Principal / Pancréatite

Diarrhée à 36 semaines de gestation

Pancréatite

La trente-sixième semaine de grossesse correspond au dernier moment où il ne reste que quelques semaines avant la naissance. Cependant, malgré les huit mois précédents, la future mère peut être dérangée par un symptôme tel que la diarrhée. Presque toutes les femmes connaissent ce problème tardivement, mais la grossesse elle-même ne provoque pas toujours des selles molles.

La diarrhée est-elle dangereuse?

En raison du fait que la mère a un futur bébé dans le ventre, de forts changements hormonaux et fonctionnels se produisent dans le corps. De plus, à la 36e semaine, des précurseurs du travail se forment déjà. La température peut augmenter légèrement et les troubles intestinaux peuvent être confondus avec les contractions. Un écoulement vaginal peut se produire pendant la grossesse.

En raison du fait que l'utérus est augmenté plusieurs centaines de fois, les intestins sont pincés, ce qui cause des douleurs fréquentes dans le tractus gastro-intestinal et la constipation. À la semaine 36, l'utérus descend, comprimant le rectum et la vessie. En raison de la pression exercée sur ces structures, la future mère a des mictions fréquentes et, dans certains cas, des diarrhées.

Beaucoup commencent à avoir honte de cela, mais c'est normal, et des procédures telles que la mise en place d'un lavement ou de bougies spéciales conçues pour nettoyer le corps avant l'accouchement sont fournies à l'hôpital.

Si la diarrhée survient à 36 semaines de gestation, vous devez d’abord combler l’équilibre en eau perdue sans trop vous inquiéter. Mais dans le cas où l'envie d'aller aux toilettes dépasse 3-4 fois, vous devriez immédiatement consulter un médecin, car avec les selles, les nutriments et les minéraux proviennent du corps, ce qui est bénéfique pour la santé de la mère et du bébé. Parfois, des selles molles peuvent indiquer une grossesse prématurée, de sorte que vous ne pouvez pas hésiter.

Comment déterminer la déshydratation:

  • bouche sèche et soif constante;
  • faiblesse dans tout le corps, vertiges, évanouissements;
  • urine foncée;
  • manque d'urine;
  • température jusqu'à 38 ° C

Si la diarrhée à 36 semaines de grossesse ne cesse pas et si la femme présente des signes évidents d'intoxication alimentaire, vous devez immédiatement appeler une ambulance ou consulter un médecin qui vous prescrira un traitement approprié. Distinguer une intoxication d'une diarrhée ordinaire peut être fondé sur les motifs suivants:

  • température supérieure à 38 ° C;
  • l'apparition de sang dans les matières fécales;
  • maux d'estomac;
  • couleur noire des matières fécales;
  • nausée et vomissements abondants.

Comment traiter la diarrhée

Vous pouvez éliminer vous-même les effets de la diarrhée si vous êtes certain qu'il ne s'agit pas d'une intoxication. La première chose à faire est de boire environ 1 litre d'eau, ce qui compensera la perte de liquide accompagnée de diarrhée ou de vomissements.

Les médicaments doivent être sélectionnés avec soin afin de ne pas nuire à l'enfant. Utilisation autorisée: Smecta, Enterosgel, Polysorb, Kaopektat. Ces médicaments élimineront les substances nocives pouvant causer la diarrhée.

La deuxième étape est la restauration de la microflore normale du corps. Normalement, le tractus gastro-intestinal contient des bactéries qui produisent des vitamines et protègent l'organisme des bactéries nocives. Avec la diarrhée, certains de ces micro-organismes peuvent se dégager, aussi des probiotiques doivent-ils être pris pour un fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal.

Probiotiques autorisés pour les femmes enceintes:

Le Dr Michael Ash a mené des recherches sur les effets des probiotiques sur la santé de la future mère et du futur bébé. Le groupe de contrôle, qui a pris des probiotiques, a considérablement augmenté son immunité et celle de leurs enfants, car la bactérie dans les premiers mois de la vie l'aide à lutter contre les facteurs environnementaux.

Remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires est efficace en cas de diarrhée tous les jours pendant 5 jours, mais non provoquée par une intoxication alimentaire ni par des infections:

  1. L'amidon rend très bien le cal. Vous devez mélanger 1 cuillère à café d'amidon dans un verre d'eau. Boire à la fois.
  2. Blueberry kissel est pris après les repas 3 fois par jour.
  3. Thé à la menthe.
  4. Vous pouvez boire une tisane à base de fraises, d'écorce de saule blanc, d'écorce de chêne et de souci.
  5. Décoction Agripaume.

L'utilisation de remèdes populaires n'est nécessaire que dans les cas où il existe une certitude à 100% qu'il ne s'agit pas d'un empoisonnement ni d'une infection virale. La meilleure option est de contacter votre médecin, qui donnera des conseils compétents et vous prescrira le traitement approprié, qui sera sans danger pour la santé du bébé.

Nourriture pour la diarrhée

Pour les troubles du tractus gastro-intestinal, vous devez suivre un régime alimentaire spécialisé qui aidera à soulager les organes digestifs. Mais il ne faut pas oublier que le régime alimentaire n’est pas une limitation en quantité mais une limitation de la qualité des produits.

Les produits ci-dessus sont considérés comme difficiles pour le corps, car la rate, le pancréas et le foie sont obligés de travailler dur et pendant la période où le corps est déshydraté et affaibli, il est préférable de le décharger et de lui donner une chance de se reposer.

Il est conseillé de vous limiter à l'utilisation de bonbons, salés et acides. Veillez à utiliser une grande quantité d'eau, qui reconstituera le liquide qui s'est écoulé et nettoiera le corps. Il est préférable de boire de l'eau pure, mais vous pouvez faire une décoction de riz. Pour cela, 1 c. le riz doit être cuit dans 0,5 litre d'eau pendant environ 40 minutes, puis égouttez-le. Prenez le liquide restant après 2 heures dans un demi-verre.

Pour restaurer la microflore, vous devez prendre un yaourt contenant des bifidobactéries, du ryazhenka et du kéfir.

Prévention de la diarrhée

La diarrhée survient le plus souvent lorsqu'il y a peu de protéines dans le régime alimentaire et beaucoup de glucides. La cellulose contribue à la dilution des matières fécales et des protéines, au contraire, à leur fixation.

Pour éviter la diarrhée pendant la grossesse, vous devez suivre les principes suivants:

  1. Choisissez uniquement des produits frais, vérifiez soigneusement la date de péremption.
  2. Il y a des aliments cuits de vos propres mains.
  3. Lavez bien les légumes et les fruits.
  4. Ne pas oublier le traitement thermique des produits.
  5. Lavez-vous les mains après avoir utilisé les toilettes, après avoir marché dans la rue et les animaux
  6. Évitez les fast-foods et les cantines.

Parfois, la diarrhée survient à cause des effets du stress. Cela produit l'hormone cortisol, qui nuit à la santé du bébé et peut provoquer un syndrome métabolique, ainsi que contribuer au développement du diabète. Par conséquent, il est très important pendant la grossesse d’éviter une exposition aux facteurs irritants.

La santé du bébé et de la mère sont les principaux facteurs à prendre en compte. Parfois, même des déviations mineures telles que la diarrhée peuvent avoir des conséquences graves. Par conséquent, le régime alimentaire de la mère doit être équilibré et choisi avec soin, et le calme est important pour le système nerveux.

Quelles sont les causes de la diarrhée à 36 semaines de gestation

La diarrhée au cours de la 36ème semaine de grossesse est une surprise désagréable, en particulier pour les primipares. Les mères expérimentées savent qu'il s'agit d'une caractéristique physiologique du corps d'une femme enceinte pendant une longue période. Mais il existe d'autres causes de diarrhée, qui présentent un danger considérable.

36 semaines - quels changements dans le corps

La semaine 36 est une période de préparation active pour une livraison rapide. Pendant cette période, les précurseurs du travail commencent. Le corps est donc préparé pour l'événement responsable.

L'utérus descend dans la cavité pelvienne (prolapsus abdominal). Depuis lors, la pression sur les organes respiratoires et digestifs est réduite. Les brûlures d'estomac, qui gênent souvent les femmes enceintes, disparaissent.

En cas d'apport excessif de liquide, œdème, essoufflement lors de la montée des escaliers et de la descente. La taille de l'abdomen augmente considérablement et provoque une gêne pendant le sommeil. La démarche longue devient plus gênante et moins pressante, car le fardeau de la charge exerce une pression sur la cavité pelvienne et limite les mouvements.

Le nouvel emplacement de l'utérus augmente la pression sur le rectum. Et cela apporte de nouveaux inconvénients: mictions fréquentes et selles molles.

Provoquer la diarrhée

Causes de la diarrhée chez la femme enceinte:

  • précurseurs de livraisons rapides;
  • intoxication alimentaire;
  • ingestion d'une infection intestinale.

Au neuvième mois, l'organisme est préparé à la naissance d'un petit miracle. Commencez les combats d'entraînement. L'utérus occupe une position basse, le canal de naissance devient plus doux et plus élastique.

Au cours de la première grossesse, le processus de nettoyage est particulièrement prononcé - des selles molles et des envies fréquentes sont courantes à des périodes plus tardives. Pour ceux qui se préparent à accoucher une deuxième fois ou plus, ces processus sont moins perceptibles.

Empoisonnement - un phénomène dangereux qui nécessite une intervention urgente. Traitement - élimination des toxines.

L'infection intestinale ainsi que l'intoxication conduit à la déshydratation. Il s'accompagne souvent de vomissements abondants et d'une fièvre intense. Dans ce cas, la perte de liquide dans le corps est accélérée. Les minéraux et les nutriments en dérivent, une déshydratation peut survenir. Le développement de ce processus est un grand danger pour les deux.

Les deux dernières maladies nécessitent une hospitalisation. L'auto-traitement est risqué.

Causes physiologiques

La diarrhée chez une femme enceinte pendant une longue période est un processus naturel. Donc, le corps s'entraîne avant l'accouchement. La motilité intestinale accélérée peut parler des premiers épisodes. La deuxième raison est la purification du corps. La diarrhée dans les dernières semaines de la grossesse est fréquente, en particulier chez les primipares. Parfois, il est accompagné de nausées légères.

La diarrhée à ce moment est également associée à une position utérine basse. Le corps se prépare pour un moment crucial. L'utérus occupe la position prénatale. Situé au bas de la cavité pelvienne, il appuie sur le rectum et provoque des troubles intestinaux.

Les selles molles sont le résultat d'un stress psycho-émotionnel à 36 semaines de gestation. Le soi-disant syndrome du côlon irritable. Une femme se prépare à devenir une mère - des peurs apparaissent, la fatigue s’est accumulée, la gravité du fardeau et le jeu des hormones provoquent des sautes d’humeur drastiques.

Maladies infectieuses

Une femme alourdie devient très vulnérable, le système immunitaire est réduit. Une infection ou un virus s’intègre facilement dans un corps affaibli.

Les infections virales et bactériennes les plus courantes qui causent la diarrhée sont:

  • entérovirus;
  • toxicité alimentaire;
  • la salmonellose;
  • rotovirus;
  • adénovirus.

De telles maladies sont dangereuses et indésirables pour les femmes enceintes. Dans ce cas, la future mère ressent le besoin fréquent de déféquer, ce qui peut entraîner une naissance prématurée. De plus, la déshydratation peut être dangereuse pour la mère et le bébé. Une modification de l'équilibre eau-sel perturbe l'apport de nutriments au fœtus en développement.

Il est possible de distinguer les causes naturelles de l'effet d'infection sur les symptômes qui accompagnent la maladie.

  • fièvre
  • des nausées et des vomissements;
  • besoin fréquent d'aller aux toilettes (plus de 4 fois par jour).

Si les symptômes ci-dessus sont notés, consultez un médecin.

Les principes de traitement des femmes enceintes reposent sur l’utilisation de substances adsorbantes et la restauration de l’équilibre eau-sel. Les sorbants se lient et éliminent les toxines. Boire beaucoup de liquides reconstitue les liquides et les minéraux perdus.

Que peut-on faire

Le traitement médicamenteux des femmes enceintes est comparé à la nécessité objective. Les remèdes homéopathiques et folkloriques sont couramment utilisés. Au cours de la période d’intoxication aiguë, l’essentiel est de prévenir la déshydratation et d’éliminer en toute sécurité les toxines, ainsi que de prévenir de nouveaux troubles intestinaux.

  • beaucoup de liquide;
  • suivre un régime;
  • médicaments ayant des propriétés adsorbantes.

Médecine sûre

À la semaine 36, tous les organes du bébé sont déjà formés. Il y a une croissance active. Par conséquent, la gamme de médicaments autorisés est beaucoup plus large. Mais encore faut-il être prudent et consulter un médecin avant de commencer le traitement.

Les médicaments les plus simples et les plus efficaces sont les sorbants. Ils vont lier les toxines qui ont causé le désordre et les éliminer du corps. Le plus commun - charbon actif, Enterosgel, Smekta, Polysorb.

La diarrhée et le besoin fréquent de déféquer perturbent l'équilibre eau-sel dans le corps, entraînant une déshydratation. La poudre de Regidron peut être utilisée pour rétablir l'équilibre des liquides. C'est un médicament peu coûteux et efficace. Il est dilué dans de l'eau bouillie et pris dans la journée.

  • urine foncée avec une odeur piquante;
  • faiblesse, apathie;
  • des vertiges;
  • peau sèche, bouche sèche;
  • rare envie d'uriner;
  • irritabilité.

La déshydratation est extrêmement dangereuse, car elle peut être fatale, notamment à cause d’une infection dans un corps affaibli. Ses effets à long terme endommagent les reins. L'état progressif de ce phénomène pathologique déclenche des changements irréversibles au niveau cellulaire.

Par conséquent, il est important de reconnaître rapidement les causes de la diarrhée et d'agir.

Régime alimentaire

La règle de base en cas de troubles intestinaux est la consommation abondante d'alcool. Lors du choix d'une boisson, il existe une règle de base: elle ne doit pas provoquer de processus de fermentation ni causer d'empoisonnement. Par conséquent, les produits laitiers, les jus de fruits et les boissons gazeuses sucrées sont interdits. Autorisé à boire des boissons aux fruits, compotes, eau minérale, thé fort.

Le régime alimentaire pendant la période de traitement devrait être diététique. Dans la période aiguë de boire et un minimum de nourriture. Bien adapté: bouillon secondaire, légumes (il vaut mieux cuire ou bouillir), riz maigre, pommes cuites au four seulement. La base de la nutrition dans les premiers jours - la bouillie fraîche. Au fur et à mesure que vous vous sentez mieux, d'autres produits sont inclus.

Quand vous avez besoin de l'aide d'un médecin

Pour les diarrhées à 36 semaines de gestation, l'origine bactérienne doit être exclue. Le médecin déterminera les causes du trouble et, si nécessaire, prescrira un traitement.

Symptômes associés, indiquant un processus pathologique:

  • inclusions de sang dans les matières fécales;
  • température élevée;
  • vomissements;
  • faiblesse grave;
  • les matières fécales noires.

Les selles liquides chez une femme enceinte pendant une longue période peuvent être causées par des changements physiologiques, une intoxication ou une infection. Dans le premier cas, il s'agit d'un précurseur de l'accouchement. Le corps est nettoyé et prépare la naissance du bébé. Dans les deuxième et troisième diarrhée nécessite un traitement sous la supervision d'un médecin.

Que faire avec la diarrhée à 36 semaines de gestation?

36 semaines de grossesse - phase finale de la formation complète d'un petit corps dans l'utérus. En termes d'obstétrique, 36 semaines sont le début du dernier neuvième mois de grossesse, alors qu'il ne reste qu'un mois avant l'événement le plus heureux de la vie de la mère. Mais ne vous détendez pas. En ce moment même, les femmes peuvent être menacées de toutes sortes de dangers et de maladies, dont la diarrhée. La diarrhée est-elle dangereuse à 36 semaines de gestation et comment est-elle liée à la prochaine naissance? Essayons de traiter ces problèmes en détail.

Indicateur d'accouchement ou d'empoisonnement?

Au cours du dernier mois de grossesse, une femme est exposée à de nombreux dangers et à des maladies désagréables. Cependant, cette période commence à être compliquée par les premiers signes avant-coureurs de l'accouchement, indiquant l'heure imminente de la naissance du bébé. Ceci et faux travail, et de la fièvre, et des selles molles. De plus, la diarrhée peut indiquer à la fois le nettoyage naturel du corps et le début du travail. Après tout, les changements hormonaux affectent tous les systèmes du corps, ce qui perturbe leur travail. Et sous le péristaltisme intestinal actif, les premières contractions peuvent être masquées.

Les selles molles peu fréquentes contenant un grand nombre de matières fécales sont plus courantes chez les femmes qui commencent leur première grossesse. Des cas de nettoyage intestinal chez les femmes ayant eu une deuxième grossesse se produisent également, mais beaucoup moins fréquemment.

Mais si une diarrhée naturelle pendant la grossesse avant l'accouchement ne constitue pas une menace pour la future maman et son bébé, l'infection intestinale ou l'intoxication alimentaire constitue un danger potentiel. Explique pourquoi. Le fait est que le nettoyage est certes une diarrhée, mais qu'il est peu fréquent de se rendre aux toilettes. Un trouble pathologique - selles molles fréquentes et abondantes, qui conduit très rapidement à la déshydratation. Par conséquent, vous ne devriez pas hésiter à contacter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes de la diarrhée.

Quand en danger?

Comme mentionné précédemment, une diarrhée à court terme sans fièvre ni autres symptômes désagréables ne devrait pas nuire au bébé. Oui, des coups de toilettes inattendus peuvent bouleverser les plans d’une femme, mais ce n’est pas grave. L'essentiel est que la santé globale reste normale. Par conséquent, cela vaut la peine de le prendre comme un signe favorable de la prochaine naissance.

Pour alerter maman, les selles liquides doivent être libérées plus de 5 fois par jour. C'est une diarrhée si abondante qui peut provoquer le développement de la déshydratation. Et cela entraîne non seulement une violation de l’équilibre eau-sel dans le corps de la femme, mais également une défaillance de l’approvisionnement en nutriments et en oxygène du bébé à l’intérieur de l’utérus. Et le manque de vitamines et de minéraux, entraînés par des selles liquides et fréquentes, nuit au développement et à l’activité vitale des miettes.

L'absence de traitement pour la diarrhée prolongée provoque non seulement la déshydratation, mais présente également certains risques en termes de développement des malformations des organes les plus importants de l'enfant.

Avec la question de savoir si une diarrhée sévère est dangereuse, nous avons compris. Il reste à exprimer les signes d'un état critique imminent. Donc, les symptômes de la déshydratation:

  • une sensation de sécheresse dans la bouche et une soif insupportable;
  • léthargie, faiblesse dans le corps, vertiges, irritabilité;
  • urine foncée ou absence prolongée d'aller aux toilettes "légèrement";
  • température possible dans la plage 37-38 °.

Les autres symptômes devraient alerter la maman enceinte:

  • l'apparition de sang ou de mucus dans les selles (cela peut indiquer une infection ou un saignement interne);
  • forte fièvre (encore une fois avec des infections intestinales);
  • les nausées et la diarrhée sont accompagnées de vomissements abondants;
  • l'estomac fait mal (les douleurs peuvent être diverses localisation);
  • décoloration des matières fécales au noir.

Étant donné que la perte active de micronutriments et de liquides bénéfiques doit être reconstituée, il est extrêmement imprudent de guérir soi-même. Et encore plus lorsqu'il s'agit d'autres symptômes d'intoxication. Par conséquent, la diarrhée à 36 semaines de gestation nécessite une intervention médicale immédiate.

Traitements sécuritaires

La trente-sixième semaine de grossesse n'est pas le moment d'expérimenter. Après tout, le choix des médicaments devrait être guidé par le principe le plus important "Ne fais pas de mal!". Et pas seulement pour vous-même, mais aussi pour votre bébé dans le cœur. Que faire dans cette situation?

En cas d'empoisonnement ou d'infection intestinale, les médicaments efficaces et sûrs ne peuvent être sélectionnés que par un spécialiste qualifié. Souvent, ces conditions nécessitent un traitement hospitalier sous la surveillance constante d'un médecin. Après tout, le besoin fréquent de déféquer peut même provoquer un travail prématuré. Et, malgré le fait que pendant cette période, le corps de l’enfant est considéré comme complètement formé, il est encore trop tôt pour qu’il apparaisse.

Si les symptômes ci-dessus sont absents et que vous êtes certain que votre diarrhée est l'un des signes avant-coureurs de l'accouchement, vous pouvez essayer de vous en sortir vous-même. Pour ce faire, vous aurez besoin des médicaments les plus simples autorisés pour les femmes enceintes. Cela peut être Enterosgel, Smecta, Polysorb ou du charbon actif ordinaire. Ce sont de bons absorbants qui lient rapidement les toxines et les éliminent du corps.

Cependant, ils ont un léger effet de liaison, ce qui aidera à normaliser un peu la chaise. Il suffit de lire attentivement les instructions, en prêtant attention à la section "Caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse".

En outre, il est important de rétablir l'équilibre eau-sel. L'eau pure, les jus ou les compotes ne conviennent pas pour cela. Oui, les liquides doivent obligatoirement être inclus dans le régime alimentaire d'une femme enceinte. Mais en plus de cela, il est recommandé d’acheter Regidron dans la pharmacie la plus proche et de le prendre en suivant les instructions.

Régime pendant la diarrhée

La base du régime alimentaire pour la diarrhée pendant la grossesse - boire pour prévenir la déshydratation. Cela peut être du thé, de l'eau minérale sans gaz, un bouillon secondaire non gras, du jus de baies ou du jus de fruits (à l'exception des fruits secs). Pas de soda, de jus de fruits frais ou de lait! Ces produits déclenchent des processus de fermentation dans les intestins et peuvent donc aggraver la situation.

La nourriture permettait aux légumes bouillis, au porridge de riz maigre, aux pommes cuites au four et aux craquelins faits maison. Lors du premier jour de diarrhée, il est conseillé à beaucoup d'abandonner complètement le repas, mais toutes les femmes enceintes n'en bénéficieront pas. Par conséquent, il est nécessaire de manger, mais avec l'esprit, en évitant les excès gastronomiques dans le régime alimentaire.

Une fois que l'état est complètement normalisé, vous pouvez inclure progressivement dans le régime des aliments familiers. Vous devez agir avec prudence en élargissant votre menu tous les jours. Sinon, une nouvelle attaque de désordre est fournie.

Vidéo: Qu'advient-il du bébé et de la mère à 36 semaines de gestation?

Vous savez maintenant comment traiter le trouble à 36 semaines de gestation et quels moyens peuvent être utilisés pour la future maman à ce moment. Néanmoins, il n’est pas rentable de vous fier pleinement à votre intuition et à votre faible connaissance de la médecine. La consultation du médecin ne sera pas superflue, même avec un léger relâchement du fauteuil. Ou peut-être avez-vous déjà le temps de récupérer le sac à l'hôpital?

Les informations sur notre site sont fournies par des médecins qualifiés et ont un but informatif uniquement. Ne pas se soigner soi-même! Assurez-vous de consulter un spécialiste!

Gastro-entérologue, endoscopiste. Doctor of Science, la plus haute catégorie. Expérience de travail est de 27 ans.

Diarrhée à 36 semaines de gestation

36 semaines de grossesse - phase finale de la formation complète d'un petit corps dans l'utérus. En termes d'obstétrique, 36 semaines sont le début du dernier neuvième mois de grossesse, alors qu'il ne reste qu'un mois avant l'événement le plus heureux de la vie de la mère. Mais ne vous détendez pas. En ce moment même, les femmes peuvent être menacées de toutes sortes de dangers et de maladies, dont la diarrhée. La diarrhée est-elle dangereuse à 36 semaines de gestation et comment est-elle liée à la prochaine naissance? Essayons de traiter ces problèmes en détail.

Indicateur d'accouchement ou d'empoisonnement?

Au cours du dernier mois de grossesse, une femme est exposée à de nombreux dangers et à des maladies désagréables. Cependant, cette période commence à être compliquée par les premiers signes avant-coureurs de l'accouchement, indiquant l'heure imminente de la naissance du bébé. Ceci et faux travail, et de la fièvre, et des selles molles. De plus, la diarrhée peut indiquer à la fois le nettoyage naturel du corps et le début du travail. Après tout, les changements hormonaux affectent tous les systèmes du corps, ce qui perturbe leur travail. Et sous le péristaltisme intestinal actif, les premières contractions peuvent être masquées.

Les selles molles peu fréquentes contenant un grand nombre de matières fécales sont plus courantes chez les femmes qui commencent leur première grossesse. Des cas de nettoyage intestinal chez les femmes ayant eu une deuxième grossesse se produisent également, mais beaucoup moins fréquemment.

Mais si une diarrhée naturelle pendant la grossesse avant l'accouchement ne constitue pas une menace pour la future maman et son bébé, l'infection intestinale ou l'intoxication alimentaire constitue un danger potentiel. Explique pourquoi. Le fait est que le nettoyage est certes une diarrhée, mais qu'il est peu fréquent de se rendre aux toilettes. Un trouble pathologique - selles molles fréquentes et abondantes, qui conduit très rapidement à la déshydratation. Par conséquent, vous ne devriez pas hésiter à contacter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes de la diarrhée.

Quand en danger?

Comme mentionné précédemment, une diarrhée à court terme sans fièvre ni autres symptômes désagréables ne devrait pas nuire au bébé. Oui, des coups de toilettes inattendus peuvent bouleverser les plans d’une femme, mais ce n’est pas grave. L'essentiel est que la santé globale reste normale. Par conséquent, cela vaut la peine de le prendre comme un signe favorable de la prochaine naissance.

Pour alerter maman, les selles liquides doivent être libérées plus de 5 fois par jour. C'est une diarrhée si abondante qui peut provoquer le développement de la déshydratation. Et cela entraîne non seulement une violation de l’équilibre eau-sel dans le corps de la femme, mais également une défaillance de l’approvisionnement en nutriments et en oxygène du bébé à l’intérieur de l’utérus. Et le manque de vitamines et de minéraux, entraînés par des selles liquides et fréquentes, nuit au développement et à l’activité vitale des miettes.

L'absence de traitement pour la diarrhée prolongée provoque non seulement la déshydratation, mais présente également certains risques en termes de développement des malformations des organes les plus importants de l'enfant.

Avec la question de savoir si une diarrhée sévère est dangereuse, nous avons compris. Il reste à exprimer les signes d'un état critique imminent. Donc, les symptômes de la déshydratation:

  • une sensation de sécheresse dans la bouche et une soif insupportable;
  • léthargie, faiblesse dans le corps, vertiges, irritabilité;
  • urine foncée ou absence prolongée d'aller aux toilettes "légèrement";
  • température possible dans la plage 37-38 °.

Les autres symptômes devraient alerter la maman enceinte:

  • l'apparition de sang ou de mucus dans les selles (cela peut indiquer une infection ou un saignement interne);
  • forte fièvre (encore une fois avec des infections intestinales);
  • les nausées et la diarrhée sont accompagnées de vomissements abondants;
  • l'estomac fait mal (les douleurs peuvent être diverses localisation);
  • décoloration des matières fécales au noir.

Étant donné que la perte active de micronutriments et de liquides bénéfiques doit être reconstituée, il est extrêmement imprudent de guérir soi-même. Et encore plus lorsqu'il s'agit d'autres symptômes d'intoxication. Par conséquent, la diarrhée à 36 semaines de gestation nécessite une intervention médicale immédiate.

Traitements sécuritaires

La trente-sixième semaine de grossesse n'est pas le moment d'expérimenter. Après tout, le choix des médicaments devrait être guidé par le principe le plus important "Ne fais pas de mal!". Et pas seulement pour vous-même, mais aussi pour votre bébé dans le cœur. Que faire dans cette situation?

En cas d'empoisonnement ou d'infection intestinale, les médicaments efficaces et sûrs ne peuvent être sélectionnés que par un spécialiste qualifié. Souvent, ces conditions nécessitent un traitement hospitalier sous la surveillance constante d'un médecin. Après tout, le besoin fréquent de déféquer peut même provoquer un travail prématuré. Et, malgré le fait que pendant cette période, le corps de l’enfant est considéré comme complètement formé, il est encore trop tôt pour qu’il apparaisse.

Si les symptômes ci-dessus sont absents et que vous êtes certain que votre diarrhée est l'un des signes avant-coureurs de l'accouchement, vous pouvez essayer de vous en sortir vous-même. Pour ce faire, vous aurez besoin des médicaments les plus simples autorisés pour les femmes enceintes. Cela peut être Enterosgel, Smecta, Polysorb ou du charbon actif ordinaire. Ce sont de bons absorbants qui lient rapidement les toxines et les éliminent du corps.

Cependant, ils ont un léger effet de liaison, ce qui aidera à normaliser un peu la chaise. Il suffit de lire attentivement les instructions, en prêtant attention à la section "Caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse".

En outre, il est important de rétablir l'équilibre eau-sel. L'eau pure, les jus ou les compotes ne conviennent pas pour cela. Oui, les liquides doivent obligatoirement être inclus dans le régime alimentaire d'une femme enceinte. Mais en plus de cela, il est recommandé d’acheter Regidron dans la pharmacie la plus proche et de le prendre en suivant les instructions.

Régime pendant la diarrhée

La base du régime alimentaire pour la diarrhée pendant la grossesse - boire pour prévenir la déshydratation. Cela peut être du thé, de l'eau minérale sans gaz, un bouillon secondaire non gras, du jus de baies ou du jus de fruits (à l'exception des fruits secs). Pas de soda, de jus de fruits frais ou de lait! Ces produits déclenchent des processus de fermentation dans les intestins et peuvent donc aggraver la situation.

La nourriture permettait aux légumes bouillis, au porridge de riz maigre, aux pommes cuites au four et aux craquelins faits maison. Lors du premier jour de diarrhée, il est conseillé à beaucoup d'abandonner complètement le repas, mais toutes les femmes enceintes n'en bénéficieront pas. Par conséquent, il est nécessaire de manger, mais avec l'esprit, en évitant les excès gastronomiques dans le régime alimentaire.

Une fois que l'état est complètement normalisé, vous pouvez inclure progressivement dans le régime des aliments familiers. Vous devez agir avec prudence en élargissant votre menu tous les jours. Sinon, une nouvelle attaque de désordre est fournie.

Vidéo: Qu'advient-il du bébé et de la mère à 36 semaines de gestation?

Vous savez maintenant comment traiter le trouble à 36 semaines de gestation et quels moyens peuvent être utilisés pour la future maman à ce moment. Néanmoins, il n’est pas rentable de vous fier pleinement à votre intuition et à votre faible connaissance de la médecine. La consultation du médecin ne sera pas superflue, même avec un léger relâchement du fauteuil. Ou peut-être avez-vous déjà le temps de récupérer le sac à l'hôpital?