrome de douleur intense dans la gastrite atrophique, caractéristique de la gastrite hyperacide. La douleur est absente à tous les stades de la gastrite atrophique.

Les symptômes communs à tous les types de gastrite sont souvent mentionnés comme des symptômes au stade de l'épuisement des mécanismes compensatoires du corps. Lors de l'examen clinique, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur dans le plexus solaire après avoir mangé, quelle que soit sa taille.

Les signes suivants de pathologie gastro-intestinale sont également rapportés:

Gastrite atrophique

Gastrite atrophique - l'interruption du fonctionnement complet de la muqueuse gastrique et une diminution du nombre de cellules sécrétoires. Dans la plupart des cas, la maladie est un précurseur de l'oncologie.

Les causes

Les causes de la gastrite atrophique sont peu étudiées par la médecine, mais on pense que les symptômes de la gastrite atrophique surviennent dans les cas suivants:

  • Abus de produits agressifs (épices, assaisonnements, cornichons)
  • Plats excessivement chauds ou froids;
  • Nourriture mal mâchée;
  • Intoxication chimique;
  • Le tabagisme, l’usage de boissons alcoolisées et la caféine endommagent la membrane muqueuse et provoquent l’apparition d’une gastrite atrophique;
  • Reflux. Décharge du contenu intestinal dans l'estomac;
  • Médicaments non contrôlés;
  • Infection à Helicobacter pylori;
  • Déficience du système immunitaire.

Types de gastrite atrophique

La gastrite atrophique est classée en fonction du degré de modification de la membrane muqueuse et se divise en plusieurs types.

  • Superficielle - caractérisée par des dommages mineurs à la membrane muqueuse et se déroule sans symptômes.
  • Subatrophic - le stade initial;
  • Diffuse - lien transitoire entre gastrite atrophique subatrophe et focale.
  • Focal - le développement de zones mineures d'atrophie avec une réduction du nombre de glandes;
  • Antral - affecte une partie du corps, située à la veille du duodénum. Ce type est caractérisé par des changements dans la structure des parois gastriques.
  • Multifactorielle - la maladie se propage à toutes les parties du corps. Cette condition est précancéreuse.

Le cours de la gastrite atrophique peut être

  • Chronique - une maladie indépendante qui se caractérise par une longue évolution avec dégénérescence progressive des cellules. Avec ce type de gastrite atrophique, tout le système gastro-intestinal en souffre.
  • Aiguë - stade d'exacerbation de la maladie.

La pathologie est également divisée par la gravité des symptômes:

  • Modéré;
  • Prononcé;
  • Avec l’émergence d’une dégénérescence graisseuse et la formation d’une tumeur creuse remplie de liquide.

Les symptômes

Les signes de gastrite atrophique ne sont pas difficiles à détecter. La plupart des patients se plaignent de sensations inconfortables après avoir mangé (lourdeur, gonflement de l'estomac et augmentation de la flatulence).

Après un repas, on remarque une bulle d'air qui donne finalement le goût de la viande avariée, puis des brûlures d'estomac.

Parallèlement à cela, le patient a une gastrite atrophique, le désir de manger disparaît et le travail de la fonction de sécrétion est perturbé, ces facteurs entraînent une perte de poids constante. Il y a aussi un grondement dans l'estomac, une violation de la chaise et de la fatigue. À l'occasion, des sueurs et des vertiges peuvent survenir après un repas.

Avec la progression de la maladie, l'absorption des éléments les plus importants pour le corps humain est perturbée. Le manque de vitamine A entraîne une perte progressive de la vision, un amincissement et une sécheresse de la peau. Le manque de vitamine C provoque des saignements des gencives, l'exfoliation des plaques à ongles et la perte des cheveux.

Diagnostics

Le diagnostic de la gastrite atrophique est la collecte de l'histoire et des études de laboratoire instrumentales.

Où ça fait mal?

Douleur dans la gastrite atrophique ou totalement absente, ou se manifestant dans une faible mesure dans l'hypochondre gauche.

Ce que vous devez examiner

Pour confirmer ou infirmer le diagnostic, une tomographie gastro-intestinale, une radiographie et une endoscopie sont réalisées. Des analyses de sang, d'urine et de matières fécales sont également nécessaires.

Comment examiner

Si une gastrite atrophique est suspectée, le patient devra subir la procédure:

  • Gastroscopie. Dans le cadre de cette étude, un spécialiste examine l’état des muqueuses du tractus gastro-intestinal supérieur;
  • FGDS. Détermine le lieu de la défaite de la gastrite atrophique et en définit le type;
  • Biopsie. Prendre de petits morceaux de la muqueuse gastrique pour des analyses de laboratoire plus approfondies;
  • pH métrique. La méthode est conçue pour mesurer la quantité d'acide chlorhydrique dans différentes parties de l'estomac;
  • Sonnant. Conduit pour étudier la sécrétion gastrique et déterminer l'acidité;

Pour déterminer la gastrite atrophique bactérienne provoquée par la bactérie Helicobacter pylori, un test des membranes muqueuses, un test sanguin clinique et un test respiratoire sont effectués pour déterminer la présence de la bactérie par analyse d'urine.

Largement utilisé pour le diagnostic et l'examen radiographique. L'intervention est pratiquée à jeun et permet de considérer le soulagement des parois gastriques et de déterminer leur tonus.

Qui contacter

Au premier soupçon de gastrite atrophique devrait contacter votre pédiatre local. Il effectuera un examen primaire et vous dirigera vers un spécialiste pour un gastro-entérologue. Après des recherches, il expliquera comment traiter la gastrite atrophique et prescrira les médicaments appropriés.

Traitement

Le traitement de la gastrite atrophique de l'estomac nécessite une approche intégrée. Il est prouvé que la maladie formée ne se prête pas au traitement, le changement pathologique des cellules ne peut pas être inversé et transformé en cellules glandulaires.

Drogues

Il existe des schémas thérapeutiques éprouvés pour la gastrite atrophique avec des médicaments, à différents stades de sa manifestation, ce qui empêche sa progression.

  • Erakdikatsiya. Destiné à lutter contre la bactérie Helicobacter. Pour supprimer son activité vitale, on utilise des antibiotiques tétracyclines et pénicillines et des médicaments antibactériens (Trichopol);
  • Médicaments pour améliorer le processus de digestion. Préparations prescrites d'acide chlorhydrique et d'Atsedin-pepsin. Prendre des vitamines est indiqué pour la détection de l'anémie;
  • Médicaments stimulant la restauration de la membrane muqueuse. Ils ont également une propriété protectrice et enveloppante (Almagel). Récemment, les préparations à base de bismuth (De-nol) ont été de plus en plus utilisées;
  • Pour restaurer la motilité, on utilise le trimedat;
  • Les sensations de douleur sont généralement stoppées par des médicaments spasmolytiques (Omez, Omeprazole).

C'est important! Il est nécessaire de traiter la gastrite atrophique de l'estomac au stade initial. Avec un changement diffus dans les parois de l'estomac, seule une thérapie de soutien est possible avec un régime strict afin de ralentir le développement de la maladie.

Remèdes populaires

Le traitement de la gastrite atrophique comprend le traitement des remèdes populaires.

  • Collection à base de plantes de plantain, d'absinthe et de fleurs d'Hypericum brassent en proportions égales 250 ml d'eau bouillante et insistent dans un thermos pendant 10 à 12 heures. La perfusion qui en résulte doit être bue tout au long de la journée. La durée du traitement est de 21 jours.
  • Le traitement de la gastrite atrophique de l'estomac peut être effectué avec du persil. Les racines broyées de la plante sont coulées dans de l'eau bouillante et maintenues au bain de vapeur pendant 30 minutes. 80 g de matière première par tasse d'eau. Buvez une cuillère avant un repas.
  • Il est recommandé de prendre 100 ml de jus de pomme de terre fraîchement pressé 40 minutes avant les repas.

Attention! Avant de commencer un traitement avec des herbes, une consultation avec le médecin traitant est nécessaire.

Nourriture pour gastrite atrophique de l'estomac

La gastrite atrophique nécessite une correction sérieuse du régime alimentaire. Les produits doivent être utilisés bouillis, cuits, cuits à la vapeur et au four. Les légumes frais contenant des fibres grossières doivent être broyés dans un mélangeur jusqu'à obtenir un état pâteux.

La nourriture pour la gastrite atrophique de l'estomac implique une quantité réduite de sel (pas plus de 10-12 g par jour). La température de consommation des produits doit être modérée et les portions sont petites.

Que peut

Le régime alimentaire pour la gastrite gastrique atrophique comprend

  • Craquelins blancs, pain sans levain, biscuits;
  • Les soupes doivent être bouillies dans un bouillon de légumes, un bouillon faible (avec une teneur élevée en acide chlorhydrique) et du lait.
  • De la viande bouillie fait défiler dans un hachoir à viande, vous pouvez en faire un soufflé à la vapeur.
  • Le poisson est cuit à la vapeur. L'utilisation de hareng trempé est acceptable.
  • En cas de faible acidité, l'utilisation de produits laitiers fermentés est autorisée, à taux d'acide élevé, le fromage cottage et le kéfir sont interdits.
  • Œufs à la coque, omelettes.
  • De céréales sont recommandés le riz, le sarrasin, l'avoine roulée.
  • Diversifier le régime alimentaire avec une gastrite atrophique de l'estomac peut être sucré. Mais leur liste est limitée, il est permis d'utiliser du miel, du kissel doux, bouilli sur de la fécule de pomme de terre, de la compote de baies non acides, de la confiture.
  • Légumes et beurre sont ajoutés juste avant de servir.

Ce qui est interdit

Le régime ne devrait pas inclure certains aliments.

  • Millet et orge perlée;
  • Maïs, pois;
  • Les champignons;
  • Aliments marinés et salés;
  • Saucisses et viandes fumées;
  • Aliments gras, épicés et épicés;
  • Café, alcool, soda sucré;
  • Conserves et conserves.

C'est important! Soumis à toutes les règles de l'alimentation, l'état du patient s'améliore nettement.

Régime approximatif

  • Matin Bouillie de riz non cuit et en purée sur du lait dilué. Pain blanc séché, thé.
  • Snack Omelette, banane.
  • Jour Soupe poulet et nouilles, soufflé à la viande, compote de fruits secs, croûtons blancs.
  • Snack Berry Kissel, biscuits.
  • Soirée Purée de pommes de terre bouillie au beurre, poisson vapeur, thé.

Complications et conséquences

On sait que la gastrite atrophique peut être transformée en oncologie. La maladie avec une faible acidité (15%) est la plus dangereuse. Avec la mort de la muqueuse gastrique, l'impact négatif des cancérogènes augmente et la fonction de protection diminue. Pour prévenir les tumeurs malignes, il est important de subir des examens réguliers.

La formation d'ulcères à l'arrière-plan d'une gastrite atrophique peut entraîner une perforation des parois de l'estomac. Dans ce cas, seule une intervention chirurgicale immédiate peut aider le patient. Un choc douloureux et une perte de sang importante peuvent être fatals.

Avec un changement pathologique de la membrane muqueuse, une hémorragie interne est possible. Le patient peut rarement le détecter lui-même, car avec une petite perte de sang, les symptômes sont souvent absents.

L'anémie est la conséquence la plus mineure de la gastrite atrophique.

Lors du diagnostic de la gastrite atrophique, le pronostic à vie peut évoluer dans deux scénarios.

  • Un long cours de gastrite atrophique conduit à un déclin important de formation d'acide. Dans ce cas, une thérapie de remplacement est nécessaire, sinon des violations du système digestif ne peuvent être évitées.
  • Sous l’influence de la bactérie Helicobacter, la régénération des tissus gastriques est perturbée, ce qui entraîne une mutation cellulaire et la formation de tumeurs de différentes étiologies.

Prévention

Le principal lien dans la prévention de la maladie est le traitement immédiat des infections causées par la bactérie Helicobacter pylori. Cela nécessite un traitement de deux semaines avec des préparations spéciales.

Le respect du régime alimentaire est également important. Les excès alimentaires, le jeûne, l’abus d’alcool et l’alimentation lourde nuisent au travail de l’estomac et de l’ensemble du système digestif.

Lors du diagnostic de la gastrite, il est important de respecter toutes les recommandations du médecin et de ne pas commencer la maladie, sinon la maladie apparemment inoffensive peut se transformer en une forme atrophique.

L'utilisation de nouvelles méthodes de diagnostic et de prévention de la gastrite atrophique, l'élimination des conditions propices à son développement, contribuent à améliorer le pronostic et à réduire le pourcentage de patients atteints d'un cancer gastrique.

Gastrite atrophique de l'estomac - symptômes et traitement avec des médicaments, des remèdes populaires et un régime

Si la gastrite se transforme en pathologie chronique, elle peut provoquer la mort des glandes des parois de l'estomac, responsables de la production d'enzymes, du suc gastrique, et conduire à une maladie aussi grave que la gastrite atrophique. La maladie nécessite une attention constante, un régime strict, des procédures médicales régulières. Dans cet article, nous décrirons plus en détail comment restaurer la muqueuse gastrique lors d'une gastrite atrophique, sur les moyens de détecter et de traiter la maladie.

Qu'est-ce que la gastrite atrophique?

La gastrite atrophique est une inflammation, un amincissement de la muqueuse gastrique, entraînant une perturbation du fonctionnement des cellules et une atrophie des glandes excrétrices. Au cours de la maladie, ces glandes sont remplacées par du tissu conjonctif et ne peuvent pas produire de suc gastrique, principal élément de la digestion normale. L'une des conséquences les plus dangereuses de la maladie est le cancer de l'estomac, qui se développe lorsque vous ignorez les symptômes de la mort des glandes.

Symptômes de la gastrite atrophique

Le tableau clinique général de la maladie La gastrite atrophique n’est presque pas différent de la gastrite ordinaire. Une atrophie de l'estomac peut survenir sans signes de douleur prononcés, sans manifestations externes, pendant une longue période est presque invisible, surtout si le patient a d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. Les changements atrophiques peuvent être diagnostiqués à l'aide d'examens endoscopiques, d'analyses d'anticorps dans le sang, de rayons X. Les symptômes de la gastrite atrophique sont les suivants:

  • douleur douloureuse dans l'abdomen, qui augmente après avoir mangé;
  • perte de poids importante, dégénérescence et anémie;
  • épaisse fleur blanche sur la langue;
  • distension abdominale, diarrhée, constipation, éructations, nausées, indigestion;
  • mauvaise haleine;
  • diminution de l'appétit, faiblesse, vertiges.

Causes de la gastrite atrophique

Parmi les causes de gastrite atrophique, on peut distinguer les maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal, qui provoquent une inflammation de l’estomac, diverses infections, des modifications de l’organisme liées à l’âge. La dépendance à l'alcool, la consommation incontrôlée de médicaments puissants, l'intoxication, l'intoxication par des gaz et d'autres substances toxiques peuvent entraîner un développement excessif des bactéries de l'estomac. Une prédisposition génétique est également un facteur important, auquel cas une forme auto-immune de la maladie est isolée.

Types de gastrite atrophique

La gastropathie atrophique peut être de plusieurs types. Ils diffèrent par la localisation, le degré d'endommagement de l'estomac, les symptômes caractéristiques, les caractéristiques de la pathogenèse, la forme des modifications et les conséquences possibles pour le patient. Il est toujours préférable de traiter les premiers stades de la maladie, quand une tumeur peut être évitée avec une plus grande probabilité. En savoir plus sur les types de gastrite atrophique lire ci-dessous.

Pointu

La gastrite atrophique aiguë est appelée active, car il s'agit d'un stade d'exacerbation des processus inflammatoires, de la destruction de l'épithélium tégumentaire de l'estomac. Elle peut également être caractérisée par un œdème des parois, une pléthore vasculaire, une infiltration de leucocytes et rarement une érosion de la membrane muqueuse. La gastrite atrophique peut se développer sous l’influence de facteurs toxiques, de symptômes - vomissements, vertiges, diarrhée, fièvre, fièvre.

Chronique

Forme chronique - une maladie distincte, non associée à une rémission du type aigu. La maladie a un effet négatif sur les organes voisins: le foie, le duodénum, ​​le pancréas, affecte les systèmes nerveux et endocrinien. La gastrite atrophique chronique se caractérise par une destruction interne à long terme des cellules sans inflammation sévère et se développe à la suite d'une diminution de l'acidité du suc gastrique.

Focal

La gastrite atrophique de cette forme ressemble à la gastrite habituelle chez tous sauf la pathogenèse. La dystrophie des glandes est exprimée par des zones aléatoires et irrégulières dans lesquelles l’acidité est augmentée. Les glandes restantes de l'estomac compensent cette propriété par une libération plus active d'acide chlorhydrique. En raison de ce dysfonctionnement, la gastrite atrophique focalisée est particulièrement ressentie pendant le repas, en particulier - produits laitiers, viande grasse, poisson: ils sont très mal digérés, souvent stagnants dans l'estomac, provoquent des vomissements, des nausées, des douleurs.

Modéré

La forme se caractérise par des symptômes dyspeptiques classiques de la gastrite, le diagnostic pouvant être posé après un examen histologique des cellules. La gastrite atrophique légère est le développement lent de la destruction et de l'inflammation légère. La déformation cellulaire est partielle, n'a pas de nature pathologique, est légère et c'est le danger: la destruction des cellules se produit et si vous ne les remarquez pas à temps, la probabilité d'oncologie est très élevée.

Superficielle

La gastrite atrophique de type surface est diagnostiquée par endoscopie, caractérisée par des modifications mineures des parois de l'estomac, l'absence de symptômes prononcés. En même temps, les parois de l’estomac conservent leur épaisseur normale ou s’éclaircissent un peu; dans les glandes, l’hyperfonctionnement est minime (trop d’enzymes libérées). La gastrite atrophique superficielle est le stade initial d'une maladie chronique, devient parfois aiguë.

Antral

Les signes sont des niveaux élevés de fonction de sécrétion et d'oxydation partielle de l'environnement corporel. La gastrite atrophique antrale affecte l'antre de l'estomac (inférieur, adjacent au duodénum), des cicatrices, des inflammations se forment. Les études instrumentales montrent la déformation des membranes muqueuses, une diminution de l'activité du péristaltisme. Les parois de l'œsophage sont rétrécies, il n'y a pas de métabolisme sain. En outre, une atrophie focale de la membrane muqueuse de l'antre de l'estomac provoque l'apparition d'ulcères et une étanchéité importante des parois au cours de la progression.

Diffuse

On n'observe pas de modifications importantes et sérieuses des tissus au cours des diagnostics et des tests de laboratoire, mais on peut noter les foyers naissants de dystrophie, dans lesquels les cellules peuvent mourir progressivement, ainsi que d'autres modifications de la microstructure de l'épithélium de surface. La gastrite atrophique diffuse est une étape intermédiaire entre la forme superficielle et la forme plus sévère (aiguë, focale).

Traitement de la gastrite atrophique

Il est presque impossible d’obtenir une régénération, c’est-à-dire une restauration complète des glandes endommagées dans le traitement de la gastrite atrophique, mais il est réaliste d’arrêter les processus de mort, de réguler leur développement et de se propager dans l’estomac. Pour la thérapie complexe, utilisez des médicaments: enzymes, vitamines, anti-inflammatoires, parfois hormonaux et immunomodulateurs. Une bonne influence sur l'état du patient avec un diagnostic de gastrite atrophique repose sur des méthodes physiothérapeutiques, un entraînement physique thérapeutique.

De-Nol pour la gastrite atrophique

Ce médicament antimicrobien contenant du bismuth est l’une des substances les plus utiles pour la gastrite après l’aluminium. En cas de gastrite atrophique, le médecin prescrit le de-Nol dans les cas où la maladie est causée par l'activité de la bactérie Helicobacter pylori. Régime d'admission pour adultes: 4 fois par jour, une demi-heure avant les repas. Il n'est pas possible d'associer de-nol à tous les médicaments. Par conséquent, il est impératif de consulter un médecin pour éliminer le risque de réactions indésirables. Le dysfonctionnement rénal est le principal effet indésirable. Il est donc recommandé aux médecins de prendre le médicament à doses égales.

Traitement des remèdes populaires de gastrite atrophique

De nombreuses herbes et aliments peuvent avoir un effet bénéfique sur la paroi interne de l'estomac, lui permettre de produire davantage d'enzyme nécessaire et de soulager l'inflammation et la douleur. Lors du traitement d'une gastrite atrophique avec des remèdes populaires, il est important de suivre strictement le régime alimentaire, de suivre l'évolution de la maladie et de réglementer la liste des agents thérapeutiques avec le médecin. Quelles recettes populaires peuvent être utilisées:

  1. Les myrtilles Rétablit l'équilibre bactérien, soulage la diarrhée et les douleurs intestinales. Il est nécessaire de broyer les bleuets avec du sucre et de prendre 1 c. tous les matins à jeun: la confiture ne convient pas, seulement les baies fraîches.
  2. Bananes contre l'inflammation. Vous pouvez manger tous les jours pour plusieurs fruits.
  3. Bardane, plantain, thym, tutsan. Broyez les herbes, versez de l'eau bouillante (1 cuillère à soupe d'herbes par verre), placez-les dans un thermos et partez pour la nuit. Dans la matinée, filtrer et boire pendant la journée.
  4. Rose Musquée Verser 2 c. l verre de fruits d'eau bouillante, faire bouillir pendant 20 minutes, filtrer, boire pendant un jour, en 3 prises séparées.
  5. Jus de pomme de terre - cette boisson peut être une aide quotidienne pour l'estomac. Prendre 0,2 jus de fruit pendant 30 à 60 minutes avant les repas.
  6. Jus de légumes: chou + betteraves, chou + pommes de terre + carottes. Buvez avant les repas.

Régime alimentaire pour gastrite atrophique à faible acidité

Le traitement de la gastrite atrophique de faible acidité devrait commencer par un régime. Dans les conditions de la maladie, l'estomac perd la capacité de désinfecter et de traiter correctement les aliments qui y pénètrent. La ration destinée au diagnostic de la gastrite atrophique doit donc être soigneusement préparée. Tous les produits doivent être soigneusement hachés ou moulus pour former une purée, afin de ne pas surcharger la digestion. Les fruits et les légumes-fruits peuvent être tolérés sans transformation. Ce qui est inclus dans le régime alimentaire pour la gastrite atrophique à faible acidité:

  • Refus de l'alcool et des boissons fortes (café, thé fort).
  • Boissons saines: tisanes, églantines, jus de fruits frais, eau minérale médicinale.
  • Les aliments ne doivent pas être trop froids (la glace est interdite).
  • Vous ne pouvez pas faire frire avec de l'huile, grillé, sur le gril. Le type de traitement autorisé est l'ébullition, la cuisson à la vapeur, la cuisson à l'étouffée, rarement la cuisson au four (sans huile, en feuille).
  • Les pâtisseries légères, les produits de boulangerie, les œufs et les produits laitiers sont autorisés en quantités raisonnables (à moins que la forme de la maladie ne les empêche).
  • La mayonnaise et autres sauces lourdes sont interdites.
  • Premiers plats: soupes - purée de pommes de terre, bouillon de légumes.
  • En cas de faible acidité de l'estomac, les produits de fermentation sont interdits: pâtisseries fraîches, lait, produits laitiers, fruits acidulés.
  • Utile en cas de faible acidité: abricots (abricots frais et secs), porridge (flocons d'avoine, sarrasin), légumes au four, potiron, légumes verts, à l'exception des oignons verts, poisson bouilli, langue de bœuf, foie de volaille, thé, café.

Prévention de la gastrite atrophique

L'abondance d'aliments gras et malsains avec des colorants, des émulsifiants et des exhausteurs de goût, de la soude, de l'alcool, le manque d'oligo-éléments utiles dans les aliments - tout cela entraîne des perturbations dans le corps. La principale tâche pour que l’estomac reste fonctionnel et en bonne santé est de manger plus de fruits, d’herbes, de légumes, de boire des jus de fruits frais, de manger des céréales et des noix et de faire de l’entraînement physique. Pour prévenir la gastrite atrophique, il est important de surveiller votre alimentation tous les jours.

En cas de gastrite chronique, il est nécessaire de faire l'objet d'une surveillance constante. Des inspections doivent être effectuées au moins une fois par an afin d'éviter toute récidive au moment de l'apparition de celles-ci. Cela ne signifie pas que vous devrez vous contrôler vous-même pour le reste de votre vie. Il vous suffit simplement de rendre votre mode de vie plus sain et plus sain. Pour participer à ce processus, vous pouvez facilement et sans effort lire la littérature appropriée sur le sujet d'un mode de vie sain, rechercher des moments positifs en vous-même et croire que vous pouvez vaincre la gastrite atrophique.

Gastrite atrophique de l'estomac

La surface interne de l'estomac est tapissée de tissu, caractérisé par un renouvellement cellulaire constant. Toute violation de la couche superficielle de la membrane muqueuse active la multiplication cellulaire, accélère leur déplacement vers le site lésé. La composition cellulaire d'origine est restaurée.

La gastrite atrophique est une inflammation chronique récurrente de longue durée de la muqueuse gastrique. En cas de maladie, le renouvellement physiologique des cellules de la surface de la muqueuse est perturbé et ses composants sont restructurés. En raison du long processus de désordres structurels, les glandes gastriques perdent leur capacité à fonctionner pleinement. Le processus de production de sécrétions (pepsine, acide), la motilité gastrique et les processus digestifs dans l'intestin sont altérés. La métaplasie intestinale est formée par la membrane muqueuse - remplacement des glandes gastriques par du tissu épithélial intestinal.

La gastrite atrophique est le principal prédécesseur du cancer gastrique. Le risque élevé de cancer est noté chez ceux qui souffrent de pathologie dès leur plus jeune âge.

Causes de la gastrite atrophique

Type de gastrite atrophique facteurs internes et externes. Les principales causes de la maladie sont les suivantes:

  • violations de la membrane muqueuse de la nature auto-immune - 10% des pathologies, type de gastrite - A;
  • infection de la muqueuse gastrique par la bactérie Helicobacter pylori - 85% des cas, type de gastrite - B;
  • reflux gastrique duodénal - rejet du contenu du duodénum dans la cavité gastrique et effets nocifs des acides biliaires, de la lysolécithine sur la surface muqueuse - 5% des observations, type de gastrite - C.

Helicobacter pylori (Helicobacter pylori) est une bactérie inhabituelle. Il survit dans l'environnement acide de l'estomac et s'y déplace activement. Le micro-organisme produit de l'uréase - un environnement qui réduit l'agressivité de l'acide chlorhydrique produit par le suc gastrique. Un milieu neutre est formé autour de chaque cellule bactérienne, préservant l'agent infectieux. La colonisation des micro-organismes sur la membrane muqueuse endommage le tissu épithélial et développe une inflammation de la couche sous-muqueuse. La gastrite interne superficielle récidive et se transforme en un processus chronique.

Un bon fond acide pour l'activité vigoureuse d'Helicobacter pylori est un indicateur de 3,0 à 6,0. Par conséquent, l'agent pathogène se situe dans l'antre (inférieur) de l'estomac et passe dans le duodénum. Si l'acidité augmente, l'agent pathogène pénètre dans le duodénum. Si l'acidité diminue, les bactéries migrent vers la zone du corps et le bas de l'estomac.

Une atrophie de la surface des muqueuses se développe et des troubles auto-immuns: aux cellules pariétales des glandes produisant la sécrétion gastrique, le système immunitaire produit des anticorps. Il détruit les cellules de la surface muqueuse, forme une gastrite atrophique de type auto-immune.

La formation de reflux gastrique duodénal est associée à une fermeture incomplète du sphincter au niveau de l'orifice pylorique, à une inflammation chronique du duodénum et à une augmentation de sa pression. La gastrite de reflux entraîne des lésions de la surface intérieure de l'estomac par les acides biliaires, leurs sels, les enzymes pancréatiques, la lysolécithine et d'autres composants du contenu de l'intestin grêle.

La gastrite de reflux est aussi appelée gastrite toxique chimique. La pathologie se développe avec l'apport constant de certains médicaments (principalement des anti-inflammatoires non stéroïdiens), des produits chimiques.
Il y a d'autres circonstances qui provoquent la formation de gastrite atrophique:

  • troubles mentaux;
  • violations des principes de la saine alimentation - rythme instable, surabondance, ingestion de gros morceaux, consommation accrue d'aliments chauds et épicés, café, régime alimentaire monotone;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • long traitement avec des médicaments qui ont un effet néfaste sur la muqueuse interne de l'estomac - acide acétylsalicylique et ses dérivés, glucocorticostéroïde prednisolone, médicaments à base de digitaline et autres;
  • agents chimiques;
  • le rayonnement;
  • maladies infectieuses chroniques - tuberculose, cholécystite, infections de la cavité buccale, du nasopharynx et autres;
  • bronchite obstructive chronique, emphysème, asthme bronchique;
  • dysfonctionnements des glandes endocrines - maladie du bronze, fonction thyroïdienne réduite, maladie de Cushing, maladie de Graves, diabète sucré;
  • troubles métaboliques - surcharge pondérale, goutte, anémie;
  • maladies entraînant une privation d'oxygène de la muqueuse gastrique - insuffisance pulmonaire, insuffisance cardiaque;
  • cirrhose du foie;
  • auto-intoxication - retard des produits toxiques en raison d'une insuffisance rénale - urémie;
  • l'hérédité.

La survenue, le développement d'une gastrite atrophique est associée à l'influence multiple de diverses circonstances défavorables.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de "gastrite atrophique" est établi en fonction des résultats de l'examen:

  1. symptômes de la maladie;
  2. l'étude de la production de sécrétions;
  3. scan d'organes aux rayons x;
  4. informations obtenues lors de l'étude de l'endoscope;
  5. rechercher une infection à Helicobacter pylori;
  6. analyse histologique de tissu biologique.

La méthode principale pour établir le diagnostic est EFGDS (oesophagogastroduodénoscopie). L’examen de la sonde permet de visualiser l’état de la surface muqueuse, de prélever un tissu biologique pour détecter Helicobacter pylori, de confirmer le diagnostic. Lors d'une gastrite atrophique, la muqueuse devient plus fine, présente une couleur grisâtre pâle, la taille des plis est réduite et, avec le développement intense du processus atrophique, les plis disparaissent presque complètement.

Symptômes et traitement chez les femmes

La gastrite atrophique se manifeste par des troubles locaux et systémiques du corps.
Les troubles locaux sont des signes manifestes d'indigestion de l'estomac (dyspepsie):

  • sensation de lourdeur, de pression, de surpeuplement dans la zone de l'estomac (sous la cage thoracique), apparaissant, augmentant avec le repas et un peu plus tard;
  • nausée, éructations;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • brûlure dans l'estomac;
  • sensation de brûlure dans le tube oesophagien, confirmant que le contenu de l'estomac ont été jetés dans le tube, une violation du passage de la grosseur de nourriture.

Ces symptômes se manifestent dans certaines formes de gastrite de l'antre de l'estomac, entraînant des troubles de la progression des aliments, une augmentation de la pression à l'intérieur de l'estomac, l'activation de son contenu dans la lumière de la sonde œsophagienne et une aggravation correspondante des signes cliniques de pathologie mentionnés.

La gastrite atrophique de la partie centrale de l'estomac indique une sensation de lourdeur sous la cage thoracique, sous les côtes, apparaissant pendant la prise de nourriture, peu après.
Chez les patients atteints de gastrite infectieuse associée à Helicobacter, persistante avec une augmentation de la production de sécrétion gastrique, des symptômes cliniques de dysfonction intestinale sont possibles. Ceci est une violation du processus de vidange: manque de selles, diarrhée, selles instables, flatulences, grondements.
La gastrite allergique se manifeste avec les symptômes suivants:

  • diarrhée persistante;
  • intolérance à certains aliments, drogues;
  • douleur abdominale;
  • sensation de nausée, vomissements;
  • réduction de poids;
  • augmentation du nombre d'éosinophiles (éosinophilie).

Des anomalies systémiques se produisent avec ces symtomocomplexes:

  1. Syndrome asthénique (névrotique) - faiblesse générale, état mental instable, troubles du système cardiovasculaire (sensation de constriction de la région du cœur, rythme cardiaque anormal, instabilité de la pression artérielle avec prédominance de sa diminution).
  2. La gastrite au stade d'insuffisance de la formation de sécrétions forme un ensemble de symptômes similaires au syndrome de décharge (accélération du mouvement du contenu de l'estomac dans l'intestin sans digestion appropriée): faiblesse grave, rythme de défécation altéré, transpiration après les repas, hoquet, pâleur, somnolence, sensation de satiété rapide.
  3. La gastrite de la partie centrale de l'estomac avec la formation simultanée d'une anémie déficiente en vitamine B12 est caractérisée par une sensation constante de fatigue et de léthargie. Le patient perd son intérêt pour la vie, sa vitalité diminue. Il fait mal et brûle dans la bouche, sur la langue, il y a des troubles de la sensibilité qui se produisent simultanément dans les bras et les jambes et qui se traduisent par des brûlures, des picotements et la chair de poule.
  4. La gastrite antrale infectieuse (Helicobacter), accompagnée d'une production excessive de sécrétions, manifeste un ensemble de symptômes similaires à ceux de l'ulcère gastroduodénal, puisque le patient développe cette pathologie: vomissements, caractéristiques des ulcères douloureux.

Il existe également des signes tels que perte de poids, symptômes de carence en vitamines - grappes, épaississement excessif de la couche cornée de l'épiderme, cheveux et ongles cassants.

Traitement de la gastrite atrophique

L'exacerbation de la maladie nécessite le respect d'un régime alimentaire comportant des restrictions valables uniquement pendant cette période. Après le début de la rémission, vous devez bien manger. Les patients avec une production de sécrétions gastrique supprimée et faible adhèrent au mode de stimulation de leur régime alimentaire.
Pour toute gastrite est interdit d'utiliser les produits suivants:

  • spiritueux, café, soda;
  • conserves, épices, viandes fumées;
  • aliments frits, gras, assaisonnés d'épices;
  • substituts, concentrés de tous produits;
  • du chocolat;
  • restauration rapide - restauration rapide;
  • cuisson au four;
  • produits de stimulation de la fermentation - pain noir, produits laitiers, raisins.

Il est nécessaire de manger un peu, mais souvent 5 à 6 fois par jour. Le régime alimentaire est équilibré, varié et ne se limite pas exclusivement aux céréales et aux bouillons. Dans le régime alimentaire est important la présence d'une quantité suffisante d'aliments protéinés.

Traitement de la gastrite atrophique de type A (auto-immune)

Au stade initial de la maladie, avec sa progression, si l'estomac produit un secret, mais que les processus immunitaires sont profondément perturbés, le patient se voit prescrire des hormones glucocorticoïdes. Si les symptômes douloureux ne gênent pas (en rémission), aucun traitement n'est nécessaire.

Si la production de sécrétions glandulaires est réduite, on prescrit au patient le régime n ° 2 de Pevzner (voir tableau 1), une combinaison de préparations de sucs gastriques naturels et de médicaments qui améliorent l'activité locomotrice de la partie inférieure de l'estomac et accélèrent son vidage - Motilium, Motilak.
Tableau 1

Gastrite atrophique: causes, symptômes, traitement

La gastrite atrophique est une forme relativement rare d'un groupe commun de maladies similaires. Bien que, dans certains cas, elle ne se manifeste pratiquement pas, il s'agit d'une maladie plutôt insidieuse et dangereuse qui nécessite un traitement médicamenteux actif.

Si les gens vivent longtemps avec cette maladie, ils finissent par provoquer un grave amincissement de la paroi de la muqueuse gastrique, provoquant souvent le développement de saignements gastriques perforés ou d'ulcères. De toute évidence, il est impossible de retarder le traitement.

Et dans cet article, nous parlerons de la manière de traiter la gastrite atrophique (tous ses sous-types), de ce qui devrait être le menu et de ses causes. Nous allons aussi parler de la dangerosité

Qu'est-ce qu'une gastrite atrophique?

La gastrite atrophique (également appelée "Qatar" et dans le système le code CIM-10 - "K29.4") est une maladie caractérisée par une altération de la fonction gastrique sécrétoire. De plus, il s’agit d’un processus très prononcé, qui ne conduit pas seulement à des phénomènes d’inconfort, mais est également dangereux pour ses complications.

La violation de la sécrétion se manifeste par le fait que le mécanisme de digestion des aliments commence à fonctionner de manière désordonnée. La gastrite atrophique affecte les glandes sécrétoires (leur atrophie se produit, c'est ce à quoi le nom fait référence), qui produisent le suc gastrique et contrôlent sa concentration.

Après l'apparition, la maladie progresse lentement. Son apogée peut être considérée comme le développement d'une insuffisance hépatique, d'une inflammation du pancréas et des intestins sur toute sa longueur.

Mais même un catarrhe atrophique modérément courant crée de graves problèmes d'estomac. Par exemple, l'absorption des macro et micro-éléments dans la lumière de l'intestin grêle est perturbée, ce qui provoque chez le patient des symptômes de manque de vitamines et d'autres substances bénéfiques.

Une telle maladie est également dangereuse car elle provoque la réaction auto-immune de l'organisme. Il existe des cas où cette complication se termine par le développement d'une alopécie (alopécie) et d'une dermatite de contact chez un patient.

Causes de la gastrite atrophique

Malheureusement, les causes exactes du développement de cette maladie au stade actuel du développement de la médecine n’ont pas été établies. Cependant, il existe des causes secondaires responsables du développement de ce type de gastrite de l'estomac:

  1. Facteur auto-immunitaire.
  2. Infection pylori.
  3. Maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal (pangastrite, catarrhe de M. Antrum, ulcère gastrique, etc.).
  4. L'abus d'alcool.
  5. Complications de l'utilisation de certains médicaments (le plus souvent, la cause étant observée chez les femmes).
  6. Intoxication du corps.
  7. L'hérédité.

Le facteur auto-immun et l'infection par le microorganisme H. pylori sont particulièrement remarquables. On sait donc que beaucoup de gens qui n’ont pas exactement les causes avérées de la maladie du corps humain surviennent à l’arrière-plan du processus auto-immun.

La même situation est avec la gastrite atrophique. Il est souvent constaté que le patient a une gastrite atrophique focale ou une gastrite hyperplasique atrophique survenue à l'arrière-plan du xp existant. maladie auto-immune.

Il existe probablement un lien certain entre ces deux processus. Cependant, pour le moment, cela n’a pas été prouvé, mais des discussions sont en cours.

De plus, très souvent, une gastrite atrophique diffuse et une gastrite atrophique focale se produisent dans le contexte d'une invasion gastrique par la bactérie H. pylori. Normalement, presque toutes les personnes en ont, mais lorsque la réponse immunitaire locale est affaiblie, la bactérie commence à se multiplier et à endommager les parois de l'estomac. Cependant, la relation entre H. pylori et le catarrhe atrophique n’a pas non plus été prouvée.

Types de gastrite atrophique

Sharp et hr. Le catarrhe atrophique (pangastrite) est divisé en plusieurs espèces selon le degré de localisation et l'évolution. Très souvent, un type de maladie en l’absence de traitement passe de l’autre (d’un stade inférieur à un stade supérieur).

En général, xp. et le Qatar avec une atrophie aiguë sont divisés en types suivants:

  1. Qatar subatrophe.
  2. Catarrhe atrophique antral.
  3. Catarrhe focal.
  4. Catarrhe multifactoriel (se transforme souvent en catarrhe hypertrophique ou cancer).

Le type sous-trophique de la maladie est généralement observé chez les femmes (comme en témoignent de nombreuses revues de patients et statistiques médicales) et constitue en fait l’état «limite» précédant la gastrite atrophique. Avec cette maladie, il se produit des modifications pathologiques dans le tractus gastro-intestinal de nature atrophique.

Antrum Qatar est déjà une maladie à part entière dans laquelle une grave atrophie des muqueuses se produit dans l'antre de l'estomac. L’autocicatrisation et la récupération de la totalité du mucus à ce stade, bien qu’elles se produisent, sont très rares. Si la maladie est observée à ce stade pendant des années, il est impossible de restaurer le mucus à son état initial en raison de la formation de cicatrices approximatives.

Le catarrhe focal est caractérisé par une lésion ponctuelle de la muqueuse gastro-intestinale. En termes simples, il existe des petits foyers inflammatoires dans lesquels se produisent des processus atrophiques. Le pronostic de cette forme de la maladie est généralement défavorable, car elle peut être guérie, mais il n’est pas possible de restaurer la membrane muqueuse. Le pronostic devient encore pire avec une évolution longue de la maladie (plus de trois ans).

Le catarrhe multifactoriel est la variante la plus redoutable de la maladie, dont le pronostic est extrêmement défavorable. La maladie affecte toutes les parties de l'estomac et progresse rapidement, entraînant une atteinte du foie et du pancréas. Souvent, cette forme de maladie se transforme en cancer.

Danger de gastrite atrophique (vidéo)

Qu'est-ce qu'une gastrite atrophique dangereuse?

Ce type de maladie est principalement une transition dangereuse dans le cancer de l'estomac. Outre le cancer, de nombreuses complications peuvent survenir dans le contexte d'un catarrhe atrophique.

Il s'agit également d'un saignement massif et d'une perforation très graves (rupture de la membrane muqueuse) de l'estomac. Il est également possible que de multiples cicatrices se développent sur la muqueuse gastro-intestinale et une anémie sévère.

Parmi les complications du Qatar atrophique, il y a l'alopécie totale et universelle (alopécie). Il est également possible de développer des maladies auto-immunes et des allergies à certains aliments.

Symptômes de la gastrite atrophique

Les symptômes de ce type ne sont pas spécifiques et la maladie se confond facilement avec d'autres types de gastrite de l'estomac. Par conséquent, un examen physique par un médecin est toujours complété par une FGDS et des analyses de sang. En général, les symptômes du catarrhe atrophique de l’estomac sont les suivants:

  • augmentation de l'acidité de l'estomac;
  • crises aiguës de douleur intestinale (comme dans la dysenterie);
  • sensation de lourdeur et de surpeuplement dans l'estomac;
  • douleur sourde à l'estomac;
  • éructations d'air;
  • amertume et goût désagréable dans la bouche;
  • une diminution significative de l'appétit (cela se manifeste généralement par une gastrite hyperplasique atrophique);
  • constipation fréquente ou, au contraire, diarrhée;
  • le développement de l'anémie ferriprive (il s'agit généralement d'une gastrite atrophique focale et d'un catarrhe avec métaplasie intestinale);
  • l'apparition de la faiblesse immédiatement après le repas;
  • langage atrophique et poilu;
  • peau sèche;
  • Carence en vitamines A, C et B12 (généralement causée par le développement d'un catarrhe hypertrophique);
  • La gastrite atrophique focale se caractérise par l'apparition de lésions cutanées zaed et pustuleuses (en particulier des extrémités);
  • réduction de la réponse immunitaire locale (locale);
  • la survenue d'infections fongiques de la cavité buccale, des organes génitaux et des orteils des jambes et des bras
  • perte de cheveux sur les membres et la tête (se produit généralement dans le Qatar atrophique avec métaplasie intestinale);
  • flatulences dues à une digestion insuffisante des aliments par les intestins.

Diagnostic de la gastrite atrophique

Les difficultés d'identification de la gastrite atrophique à l'aide de certaines méthodes de diagnostic ne se posent pas.

Pour diagnostiquer cette maladie, vous pouvez utiliser les méthodes d'imagerie suivantes (seules ou combinées):

  1. Examen aux rayons X de toutes les structures de l'estomac.
  2. Fibrogastroduodenoscopy (FGDS) pour détecter des foyers d'inflammation et la présence de H. Pylori pathogène.
  3. Examen histologique (biopsie), qui est généralement effectué en même temps que la procédure FGDS.
  4. Détection gastrique.

Outre la visualisation, diverses analyses biochimiques de diagnostic sont également utilisées. Ceux-ci incluent:

  1. PH-métrie intragastrique, consistant en la prise d'acide pour évaluer son acidité.
  2. Analyse immunologique du sang (détaillée).
  3. Excréments bactériens (rarement requis).

Traitement médicamenteux de la gastrite atrophique

Pour le traitement de cette maladie utilisé une quantité énorme de médicaments. Mais en général, statistiquement, les médicaments suivants se sont recommandés le mieux pour le traitement de la gastrite atrophique:

Le médicament "Nolpaz" et "De-Nol" est prescrit au début de la maladie. Avec leur inefficacité, ils connectent Omeprazole et Actovegin. Au stade final du traitement prescrit le médicament "Karinat".

Cependant, il ne s’agit là que d’une tactique approximative du traitement, alors que les médicaments sont choisis individuellement pour chaque patient et pour chaque cas clinique individuellement. Ce qui doit être pris n'est décidé que par le médecin traitant. Par conséquent, la liste de médicaments ci-dessus ne doit pas être considérée comme une tactique d'action dans les cas de catarrhe atrophique.

Régime alimentaire pour gastrite atrophique

Le régime alimentaire pour ce type de Qatar implique un rejet catégorique de certains aliments. Il est donc interdit au patient, même à petites doses, d’utiliser les aliments suivants:

  • tous les aliments épicés, salés, acides et frits;
  • produits fumés;
  • produits marinés (afin de ne pas augmenter l'acidité du suc gastrique);
  • plats gras;
  • cuisson au four;
  • tout aliment contenant des glucides simples;
  • boissons au café et thés forts (le thé noir faible et faible doit être bu modérément, pas plus de 8 fois par semaine);
  • boissons gazeuses (pour ne pas augmenter l'acidité du suc gastrique);
  • boissons alcoolisées.

Il est important de noter que les produits présentant un Qatar atrophique ne peuvent être consommés que sous forme de chaleur. Les aliments trop chauds ou froids sont interdits. De plus, la nourriture doit être émincée pour réduire la charge sur le système gastro-intestinal. Les restrictions nutritionnelles elles-mêmes sont introduites pour un à deux mois, mais pendant trois semaines, les «produits nocifs» sont progressivement éliminés par petites portions (mais pas toutes).

Les autres plats non inclus dans le menu interdit sont autorisés. Il est seulement intéressant de noter que les éléments suivants doivent être inclus dans le menu du patient, même s'il ne les aime pas:

  • porridges au lait et à l'avoine faible en gras;
  • viande bouillie ou poisson faible en gras;
  • légumes bouillis ou cuits à la vapeur;
  • lait et produits laitiers;
  • il est encore possible d'effectuer un traitement avec de l'huile d'argousier, en utilisant 1-2 cuillères à soupe chaque jour (même avec de l'huile d'argousier, il est possible d'utiliser diverses céréales);
  • Dans le menu, il est également recommandé d'inclure des infusions de propolis.

Prévention de la gastrite atrophique

Malgré le fait que ce type de catarrhe de l'estomac puisse être guéri même aux stades les plus avancés (métaplasie comprise), il est préférable de prévenir le développement de cette maladie à l'avance. Et pour les patients qui ont déjà réussi à guérir la pathologie, il est judicieux de procéder à une prévention afin de prévenir une rechute à court terme de la maladie ou son re-développement après de nombreuses années.

Donc, pour la prévention de cette maladie, vous devez surveiller en permanence l'état du tractus gastro-intestinal, identifier et traiter les maladies détectées à temps et ne jamais essayer de les traiter vous-même. Une alimentation régulière et adéquate est très importante, là où il peut y avoir n'importe quel plat, mais seulement en petite quantité.

Il est recommandé au moins tous les trois jours de manger des légumes et des fruits, de prendre des infusions de propolis et de boire des thés verts. Il est important de réduire l'utilisation de boissons alcoolisées et de café au minimum absolu, d'arrêter de fumer. Pour la prévention du catarrhe auto-immune, il est conseillé de pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes par jour.