Principal / La dysenterie

La gastrite atrophique de l'antre est un cancer

La dysenterie

La gastrite de l'Antrum est une maladie au cours de laquelle la muqueuse gastrique est exposée à une inflammation dans sa dernière partie de la sortie. En raison des modifications de l'état de l'estomac, la production de mucus et d'enzymes importantes pour la digestion des aliments est ralentie, ce qui s'accompagne de la destruction de l'épithélium et d'une augmentation de l'acidité du suc gastrique. Bien que la maladie puisse causer beaucoup de douleur et entraîner des complications assez graves, elle peut toutefois être traitée facilement avec un traitement rapide.

C'est quoi

La formation d'une gastrite de l'antre enflamme la membrane pylorique de l'estomac, située dans sa partie inférieure. La maladie est souvent causée par la bactérie Helicobacter pylori, qui, par ses fonctions vitales, viole les fonctions typiques de l'estomac sous forme de dysfonctionnements de ses glandes et modifie la structure de sa partie inférieure.

Cette pathologie apparue est capable de ne pas présenter de symptômes prononcés; cependant, toute la période latente continue à se développer, dégénérant en une gastrite érosive, précédant un ulcère peptique. Antrum se réfère à la gastrite appartenant au groupe B, dont les causes sont des microorganismes pathogènes qui provoquent une inflammation.

A quoi ressemble la photo?

Lors de l'examen de patients présentant ce type de gastrite, la photo montre la déformation des parois de l'antre de l'estomac, dont les dernières étapes sont caractérisées par la formation de cicatrices profondes et bien visibles. Comme l'antre, qui est affecté par la gastrite de l'antre, est assez grand et occupe environ trente pour cent de la surface totale de l'estomac, il n'est généralement pas difficile de diagnostiquer les changements survenus. Les changements pathologiques sont dus à une sécrétion insuffisante de mucus par les glandes situées dans cette section, qui protègent les parois de l'estomac contre l'érosion de leur acide chlorhydrique.

Les symptômes

Le stade initial de la maladie se caractérise par une évolution asymptomatique ou présente des symptômes bénins. Chez les patients présentant une violation des processus de digestion, ce qui se traduit par les manifestations habituelles de la gastrite, à savoir:

  • Sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • Diminution de l'appétit;
  • Douleur mineure dans l'hypochondre, apparaissant sous la forme d'attaques;
  • Défécation altérée sous forme de constipation et de diarrhée;
  • L'apparition d'éructations avec une odeur aigre.

Dans la plupart des cas, les patients souffrent patiemment de tous ces symptômes et ne sont pas pressés de demander de l'aide à un médecin. Cependant, les changements pathologiques dans l'état de l'estomac se poursuivent, les symptômes de la maladie s'aggravent, ce qui se manifeste par:

  • La douleur à l'estomac survient une heure et demie après avoir mangé;
  • Un goût désagréable dans la bouche augmente, des brûlures d'estomac apparaissent;
  • Il peut y avoir des nausées, des vomissements, des symptômes de flatulence;
  • L'hémorragie gastrique ou méléna peut apparaître sous forme de selles semi-liquides de couleur noire avec une odeur désagréable, ce qui indique également un saignement gastro-intestinal;
  • L'état du patient s'aggrave, il y a une panne et sa performance diminue;
  • Les défenses du corps sont réduites;
  • L'hypotension peut diminuer;
  • Chez les patients dont la couleur de la peau change, la peau devient pâle avec une teinte grisâtre;
  • Trouble du rythme cardiaque observé.

Le patient peut présenter un ou plusieurs de ces symptômes, en fonction de l'état du corps et de son aptitude à résister au développement d'une pathologie, des manifestations douloureuses peuvent être prononcées ou bénignes, mais dans tous les cas, l'état de santé va s'aggraver et ne peut être ignoré.

Signes de

Une caractéristique de la gastrite de l'antre est son évolution asymptomatique dans les premiers stades de la maladie. Mais comme vous le savez, toute maladie est plus facile à traiter si le processus de traitement commence le plus tôt possible. Dans les premiers stades de la gastrite de ce type, la lésion n'affecte que la couche superficielle de la muqueuse gastrique, les glandes ne sont pas affectées et les processus digestifs ne sont pas affectés. Par conséquent, il est nécessaire de faire attention aux moindres signes de changement de l'état de l'estomac, qui avec le développement ultérieur de la maladie se manifestent par les symptômes suivants:

  1. L'apparition d'une douleur intense, parfois intolérable, à l'endroit de l'épigastre, qui survient après l'ingestion de nourriture et dure jusqu'à deux heures.
  2. Toute nourriture est accompagnée d'épisodes de brûlures d'estomac.
  3. Eclaboussures au goût acidulé.
  4. L'apparition de noir dans les fèces.
  5. Attaques de nausée, se transformant en vomissement, dans lequel il y a des traînées ou des caillots de sang.

Sans prendre les mesures appropriées, en l'absence de traitement et en cas de non-respect du régime alimentaire, les manifestations de la maladie sont encore renforcées. Les patients ne peuvent normalement pas digérer les aliments, car tous les organes en souffrent, commencent à perdre du poids, leur santé se dégrade. Cette condition nécessite un traitement à long terme, souvent réalisé sous la supervision de spécialistes à l'hôpital. Afin de ne pas atteindre un tel état, il est important d'apprendre à déterminer l'apparition de changements pathologiques par leurs premiers signes, afin que la maladie elle-même puisse être facilement éliminée, que des troubles graves du tractus gastro-intestinal puissent se développer et que des complications graves puissent être évitées.

Formes de gastrite antrale

La gastrite antrale peut revêtir différentes formes et types, en fonction de la cause de la pathologie, du développement de la maladie, du degré de dommage structurel, de la durée et de la possibilité de complications. Par la nature de la maladie sont distingués:

  1. La forme aiguë de la gastrite antrale est un processus inflammatoire se développant indépendamment, accompagné de symptômes prononcés et d'une transition rapide vers une maladie chronique. Se produit à la suite de conditions environnementales défavorables ou sous l’influence d’autres effets nocifs.
  2. Forme chronique résultant d'un traitement inadéquat pour la gastrite aiguë. Elle se caractérise par une clinique qui avance lentement, sous la forme de périodes alternées d'exacerbations et d'accalmies. À la suite du développement, il forme des cicatrices avec des foyers atrophiés sur la membrane muqueuse. Peut être accompagné de complications sous la forme d'un rétrécissement de l'estomac pylorique avec une violation du passage des aliments entrant.

En plus des formes, la gastrite de l'antre peut différer par les caractéristiques de son développement et la nature des modifications structurelles de la membrane muqueuse tapissant l'estomac.

Vue focale de la gastrite de l'antre

Ce type a une forme chronique avec la défaite de plusieurs zones de l'épithélium. À mesure que le processus inflammatoire se développe, les zones touchées s’atrophient, ce qui perturbe la digestion des aliments et forme une inflammation focale.

Vue érosive de la gastrite de l'antre

Cette espèce est le résultat d'une maladie superficielle, lorsque le traitement était insuffisant ou pas du tout exécuté. La coquille interne est affectée par l'apparition de foyers d'érosion dans les zones d'accumulation de bactéries. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les glandes peuvent être touchées, des cicatrices peuvent se former et, en cas d'exacerbation, les zones enflammées commencent à saigner. Le développement de la pathologie est souvent causé par un traitement analphabète, la malbouffe ou l'alcool.

Vue de la surface de la gastrite de l'antre

Cette espèce provoque une infection par la bactérie Helicobacter pylori, ce qui entraîne l'existence et le fonctionnement de ce dernier, ce qui réduit le fonctionnement des glandes, ce qui ne peut plus neutraliser l'excès d'acide dans le suc gastrique. En raison de l'acidité accrue, la surface de la muqueuse est affectée, les cicatrices dans ce cas ne sont pas formées. Les principaux symptômes de cette affection sont des douleurs dans l'espace intercostal, des accès de brûlures d'estomac et des éructations acides.

Atrophique Voir la gastrite de l'antre

Elle se caractérise par des modifications de l'épithélium de l'estomac avec une atrophie de la membrane muqueuse et une absence de sécrétion des glandes. La condition est compliquée par l'incapacité de l'estomac à digérer les aliments qui y pénètrent. La maladie sous forme chronique est considérée comme la période précédant la tumeur maligne.

Gastrite chronique de l'antre

La maladie commence toujours par une forme aiguë qui devient rapidement chronique. La forme chronique est la plus insidieuse, car les symptômes de la maladie n'apparaissent que lorsque les couches les plus profondes de la membrane muqueuse sont affectées et que des modifications caractéristiques se produisent dans celle-ci avec des plaques atrophiées et des érosions.

Diagnostics

L'efficacité de la thérapie dépend du bon diagnostic. À cette fin, diverses méthodes de diagnostic sont utilisées sous forme d'études instrumentales, différentielles et de laboratoire. L'enquête commence par des tests de laboratoire visant à identifier la bactérie Helicobacter, puis examine la capacité de digestion des aliments et leur assimilation des substances nécessaires à l'organisme, la possibilité de développer une inflammation et la présence de sang dans les fèces.

Ensuite, ils mènent une enquête sur l'antre des groupes de discussion, avec l'introduction d'un dispositif optique dans la cavité de l'estomac. Avec cette méthode, il est possible d'évaluer visuellement l'épithélium qui tapisse l'estomac, afin de détecter les cicatrices et l'érosion existantes. Lors de la réalisation de cette procédure de diagnostic, il est possible, si nécessaire, de prélever du matériel pour une biopsie, ce qui permet de révéler la possibilité de processus malins au stade initial de leur développement.

Assurez-vous d’effectuer la détermination de l’acidité du suc gastrique, car le traitement de la gastrite implique l’utilisation d’antiacides. Les modifications possibles peuvent être détectées à l'aide d'autres méthodes de diagnostic, telles que la tomodensitométrie, l'IRM ou la radiographie. Si nécessaire, ils sont en mesure d'identifier les moindres changements structurels dans l'estomac du patient.

Traitement

Le traitement de la gastrite de l'antre est un processus assez compliqué et prend beaucoup de temps. Il est complexe et contient un traitement médicamenteux, le respect des restrictions alimentaires et le respect des exigences alimentaires, l'utilisation de médicaments traditionnels et des mesures visant à améliorer les défenses de l'organisme et à renforcer l'immunité. L'utilisation conjointe de chacune de ces méthodes peut augmenter l'efficacité du traitement, prévenir le risque de complications graves et prévenir le décès.

Le traitement vise principalement à éliminer la bactérie Helicobacter qui est à l'origine du développement de l'inflammation. Si vous partez d'un autre, tout le traitement ne sera pas suffisamment efficace, car l'activité vitale des bactéries va interférer avec cela. La thérapie réalisée utilise les méthodes de traitement suivantes:

  1. Les médicaments antibactériens sont utilisés pour tuer les infections bactériennes.
  2. Pour ramener l’acidité du suc gastrique à la normale, des antiacides sont utilisés, des médicaments aux propriétés enveloppantes.
  3. La douleur sévère est éliminée avec des antispasmodiques ou des analgésiques similaires.
  4. Afin de rétablir une microflore normale dans le tractus intestinal, des probiotiques sont utilisés.
  5. Pour améliorer l'état général du corps, des enzymes et des antiémétiques sont nécessaires.

Après avoir souffert d'une maladie affectant l'estomac et le système digestif, le corps du patient souffre d'un manque de vitamines et un traitement par vitamines est effectué pour le combler. En plus du traitement en cours, on prescrit au patient un moyen de stimuler la régénération des zones endommagées et de restaurer la motilité gastrique.

Remèdes populaires

L'utilisation des prescriptions offertes par la médecine traditionnelle dans le traitement de la gastrite de l'antre, n'est fournie qu'après consultation préalable de votre médecin, certaines d'entre elles étant incompatibles avec les antibiotiques. Dans d’autres cas, l’utilisation de méthodes traditionnelles ne fait qu’accroître l’efficacité des traitements médicamenteux, contribuer à une récupération plus rapide des tissus endommagés et restaurer la fonction de l’estomac.

En tant que recettes visant à améliorer l'état du tractus gastro-intestinal, les plantes sont utilisées sous forme de camomille, menthe poivrée, fenouil, pour en préparer une décoction ou une infusion, utiles non seulement pour l'estomac, mais aussi pour le système nerveux.

  1. La guérison de l'épithélium endommagé de la muqueuse gastrique sera accélérée par les fleurs de calendula, qui arrêteront l'inflammation et augmenteront les processus de régénération. À cette fin, une infusion de deux cuillères de matière première sèche par tasse d'eau bouillante est utilisée. La perfusion est laissée à refroidir et prendre une grande cuillère avant les repas.
  2. Un outil tout aussi efficace est la teinture alcoolique à la propolis, qui permet de neutraliser les effets nocifs des microbes sur la membrane muqueuse et de réduire la gravité de l’inflammation. Pour le traitement de la teinture pharmaceutique dans la quantité de 25 gouttes ajoutées à un demi-verre d'eau et prendre 60 minutes avant les repas jusqu'à quatre fois au cours de la journée.
  3. Il a longtemps été utilisé pour l'huile de gastrite des fruits de l'argousier. Il a des propriétés régénérantes et normalise les fonctions de sécrétion de l'estomac. Une cuillerée de beurre dilué dans un verre de lait, puis boire. Cet outil enveloppe les parois de l'estomac, les protégeant et les protégeant des irritants.

Il existe d'autres outils à base d'ingrédients à base de plantes qui ont démontré leur efficacité dans le traitement des modifications pathologiques de l'état de l'estomac et des intestins. Mais aucun d'entre eux, même les plus anodins, ne peut être utilisé qu'avec l'accord de votre médecin, qui peut prendre en compte toutes les indications qui lui sont données et la présence de contre-indications individuelles.

Alimentation et nutrition

La thérapie par le régime constitue une place importante dans le traitement de la gastrite de l'antre. Elle consiste essentiellement en une alimentation saine et appropriée et en excluant les aliments susceptibles d'irriter la muqueuse gastrique. Tous les aliments consommés ne doivent pas augmenter la sécrétion de suc gastrique ni nuire à la digestion des aliments.

Les recommandations relatives à ce type de maladie ne diffèrent pas beaucoup des règles concernant la nutrition des patients présentant une inflammation des muqueuses dans d'autres parties de l'estomac et des intestins, comme ceci:

  • Mangez de petites portions de nourriture, mais vous devez manger avec de petits intervalles entre les repas et souvent;
  • Il est nécessaire d'exclure complètement du menu tous les plats épicés, frits, fumés, les spiritueux, le café fort moulu et le thé, les crudités;
  • Les tisanes, la compote et la gelée profiteront aux malades;
  • Le porridge bouilli dans l'eau, la viande et le poisson maigres bouillis, les légumes bouillis en purée sont autorisés.

En adhérant à ces conseils, vous pouvez atténuer la nature de la maladie, atténuer ses symptômes et prévenir des complications graves. Si vous ne suivez pas les règles d'une saine alimentation, même avec l'usage de drogues, l'efficacité du processus de traitement sera faible. Comme les symptômes de la maladie sont éliminés, le régime alimentaire n'est peut-être pas aussi strict. Cependant, les principales restrictions alimentaires restent pertinentes pendant longtemps.

Prévention

Les patients prédisposés à divers troubles du système digestif, réagissant clairement à des aliments de qualité médiocre ou susceptibles de provoquer des maux d'estomac, sont obligés de faire attention à leur santé et de ne pas passer à côté des premiers symptômes du trouble. Au premier soupçon de gastrite, d'apparition de brûlures d'estomac ou d'une éructation désagréable, vous devez immédiatement consulter un gastro-entérologue et subir des tests. Sur la base des résultats obtenus, le spécialiste sera en mesure de poser un diagnostic précis et, si nécessaire, de prendre les rendez-vous appropriés.

En tant que mesure préventive contre les infections, vous devez bien laver les légumes, respecter les règles d’hygiène personnelle et surveiller l’état de votre bouche. Si on remarque que la santé de l'estomac ne diffère pas, il vaut mieux ne pas irriter ses muqueuses avec des épices épicées, de l'alcool, des aliments trop cuits et des viandes fumées. De tels aliments peuvent être abordables, mais occasionnellement et avec confiance en l’absence de gastrite.

Prévisions

La gastrite de l'Antrum est un processus inflammatoire assez grave qui peut conduire au résultat le plus triste, mais seulement si vous laissez le développement de la pathologie sans surveillance et ne procédez pas au traitement. Le refus de l’auto-traitement, le choix correct du traitement et l’adhésion à la nutrition thérapeutique, en particulier aux premiers stades de la maladie, permettront de traiter rapidement la pathologie, d’en éliminer les symptômes et de ramener à la normale toutes les fonctions de l’estomac.

Avec un pronostic positif, seule la forme atrophique de la gastrite de l'antre peut être une exception, aboutissant souvent à la formation d'une tumeur maligne. Les possibilités de la médecine moderne permettent d'éliminer rapidement la maladie dans sa première phase aiguë; dans le cas de sa forme chronique, même après traitement, il est recommandé de respecter certaines restrictions alimentaires pendant de nombreuses années afin d'éviter le risque de rechute.

Les avis

Chers lecteurs, votre avis compte beaucoup pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de commenter la gastrite de l'antre dans les commentaires, cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

J'ai maintenant appris à vivre avec une gastrite existante. Après plusieurs années de tourments, lorsque presque tous les repas étaient accompagnés de brûlures d'estomac, j'ai finalement été examiné par un gastro-entérologue, qui m'a diagnostiqué une gastrite de l'antre sous une forme chronique. Franchement, je m'attendais même au pire, j'avais peur d'aller chez le médecin. En conséquence, le traitement de la toxicomanie, en passant, n’est pas très étendu: quelques pilules par jour et un régime amaigrissant. Maintenant je me sens beaucoup mieux.

Le traitement de cette forme de gastrite consiste en une surveillance constante de la nutrition, ainsi qu’en consultation avec le médecin traitant. On m'a recommandé un jeûne de deux jours pour donner du repos à l'estomac. A cette époque, seule l'eau buvait et le thé, puis commençait à suivre un régime, essayait tout sous une forme déchiquetée, des légumes frottés, suivait tous les conseils de son médecin.

Gastrite atrophique antrale: diagnostic et traitement de la maladie

Qu'est-ce qu'une gastrite atrophique?

La base de la gastrite de l'antre atrophique, comme on peut le voir dans le nom même, sont les processus d'atrophie de la membrane muqueuse de la section correspondante de l'estomac. Dans le même temps, on observe une diminution du nombre de cellules en fonctionnement, en particulier de cellules pariétales, dont la tâche principale est l'isolement de l'acide chlorhydrique, principal composant du suc gastrique.

En raison de la perte croissante de cellules efficaces, elles sont remplacées par des éléments plus jeunes et plus immatures, appelés cellules souches. Avec des divisions répétées, elles forment des couches entières de simples cellules glandulaires produisant du mucus - un composant tout aussi important du suc gastrique, qui ne participe cependant pas à la digestion. Ces cellules s'atrophient également, sont remplacées par de nouvelles et le cercle est fermé.

Variétés de gastrite atrophique

Du point de vue du tableau clinique, de la prévalence du processus pathologique et des caractéristiques de la structure histologique de la membrane muqueuse, il existe plusieurs types de gastrite atrophique de l'antre:

  • Gastrite atrophique aiguë, qu'il serait plus correct d'appeler la phase active de la gastrite chronique. Il se caractérise par une réaction inflammatoire prononcée au niveau de la membrane muqueuse et se manifeste cliniquement par une douleur abdominale aiguë, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements et d'autres symptômes.
  • Gastrite atrophique chronique, caractérisée par une atrophie progressive de la muqueuse gastrique et le développement de manifestations cliniques complexes de la part de divers systèmes de l'organisme.
  • Gastrite atrophique focale, dans laquelle on détecte dans le contexte d'une atrophie muqueuse globalement saine et inchangée.
  • Gastrite atrophique superficielle - la phase initiale du processus, qui est détectée uniquement par l'examen histologique d'un échantillon de la membrane muqueuse.
  • Gastrite atrophique antrale, touchant la partie inférieure de l'estomac, qui passe directement dans le duodénum.
  • La gastrite atrophique diffuse est une sorte de stade intermédiaire entre la gastrite superficielle et le stade de modifications dystrophiques prononcées.

Dans la plupart des cas, le choix d'une forme spécifique de gastrite atrophique n'est possible que sur la base d'un examen endoscopique (gastroscopie), suivi de l'étude d'un fragment de la muqueuse gastrique.

Qu'est-ce qu'une gastrite atrophique antrale dangereuse?

La gastrite atrophique de l'antre est considérée à juste titre comme une maladie précancéreuse, due à une activité excessive des cellules souches. Avec leur division incontrôlée, il y a tôt ou tard des défaillances dans leur appareil génétique, qui s'accumulent à chaque division ultérieure. En conséquence, en l'absence de traitement compétent à un certain stade, une dégénérescence maligne et le développement d'un cancer gastrique se produisent.

La gastrite antrale avec atrophie de la muqueuse gastrique conduit également à des troubles systémiques du fonctionnement des organes internes. En particulier, très souvent, cette maladie s'accompagne d'une violation grave du métabolisme de la vitamine B12, à la suite de laquelle se développent le système hématopoïétique (anémie mégaloblastique) et le système nerveux (la moelle épinière est atteinte).

Les causes de la maladie

Dans la plupart des cas, l'apparition d'une gastrite atrophique de l'antre de l'estomac est associée à une infection à Helicobacter pylori. Dans un premier temps, cette bactérie colonise la membrane muqueuse et provoque une légère inflammation, qui ne conduit pas à une diminution de la masse cellulaire totale; en d'autres termes, il provoque une gastrite antrale non atrophique. Au fil du temps, sous l'influence de l'inflammation chronique, l'équilibre des forces destructives de la bactérie et des réserves protectrices du corps se modifie, et une atrophie progressive commence.

Par la suite, des processus auto-immuns s’ajoutent à ce sol inflammatoire, qui consistent en la destruction des structures de l’organisme par le système immunitaire. Il inhibe l'activité des cellules immatures et en cours de division, ce qui les empêche de remplir pleinement leurs fonctions. On pense que les réactions auto-immunes dans la muqueuse gastrique ne se produisent pas sans la présence d'Helicobacter pylori.

Tableau clinique et symptômes

Chez une proportion significative de patients, la gastrite atrophique chronique survient sans aucun symptôme, ce qui est très dangereux. L'absence de diagnostic en temps opportun ne permet pas un traitement adéquat et, par conséquent, le risque de développement de processus tumoraux augmente considérablement.

Aux stades avancés de la maladie, les patients peuvent remarquer les symptômes suivants:

  • Flatulences et sensations de grondement dans l'estomac.
  • Violations de la chaise sous forme de constipation ou de diarrhée.
  • Odeur désagréable de la bouche.
  • Burp pourri.
  • Manque d'appétit réduit ou complet.
  • Nausées et vomissements.

En liaison avec la diminution de la production d'acide chlorhydrique, les patients ne tolèrent pas les aliments auparavant habituels, en particulier la viande et les produits laitiers, c'est-à-dire riches en protéines. Cela est dû au fait que l’acide chlorhydrique est nécessaire à l’activation de la pepsine - l’un des principaux enzymes capables de décomposer les grosses protéines en petites molécules adaptées à l’absorption.

En raison d'un trouble métabolique de la vitamine B12, les patients se plaignent souvent de faiblesse générale et de fatigue, de vertiges, de sensations désagréables dans la langue, ainsi que d'une diminution de la sensibilité des membres inférieurs et d'une perturbation de la démarche. Cela est dû à la défaite des systèmes hématopoïétique et nerveux, caractéristique d’une carence en cette vitamine.

Diagnostic de la gastrite atrophique

La gastroscopie est la norme de référence pour le diagnostic de la gastrite atrophique antrale. Cette méthode vous permet d’évaluer directement l’état de la membrane muqueuse et de prélever un morceau de tissu pour un examen histologique. Si le médecin voit sur une biopsie une image caractéristique de la maladie, le diagnostic sera confirmé.

En raison de la diminution caractéristique de l’acidité du suc gastrique, il est démontré que tous les patients atteints de gastrite atrophique effectuent une métrologie quotidienne du pH. L'étude montre une modification de l'environnement du suc gastrique dans le sens d'une légère acidité, voire neutre, ce qui sert de confirmation supplémentaire du diagnostic.

Les ultrasons, l'IRM, le scanner et d'autres méthodes de recherche similaires sont presque inutiles pour la gastrite atrophique, car ils ne permettent pas dans tous les détails de visualiser la muqueuse gastrique et d'effectuer des manipulations supplémentaires.

Traitement de la gastrite atrophique

En dépit des progrès considérables accomplis dans la compréhension des mécanismes de développement de la gastrite atrophique de l'antre, il n'a pas encore été trouvé de médicament pouvant prévenir de manière fiable la progression de l'atrophie. Le traitement de cette maladie est réduit à la normalisation de la fonction de l'estomac et à la prévention du développement de complications systémiques.

  • Traitement d’éradication visant à détruire H. pylori. Il inclut l'utilisation d'inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, rabéprazole, esoméprazole, lansoprazole), d'inhibiteurs des récepteurs de l'histamine (ranitidine, fanotidine), de préparations au bismuth, ainsi que d'antibiotiques du groupe des tétracyclines et des pénicillines.
  • Moyens rétablissant l’acidité du suc gastrique, ainsi que des préparations enzymatiques.
  • Injections de cyanocobalamine avec carence en vitamine B

Un traitement efficace de la gastrite atrophique est impossible sans régime spécial. Les repas doivent être fractionnés et en petites portions, 5-6 repas par jour. Il doit être exclu du régime des aliments épicés, acides et gras, ainsi que des produits irritants pour la muqueuse du tractus gastro-intestinal.

Prévention

Malheureusement, il n’existe aucun médicament ni aucune méthode qui puisse complètement empêcher le développement de la gastrite atrophique antrale. Dans la prévention de cette maladie, les visites régulières chez un gastro-entérologue et la réalisation d'une gastroscopie planifiée au moins une fois par an sont de la plus haute importance. Cela révélera la pathologie au stade le plus précoce, lorsque le traitement peut atteindre presque 100% du résultat.

La clé de la guérison d'une gastrite atrophique chronique de l'antre est entre les mains du patient lui-même. Seul le respect scrupuleux des recommandations médicales et la réalisation en temps voulu des études de diagnostic aideront à prévenir la progression de la maladie et à préserver la santé pendant de nombreuses années.

Comment guérir la gastrite atrophique antrale?

Causes de la gastrite - les maladies inflammatoires de l’estomac peuvent entraîner non seulement des erreurs d’alimentation, mais aussi d’autres facteurs: mauvaises habitudes, surmenage nerveux, maladies chroniques, infections bactériennes.

La gastrite se manifeste par des douleurs dans le haut de l'abdomen, des brûlures d'estomac, des nausées et parfois des vomissements ou de la diarrhée.

La gastrite aiguë non traitée peut éventuellement se transformer en une forme chronique difficile à traiter et donnant souvent des complications. Par conséquent, il est important de consulter un médecin dès les premiers signes désagréables de maladie gastrique.

Quelle est cette maladie?

La gastrite antrale (antrum-gastrite) est une forme morphologique de gastrite chronique caractérisée par une déformation de la membrane muqueuse, une augmentation du tonus et un affaiblissement de la motilité de la partie pylorique (partie de l'antrum) de l'estomac. Lorsque la gastrite antrale marque une augmentation de la sécrétion gastrique.

La gastrite atrophique est une maladie inflammatoire pathologique de la muqueuse gastrique, dans laquelle les cellules glandulaires sont progressivement remplacées par du tissu conjonctif. Avec une atrophie de la muqueuse gastrique, une insuffisance de sécrétion est observée.

Lorsque vous suivez un régime pour ce type, nous avons déjà écrit. Aussi en détail a parlé de la gastrite subatrophe.

Il y a 3 stades d'atrophie de la muqueuse gastrique:

  • atrophie naissante - modifications mineures touchant les glandes;
  • atrophie partielle - avec les glandes qui fonctionnent, il existe des zones pathologiques;
  • atrophie totale - les glandes sont presque complètement tapissées de tissu épithélial, ce qui leur fait perdre leur fonction principale.

L'exposition à la bactérie Helicobacter pylori provoque dans la plupart des cas des phénomènes atrophiques dans la région antrale, mais il ne faut pas exclure d'autres facteurs: exposition à long terme de substances irritantes à la muqueuse, prédisposition génétique et processus auto-immuns dans l'organisme.

Types possibles d'atrophie de l'antre:

  1. La gastrite atrophique focale se caractérise par l'apparition de foyers d'atrophie dans diverses parties de l'estomac, y compris dans sa partie antrale.
  2. La gastrite hyperplasique atrophique (polypeuse, "verruqueuse") est une forme rare de gastrite chronique caractérisée par l'association de foyers d'atrophie et de zones d'hyperplasie (épaississement de la membrane muqueuse). Les modifications pathologiques de cette forme de gastrite peuvent être localisées, à la fois dans l'antre et dans d'autres parties de l'estomac.

Les symptômes

Les symptômes de la gastrite atrophique antrale sont similaires à ceux de nombreuses autres formes de la maladie et peuvent se manifester comme suit:

  • douleur dans la région épigastrique, qui peut être à la fois intense dans la nature, si totalement absente;
  • diminution de l'appétit, des nausées, des vomissements;
  • brûlures d'estomac, éructations, lourdeur à l'estomac;
  • grondement dans l'estomac, flatulences;
  • la diarrhée;
  • souffle putride.

En plus des signes qui indiquent clairement des problèmes d’estomac, le patient peut ressentir un malaise général: maux de tête, vertiges, augmentation de la pression.

L'état des ongles et des cheveux se détériore en raison d'un métabolisme altéré et la peau pâlit.

La forme atrophique de la gastrite est considérée comme l'une des plus dangereuses, car elle est souvent asymptomatique et, en l'absence de traitement adéquat, elle devient l'une des causes les plus probables de cancer de l'estomac.

Diagnostics

Le diagnostic d'antrum gastrite atrophique n'est pas très différent du diagnostic d'autres formes chroniques de gastrite et comprend plusieurs étapes.

  • Diagnostic clinique. Prise d'histoire, examen du patient, élaboration d'un plan d'examen instrumental.
  • Diagnostic de laboratoire. Analyse générale du sang et de l'urine, analyse de sang pour les paramètres immunologiques, analyse des matières fécales pour l'hélicobactériose.
  • Le diagnostic respiratoire est l’un des moyens de détecter la bactérie Helicobacter pylori. La concentration d'ammoniac dans l'air exhalé par le patient est estimée à l'aide d'un instrument spécial.
  • PH-métrie intragastrique - détermination de l'état des glandes et de l'acidité du suc gastrique.
  • Diagnostic endoscopique avec prélèvement obligatoire de biopsie. Réalisé pour évaluer l'état de la muqueuse et identifier la bactérie Helicobacter pylori.
  • Echographie des organes internes. Il est utilisé pour identifier les maladies associées du tube digestif.

Traitement de la gastrite atrophique de l'antre

Traitement de la gastrite atrophique antrale est un processus en plusieurs étapes et long. Le traitement final de la maladie dépend du stade d'atrophie, ainsi que de la forme d'altération de la sécrétion gastrique.

Souvent, avec une gastrite atrophique, la production d'acide chlorhydrique est complètement absente. Dans ces situations, un traitement de substitution est prescrit, ce qui peut durer longtemps, parfois tout au long de la vie.

Le traitement est prescrit sur une base individuelle et comprend généralement les points suivants:

  • La pharmacothérapie est la méthode principale et la plus efficace de traitement de la gastrite antrale atrophique.
  • Une thérapie par le régime alimentaire basée sur les principes de la spasie gastrique est une condition préalable à la réussite du traitement, complémentaire à la thérapie principale.
  • Traitement substitutif et stimulant - est attribué en dehors de la période d’exacerbations.
  • Phytothérapie - a prouvé son efficacité dans le diagnostic de "gastrite atrophique" et peut compléter avec succès le traitement principal.
  • Physiothérapie - magnétothérapie et électrothérapie, électrophorèse avec des médicaments, procédures thermiques sur la région épigastrique.
  • Cure thermale - nommé en dehors de la période d’exacerbations.

Le traitement est prescrit uniquement par un médecin ou un gastro-entérologue! Il est préférable d'essayer d'obtenir un rendez-vous avec un gastro-entérologue.

Qu'est-ce que les médecins prescrivent habituellement

Le traitement de la gastrite atrophique est réalisé avec les médicaments suivants (association et posologie prescrites par le médecin):

  • Antibiotiques (lors de la détection d’une infection à Helicobacter pylori) - schéma de traitement couramment utilisé faisant appel à deux antibiotiques différents, par exemple, Metronidazole + Amoxicilline.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons (au pH du suc gastrique) Les remèdes populaires pour le traitement de la gastrite atrophique de l'antre de l'estomac seront un bon complément au traitement médicamenteux, mais leur utilisation doit être coordonnée avec votre médecin. Recettes populaires:

  • Bouillon hanches. 2 cuillères à soupe cuillères de cynorhodons écrasés doivent verser 250 ml. eau bouillante et 10 min. laisser mijoter à feu doux. Laissez le bouillon reposer pendant 2-3 heures. Buvez un moyen de 75 ml. une demi-heure avant les repas pendant un mois, puis prenez une semaine de pause et recommencez le cours.
  • Jus d'aloès et miel naturel. Les ingrédients doivent être mélangés dans des proportions égales et prendre 1 cuillère à café avant chaque repas. Le cours de traitement est 2-3 semaines.
  • Infusion d'avoine. 2 cuillères à soupe cuillères de flocons d'avoine en poudre pour 400 ml. l'eau bouillante et laisser infuser dans un thermos 4-5 heures. La perfusion qui en résulte filtre et prend ½ tasse pendant une demi-heure avant les repas deux fois par jour. La durée du traitement est d'un mois.
  • Jus de fruits et de légumes (chou, tomate, jus de citron). Les jus de fruits frais sont dilués dans de l'eau bouillie tiède dans un rapport 1: 1 et pris avant ou pendant les repas en petites portions.

Régime et menu

Pendant la période d'exacerbation, le régime alimentaire n ° 1a est prescrit aux patients souffrant de gastrite atrophique. Ce régime a une charge minime sur la digestion.

  • Les produits irritants pour les muqueuses endommagées sont exclus du menu du patient.
  • La nourriture est servie sous forme de liquide chaud ou de purée.
  • Les plats doivent être cuits à la vapeur ou bouillis et bien broyés.
  • Le menu de la diète comprend des soupes et des bouillies de mucus, des côtelettes de vapeur, des soufflés, des omelettes, de la purée de pommes de terre et de la gelée.

Le régime numéro 1 est prescrit après la disparition des symptômes aigus: il aide à normaliser les fonctions sécrétoires et motrices de l'estomac. Le régime alimentaire est considéré comme équilibré en termes de protéines, de lipides, de glucides et de calories.

Les repas sont cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four ou cuits sans croûte. Servi dans une forme minable ou non déchiqueté (à la dernière étape du traitement).

  • pain blanc séché, biscuits secs;
  • purée de légumes ou de céréales;
  • céréales de lait;
  • viande et poisson bouillis / cuits à la vapeur;
  • produits laitiers à faible teneur en matière grasse et produits laitiers fermentés;
  • les légumes (pommes de terre, carottes, betteraves, courgettes, chou-fleur);
  • fruits cuits au four;
  • gelées, mousses, gelées, compotes;
  • miel, confiture non acide, guimauve, guimauve.

En cas de gastrite atrophique, le régime n ° 2 en est le principal: un aliment santé rationnel qui fournit au corps toutes les substances nécessaires à son activité normale.

Les plats recommandés sont cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four, cuits au four sans croûte. Seuls les plats à structure grossière sont complètement essuyés. Recommandé:

  • pain blanc séché, biscuits secs, biscuits secs;
  • des soupes additionnées de céréales et de légumes sur des bouillons de viande, de poisson ou de légumes faibles;
  • céréales (à l'exception de l'orge et du mil) sur de l'eau additionnée de lait;
  • viande et poisson cuits à l'étouffée;
  • produits laitiers et produits laitiers, y compris fromage et fromage cottage;
  • œufs à la coque, omelettes;
  • légumes (chou et chou-fleur, citrouille, carottes, betteraves, pommes de terre, courgettes);
  • purée de fruits sucrés mûrs, mousses, gelées;
  • bouillon de hanches, jus dilués, thé au citron;
  • miel, confiture, confiture, marmelade, guimauve, guimauve, caramel mou.

Sont interdites à tous les stades du traitement: les aliments gras, les viandes fumées, les conserves, les aliments salés et marinés, les légumineuses, les pâtisseries riches, les baies et les fruits acidulés, le chocolat, le café, les glaces et les sodas.

Que se passera-t-il si non traité?

Avec un traitement complet et en temps opportun des effets de la gastrite atrophique antrale peut être complètement évité. Mais il faut comprendre que la restauration complète de la structure de la membrane muqueuse avec une atrophie sévère nécessite beaucoup de temps et est parfois impossible.

Dans les cas avancés, la gastrite atrophique de l'antre se transforme en cancer (tumeur maligne) de l'estomac.

Trucs et astuces

Prévention du développement d'antral atrof. La gastrite est le diagnostic précoce et le traitement opportun de Helicobacter pylori, une alimentation complète et équilibrée, le rejet des mauvaises habitudes, la réhabilitation des foyers d’infection dans le corps et le respect de l’hygiène des mains.

En Savoir Plus Sur Dysbacteriosis

Lin pour l'estomac

Pancréatite

Premier docteur

Ulcère