Principal / La dysenterie

Traitement de la proctite avec médication et chirurgie

La dysenterie

Le traitement d'une maladie telle que la proctite nécessite une approche intégrée. Ses méthodes dépendent de la cause fondamentale, qui a provoqué le processus inflammatoire des muqueuses et de la forme même de la maladie. Le traitement de la proctite est basé sur un régime alimentaire spécial, des procédures hygiéniques, la prise de médicaments. L'une des méthodes de traitement les plus radicales est la chirurgie.

Bougies, antibiotiques

Avant de traiter une maladie, les médecins mènent une étude sur un patient afin de déterminer l'agent causal qui a provoqué l'inflammation. Selon la cause, les médecins prescrivent les médicaments nécessaires au patient. Pendant le traitement, les médicaments utilisés peuvent être remplacés par un médecin avec des médicaments d'un autre groupe.

Il est recommandé au patient d'utiliser des médicaments antibactériens et antiviraux. Il peut s'agir d'antibiotiques, par exemple, la pénicilline, la clarithromycine. Le métronidazole, les macrolides (par exemple, Zitromax) et d'autres médicaments sont utilisés pour éliminer le virus dans le traitement du patient.

En raison de fortes douleurs lors de crampes et d'inconfort lors des selles, on prescrit au patient un antispasmodique. Souvent, à cette fin, est utilisé No-spa.

Pour détendre les parois du rectum, le patient doit utiliser des médicaments contre les allergies.

Pour le traitement de la proctite, utilisez des laxatifs, par exemple du lactulose, afin de faciliter le processus de défécation.

Pour normaliser la flore intestinale, il est utile d’utiliser des probiotiques, par exemple Linex.

Pour le traitement, non seulement des pilules et des gélules sont utilisées, mais également des bougies et des microclysters antiseptiques. Par exemple, Relief est utilisé pour la guérison et la réparation rapides des tissus et pour améliorer le métabolisme, utilisez des bougies contenant de l'huile de méthyluracile ou de l'argousier.

En cas de développement sévère de la maladie, les médecins prescrivent un traitement hormonal, par exemple en prenant de la prednisolone. Les hormones sont utilisées à la fois oralement et sous forme de lavement. Ils éliminent le processus inflammatoire sévère.

Les médicaments à base d'acide 5-aminosalicylique sont considérés comme un remède populaire. Cela peut être Mesacol, Mesavant et d'autres médicaments.

Lorsque la proctite est utile, utilisez des pommades à effet anti-inflammatoire. Bien faire avec le processus de brûlure et inflammatoire Diklonefak, soulage l'état du patient Soulagement, soulage les démangeaisons Ultraprokt.

La pommade de Posterizan a un effet régénérant. Il améliore l'immunité locale. Pour le traitement de la proctite, les médecins prescrivent souvent aux patients Bezornil, Proktozan et autres pommades à usage externe.

Intervention chirurgicale

L'intervention chirurgicale est utilisée pour les complications graves, telles que la paraproctite ou le rétrécissement du rectum. Ces conditions représentent un danger pour la vie et la santé du patient. En cas de paraproctite, le médecin excise les tissus adipeux en même temps que les tissus enflammés et lors du rétrécissement de la lumière rectale, l'objectif principal est de faciliter la défécation et de diminuer le traumatisme des tissus.

La proctite non compliquée est traitée chirurgicalement si le traitement conservateur est inefficace ou si une tumeur se développe dans le rectum.

Pour le traitement de la proctite conventionnelle, l'intervention chirurgicale n'est pratiquement pas utilisée. Lorsque la pathologie non compliquée est traitée rapidement, la plupart des symptômes disparaissent après le traitement à domicile.

Si la proctite n'est pas traitée, le patient présente un certain nombre de complications qui conduisent à une hospitalisation et à la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Forme chronique

Dans la proctite chronique, les symptômes de la maladie sont flous ou pratiquement absents. Une personne ressent des brûlures et des démangeaisons, une légère douleur dans la région rectale. Il n'a pas toujours de fièvre, mais il y a un écoulement pendant les selles. Présence possible d’impuretés dans le sang, le mucus ou le pus dans les selles. Le traitement de la proctite chronique est basé sur le traitement de la pathologie sous-jacente. Pour soulager l'inflammation, il est nécessaire de maintenir les défenses de l'organisme et de réduire le processus inflammatoire.

Des méthodes supplémentaires de traitement après le retrait de la phase aiguë peuvent être une thérapie par l'exercice, un cours de massage, un traitement dans des sanatoriums ou des centres de villégiature, d'autres techniques.

Si une rectite résulte de réactions auto-immunes, il est recommandé au patient de suivre un traitement hormonal. En présence de maladies sexuellement transmissibles, le patient est traité avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires.

Si les parasites en deviennent la cause, appliquez le traitement en éliminant l'agent causal de la maladie. Si les complications commencent au stade chronique de la maladie, une opération est effectuée.

Forme aiguë

La proctite aiguë commence soudainement et se développe rapidement. La température du patient augmente brusquement, sa fièvre, ses frissons, sa douleur, ses brûlures et sa lourdeur dans le rectum commencent.

Au cours de l'examen, le médecin constate un gonflement important de la membrane muqueuse et un écoulement sanguinolent. Le patient a souvent envie de faire ses besoins, les ganglions hémorroïdaires peuvent être enflammés.

Le traitement de la proctite sous forme aiguë comprend le passage à un régime alimentaire spécial, l’utilisation de lavements de camomille et de calendula pour nettoyer les intestins.

Sur la base des tests et des recherches effectuées, le médecin prescrit des médicaments au patient.

Comment traiter la phytothérapie, la diète et l'exercice de la proctite

Pendant la durée du traitement, le patient doit éliminer l'alcool de son alimentation, car de telles boissons provoquent une irritation de la membrane muqueuse. Ils augmentent l’inflammation, accélèrent l’apparition des érosions et peuvent provoquer des saignements. Il est déconseillé de fumer, de manger frit, d'épices, de plats épicés. L'interdiction concerne les produits à base de fibres, sucrés et salés. Ne surchargez pas l'intestin de nourriture abondante et solide. Les repas pour la période de traitement deviennent fractionnaires. Le nombre de repas varie de 5 à 6 fois.

Les médecins recommandent au patient de consommer davantage de produits à base de lait fermenté qui n'irritent pas les parois intestinales et facilitent le processus de défécation.

Pendant le régime, il est recommandé de manger des soupes dans un bouillon de légumes, de la viande maigre cuite au bain-marie, des pommes au four.

Si le patient veut des fruits ou des légumes, ils sont cuits à la vapeur ou à la vapeur avant de servir. Les utiliser frais n'est pas recommandé.

Mode et activité physique

Si un patient est diagnostiqué avec une proctite, alors il n'est pas recommandé de s'asseoir pendant une longue période. Dans cette position, les muscles du plancher pelvien commencent à se relâcher, une congestion se produit dans les veines des jambes et du bassin.

Dans les cas graves, on recommande un traitement hospitalier aux patients, car il ne sera pas efficace pour traiter eux-mêmes la rectite. En général, le patient doit passer plus de temps au lit.

Pendant cette période, vous pouvez effectuer des exercices légers, mais en même temps, sans soulever de poids.

En cas de nécrose, ulcères, polypes dans le rectum, dans la phase aiguë de la proctite, une hospitalisation est recommandée.

Avec des formes moins dangereuses de la maladie, le traitement est effectué en ambulatoire.

Le stade chronique de la maladie est également traité en ambulatoire. Avec une forte exacerbation de la pathologie du patient devrait être hospitalisé.

Phytothérapie

Pour le traitement de la maladie devrait utiliser les recettes de la médecine traditionnelle, qui sont basées sur des herbes médicinales.

Les préparations à base de plantes peuvent soulager l'inflammation, détruire la flore pathogène et soulager le syndrome douloureux.

Traitement efficace avec de la teinture de racine de pissenlit, d’achillée millefeuille, de fleurs de camomille, de jus de rowan, de bouillon d’oseille et d’autres plantes.

En outre, le patient peut prendre des bains chauds sédentaires pendant une exacerbation, d’une durée ne dépassant pas 10 minutes. Dans l'eau tiède, il convient d'ajouter l'infusion de renouée, de fleurs d'immortelle, de sauge, d'écorce de chêne ou de marronnier.

Utile pour la santé du patient et des microclysters à partir de calendula, d'œufs en poudre, d'écorce de chêne et d'autres préparations à base de légumes. Et il est recommandé de boire des infusions et des thés à base d'ortie, de camomille, de feuilles de framboise, d'origan additionnés de sucre ou de miel de fleurs 3 fois par jour pendant 100 grammes.

Onguents efficaces et faits maison à base de beurre (graisse animale) et d'extraits de plantes. Aloe, calendula, piment à l'eau, graines de lin et autres plantes sont utilisés à cette fin. Pour préparer la pommade, les ingrédients sont mélangés jusqu'à ce qu'ils soient homogènes et conservés dans un endroit sombre pendant 24 heures, de sorte que la pommade «atteigne».

En présence d'érosion, il est recommandé au patient de poser des microclysters en ajoutant une infusion de calendula. Pour le préparer, on prélève 15 g de matière première végétale sèche, que l'on verse avec de l'eau bouillante. Mélange insister environ une heure, puis filtrer. Vous pouvez boire cette infusion 2 c. À thé 3 fois par jour ou en faire des microclysters avec son addition. Pour infusion de microclyster dilué dans un rapport de 1 à 10.

L'un des moyens les plus efficaces est un bain de siège avec une infusion de prêle. Pour préparer cette recette, prenez 100 g d’une plante sèche et versez un litre d’eau bouillante. Le mélange est perfusé pendant 10 à 15 minutes, puis filtré et versé dans un bain préparé. La durée de la procédure prend de 20 minutes à une demi-heure.

Physiothérapie

La physiothérapie pour la proctite n’est prescrite que par le médecin traitant et avec prudence. Autrement Cela peut déclencher l'apparition d'une pathologie ou l'apparition d'une hémorragie interne.

Pour éliminer l'inflammation, les médecins recommandent l'électrophorèse UHF. Il est utile de faire ce traitement avec de la boue.

Pendant le traitement par la boue, la substance est superposée à la zone inflammatoire ou aux tampons.

L'électrophorèse avec addition de lidocaïne ou de Novocain aide à réduire la douleur, élimine l'inflammation et contribue au processus de régénération. La partie principale de la procédure est effectuée pendant la rémission.

Proctite - types, symptômes et traitement, médicaments

Transition rapide sur la page

En quelque sorte, il est arrivé que l’une des maladies les plus désagréables et les plus douloureuses du tractus gastro-intestinal soit la maladie du rectum.

Bien sûr, c'est mauvais si une personne a mal à la gorge, elle parle à peine et avale la nourriture avec douleur. Mais la situation est bien pire lorsqu'une personne ressent des douleurs atroces, des saignements de l'anus, ou qu'il lui est tout simplement impossible d'aller aux toilettes pour se vider librement les intestins.

Aujourd'hui, nous allons parler de la proctite, ou plus précisément de tout le groupe de maladies, qui sont combinées dans ce nom collectif. Toute personne, en particulier dans un emploi «sédentaire», doit connaître les causes et les manifestations de cette maladie et savoir comment traiter la rectite.

La proctite - qu'est-ce que c'est?

La rectite est un groupe entier de maladies dans lesquelles la paroi rectale devient enflammée. Comme vous le savez, le rectum est la dernière partie de l'intestin en général et la dernière partie du gros intestin en particulier. Et c’est précisément la pathologie du gros intestin dans d’autres régions qui provoque le plus souvent des modifications inflammatoires du rectum.

Nous expliquons tout de suite que le rectum, comme tous les autres organes de l’anatomie, porte un double nom. Le latin est «rectum», d'où l'examen rectal, les suppositoires rectaux, la rectoromanoscopie et d'autres termes qui «manipulent» le rectum. Et le nom grec est «proctos», ce qui signifie principalement les maladies: proctite, paraproctite, etc.

Par conséquent, plus loin dans le texte, nous utiliserons ces noms et d’autres, selon les besoins.

A propos des causes de la proctite

Puisque le rectum fait partie du tube digestif, il est alors «pris d'assaut», ce qui se produit beaucoup plus haut. Il existe les causes générales suivantes de la maladie:

  • réduire les infections des zones intestinales plus élevées;
  • divers processus et allergies auto-immunes;
  • utilisation à long terme de laxatifs sans interruption;
  • l'utilisation de boissons fortement alcoolisées et de plats et de sauces irritantes (épicées).

En plus des raisons générales, il existe des raisons locales ou locales. Il s’agit d’une constipation ou d’une diarrhée fréquente pour diverses raisons et, sans elles, d’une utilisation fréquente de médicaments sous forme rectale (capsules, suppositoires), de relations sexuelles anales fréquentes et de ses «mères porteuses».

En outre, des infections spécifiques (syphilis et tuberculose), diverses infestations par des vers et la gonorrhée peuvent entraîner une rectite. Les types particuliers de la maladie sont l’allergie et la rectite radique, en tant que forme de manifestation de la maladie des radiations provoquée par les rayonnements ionisants.

Étant donné que la maladie a de nombreuses causes, on peut supposer qu'il existe également de nombreuses formes de la maladie.

Types de proctite chez l'homme

C'est vraiment. Tout d’abord, il existe une lésion aiguë, mais il existe une maladie chronique, avec des périodes d’exacerbation et de rémission. Dans la proctite chronique, il est important que les modifications de la muqueuse intestinale soient prononcées. Par conséquent, nous pouvons distinguer les variantes hypertrophiques, normotrophes et atrophiques. La proctite aiguë, à son tour, est:

  1. Catarral (simple);
  2. Purulent;
  3. Ulcératif. Le précurseur de cette forme est la proctite érosive.
  4. Ulcératif - nécrotique (sévère);
  5. Hémorragique;
  6. Fibrineux.

Mais le rectum n'est pas une formation facile. Elle en a plusieurs et, selon la localisation du site d'inflammation, les spécialistes - proctologues distinguent cinq variantes du cours, à savoir: la diverticulite, la cryptite, la rectite périnéale, la pecténose et la papillite. Nous n’analyserons pas ces options en détail, l’essentiel est de savoir comment se déroule la proctite en général et sur quoi il faut porter une attention particulière.

Symptômes de la proctite - douleur et écoulement

Il existe de nombreux "symptômes de la proctite intestinale", permanents et temporaires, comme le disent des inconnus de la médecine, ainsi que les "luminaires" de la médecine traditionnelle. Les plus communs et caractéristiques sont:

  • Douleur dans le rectum. Ils sont permanents dans le cas d'une proctite aiguë et variables dans l'inflammation chronique;
  • Mettez en surbrillance. Le plus souvent, ils se produisent avec une maladie aiguë. Selon la forme, ils sont muqueux, purulent, séreux et hémorragique;
  • Dans le processus aigu, la température corporelle augmente, un malaise survient;
  • Il y a violation de la fonction d'évacuation de l'organe, le sphincter intestinal est fortement affaibli, l'anus est béant et une incontinence fonctionnelle des matières fécales peut se développer.

En ce qui concerne les symptômes de la proctite chronique, il n’ya souvent aucune plainte. Un mélange de mucus peut être trouvé dans les matières fécales et le diagnostic ne peut souvent être posé que pendant la sigmoïdoscopie.

Dans certains cas, l'évolution de la maladie peut être différente. Ainsi, le processus peut se dérouler en fonction du type de paraproctite, avec implication de la fibre proche de l'intestin. Douleur possible dans les profondeurs du bassin, augmentation de la leucocytose sanguine, violation de l'état général du patient. C'est ainsi que se produit la diverticulite, dans laquelle se forme une infiltration douloureuse, qui peut être ressentie à la profondeur de la paroi rectale lors de son examen digital.

De plus, la maladie survient parfois avec une sensation périodique de corps étranger dans l'anus et l'apparition de douleur.

A propos des diagnostics

La proctite se réfère aux maladies qui sont facilement diagnostiquées en fonction des interrogatoires et des examens, y compris rectaux.

Cependant, comme dans le cas d'insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs, seule l'utilisation de méthodes de recherche supplémentaires, telles que la rectoromanoscopie, l'étude de l'analyse de selles sur microflore, l'examen bactériologique et l'analyse de selles sur des œufs de vers peuvent contribuer à déterminer la cause de la rectite.

La conclusion finale sur la nature de la maladie, dans le cas d'une rectite chronique, permet la biopsie de la muqueuse rectale.

Traitement de la proctite - médicaments et régime

Et dans les formes aiguës et surtout dans les formes chroniques de proctite, le traitement conservateur est le principal. Les situations d’urgence où la vie du patient est en danger sont rarement rencontrées. Les principales mesures conservatrices sont les suivantes:

  • régime
  • traitement topique
  • physiothérapie,
  • thérapie antibactérienne.

Examinons ces étapes plus en détail.

Régime alimentaire

Un régime alimentaire avec proctite peut ne pas différer de celui avec une infection intestinale aiguë - avec entérite ou entérocolite. La base devrait être l'économie physique et chimique maximale du rectum.

Puisque «c'est loin du rectum», sur le plan thermique, on peut se permettre une variété: les plats chauds et froids sont interdits. Fibres grossières et légumes exclus qui ne peuvent pas digérer et causer de la douleur.

Il est nécessaire d'abandonner complètement l'alcool, les aliments gras et épicés, les sauces et les snacks. Les aliments gras peuvent accélérer le passage des aliments, ce qui entraînera une contraction musculaire intense des parois du rectum.

La base de la nutrition doit être la nourriture au lait fermentée, les plats à la vapeur, les soupes de légumes, le gruau, les pommes au four, le fromage cottage, la gelée, les kissels et les mousses.

Traitement local

Sous traitement local de la proctite se réfère à divers plateaux et lavements avec des préparations à base de plantes et des antiseptiques faibles, douche périnéale, tenant une toilette de l'anus.

Parmi les médicaments utilisés, on peut citer le bouillon de calendula et de camomille, l’huile d’argousier, des solutions colloïdales d’argent et d’autres composants.

Thérapie antibactérienne

Lors de l’exacerbation d’une proctite chronique, la prescription d’antibiotiques n’est indiquée que lorsque le processus inflammatoire de la paroi intestinale a pénétré plus profondément que la couche sous-muqueuse et que des signes d’intoxication et une augmentation de la température sont apparus.

Une approche aussi stricte en matière de nomination d'antibiotiques n'est pas accidentelle: après tout, leur admission entraîne le développement d'une dysbiose et peut provoquer une diarrhée qui aggrave l'évolution de la maladie sous-jacente et nécessite une correction immédiate.

Dans le même cas, si le patient présente une proctite grave purulente, ulcéreuse - nécrotique ou autre, il faut alors prescrire des antibiotiques non seulement par voie orale, mais aussi par voie intraveineuse - de telles formes de la maladie nécessitent une hospitalisation et, dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Parmi les antibiotiques, on trouve des médicaments à large spectre, tels que «Amoxiclav» - amoxicilline en association avec l’acide clavulanique, les céphalosporines de troisième et quatrième générations, «Augmentin» et d’autres médicaments. Avant d’utiliser ce médicament, il est souhaitable de justifier le choix de ce médicament: vous devez obtenir le résultat d’un examen bactériologique de la sortie du rectum.

Vermifuge

Les proctites parasites, qui reposent par exemple sur une infestation massive de vers par des oxyures, nécessitent un traitement spécial. Un brossage constant de la région anale entraîne le développement d'une forme spéciale de proctite périnéale. Par conséquent, dans le cas où la zone d'inflammation est beaucoup plus large, il est alors nécessaire de gratter les plis péri-anaux jusqu'à l'entérobiose et de prescrire des moyens à partir des oxyures.

D'autres types d'helminthes sont rarement responsables du développement d'une inflammation du rectum, mais les amibes dysentériques peuvent entraîner des ulcères graves, voire un processus de perforation. Certes, ils ne se limitent pas à une seule zone de prima intestinale, mais provoquent une inflammation sévère dans les parties supérieures du gros intestin.

Appliquer des bougies pour la proctite

Puisque le rectum est situé "à la frontière" et que son accès est disponible, un élément très important du traitement est l’utilisation de suppositoires thérapeutiques (suppositoires rectaux), utilisés à diverses fins. Les bougies pour la proctite peuvent être combinées en plusieurs groupes:

  • Il existe des suppositoires cicatrisants aux effets réparateurs. Ce sont des bougies avec du méthyluracile et de l'huile d'argousier;
  • Bougies anesthésiques à effet réparateur: Relief Advance. Ils contiennent de la benzocaïne, qui aide à soulager la douleur dans les processus aigus et chroniques;
  • Produits désinfectants et antiseptiques, à effet anti-inflammatoire - bougies "Anuzol";
  • Bougies contenant un composant anti-inflammatoire puissant - hormones corticostéroïdes avec analgésiques - Doloprokt et Ultraprokt.

Le traitement de la proctite avec des bougies devrait durer au moins une semaine.

En plus de ces mesures thérapeutiques, il est possible de mener une thérapie antivirale (antirétrovirale) chez les patients infectés par le VIH, afin de traiter les infections herpétiques sous la forme d'herpès génital. En d'autres termes, le traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire dans la mesure du possible. L'utilisation d'antispasmodiques est également indiquée.

Indications de traitement chirurgical

Les interventions chirurgicales avec proctite sont rares. Pour ce faire, il doit y avoir des indications fortes:

  • Paracrocrose, ou proctite néoplasique, causée par des tumeurs du rectum. Aux derniers stades du cancer colorectal, les ulcérations et les saignements sont parfois confondus avec une rectite et commencent à être traités avec des «remèdes populaires»;
  • En présence de colite ulcéreuse non spécifique, NUC, qui est atypiquement faible;
  • Avec le développement de la paraproctite et l'apparition d'un foyer suppuratif accumulé dans l'épaisseur de la graisse pelvienne et presque rectale.

Enfin, il peut y avoir un certain nombre d'opérations reconstructives - plastiques. Par exemple, lors de la récupération d'une rectite ulcéreuse sur la membrane muqueuse du rectum, une cicatrice s'est formée, ce qui a provoqué une sténose (rétrécissement de la lumière) de l'intestin et une difficulté à la défécation. Cette opération est réalisée pour restaurer la perméabilité intestinale.

Traitement de la proctite chronique en rémission

Au cas où les symptômes de la proctite ne seraient pas perturbés, le patient pourrait être référé à une thérapie physique ou à un traitement de sanatorium. La pélothérapie est montrée, y compris l'utilisation de tampons avec la boue thérapeutique, l'irrigation intestinale.

Lavage intestinal très efficace avec l'utilisation d'eaux minérales à réaction alcaline. Ils normalisent la microflore intestinale et sont également des sources d’ions bénéfiques et d’oligo-éléments qui ont un effet cicatrisant et régénérant.

Il est également important que ces irrigations éliminent le mucus, qui est généralement sujet aux infections et à la stagnation.

Prévisions

Nous avons brièvement passé en revue les symptômes et les principes de traitement de la proctite chez l’adulte - dans le même cas, si une personne ne prête pas attention aux plaintes grandissantes ou si, comme il arrive souvent, hésite à consulter un proctologue pour la première fois de sa vie (en particulier chez les hommes, pour une raison connue), des complications graves surviennent.

Il s’agit de la pénétration et de l’adhérence de l’infection jusqu’à la péritonite, à la nécrose intestinale, à la paroproctite, à la formation de fistules fécales externes et internes, pouvant parfois conduire au décès du patient.

Si un patient est diagnostiqué rapidement et qu'un traitement conservateur est instauré, la maladie peut être guérie et la transformation en proctite chronique ne se produit pas, alors tout se termine par un rétablissement complet.

Traitement médicamenteux de la proctite

Les processus inflammatoires de la cavité rectale, c'est-à-dire la proctite, se développent pour diverses raisons. Cette maladie est caractérisée par une douleur aiguë, une inflammation de l'intestin et également du périnée. Son traitement dépendra du type et de la forme de la maladie, ainsi que des données de diagnostic obtenues. Comment guérir la rectite?

Le traitement de la proctite est simple et effectué en ambulatoire. Toutefois, dans les formes graves de la maladie ou lorsque les interventions thérapeutiques ne donnent aucun résultat, le traitement est fourni dans un environnement hospitalier.

Avant de prescrire des médicaments pour le traitement de la rectite, le médecin vous prescrit une série de tests de laboratoire permettant de déterminer la cause de la maladie. En outre, une sigmoïdoscopie est prescrite, ce qui aide à développer les tactiques de traitement correctes.

Dans le traitement médicamenteux de la proctite comprend l'admission:

  • Antibiotiques.
  • Pommade
  • Drogues
  • Mikroklizm.

La sulfasalazine et des agents similaires sont prescrits pour une administration interne. Dans ce cas, si les fonds n'ont pas la capacité d'aider de manière indépendante à se débarrasser des processus inflammatoires, des corticostéroïdes peuvent être prescrits.

S'il y a une forte multiplication de bactéries et que les manipulations médicales n'ont pas l'effet approprié, des agents antimicrobiens peuvent être prescrits.

Antibiotiques pour la proctite

Le traitement de la proctite avec des antibiotiques est l’une des méthodes les plus efficaces si la maladie commence à se développer en raison d’une infection bactérienne établie. En outre, la maladie peut survenir après la prise d'antibiotiques, ces derniers ayant tendance à détruire non seulement les microorganismes pathogènes, mais également les micro-organismes bénéfiques se trouvant dans la cavité intestinale. Dans ce cas, Trihopol ou la Vancomycine seront prescrits, ce qui détruira les bactéries.

Lors de la prescription d'antibiotiques, un spécialiste suivra une approche différentielle. Si la maladie est causée par une dysbactériose, le métronidazole sera prescrit, car il peut empêcher le développement de la microflore pathogène, qui reproduit vigoureusement le gros intestin dans la cavité. Après cela, on vous prescrira des médicaments normalisant la microflore intestinale, par exemple Bifiform ou Linex.

Si d’autres types de proctite sont observés, d’autres moyens seront prescrits. C'est principalement la doxycycline, qui peut affecter les agents responsables de la maladie. Avec un tel antibiotique, des médicaments normalisant la microflore intestinale sont prescrits. Il est à noter que pour prévenir l'apparition de la forme chronique de la maladie, il n'est pas nécessaire de commencer sa forme aiguë.

Pommade avec proctite

Comment guérir la proctite avec des pommades? À ce jour, pour le traitement de la proctite, il existe un grand nombre de pommades, mais l'outil le plus courant et le plus efficace est le méthyluracile. Il possède des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes et s’est depuis longtemps imposé comme un outil unique permettant d’améliorer la régénération tissulaire. La même action se fait avec de la propolis - tout le monde connaît les propriétés de cette plante et son utilisation est donc une décision très raisonnable.

Le diclofénac est un autre remède contre la rectite aux propriétés anti-inflammatoires. Les effets bénéfiques ont Proktosedil et Soulagement. En cas de démangeaisons, une excellente solution consiste à utiliser des moyens tels que Lokakorten-N, Sinalar, Ultraprokt, etc.

Il convient de noter que l'auto-préparation de ce type de remèdes à la maison est autorisée. Pour ce faire, prenez une pommade d'écorce de chêne, de l'herbe, du piment d'eau, des fleurs de lin. Tout est mélangé dans des proportions égales. Le processus de préparation a les conséquences suivantes: on prend plusieurs cuillerées de matières premières sous forme sèche et déchiquetée, on les ajoute à 100 g de graisse à l'état chaud et fondu et on laisse reposer une demi-journée. L'outil est introduit dans la cavité du rectum pendant plusieurs heures. La procédure est répétée 2-3 fois par jour.

L'utilisation de la pommade Posterisan est recommandée. Il a des propriétés régénérantes et anti-inflammatoires, peut stimuler l'immunité, ce qui est un aspect très important. Pas moins efficace a l'outil Bezornil, qui possède toutes les propriétés nécessaires au traitement de la proctite. Proktozan a des propriétés anti-inflammatoires, réparatrices et analgésiques.

Collargol avec proctite

Collargol est un agent à base d’argent à l’efficacité antiseptique. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, bactéricides et astringentes, dues aux composants qui composent le produit. Il contient environ 70% d'argent et 30% d'albumine, conçu pour connecter les molécules d'argent les unes aux autres et les maintenir en état actif.

La seule contre-indication à l'utilisation de Collargol pour le traitement est la présence d'une hypersensibilité à l'argent ou à l'albumine. Il est à noter que l'utilisation des fonds est autorisée pour les enfants dès la naissance. Toutefois, une consultation avec un médecin est nécessaire.

Pour les femmes enceintes et allaitantes atteintes de proctite, il n’est pas précisé s’il est possible d’utiliser le médicament ou non, il est donc nécessaire de consulter un spécialiste pour savoir s’il est opportun de l'utiliser. Pour un usage thérapeutique, le produit n'est pas utilisé sous sa forme pure; par conséquent, en cas de microclyster lors du traitement d'une proctite, il doit être dilué avec de l'eau. Pour effectuer le lavage, on utilise une solution à 0,2-1%.

Chirurgie de la proctite

L'opération pour le traitement de la proctite n'est presque jamais utilisée. Cela est dû au fait que si vous commencez à traiter une maladie à temps, vous pourrez vous en débarrasser efficacement à la maison. Seuls les patients présentant une forme érosive ou érosive-nécrotique de la maladie sont hospitalisés.

La maladie a tendance à se transformer en maladies plus graves si le traitement prescrit n'est pas suivi. Dans ce cas, l'opération sera effectuée. De plus, la chirurgie est pratiquée si le patient commence à se constriction intestinale, ce qui entraîne l'apparition de cicatrices dans la cavité.

Les indications pour la chirurgie sont:

  • Exacerbations de paraproctite.
  • Constriction intestinale aiguë.
  • Colite ulcéreuse non spécifique.
  • Proctite provoquée par des tumeurs dans la cavité rectale.
  • Processus inflammatoires courants longs et lents.

N'oubliez pas que le moment juste pour le début du traitement et le respect scrupuleux de toutes les recommandations médicales en matière de prise de médicaments et d'autres composants vous aideront à vous débarrasser complètement de la proctite et à prévenir sa transition vers des maladies plus graves.

La manifestation de la proctite et un traitement efficace

Les maladies inflammatoires du rectum - un phénomène extrêmement désagréable. La même chose s'applique à la proctite, dont le traitement peut être un processus difficile. Ceci est associé à un nombre important de formes de cette maladie, ainsi qu'à des diagnostics complexes qui précèdent le traitement. Afin d’exclure les rechutes, il est nécessaire de prendre en compte les causes de la pathologie, ses formes spécifiques, ainsi que l’admissibilité de l’utilisation de méthodes supplémentaires en traitement.

Symptômes de la proctite

Les symptômes de la maladie sont divisés en locaux et généraux. Dans le premier cas, les signes sont les suivants:

  • inconfort, sensation de surpeuplement dans la région rectale;
  • désir constant de selles;
  • démangeaisons dans l'anus, ainsi que douleurs directement dans le rectum, aggravées par les selles;
  • douleur dans l'abdomen gauche et contractions saccadées.

Les symptômes de la proctite locale peuvent être tels que des sécrétions muqueuses et chattes de l'anus, notamment avec des impuretés sanguines. Identifier la douleur spécifique dans le périnée, qui donne le bas du dos, ainsi que les organes génitaux. La diarrhée ou la constipation, l'incontinence fécale peut être diagnostiquée.

Parlant de symptômes communs, ils font attention à une augmentation des indicateurs de température corporelle, à une anémie, à une faiblesse importante et à la fatigue. Ces symptômes de proctite peuvent également être identifiés: Les symptômes généraux de la proctite peuvent être les suivants:

  • perte de poids inattendue;
  • perte d'appétit normal;
  • douleur dans les articulations;
  • éruption cutanée.

Le tableau clinique est accompagné de processus inflammatoires, de rougeur des yeux et de larmoiements. Il ne faut pas oublier la possibilité que le patient présente un état dépressif ou un changement d'humeur fréquent. Avant de commencer le traitement de la proctite, il est recommandé de vous familiariser avec les causes et les formes de la pathologie.

Causes et caractéristiques des formes de proctite

La liste des facteurs qui provoquent l'apparition de la maladie est plus qu'étendue. Tout d'abord, il s'agit de la maladie de Crohn, ainsi que d'une forme non spécifique de colite ulcéreuse. En outre, des anomalies non inflammatoires au niveau du rectum (hémorroïdes, par exemple) peuvent également influer sur l'évolution des symptômes de la maladie. Des anomalies infectieuses ne doivent pas être exclues (présence d'infection à streptocoque, virus et parasites les plus simples).

Complétez la liste des raisons pour le développement de la proctite:

  • les maladies infectieuses de type vénérien (par exemple, la gonorrhée ou la chlamydia, ainsi que la syphilis);
  • collision avec la tuberculose;
  • constipation chronique;
  • régime alimentaire incorrect;
  • usage prolongé de certains médicaments, en particulier des antibiotiques.

Des facteurs non moins significatifs doivent être considérés comme des allergies alimentaires, des dommages au rectum (dus, par exemple, à la détection d’un corps étranger dans l’intestin). En outre, la proctite pourrait bien être un effet secondaire associé à la radiothérapie de certaines formes de cancer.

Afin de mieux comprendre la nature du développement de la proctite, pour comprendre les symptômes de la pathologie, il est nécessaire de répertorier et de caractériser toutes ses formes.

Catarrhal

La rectite catarrhale est une pathologie inflammatoire aiguë de la surface muqueuse du rectum. La maladie est accompagnée de sensations douloureuses, d'hyperthermie et d'aggravation de l'état de santé général. Les proctologues sont attentifs au fait que:

  • retracer la prévalence de la pathologie est problématique, car les patients ne se tournent pas beaucoup vers un spécialiste à temps;
  • La proctite catarrhale accompagne souvent la principale maladie du système digestif et est identifiée comme une complication;
  • la pathologie est plus fréquente chez les individus présentant certaines erreurs de nutrition, ce qui conduit au développement de la constipation et de l'inflammation du côlon;
  • les représentants des deux sexes sont également sujets à la rectite catarrhale; parfois, leurs symptômes sont diagnostiqués même pendant l'enfance.

Érosif

Il s'agit d'une pathologie inflammatoire dans laquelle des défauts mineurs (érosion) se forment à la surface muqueuse de la surface, lesquels guérissent davantage sans laisser de cicatrices. Cette forme de pathologie est identifiée comme une maladie polyétiologique résultant non seulement d’effets infectieux, mais également non infectieux.

Dans la même mesure, il se manifeste souvent chez les hommes et les femmes, alors que les adultes souffrent beaucoup plus que les enfants.

La rectite érosive nécessite une attention particulière de la part du médecin traitant et du patient. Il est important de choisir avec soin le traitement et d’assurer une surveillance constante de l’état de la muqueuse intestinale. Ceci est attribué au risque d’aggravation des défauts et à la formation ultérieure de rectite ulcéreuse, qui sera décrit plus tard.

Ray

Parlant de rectite radique, impliquent un processus inflammatoire non spécifique qui se développe dans la membrane muqueuse de la surface du rectum. Les gastroentérologues et les proctologues sont attentifs au fait que:

  1. L'influence des rayonnements ionisants doit être considérée comme la principale cause du développement d'une pathologie. Il est fixé dans la mise en œuvre de la radiothérapie en relation avec le cancer des organes pelviens.
  2. La forme de radiation de la proctite est plus fréquente en présence de lésions radio-intestinales.
  3. Étant donné qu'environ 60% des patients atteints de pathologies oncologiques des organes pelviens sont soumis à une radiothérapie, la prévalence des lésions rectales dans la catégorie de patients présentée est extrêmement élevée. Nous parlons donc du fait que la proctite radiologique est identifiée chez environ 12% des personnes traitées.

Pointu

Dans ce cas, nous parlons d'inflammation aiguë dans la membrane muqueuse de la surface du rectum. La forme de proctite présentée survient à la suite d’une infection, d’une fixation du parasite, ainsi que sous l’influence d’une exposition mécanique, chimique ou, par exemple, à un rayonnement. Notez que:

  • la forme de la maladie est souvent associée à la sigmoïdite;
  • il est possible de se propager au tissu graisseux sous-cutané dans la région de l'anus avec la formation d'une paraproctite ultérieure;
  • les formes isolées de proctite aiguë sont identifiées avec une aggravation de l'intestin grêle;
  • les manifestations de l'état pathologique persistent pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines (selon la forme spécifique et l'étendue de l'algorithme inflammatoire).

Le résultat de la forme aiguë de la proctite pourrait bien être un rétablissement ou la formation de sa lésion chronique.

Chronique

Dans ce cas, impliquent une inflammation chronique de la membrane muqueuse de la surface du rectum. Des infections spécifiques et non spécifiques peuvent affecter le développement de la pathologie. Nous pouvons aussi parler de:

  • maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, situé ci-dessus;
  • dommages causés par les helminthes;
  • violation du régime alimentaire;
  • stagnation des matières fécales;
  • exposition chimique, mécanique et aux radiations.

Le plus souvent, la lésion inflammatoire ne se limite pas au rectum mais s'étend plus loin et provoque l'apparition d'une proctosigmoïdite. La conséquence probable peut être l'utilisation de fibres pararectales avec la formation de paraproctites. La forme chronique de la proctite est identifiée beaucoup plus souvent que l'inflammation aiguë de l'organe présenté. Les hommes et les femmes sont confrontés à la pathologie aussi souvent.

Ulcératif

Une des formes des variétés de proctite, se développant à la suite d’une lésion infectieuse, sous l’influence de maladies parasitaires. Il peut également être affecté par diverses blessures et autres effets, qui s'accompagnent de défauts profonds à la surface muqueuse de l'organe.

Les proctologues se concentrent sur le fait que, contrairement au type érosif de la maladie, dans lequel une restauration complète des membranes muqueuses est diagnostiquée après la guérison, les cicatrices progressives de la paroi intestinale résultent d'une proctite ulcéreuse. En conséquence, cela peut conduire à la formation de sténose rectale.

Diagnostics et analyses

Avant de commencer le traitement de la proctite, il est fortement recommandé de procéder à un diagnostic approfondi. Compte tenu du nombre important de formes de la maladie, l'examen peut inclure de nombreuses méthodes différentes. Par exemple, examen endoscopique avec prélèvement d’échantillons de biopsie ou de morceaux de muqueuse rectale. Des tests de biopsie microscopiques (histologiques) sont également proposés.

Aucune étape moins importante du diagnostic ne devrait être envisagée:

  • Examen par contraste aux rayons X, qui permet d’établir le processus inflammatoire, le rétrécissement et la fistule;
  • échographie rectale, identifiant l'infiltration cancéreuse des parois, les cicatrices;
  • hémogramme (pour la détection de conditions inflammatoires telles que la leucocytose, la thrombocytose et autres);
  • identification des marqueurs de masse fécale inflammatoires intestinaux;
  • détection d’autoanticorps, d’anticorps dirigés contre certains aliments.

En outre, dans le cadre du diagnostic, une culture bactériologique des matières fécales et son analyse microscopique sont effectuées. Les examens de laboratoire destinés à éliminer la rectite infectieuse et parasitaire sont une étape non moins importante de l’examen.

Vous pouvez également avoir besoin d'un examen spécialisé chez l'urologue ou, par exemple, chez un gynécologue.

Après le diagnostic et la détermination d'un diagnostic spécifique, un traitement est prescrit. Pour exclure l’apparition de complications et de conséquences critiques, il est conseillé de procéder à un nouvel examen à l’issue du traitement.

Traitement de la proctite

Dans la grande majorité des cas, le traitement peut être effectué à domicile. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des fonds locaux, par exemple des bougies (suppositoires). En outre, le traitement de la proctite peut consister à utiliser des remèdes populaires et un régime alimentaire. Chacune des méthodes de restauration efficaces sera discutée ci-dessous.

Des bougies

Habituellement, le schéma thérapeutique comprend l’utilisation de suppositoires. Le plus souvent ce sont des noms tels que Anuzol ou Proktosedil. Ils sont nécessaires car ils peuvent réduire considérablement les démangeaisons et neutraliser le processus inflammatoire dans le rectum. Les proctologues sont attentifs au fait que:

  1. En cas d'inflammation du rectum, les remèdes locaux tels que l'huile d'argousier sont très répandus. Les suppositoires fabriqués à partir du composant présenté sont efficaces. Ils neutralisent rapidement les réactions inflammatoires et ont également un effet positif sur la régénération des structures tissulaires.
  2. Les lavements, qui incluent une solution de colibactérine ou de permanganate de potassium, constituent un élément indispensable du traitement. De plus, on peut utiliser de la camomille ou de l'écorce de chêne.
  3. Bains chauds applicables. Préparez-les habituellement avec l'infusion de renouée ou d'immortelle.
  4. Diverses pommades sont efficaces, par exemple, Bezornil ou Proktozan. Ils neutralisent la douleur et contribuent à un processus de guérison plus rapide des structures tissulaires endommagées.

Remèdes populaires à la maison

L'utilisation de remèdes populaires constituera un excellent "support" du cours de base en rééducation. Cependant, il est important que ces méthodes soient préalablement discutées avec votre médecin afin d’exclure les contre-indications ou les effets secondaires.

Les microclysters à base de plantes sont efficaces, par exemple, avec l'ajout de calendula. Pour les préparer, vous aurez besoin de:

  • utiliser deux art. l., qui est rempli d'eau bouillante et chauffé pendant 15 minutes au bain-marie;
  • encore 40 minutes pour insister et filtrer la composition;
  • pour les microclysters, le concentré obtenu est dilué avec de l’eau (une cuillère à thé dans 100 ml d’eau).

Un autre remède efficace est un extrait à l’eau de calendula et de camomille, qui est plus qu’utile à prendre par voie orale. Cela s'explique par les caractéristiques anti-inflammatoires du nom. Il est recommandé d'utiliser un ou deux articles. l plusieurs fois dans les 24 heures. Pour la préparation de médicaments peuvent également être utilisés ortie, pissenlit, plantain. Pas de composants moins précieux sont comme une série, tansy et framboise.

Les excellents remèdes populaires suivants, utilisés à la maison pour le traitement de la rectite, doivent être considérés comme un bain sédentaire avec l’ajout d’herbes médicinales. Faites attention au fait que:

  • pour un bain avec une prêle, il est recommandé d'utiliser un demi-verre de gazon, qui est versé avec un litre d'eau bouillante, infusé pendant 15 minutes et filtré;
  • la durée du bain assis est de 20 minutes;
  • Il est également possible d’utiliser de la camomille, de la sauge, de l’eucalyptus, de la renoncule des noces et même de l’immortelle.

Pour faire face à une inflammation de la surface muqueuse du rectum aidera la pommade, préparée avec ses propres mains. Pour ce faire, utilisez des composants tels que l'écorce de chêne, les fleurs de lin et le poivre d'eau. Le processus de cuisson est le suivant:

  • Le mélange d'herbes spécifié est broyé dans un mortier à la masse la plus homogène et versé de la graisse de porc fondue;
  • au bout de 12 heures, le mélange résultant est chauffé et filtré;
  • La pommade est appliquée sur le coton-tige à partir de gaze et implantée dans la lumière du rectum, puis laissée pendant au moins cinq heures.

Appliquer cette pommade est recommandé pour deux ou trois semaines d'affilée. Par la suite, cet outil peut être utilisé à la maison comme mesure préventive d'exposition.

Régime alimentaire

Pour que le traitement principal de la proctite soit suffisamment efficace, il est nécessaire de ne pas suivre de régime. Donc, il est fortement recommandé de s'en tenir à une ration fractionnée. Il est recommandé de manger de la nourriture en petites portions, mais pas moins de cinq ou six fois par jour. Il est également important d'obtenir un effet tel que l'estomac et les intestins ne soient pas surchargés de nourriture. En parlant de régime, faites aussi attention au fait que:

  1. La base du régime devrait être la nourriture la plus bénigne. Leur avantage est qu'ils sont facilement digérés et digérés par le corps humain. Ces produits comprennent du poisson de rivière maigre, de la viande bouillie et des bouillons de viande. Les bisous, la chapelure et diverses céréales seront également utiles dans le traitement de la proctite.
  2. Il est recommandé d'inclure la quantité maximale d'aliments ayant un effet enveloppant dans l'alimentation. Il s'agit de soupes sur du bouillon de riz, de la farine d'avoine.
  3. Ces boîtes protègeront non seulement la surface muqueuse de l'irritation, mais créeront également un obstacle naturel à la reproduction ultérieure de microbes pathogènes.

Afin d'influencer correctement le travail de l'estomac, il est recommandé d'utiliser 200 ml d'eau bouillie avant le petit-déjeuner, l'estomac vide. Il est important que ce soit juste chaud, pas froid ou chaud. Deux tsp y sont ajoutés. miel de citron vert frais. En outre, cela améliorera le corps et renforcera le système immunitaire.

Prévention et pronostic

Pour exclure le développement futur de la proctite, il est recommandé de suivre un certain nombre de règles:

  1. Régime alimentaire, à savoir la réduction de l'utilisation de ces aliments, ce qui irrite le tube digestif. Nous parlons de plats fumés, épicés et gras.
  2. Respect de l'hygiène personnelle. Ils consistent en un entretien régulier et soigné de l'hygiène des organes génitaux externes.
  3. Exclure les rapports sexuels non protégés. Ceci est important pour prévenir les MST pouvant affecter la région rectale, en particulier chez les hommes ayant une orientation homosexuelle.
  4. Accès en temps opportun aux médecins pour identifier et mettre en œuvre un traitement par rapport aux autres organes du tractus gastro-intestinal. Lorsque les premiers symptômes de la proctite apparaissent, vous devez demander l’aide d’un chirurgien ou d’un proctologue dès que possible.

En fonction des facteurs qui ont provoqué la lésion inflammatoire du rectum, un processus de récupération initié en temps voulu, le pronostic peut être à la fois favorable et défavorable. Par exemple, si la pathologie est déclenchée par une infection et que le traitement débute dès l'apparition des premiers symptômes au stade de la proctite catarrhale, la récupération survient au bout de 10 jours. Le pronostic douteux et même défavorable sera à la défaite du rectum tuberculose, de la maladie de Crohn, ainsi que du cancer.

Quels antibiotiques sont efficaces contre la proctite?

Il existe une catégorie de maladies qui ne représentent pas un danger grave pour la vie humaine, mais qui réduisent considérablement le confort. Ce groupe comprend la proctite. La gêne obsessionnelle ressentie dans le rectum, ainsi que d’autres symptômes apparaissant à la suite d’une inflammation, empêchent le patient de s’en tenir au régime habituel. Il est nécessaire de détecter rapidement la pathologie et de la traiter immédiatement. Dans ce numéro, des antibiotiques correctement sélectionnés pour la proctite jouent un rôle important.

Il existe deux grandes catégories de causes qui provoquent le début du processus inflammatoire dans la zone intestinale directe. Le premier concerne les facteurs nocifs de l’intestin qui affectent directement la muqueuse. Les causes du deuxième groupe sont courantes et touchent tous les organes internes, y compris les extrémités intestinales.

Les manipulations médicales, la pénétration à l'intérieur de corps étrangers, diverses maladies portent atteinte à l'intégrité de la zone intestinale directe. Les provocateurs les plus courants des blessures:

  • diarrhée fréquente, constipation ou hémorroïdes, provoquant des éraflures, des fissures et une irritation de l'anus. Dans ce cas, les antibiotiques sous forme de pommades deviennent pertinents;
  • les éléments grossiers présents dans les matières fécales - les os, les objets avalés, les aliments non digérés peuvent également endommager la muqueuse de l'anus, les intestins et l'intestin entier;
  • les opérations liées au traitement des fissures anales, au retrait des ganglions hémorroïdaires;
  • larmes post-partum;
  • le sexe anal;
  • blessures domestiques, objets étrangers insérés dans l'anus et la zone directe de l'intestin.

En présence de composants irritants dans les masses fécales, une rectite alimentaire peut se développer. Cette forme d'inflammation cellulaire est caractérisée par une irritation chimique de la muqueuse intestinale, à la suite de laquelle un excès de sécrétion est libéré. Cela se produit lorsque les aliments sont saturés d'acides, de capsaïcines ou d'alcaloïdes. Ils sont présents:

  • dans des plats assez épicés;
  • aux épices;
  • fumé et salé;
  • dans les boissons alcoolisées.

Les symptômes

Les signes d’aggravation des intestins se produisent assez rapidement après l’influence du facteur dommageable. Les symptômes suivants dérangent la personne:

  1. Douleurs tirées de faible intensité dans l'intestin, beaucoup plus graves lors des selles. Il est difficile pour une personne de déterminer avec précision la localisation de la douleur, car un inconfort est ressenti dans le bas du dos ou dans la partie inférieure du péritoine. Mais après une concentration minutieuse, il s’avère que la localisation de la gêne se situe au niveau de l’anus et du sacrum. L'inconfort persiste toute la journée, provoquant irritabilité et anxiété chez le patient. Pour réduire l’inconfort, vous devez prendre tout médicament anti-inflammatoire. Il convient de noter que de nombreux antibiotiques ayant une proctite ont un effet complexe, soulageant également le syndrome de la douleur.
  2. Violation du processus de transit intestinal - le patient a souvent envie de déféquer, souvent de manière fausse. Les selles deviennent muqueuses, parfois seul le mucus avec des impuretés sanguines est excrété de l'anus. Peut-être est-ce dû au facteur psychologique de la constipation, car une personne a peur de se rendre aux toilettes, où elle s'attend à une douleur accrue.

En outre, des sauts de température à court terme, une perte d'appétit et une gêne au niveau du péritoine peuvent devenir des symptômes de pathologie de la zone intestinale directe.

Diagnostics

Pour déterminer avec précision l'inflammation dans le rectum et identifier les pommades à prescrire, un examen complet est nécessaire. Cela commence par une inspection traditionnelle de la région anale. Lorsqu'une forme de proctite a observé de tels changements caractéristiques:

  1. Rougeur de la région périanale.
  2. L’émergence de trous, une sorte de canaux fistuleux. Ils apparaissent comme de petites bosses, très douloureuses au toucher. Du sang ou du pus en sont sécrétés.
  3. La surface du canal anal a une riche teinte rouge. Souvent, même à l'œil nu, on peut voir des fissures.

Si l'examen des enfants est effectué, ils se caractérisent par des saignements fréquents de l'anus, ce qui permet de juger de l'évolution aiguë de la maladie. Chez l'adulte, la longue pathologie de l'intestin rectum provoque l'apparition de nodules hémorroïdaires, qui ressemblent visuellement à des épaississements sombres et limités. Ils sont capables d'agir lorsqu'ils sont vus d'une zone directe de l'intestin et restent parfois dans l'intestin.

Un examen plus approfondi est effectué à l'aide de la sigmoïdoscopie. Cette méthode permet d’étudier minutieusement l’état de l’intestin droit, de détecter la localisation de la pathologie.

Traitement

Comme l'inflammation dans le rectum se développe en raison de divers facteurs, cette maladie cause une pathologie non seulement de l'intestin, mais également du périnée. La méthode de traitement, ainsi que certains antibiotiques et pommades, dépendent non seulement de la forme de proctite, mais également des informations obtenues après le diagnostic.

Le traitement est simple, il est fait à la maison. Le médecin prescrit habituellement des antibiotiques pour la proctite. Toutefois, en cas de complications, lorsque le traitement n’a pas eu d’effet positif, le patient est traité à l’hôpital, où des antibiotiques lui sont également prescrits.

Pommade

La pommade de proctite aide-t-elle? Oui, l'industrie produit actuellement beaucoup d'agents thérapeutiques dans cette catégorie, mais le méthyluracile est reconnu comme le médicament le plus efficace. Cet outil guérit parfaitement les plaies et soulage l'inflammation dans la zone directe de l'intestin. Il s'est donc imposé comme une substance unique améliorant la réparation des tissus. De même, il existe des bougies de proctite à propolis. De telles bougies pendant la proctite sont connues pour leurs propriétés cicatrisantes, de sorte que leur utilisation devient tout à fait raisonnable et que le problème de l'utilisation des bougies est résolu.

Une pommade pour la proctite à action anti-inflammatoire, appelée Diclofenac, aide également beaucoup. Un effet très bénéfique sur le soulagement de la muqueuse enflammée ou Proktosedil. En cas de démangeaisons sévères lors de la proctite, il est recommandé aux patients d'utiliser la liste de pommades suivante:

Les médecins recommandent souvent de lubrifier le passage anal avec la pommade Posterizan, qui possède un tissu revitalisant et une qualité anti-inflammatoire, contribue à renforcer le système immunitaire. Ce dernier aspect est très important pour le traitement efficace de l'inflammation dans le rectum.

Le remède Bezornil est tout aussi efficace. Ses ingrédients permettent de traiter avec succès la rectite. Pas mal soulage, restaure le mucus et réduit l'inflammation Proktozan.

Recettes folkloriques

Il n’est pas nécessaire de se rendre à la pharmacie pour obtenir des antibiotiques ou des formulations d’onguent de guérison pour combattre l’inflammation. Pommade d'inflammation, dans le rectum, il est tout à fait possible de se fabriquer soi-même. Pour ce faire, il est nécessaire de préparer de l'écorce de chêne, des fleurs de lin et de l'herbe de poivre d'eau. Tous les ingrédients sont divisés et mélangés de manière égale. La recette est la suivante:

  1. Composez quelques cuillères à soupe de matières premières séchées en poudre.
  2. Ajoutez 100 g de saindoux fondu.
  3. Demi journée insister.
  4. Introduire la pommade dans le rectum pendant plusieurs heures.
  5. Répétez la procédure 3 fois par jour.

La pommade aux herbes, facilement préparée par vous-même, en bénéficiera également. Il élimine efficacement la douleur et soulage l'inflammation, montrant presque la même efficacité que les antibiotiques. Les composants suivants sont nécessaires à la cuisson:

  • poivre herbe;
  • la sauge;
  • trèfle de lin;
  • écorce de chêne;
  • Fleurs de camomille pharmaceutiques.

Bien hacher le tout et verser avec du saindoux ou de la graisse d'oie fondue. Insister pendant quelques jours, réchauffer le feu. Cool après avoir fatigué. Pour utiliser la pommade est nécessaire de mettre sur un écouvillon d'une gaze, un médicament, entrer dans l'anus. Il est préférable d'effectuer la procédure au coucher et de garder le tampon à l'intérieur jusqu'au matin. Continuez à utiliser le médicament pendant au moins une semaine.

Les guérisseurs traditionnels offrent également une pommade différente, appelée branchie. Pour le préparer, préparez des graines de lin ordinaires, à condition qu’elles soient bien séchées. Broyez-le jusqu'à l'obtention de la poudre. Pour 7 parties de saindoux fondu, il faut 3 parties de poudre. Tout est nécessaire pour faire bouillir sur un bain de vapeur. Après avoir suffisamment filtré le café, pressez-le doucement et laissez-le refroidir. Le médicament congelé sera vert. La composition macule sur le coton-tige, placé à l'intérieur du rectum.

Pour éliminer l'inconfort et l'inflammation dans la zone directe de l'intestin, il n'est pas nécessaire d'utiliser uniquement des antibiotiques, vous pouvez appliquer de l'huile d'argousier. Humidifiez un tampon de gaze, puis insérez-le aussi profondément que possible dans le rectum. Et une autre recette pour la proctite: mélanger la propolis et l’huile végétale dans un rapport de 1: 3. mettez un bain de vapeur, attendez que la masse devienne homogène. En outre, tout cela selon le schéma - tampon, rectum, toute la nuit.

Ne pas oublier avant de commencer à utiliser des remèdes populaires, des onguents et des antibiotiques pour effectuer un examen instrumental, ainsi que pour obtenir l’approbation du proctologue. Seule une telle position dans la guérison de la maladie sera la seule correcte.